Description

Jean Guo est indubitablement une personne à connaître. Elle a moins de 30 ans et une détermination de fer. Jean Guo a co-fondé Konexio il y a 5 ans, une start-up sociale qui a pour ambition de rendre le numérique accessible à tous, que ce soit pour les personnes en recherche d’emploi, celles qui sont en reconversion, les réfugiés, les jeunes des quartiers prioritaires. Konexio a une vingtaine de sites à Paris et en Ile-de-France mais aussi à Bordeaux, Lille, et également à l’international en Afrique. 

Une formule qui marche, l’entreprise est rentable et continue de tracer son chemin. Un chemin qui a été long et semé d’embûches ! Il faut dire que quand Jean Guo créée Konexio, elle ne sait même pas parler français ! Année après année, elle se fait remarquer, est invitée un peu partout, récemment à Change Now, le plus grand salon des entreprises à impact. Elle gagne des prix, sans parler de Forbes qui la classe parmi les entrepreneurs de moins de 30 ans les plus influents. Toute cette énergie, elle la tire bien de quelque part. Enfant, immigrée chinoise aux Etats-Unis, elle a souffert de voir sa mère freinée dans sa vie de tous les jours à cause de la barrière de la langue. Très vite, c’est elle qui écrit et qui traduit, c’est elle qui sent le poids des responsabilités sur ses épaules. Cette expérience la marque et la propulsera dans les universités les plus brillantes de son pays. Surtout, cette expérience forge une certaine empathie qui aujourd’hui lui permet de déplacer des montagnes. 

Son obsession également à travers Konexio : donner des opportunités et révéler des talents, là où ils se trouvent. Pour elle, cette phrase est un mantra : « Talent is equally distributed but opportunity is not ». Elle a donc décidé de s’y attaquer avec force. Je suis vraiment ravie de vous faire connaître Jean Guo ainsi que son projet. Très bonne écoute avec Impact Positif.