Lecture
Pause
Sarah Trouche - Aral revival
00:00
00:00
30
1x
30
Sarah Trouche - Aral revival                             
Courants verts, créer pour l'environnement • 10/09/2020 • 4 min

Retrouvez la photo de l'oeuvre en cliquant ici: https://cutt.ly/OfPcjgr

"Courants verts, créer pour l’environnement", une exposition présentée par la Fondation Groupe EDF. 

Je suis Cyrielle Hariel journaliste d’impact et auteure engagée pour les causes humanitaires et environnementales, et je suis votre guide. 

Suivez-moi.

Avertir, Agir, Rêver. Avec l’urgence environnementale, l’artiste est lanceur d’alerte, il agit pour un combat écologique, il offre son art comme un chemin possible vers une autre réalité.

3 thématiques pour 25 artistes français et internationaux, tous résolument engagés à affronter les défis que pose l’Anthropocène. L’Anthropocène c’est ce moment où les activités humaines perturbent en profondeur les processus naturels, ce qui impose à l’humanité de nouveaux comportements, un rapport à l’environnement, une culture et des mentalités à refondre.

AVERTIR

Sarah Trouche, Aral revival.

Avertir, pour l’artiste contextuel soucieux des questions environnementales, c’est souvent rendre manifeste une anomalie. Mais au-delà de l’anomalie sur laquelle l’artiste met l’accent, l’avertissement peut aller dans certains cas beaucoup plus loin, et convoquer cette fois la notion de mort – parce que l’irrespect de l’environnement, le détruit et contribue à tuer. 

La mort des écosystèmes par exemple comme celle de la mer d’Aral avec Sarah Trouche. Le travail artistique de la performeuse et vidéaste française, s’articule autour de nombreux voyages et d’expéditions en terre lointaine comme en Chine ou dans le Sahara. En 2013, elle est au Kazakhstan où elle s’engage à travers 2 performances appelées Art Revival pour la reconnaissance et la sauvegarde de la mer d’Aral. 

L’action 1, que présente l’exposition, se déroule sur le pont de l’une des nombreuses épaves rouillées qui jonchent ce qui est devenu, en lieu et place d’une zone côtière, une steppe stérile. Ici, voici quelques années, il y avait de l’eau, des pêcheurs, des bateaux. Il ne reste aujourd’hui que du sable, à perte de vue, et des épaves de chalutiers. La surexploitation agricole couplée à une irrigation mal maîtrisée, à force d’obstination, a asséché cette mer intérieure. Une épaisse couche de sodium recouvre le sable, et les vents, soulevant des poussières nocives, sont devenus imprévisibles. 

Sarah Trouche s’est hissée sur la carcasse d’un bateau abandonné, nue, son corps enduit de peinture bleue – le bleu de cette eau que des décennies de culture intensive du coton ont chassé de la zone. Elle tient au bout de ses bras, déployé, le drapeau local. Puissante démonstration de la volonté humaine de résister coûte que coûte, d’occuper le terrain où la mort environnementale a pris ses quartiers. Sarah Trouche ou la performance comme outil de résilience.

Retrouvez cette oeuvre et bien d’autres dans l’exposition "Courants verts, créer pour l’environnement" présentée à l’espace Fondation EDF - 6, rue Récamier à Paris du 16 septembre 2020 au 31 janvier 2021.

Vous pouvez également écouter les podcasts de l’exposition sur toutes les plateformes d’écoute, sur youtube et sur le site internet de la Fondation EDF

Crédits photo : Nikolaï Saoulski (Agence TOMA) 

10 épisode(s) • 33 min
Couturier Lafargue - Solar Igloo
3 min
Orta - Symphony for Absent Wildlife
3 min
Christiane Geoffroy - Dérive des continents
3 min
Ackroyd & Harvey - Stranded et The Ecocide Trail
3 min
Michel de Broin - Shared Propulsion Car
3 min
Barbara et Micheal Leisgen - Pink Depression, Eau mourante.
3 min
Joseph Beuys - 7000 chênes
3 min
Jérémy Gobé - Corail Artefact
3 min
Nicole Dextras - Épousailles Nature.
2 min
Sarah Trouche - Aral revival
4 min
S'abonner
Courants verts, créer pour l'environnement
Partager
Sarah Trouche - Aral revival • 10/09/2020