Description

 

Florent Marcoux, directeur de Surfrider Europe ou plutôt le « chef d’orchestre qui fait en sorte que la musique soit belle» pour reprendre ses mots, nous parle de son parcours et de son association.

Après avoir démarré sa carrière sur des projets d’accès à l’eau potable en faveur des quartiers défavorisés de Buenos Aires, Florent anime aujourd’hui, depuis la côte basque, un réseau d’environs 55 salariés à temps pleins et plus de 500 bénévoles à travers une douzaine de pays.

Depuis 1990, ils s’impliquent au quotidien dans diverses missions en faveur de l’océan et du littoral. D’abord lanceur d’alerte, puis, grâce à leurs efforts et des actions menées de front, ils ont notamment réussi à obtenir des réglementations pour protéger nos espaces maritimes. Et ils ne compte pas s’arrêter là.

Qu’est-ce que la Surfrider Fondation ? Comment sensibiliser le grand public? Qu’entreprennent-ils pour lutter contre la pollution bactériologique ? Chimique ?

De manière claire, notre invité d’aujourd’hui répond à ces nombreuses questions.