Description

"C'est pas nous qui décidons de notre emploi du temps car c'est la météo qui décide , on essaye d'avoir des repères , on s'oblige à faire trois repas par jour, se brosser les dents au moins une fois par jour, pour pas devenir fou, parce que moi c'est vrai à un moment dans les mers du sud j'avais l'impression de devenir complètement sauvage et j'avais du mal à me reconnaître et ça me faisait un petit peu peur!"

La benjamine du Vendée Globe vient de fêter ses 31 ans au beau milieu des océans .

Clarisse Cremer est une navigatrice enchantée, depuis le 5 janvier 2021  elle est une "Cap-Hornière"!  Franchir le Cap-Horn à la pointe de l'Amérique du sud est déjà une victoire pour un marin,  une étape légendaire  qui rythme les courses au large.

Au 73 ième jour de sa course, Clarisse Cremer  est douzième au classement . Elle  prend le temps de m'accorder cet entretien depuis la barre de son monocoque Banque Populaire  de plus de 7 tonnes , avant de passer l'équateur et le délicat Pot au Noir.  

Allo la mer , ici la terre !