Description

Caroline Sénéclauze est une personne rare et totalement désintéressée. J’ai rarement rencontré quelqu’un qui incarne tant les valeurs qu’elle porte : respect, inclusion, solidarité. Elle a créé Le Projet Moteur ! en 2016. Un concours à destination de la jeunesse. Chaque année, elle invite les jeunes de 14 à 22 ans à faire un film d’une minute trente sur une personne qui les inspire. C’est un concours qui joue sur la confiance des jeunes. S’interroger sur qui nous inspire permet de combattre le manque de confiance, dont souffrent beaucoup de jeunes au moment où ils se construisent. Tellement emballé par le projet, je suis devenu administrateur de son association. 

Avec elle, Rokhaya Diallo. J’ai toujours été intrigué par sa personnalité. Journaliste, réalisatrice, éditorialiste, elle pose des questions qui parfois fâchent sur les sujets raciaux, sexistes et de société en général. Je trouve que sa parole est parfois, pour ne pas dire souvent, caricaturée, et quand on prend le temps de la lire, de l’écouter, même si on n’est pas d’accord avec elle (ce qui m’arrive), son propos est étayé. Preuve de sa grande valeur d’engagement, elle vient d’être nommée co-présidente du Center For Intersectional Justice de Berlin et écrira désormais pour le site du Washington Post. Cocorico !