Description
Dans cet épisode, je vous embraque dans la vie de Jean Moreau, co-fondateur de Phénix, une start-up de la Tech For Good en pleine croissance. Après avoir travaillé dans la finance, il décide de tout plaquer pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale, mais pas n’importe laquelle : il lancera une entreprise sociale et dédiera désormais tout son temps et son talent à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Pas facile quand votre carrière est un succès et que vous travaillez dans un milieu prestigieux ! Mais la question du sens l’emportera sur les considérations matérielles. Phénix assure la liaison entre les invendus en grande-surface et les associations. Son originalité : un outil technologique puissant allié à un maillage territorial très fort. A l’époque, il y a 4-5 ans, les citoyens commencent à peine à s’intéresser au sujet, mais l’intérêt ne fera que croître, soutenu par une législation avant-gardiste en Europe.  Car oui, la France est en avance dans le domaine ! Elle ambitionne même de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025. Et nous sommes sur de bons rails. Jean Moreau, lui, a tissé sa toile solidaire. Avec Phénix, il redistribue plus de 100 000 repas chaque jour, 40 millions en cumulé depuis les débuts. Il a aussi créé une centaine d’emplois et réalisera cette année plus de 8 millions de chiffres d’affaire. Enfin, il est en train de boucler une levée de fond de 10 millions d’euros pour développer Phénix.