Description

Rencontre : Alors que les villes se végétalisent, que la mobilité douce envahit nos trottoirs, et que les consciences s’aiguisent, eux font le choix de partir s’installer à la campagne. La journaliste Fanny Agostini et son mari Henri Landes seront désormais basés en Haute-Loire, à la tête de leur propre ONG Landestini. Explications.


Après 10 années de vie parisienne, ils ont décidé de retrouver la terre. De retrouver la nature et une vie plus simple en dehors de la ville. Fanny Agostini et Henri Landes ont mis le cap vers une ferme en Haute-Loire : elle est journaliste à la tête de Thalassa, ancienne présentatrice météo, lui est notamment auteur, enseignant et militant associatif. Ensemble, ils ont décidé de se lancer pour agir en accord avec ce qu’ils prônent : le ralentissement, la préservation de la biodiversité, une vie et une alimentation en harmonie avec la nature.


Désormais, ils seront entourés par 3 hectares et demi de terrain et de forêt, avec potagers en permaculture, agroforesterie, sans oublier un petit élevage. Surtout, ils ont créé l’ONG « Landestini » qui a l’ambition d’agir sur 3 axes : l’éducation, l’emploi et le changement de comportement. L’éducation comme pilier central avec divers programmes en direction de la jeunesse parfois complètement déconnectée de ses racines au sens premier ; l’activité économique car la biodiversité est un gisement d’emploi insoupçonné.


C’est de tous ces projets dont nous parlons dans ce podcast, mais aussi de ce changement de vie, de cette envie de passer à l’action, de retrouver du concret et des projets à l’échelle locale. Un choix qui n’est pas pour autant radical. Pas question pour le couple de s’isoler et de vivre en totale autonomie. Leur ferme sera avant tout un lieu de rencontre, un lieu de passage, de sensibilisation où les touristes pourront également venir se ressourcer. Fanny Agostini continuera de porter son message engagé dans les médias -dans d’autres projets que Thalassa- Henri Landes pilotera lui plus globalement ce projet d’ONG en Haute-Loire mais aussi en Corse, et aux Etats-Unis d’où il est originaire.


Enfin, ce podcast parlera aussi et surtout du « pourquoi » nous avons perdu ce lien avec la nature et de l’urgence de le retrouver où que l’on soit.


pour suivre cette aventure :

  • sur le site de l'ONG : https://landestini.org/
  • sur Facebook : https://www.facebook.com/landestini/