Description

Christophe est un marathonien de l'entrepreneuriat. Depuis 2016, il travaille à la mise en pratique de la méthode de calcul de l'empreinte environnementale PEF (pour "Product Environmental Footprint"), qui réunit 16 catégories d'impact global. LA SEULE reconnue par la Commission Européenne, et surtout, coconstruite par la CE et de nombreux acteurs depuis 2013. Pourquoi la PEF est-elle peu connue? Quels sont ses avantages, ses challenges ? Comment peut-on à coup sûr déterminer l'impact global d'une action ou d'un produit sur notre environnement ? En matière d'environnement, quand on ne voit pas tout, on ne voit rien. Christophe insiste sur la nécessité d'aller plus loin que l'empreinte carbone, plus loin que les déductions "logiques" de coût environnemental (non, un pull produit en France n'est pas forcément mieux qu'un pull produit en Amérique du Sud même s'il est vendu en France). Cela complexifie tout oui, mais le combat, c'est justement d'utiliser cette méthode très bien construite pour généraliser les comparaisons facilement. Mais surtout, pour opposer des arguments clairs et factuels au greenwashing et donner des directions d'amélioration concrètes aux entreprises qui veulent s'impliquer et ne savent souvent pas ce qui est le mieux (ou le moins pire).

Pour comprendre Glimpact c'est ici

Et si vous voulez un résumé écrit de cet entretien, allez lire les tribunes de Christophe ici, ou encore là.

Bonne écoute !