Richissime

Delphine Pinon

Je suis Delphine Pinon. Je suis entrepreneure, investisseuse en immobilier, Money & Life Coach, c'est-à-dire que j'aide mes clients à révéler tout leur potentiel financier. Chaque semaine, je partage un nouvel épisode (avec un invité ou en solo), dont l’ambition est de provoquer les conversations les plus avisées et les plus authentiques à propos de l’argent. Chez vous. Au bureau. Entre amis. Sans jargon. Et surtout sans tabou. Je vous aide à comprendre comment vous fonctionnez avec l'argent, ce qui coince pour vous, ce qui vous donne l'impression de stagner, de manquer, de vous limiter. Et je vous partage les clés pour transformer votre vie, comme j'ai transformé la mienne et celle de milliers de personnes. Retrouvez-moi sur Instagram @richissimepodcast pour les coulisses du podcast, des partages personnels, pour assister à des lives avec des invités, pour des revues de lecture et pour connaitre mes offres de formation et d’accompagnement. Bonne écoute !

Cet été, je vous propose de découvrir ou de redécouvrir mes plus beaux épisodes des 12 derniers mois dans une série de rediffusions estivales que vous pourrez écouter tout l’été sur la route des vacances, sur la plage, en rando, ou pendant la sieste des enfants. 🌴 J’ai choisi la crème de la crème des épisodes du podcast. Ce sont mes épisodes coup de cœur, ceux que j’ai eu le plus de plaisir à enregistrer et ceux que vous avez eu le plus de plaisir à écouter la 1ère fois. 🤍 Aujourd’hui, j’ai choisi de réécouter l’épisode #54 enregistré avec la coach et podcasteuse Clotilde Dusoulier, sur le thème ô combien important des croyances limitantes liées à l’argent. 💸 Ce n’est plus un secret mais je suis fan de Clotilde Dusoulier, de son travail et de son podcast Change Ma Vie, l’un des plus gros podcasts francophones en terme d’audience. 📣 Au-delà de cette discussion, Clotilde est une de mes plus belles rencontres de 2022. J’aime sa capacité à expliquer de façon limpide les choses. Elle rend tout simple et c’est aussi la marque de fabrique d’un bon coach. 👩‍🎓 Dans cet épisode, nous avons notamment parlé : 👉 des peurs liées à la richesse, 👉 de la différence entre l’expérience de l’argent faite par les femmes et les hommes depuis la naissance, 👉 la façon dont on peut détecter et reprogrammer des croyances limitantes. Très bonne écoute ! ✨ ➡ Retrouvez-moi sur Instagram @richissimepodcast et sur mon sitehttps://richissime.net/
J’inaugure aujourd’hui une série de rediffusions que vous pourrez écouter tout l’été sur la route des vacances, sur la plage, en rando, ou pendant la sieste des enfants. 🌴 J’ai choisi la crème de la crème des épisodes du podcast. 🤍 Ce sont mes épisodes coup de cœur, ceux que j’ai eu le plus de plaisir à enregistrer et ceux que vous avez eu le plus de plaisir à écouter la 1ère fois. J’ai choisi pour commencer de vous représenter l’épisode 50, intitulé “Comment tirer profit de la hausse des prix actuelle ?” pour lequel j’ai reçu Axel de Tarlé, chroniqueur éco à Télématin sur France 2, présentateur le week-end de C'est dans l'Air, et présentateur tous les matins à 9h30 de l'Info S'éclaire sur FranceInfo TV. 📺 L’épisode date du 16 Novembre 2021, au début de l’arrivée de l’inflation notamment par la crise de l’énergie, ⛽ au moment où on se demandait encore si la hausse des prix serait passagère ou durable. 🚨 C’est passionnant de se replonger dans cet épisode qui n’a pas perdu une miette d’intérêt, même 8 mois plus tard. C’était d’ailleurs mon 1er épisode “économie”. J’étais anxieuse, mais fière de moi. Vous verrez que c’est un sujet qui me passionne. On a parlé entre autre : 👉 des origines de la hausse des prix ? 👉 de l’inflation, son calcul, sa maîtrise. 👉 des futures augmentations de salaire à venir (le sujet est d’ailleurs plus que jamais d’actualité) 👉 et de ce qu’on peut faire à titre individuel pour se prémunir des hausses à court terme mais aussi et surtout à moyen et long terme. J'espère que cette conversation va vous plaire pour ceux qui ne l’ont encore jamais entendue. Je vous laisse donc en profiter pleinement. ✨ ➡ Retrouvez-moi sur Instagram @richissimepodcast et sur mon sitehttps://richissime.net/
Cette semaine, on va parler de l’argent dans le couple 👩‍❤️‍👨, thème que je n’ai pas abordé depuis 2 ans et qui pourtant est si central dans nos vies. Pour en parler, j’ai invité Lucile Quillet, journaliste spécialiste des problématiques de genre, de vie professionnelle, du couple, de la sexualité, et de l'argent entre autre. Elle est l’auteure d’un essai intitulé “Le prix à payer : ce que le couple hétéro coûte aux femmes”. 📖 Le titre annonce la couleur. Eh oui c’est un épisode qui dérange. D’ailleurs, la lecture du livre de Lucile m’a dérangé, agacé, puis remis les idées en place. 🤯 Il y a des prises de conscience qui heurtent et cette conversation en fait partie car, qu’on le veuille ou non, hommes et femmes héritent de représentations qui façonnent leur vie de couple et dont les conséquences économiques sont parfois davantage le reflet d’une tendance de fond que de choix individuels. 🦅 Dans cet épisode, on va parler des petits filles qui rêvent d’amour, qui deviennent des jeunes filles en quête du prince charmant, qui font tout pour ne pas finir célibataire et être de bonnes candidates au couple et continuent une fois en couple à être la variable d’ajustement de la famille pour que ça fonctionne. 👸 Avec au passage de lourds impacts financiers dont ni les femmes ni les hommes n’ont vraiment conscience d’ailleurs. Cet épisode est une de ces conversations essentielles qui doit permettre à chaque couple de réfléchir, et de grandir en réussissant à créer un environnement de discussion sain et dépassionné autour de l’argent. 💫 Je vous laisse le découvrir. Bonne écoute ! ✨
Cette semaine, je vous propose une conversation atypique et passionnante avec Jeanne Lazarus. Jeanne est sociologue, spécialisée dans les travaux relatifs à l’argent. Elle est aussi chargée de recherche au CNRS, 🔍 enseignante à Sciences Po et Directrice du département de sociologie de Sciences Po. 👩‍🏫 Jeanne a consacré plusieurs grands travaux à l’évolution de la place de l’argent dans notre société notamment depuis l’après-guerre. 🪖 Elle a étudié entre autre la bancarisation de notre société, l’évolution des politiques publiques de protection des ménages et de lutte contre la pauvreté, ainsi que plus récemment la place de l’argent dans les revendications des féministes. ✊ Ce sont donc ces 3 grands thèmes que l’on a abordés dans notre conversation, avec un angle encore tout à fait inédit dans le podcast. Je l’ai notamment interrogé sur : 👉 Pourquoi les banques françaises nous protègent elles davantage que dans d’autres pays ? 👉 Pourquoi sont-elles encore aujourd’hui aussi restrictives dans l’accès au crédit comparé aux pays voisins ? 👉 Que peut-on apprendre de la perception collective de la pauvreté et de la richesse, à travers l’étude de l’évolution des politiques publiques de notre pays ? 👉 Quand est-ce que la pauvreté est devenu un problème individuel plutôt que collectif ? 👉 Pourquoi l’état s’intéresse aux enjeux d’éducation financière aujourd’hui et comment le fait-il ? 👉 Quels sont les nouveaux enjeux de la lutte féministe autour des questions d’argent ? 👉 Comment la sociologie nous éclaire sur les différences de consommation et de rapport à l’argent entre les genres ? J’espère que cet entretien va vous passionner autant que moi. J’ai personnellement appris énormément de choses, qui m’offrent beaucoup de nouvelles perspectives de réflexion concernant le monde qui nous entoure et ma propre relation à l’argent. 🤑 Je vous laisse donc en notre compagnie et vous souhaite une bonne écoute ! ✨
Cet épisode aura toujours une place particulière dans mon cœur car je reçois un homme que j’apprécie beaucoup pour ses idées, ses valeurs et son courage politique. Il s’agit de Benoit Hamon que j’ai invité à une discussion à propos du Revenu Universel. 💶 Benoit Hamon a commencé très tôt son engagement politique au sein du Mouvement de Jeunes Socialistes. Il est devenu député européenen 2004, porte parole du PS en 2009, député en 2012 et entre au gouvernement la même année. Il sera successivementministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommationpuisministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche jusqu’en 2014. ⭐ Il devient candidat à l’élection présidentielle de 2017 en gagnant la primaire socialiste. Il a fait campagne sur des thèmes à contre-courant des thèmes classiques de campagne 📣 (revenu universel, la reconnaissance du burn-out et des perturbateurs endocriniens, l’écologie, la légalisation du cannabis, la taxe sur les robots, les visas humanitaires pour les réfugiés...). Peut-être trop à contre-courant d’ailleurs puisqu’il n’arrivera qu’en 5e position au 1er tour. Depuis Septembre 2021, il s’est retiré de la vie politique et dirige désormais l’ONG SINGA, qui œuvre pour l’accueil des réfugiés et des migrants. 🤝 ❓ Pourquoi un épisode sur le Revenu Universel ❓ Parce que le débat n’est pas terminé. Le revenu universel est-il une utopie ou la solution la plus innovante de notre époque aux problèmes suivants : la pauvreté, la diminution du nombre d’emplois dans le monde, la pénibilité au travail, le rapport de force dans l’entreprise défavorable aux salariés, la complexité administrative, l’assistanat, la dégradation de la santé au travail... 💥 👉 Dans quelle mesure peut-on financer un projet de société aussi ambitieux ? 👉 Doit-on s’attendre à voir les gens massivement arrêter de travailler ? 👉 Le Revenu Universel va-t-il déséquilibrer le marché de l’emploi à la faveur des salariés ou des employeurs ? 👉 Un tel système est-il tenable dans une économie mondialisée ? 👉 Quels principes sous-tendent une telle idée ? Et enfin la question que je n’ai pas pu m’empêcher de poser... ✨ 👉 Le Revenu Universel avait-il vraiment une chance de l’emporter en 2017 ? Je suis heureuse de vous offrir cette conversation dans laquelle j’ai aimé prendre de la hauteur. Je trouve que c’est le parfait moment pour vous la proposer, alors que nous sommes proche de l’élection présidentielle en France et qu’à mon sens, le débat d’idées est loin d’être aussi qualitatif qu’en 2017. 💣 Très bonne écoute ! ✨
Aujourd’hui, je vais vous parler du fait de recevoir de l’argent VS le fait de recevoir des occasions de faire de l’argent. 💰 La vie nous envoie rarement directement par la Poste 📨 les choses qu’on désire, les qualités qu’on aimerait avoir, les relations amoureuses, les amitiés, les opportunités professionnelles, le courage, l’audace, les talents d’orateur, les abdos en tablette de chocolat etc... 🔝 La vie nous envoie des occasions d’avoir ces choses-là. À la place, on aura maintes opportunités d’être téméraire, de sortir de notre zone de confort, d’aller à la salle de sport, de prendre la parole devant une audience, d’aller boire un verre avec des inconnus, d’oser aborder un/une inconnu(e) dans un bar, de faire de nouvelles choses, de se former, de changer de job etc... 🤞 Avec l’argent ça fonctionne exactement de la même manière. 💸 La vie nous envoie infiniment plus d’occasions de faire de l’argent, qu’elle nous envoie d’argent directement. Peut-être même qu’elle ne nous envoie jamais d’argent, et uniquement des occasions de gagner de l’argent. 🌟 Pour l’argent comme pour tout dans la vie, je vais vous raconter comment être à l’affût des opportunités d’obtenir ce que vous voulez plutôt que d’espérer que ça vienne à vous, et comment les probabilités d’enrichissement seront toujours plus élevées en misant sur soi, ses talents, ses compétences, son savoir et son intelligence qu’en misant sur la chance. 🍀🪄 Je vous souhaite une très bonne écoute ! ✨
Dans cet épisode, je vous propose une belle conversation avec Clotilde Dusoulier, qui est ma podcasteuse préférée 🤩 Clotilde c’est la douce voix derrière le podcast Change Ma Vie, le plus gros podcast de Développement personnel français qui cumule plus de 20M d’écoutes depuis 2017 🎙 Autour du podcast, Clotilde a développé une entreprise de coaching florissante qui aide les hommes et les femmes à appliquer des changements concrets à leur propre vie, y compris dans les situations les plus délicates 🎯 Clotilde est issue d’une famille d’ingénieurs et a elle-même suivi cette voie qui l’a conduite après ses études aux Etats-Unis 🇺🇸 En rentrant en France, elle créé un blog culinaire qui lui a valu un énorme succès sur internet mais aussi en librairie pendant une quinzaine d’années avant de lancer Change Ma Vie. C’est son éclairage de coach que j’ai sollicité le plus dans cet épisode sur un sujet qui me passionne : nos croyances limitantes liées à l’argent 💡 Je lui ai notamment demandé : 👉 Pourquoi a-t-on aussi peur de gagner plus d’argent ? 👉 En quoi l’expérience des femmes et des hommes autour de l’argent est-elle différente ? 👉 Comment détecter nos croyances défavorables ? 👉 Comment reprogrammer nos croyances pour en adopter des plus favorables ? Si vous ne connaissez pas Clotilde, vous allez découvrir avec quelle magie elle explique les choses et la facilité avec laquelle elle nous les vulgarise ✨ Et pour vous inscrire à la prochaine session de son programme de coaching Change ma vie : mode d'emploi, cliquez ici. Les inscriptions seront ouvertes du 20 au 24 janvier 2022 🗓 Bonne écoute !
Dans cet épisode, je vous propose uneplongée inédite dans l’univers du sport professionnel et pour lequel j’ai eu le plaisir d’échanger avecRaphaël Poulain, ancien rugbyman professionnel au début des années 2000 🏉 C’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de discuter avec un ancien sportif de haut niveau, qui accepte deparler d’argent sans filtre: 👉 combien il a gagné pendant sa carrière 👉 combien il gagne aujourd’hui 👉 ce qu’il a fait de tout son argent depuis ses débuts de carrière Raphaël Poulain a connula gloire des stades de rugby, des calendriers, la notoriété médiatique, les fêtes, les nanas, l’argent et le confort matériel 🤑 Mais il a aussi connule chômage, l’escroquerie, le RSA et la dépression 😓 Pendant près d’1h30, on a exploré ensemble, à travers son histoire, ces différentes questions : 👉A quoi ressemble la vie d’un «gamin» immature qui gagne beaucoup d’argent? 👉Est-ce qu’il se rendait compte qu’il était lecliché du sportif mâlede haut niveau à l’époque ? 👉Qu’en est-il dumérite à gagner de l’argent en courantsur un terrain ? 👉L’argent a-t-ilchangé sa relation aux autres? 👉Avait-il conscience que tout pouvaits’arrêter du jour au lendemain? 👉Quelle estla responsabilité d’un clubou d’un centre de formation dans les errances financières des joueurs ? 👉Comment se reconstruit-onphysiquement, psychologiquement et financièrement après sa carrière ? 👉Que fait-il aujourd’hui, 12 ans après la fin de sa carrière ? Bonne écoute !
L’argent nous rend-il heureux ? Dans cet épisode, j'ai abordé le thème qui obsède le monde entier depuis des lustres : l’argent fait-il le bonheur ? 🤑 Pour m’aider à répondre à cette question, j’ai convié l'économiseMickael Mangot, spécialiste d’économie comportementale et d’économie du bonheur, mais aussi essayiste et conférencier. J’ai découvert Mickaël grâce àson podcast,Homo Econovirus, lancé au début du premier confinement, dans lequel il décortiquele lien entre l’humain, l’économie, la finance, en s’appuyant largement sur nos questionnements actuels liés à la crise du Covid19. Notre entretien s’est assez naturellement découpé en 2 parties. D’abord, on s’est intéressé à la notion deBonheur. ✅ C’est quoi le bonheur pour un économiste ? ✅ Est-on plus heureux quand on est riche ? ✅ La façon dont on gagne de l’argent et dont on le dépense impacte-t-elle notre bonheur ? ✅ Les réseaux sociaux sont-ils des facteurs d’augmentation du bonheur ou pas ? ✅ Quel impact sur notre bonheur ont les crises, qu’elles soient collectives ou personnelles ? Puis dans un second temps, je me suis intéressée aux dernierstravaux de Mickaël sur le Sens. ✅ Quelle différence y’a-t-il entre quête de bonheur et quête de sens ? ✅ En quoi notre quête de sens impacte-t-elle notre relation au travail, à la consommation, aux loisirs, ou à l’épargne ? ✅ Comment mesure-t-on la perte de sens à un niveau individuel comme collectif ? ✅ Sommes-nous tous concernés de la même manière ? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre pendant cet entretien. Bonne écoute !
illaume et Emilie sont un couple d’investisseurs immobiliers. Ils ont démarré leur parcours d’investisseur immobilier en 2013. Aujourd’hui, ils ont plus de 4,5 millions d’euros de patrimoine immobilier, répartis sur 70 appartements & 1 000 mètres carrés de bureaux qui leur génèrent 400 000€ de revenus locatifs chaque année, ce qui donne 180 000€ de cash flow positif (ie. après déduction de charges) ce qui fait environ 15 000€/mois. Ils y sont arrivés en investissant dans des immeubles de rapport à 8,5% de rendement net avant impôts minimum (chiffres mis à jour à l'occasion de la rediffusion en décembre 2021). Guillaume et Emilie pourraient vivre de leurs rentes immobilières mais ils ont fait le choix de se consacrer à Club Immobilier, leur société avec laquelle ils forment et accompagnent leurs clients primo-investisseurs. Cette société ils l’ont créé en 2015, quelques mois avant de quitter leurs boulots respectifs et y consacrent aujourd’hui la plupart de leur temps. Pour mieux comprendre comment ils en sont arrivés là, je leur ai posé ces questions : ➡️ Comment fait-on pour emprunter à la banque sans CDI ? ➡️ Comment fait-on pour enchaîner autant de projets immobiliers en si peu de temps ? ➡️ A quel moment quitter son job ? ➡️ Quelle discipline budgétaire vous êtes-vous imposée ? ➡️ Comment a évolué votre relation aux autres ? ➡️ Parlez-vous ouvertement de ce que vous faites ? ➡️ Investir en couple, est-ce un atout ? Quels défis ça pose ? En fin d’épisode, Guillaume et Emilie partagent leur définition de la richesse 🤑 et posent cette question pour vous interpeller : Qu’êtes-vous prêt à faire pour vivre la vie hors-norme dont vous rêvez ? Bonne écoute !
Dans cet épisode, je reçois Insaff El Hassini. Insaff est avocate de formation et juriste financière 👩🏽‍⚖️ Elle est connue pour être une activiste engagée en faveur de l'égalité salariale notamment en tant que directrice de Lean In France, Elle est aussi formatrice en négociation salariale et créatrice du podcast Ma Juste Valeur dans lequel elle parle beaucoup des femmes et de leur relation à l'argent. En préparant l'épisode, j'avais dit à Insaff "On va parler de négociation salariale pour les femmes et les hommes, d'accord ?". Comme s'il n'y avait pas de différence 🤦‍♀️ Donc on a parlé de négociation salariale pour les femmes et les hommes. Mais...pas de la manière dont j'avais imaginée ! Puisque ce n'est pas pareil de parler d'argent en entreprise et de négocier son salaire quand on est une femme et quand on est un homme. Mais ça je l'ai compris grâce à Insaff 😉 Je dois vous dire que je ne me sens pas féministe. Je suis même souvent gênée qu'on traite autant de problèmes de sociétés par le prisme du genre. Donc cette conversation m'a éveillé, m'a fait grandir. Voici un échantillon des questions que j'ai posées à Insaff : 👉 Les inégalités salariales sont-elles un problème politique, un problème entreprise, ou problème de genre ? 👉 Pourquoi la négociation salariale est-elle biaisée en fonction du genre ? 👉 Comment détermine-t-on sa juste valeur sur le marché du travail ? 👉 Doit-on crier plus fort pour se faire entendre quand on est une femme ? Que vous soyez un homme ou femme, cet épisode vous aidera non seulement à mieux négocier vos rémunérations mais aussi et surtout à ouvrir les yeux sur les jeux d'entreprise et les utiliser à votre avantage. Sur ce, je vous souhaite une bonne écoute ! *** Insaff propose 2 formations à partir du 1er décembre 2021 : Comment négocier sa rémunération à sa juste valeur quand on est salariée ? Négocier et renégocier une rémunération à sa juste valeur quand on est indépendante
Ma conversation avec Owen Simonin, mon invité du jour, a agit comme un détonateur sur moi 🧨 Plus que tous mes invités auparavant, Owen s'est construit une trajectoire et une vie hors norme à partir d'une enfance ordinaire 🚀 Owen a 24 ans. Il est expert en cryptomonnaie 🪙 Il a créé une chaine Youtube de vulgarisation et d'information sur les cryptos en 2016, sous le pseudonyme Hasheur, suivie par 380k actuellement. Il avait 19 ans. Il a créé avec son frère la société Just Mining en 2017 qui gère aujourd'hui environ 400M d'euros d'actifs en crypto pour ses clients 💰 Il fait des conférences partout, a une chronique hebdo sur BFM Business, discute avec les PDG des plus grandes banques d'Europe et du monde 🏦 Il échange avec les puissants façonner façonner la finance et le monde de demain par le biais de la blockchain et des cryptos. Ça fait bien longtemps que je veux traiter le sujet des cryptos dans un épisode et j'ai découvert Owen, alias Hasheur, grâce à Simon, un fidèle auditeur. Owen c'est le meilleur vulgarisateur que je connaisse ! Il n'y a pas besoin de s'accrocher pour suivre cet épisode. J'ai pris la décision de vous proposer cet entretien en 2 parties : 👉 Dans la première partie aujourd'hui, on s'est attelé à rendre intelligible les concepts fondamentaux de la blockchain et de l'investissement en crypto pour ceux qui veulent juste comprendre ou ceux qui veulent investir, ou ceux qui investissent déjà. On a aussi parlé de la fiabilité du système, de la fraude, de sa vision de la technologie à plus long terme. 👉 La semaine prochaine, on parlera de lui, son enfance, sa vision de l'argent, de la richesse, son train de vie, ses valeurs, ses objectifs et ce qui le motive à faire ce qu'il fait. Sur ce, je vous laisse en notre compagnie ✨ Bonne écoute ! *** Les références de l'épisode : la chaîne Youtube d'Owen, alias Hasheur sa société d'investissement dans les cryptomonnaies Just Mining sa chronique Les Pros de la Crypto sur BFM Business *** Pour te familiariser avec les bases de l'investissement financier et être crédible devant ton banquier, tu peux visionner ma masterclass BABY INVESTOR à 77€. Tous mes autres programmes de coaching pour apprendre à gagner, dépenser, économiser et investir ton argent sont disponibles ici.
Comment expliquer qu'une personne qui gagne le SMIC ou moins puisse ne pas avoir forcément le sentiment de manquer, bien qu'elle soit factuellement amenée à compter ses sous pour boucler son budget ? 🤔 À l'inverse, comment peut-on gagner 10 000€ par mois et avoir constamment le sentiment de ne pas avoir assez ? 🤦‍♀️ La réponse est simple : dans le premier cas, la personne n'est pas habitée par un sentiment de manque, alors que dans le second, elle en est complètement imprégnée, chacune indépendamment de leur réalité financière respective. L'esprit du manque c'est penser, réfléchir, décider, agir et vibrer à partir d'une énergie du manque. Ce qui caractérise le plus l'esprit de manque, c'est le fait de porter systématiquement son attention sur ce qu'on n'a pas plutôt que sur ce qu'on a. L'intention fait toute la différence. Parce que ce que l'on pense a un impact sur ce que l'on vit, mais détermine aussi nos émotions, puis nos croyances, et influence nos actions. Si je me vois comme quelqu'un qui n'a jamais assez, je vais ressentir de l'insatisfaction, de la frustration, de l'agacement, je vais travailler plus pour gagner plus, je vais courir après plus tout le temps. Sauf que rien de tout ça ne suffira à me rassasier parce que je n'en aurai JAMAIS ASSEZ 🤷‍♀️ L'esprit du manque peut se manifester dans des domaines inattendus de notre vie : 👉Se sentir obligé d'aller visiter un lieu incontournable sur notre lieu de vacances par peur de manquer quelque chose 🗽 👉Prendre l'intégralité d'un cours en note par peur de manquer une information clé ✍️ 👉Acheter 10kg de pâtes et 54 rouleaux de PQ par peur d'une pénurie 🧻 👉Accepter une sortie entre amis alors qu'on aurait préféré une soirée ciné chez soi, par peur de manquer quelque chose de fun 🍷 👉Remplir le placard de la cuisine au-delà du nécessaire par peur de manquer de quelque chose pour la semaine 🛒 👉Acheter des tas de jeux et livres pour son enfant par peur qu'il manque de choses à faire 📚 👉Voyager avec une valise pleine à craquer pour être sûr de ne manquer de rien pendant son séjour 🧳 👉Acheter 100m2 pour deux par peur de manquer d'espace 🏡 👉Se resservir 3 fois au buffet est à volonté pour en avoir pour son argent 🧆 👉Être sur le dos de ses enfants pour être sûrs qu'ils travaillent suffisamment et par peur qu'ils se ferment des portes s'ils ne travaillent pas autant 👩‍🏫 👉Ne pas quitter son job par peur de ne pas en retrouver 😔 👉Ne pas changer de région par peur de manquer d'amis 🫂 👉Ne pas se lancer dans l'entrepreneuriat par de manquer de clients ou de temps libre ⏳ L'esprit du manque est PARTOUT.Et je trouve ça non seulement formidable mais aussi hyper intéressant de commencer à porter votre attention sur les endroits où il se manifeste, et d'aller le démasquer pour enfin vivre une vie dans laquelle vous vous sentez riche de ce que vous avez déjà ✨ Dans cet épisode, je vous explique ma méthode en 3 étapes pour shifter mon état d'esprit du manque vers l'abondance. ********** Si vous avez aimé cet épisode, et que vous voulez entrer en discussion avec moi, vous pouvez m'écrire en MP sur Instagram. Si vous en avez marre d'avoir l'impression de n'en avoir jamais assez et que vous souhaitez travailler sur votre état d'esprit pour apprendre à manifester et attirer plus de richesse dans votre vie, ma masterclass "Tout le monde peut-être riche" est disponible en replay.
La société nous renvoie de plus en plus l'injonction de la consommation utile. On veut tous être des consommateurs malins, avertis, et consommer utile, selon nos besoins 🤓 Personne n'a envie de s'entendre dire qu'il consomme futile et personne n'a envie de penser ça de soi-même 😒 Cette façon de penser a longtemps été un piège pour moi parce qu'à force de jouer au jeu de la comparaison et de toujours trouver façon plus utile de dépenser le moindre sou, j'en étais rendue à ne dépenser de l'argent que pour des choses vitales ⛑ De plus, il est parfois difficile d'accepter que nous n'avons pas tous la même échelle. Trop souvent, on se permet de juger ce que les autres font ou ne font pas de leur argent en pensant qu'il serait mieux utiliser en faisant différemment. J'en suis venue à me poser les questions suivantes : 👉Comment savoir si une dépense est utile ou futile ? Sur quel critère se baser ? 👉Comment ne pas subir l'injonction sociétal qu'il FAUT dépenser utile ? 👉A-t-on encore le droit de dépenser futile ? 👉Qu'est-ce qui est vraiment futile d'ailleurs ? 👉Est-ce que je suis un bon juge de ça ? 👉Est-ce que je peux facilement me persuader que tout ce que je fais de mon argent est utile ? 👉Ou au contraire, est-ce que je passe mon temps à me culpabiliser de tout ce que j'achète en pensant que ce n'est jamais assez bien ? 👉Comment ne pas juger de l'utilité ou de la futilité de ce que les autres font de leur argent ? Ce sont toutes ces questions qui ont guidées ma pensée pour vous livrer cette capsule, dans laquelle je vous partage ma vision du monde 🔮 *** Que vous soyez dépensiers ou économes, j'ai conçu mes programmes de coaching pour vous apprendre à dépenser votre argent pour ce qui compte vraiment pour vous et vous aider à vous construire la vie rêvée à laquelle vous aspirez. Mes programmes sont accessibles en 3 niveaux : 1) Mes programmes 100% vidéo, avec : Ma Méthode Budgétaire, qui m'a permis permis d'économiser plusieurs milliers d'euros pour réaliser mes projets de vie Baby Investor, ma masterclass pour te familiariser avec les bases de l'investissement financier et être crédible devant ton banquier Let's talk about money, ma masterclass pour réussir à parler d'argent plus facilement Budget Master, ma méthode pas à pas pour créer un budget qui te ressemble, adopter de nouvelles habitudes plus facilement et maitriser (enfin) ce que tu fais de ton argent. Start, mon programme "historique" le plus complet pour comprendre et changer sa relation à l'argent, ré-apprendre à rêver en grand et créer le budget sur-mesure pour aligner ses dépenses avec ses grands objectifs de vie 2) Mes programmes mensuels 100% live, avec : En septembre-octobre 2021 mon offre Money Makeover, 8 masterclass (en live et en replay) sur 1 mois pour unetransformation...
Aujourd'hui, nous allons parler ascension sociale avec mon invitée Esther Taillifet. Esther a grandi dans un milieu très modeste, voire pauvre. Elle a été élevée seule par sa mère, qui était commerçante sur les marchés. Elle a grandi en HLM en Haute Savoie. Sa maman a rejoint les témoins de Jéhovah quand elle était jeune et elle a encore des souvenir précis des tickets de course donnés par l'assistance sociale qui leur permettait de faire les courses au centime près à Lidl. Aujourd'hui, Esther est une entrepreneuse accomplie et multi-casquettes. Elle a d'abord créé une chaine Youtube qui compte près de 140k abonnés, puis en 2017 le podcast Se Sentir Bien, un des plus gros podcasts de développement personnel français. C'est comme ça que je l'ai connue d'ailleurs. Elle a aussi développé un business de coaching autour de la thématique de la perte du poids qui génère environ 100k€ de CA chaque mois. Il ne m'en fallait pas moins pour avoir envie de l'inviter pour lui poser des tas de questions sur son ascension sociale : 👉 Que disait-on de l'argent à la maison quand elle était petite ? 👉 Quels ont été ses atouts à elle pour s'élever sur l'échelle sociale ? 👉 Son ascension sociale s'est-elle fait au détriment de son entourage d'origine ? 👉 Quelles ont été les plus grandes barrières à surmonter ? 👉 A-t-elle dû travailler sur sa relation à l'argent dans son parcours et comment ? 👉 Est-elle plus heureuse aujourd'hui avec plus d'argent ? 👉 Comment gère-t-elle et comment investit-elle son argent ? Esther est cash, son discours est inspirant pour toutes les personnes qui désirent comprendre les mécanismes d'ascension sociale, peu importe où on se trouve sur l'échelle sociale. Bonne écoute ! *** Si vous ressentez l'envie de travailler avec moi, je vous invite à m'écrire en message privé sur mon compta Instagram. J'ai une offre de coaching individuel sur 6 mois et des offres de coaching en petit groupe sur 3 mois qui sont peut-être ce dont vous avez envie pour avancer.
L'être humain vit une ambivalence permanente entre son besoin ou désir d'évolution et sa peur du changement ou de l'inconnu. On le sait tous, on l'a tous vécu... 👉 Je veux changer de boulot mais j'ai peur de ne pas trouver mieux, d'être déçu, de ne pas être aussi bien payé, d'avoir encore moins d'opportunités d'évolution, de ne pas retrouver aussi près de chez moi, de perdre mes avantages ... 👉 Je veux une relation amoureuse plus épanouissante mais si j'engage une rupture, j'ai peur de ne pas retrouver quelqu'un, de finir vieille fille ou vieux garçon, de louper ma chance d'avoir des enfants à un âge correct, de me retrouver dans la panade financière... 👉 Je rêve d'une carrière de violoniste dans un grand orchestre mais j'ai peur de ne jamais y arriver, de m'épuiser à essayer sans résultat, de ne jamais pouvoir en vivre et d'être obligé de cumuler des petits boulots à côté, mais j'ai aussi peur d'y arriver et de ne pas avoir une vie stable, toujours en voyage. 👉 J'aimerais travailler moins pour m'occuper plus de moi, de ma famille et me consacrer davantage à ma passion pour le football mais j'ai peur de gagner moins, peur de ce que pensera ma famille, peur de dépendre financièrement de mon partenaire, peur de l'impact que ça aura sur ma retraite... Comment sortir de cette ambivalence permanente ? Ce ce que nous allons voir ensemble dans l'épisode d'aujourd'hui 😉 ___ Mes programmes sont tous disponibles surformation.budget-cheri.comet j’annonce tous mes lancements surInstagram, là aussi où vous pouvez me parler en privé 😉
Drôle de titre pour cet épisode qui sort de mes réflexions ordinaires. En voici l'origine : plus je lis des livres sur l'argent et le développement personnel, plus j'ai l'impression que mon esprit est embrouillé sur la façon dont il faudrait que je procède pour atteindre mes grands objectifs de vie. Je vous donne quelques exemples... 👉 Est-ce qu'il me faut beaucoup d'argent à investir avant d'apprendre à le faire fructifier ou est-ce que c'est en apprenant à le faire fructifier que je serai davantage capable d'identifier des opportunités d'en gagner plus ? 👉 Est-ce que mes grands rêves vont se manifester parce que je crois que c'est possible ou parce que j'agis dans ce sens ? 👉 Est-ce qu'il ne faut pas déjà avoir des preuves que ça marche avant d'y croire ? Ou est-ce qu'il faut d'abord y croire pour voir des preuves que ça marche ? 👉 Est-ce qu'il faut déjà se sentir riche avant de le devenir ? Ou l'être déjà un peu avant de le ressentir ? 👉 Est-ce qu'il faut d'abord avoir changé son état d'esprit pour changer sa vie ou avoir concrétisé un changement dans sa vie avant de pouvoir opérer un vrai changement d'état d'esprit ? 👉 Est-ce qu'il faut avoir plus d'argent pour arrêter d'avoir peur de manquer ou est-ce qu'il faut arrêter d'avoir peur de manquer pour commencer à attirer l'argent à soi ? 👉 Est-ce qu'il faut d'abord faire les choses ou y croire pour que ça marche ? Autrement dit : qui de l'oeuf ou la poule apparaît le premier ? 🐣 Dans cet épisode, je t'explique pourquoi il n'y a pas de bonne ni de mauvaise réponse 🤷‍♀️ --- Je créé des offres adaptées à tous, ceux qui ont déjà les preuves et ceux qui ne les ont pas encore. Ceux qui veulent plutôt agir à ce moment de leur vie et ceux qui veulent y croire. Ceux qui veulent plutôt la poule ou ceux qui veulent l'oeuf. Mes programmes sont tous disponibles surformation.budget-cheri.comet j'annonce tous mes lancements sur Instagram, là aussi où vous pouvez me parler en privé 😉
L'argent et le couple font-ils bon ménage ? Pourquoi les couples ont-ils autant de mal à parler d'argent ? Doit-on s'assurer d'être compatible financièrement avant de se mettre en ménage ? Comment répartir les dépenses au sein du couple ? Doit-on avoir un compte joint ? Comment gérer les déséquilibres au sein du couple ? Quelles erreurs peuvent nous coûter très cher en cas de séparation ? ... C'est pour répondre à toutes ces questions que j'ai invité Héloïse Bolle dans le podcast. Elle est l'auteur du livre "Les bons comptes font les bons amants" paru en mai 2019 et Conseillère en gestion de patrimoine, au sein de sa propre société Oseille et Compagnie. "Le mariage c'est résoudre à deux les problèmes qu'on n'aurait pas eus tout seul." disait Sacha Guitry. La façon dont on utilise notre argent est très personnelle. Peut-être préférez-vous acheter des choses de bonne qualité qui durent dans le temps ? Peut-être préférez-vous habiter un endroit plus petit et profiter de votre argent pour vos loisirs ? Peut-être préférez-vous consommer bio ? Peut-être préférez les vacances en formule confort tout compris ? Peut-être avez-vous fait le choix de privilégier votre vie de famille plutôt que votre carrière ? Imaginez maintenant que ce ne soit pas le cas votre partenaire. Comment réussir à en parler librement et régulièrement ? Comment réussir à s'accorder ? Comment ne pas en faire un sujet de tension, de frustration, voire de conflit ? L'argent cité comme motif de divorce dans plus de 10% des cas. Pourquoi ? Sûrement parce qu'on n'ose pas suffisamment parler d'argent au sein des couples et qu'on laisse les tensions s'accumuler sans réagir. L'argent c'est LE tue-l'amour😱 A 45 ans, Héloïse a vu les dégâts financiers que pouvaient provoquer un divorce ou une séparation dans son entourage. C'est ce qui l'a motivé à écrire "Les bons comptes font les bons amants" avec pour objectif de vulgariser des règles de droit en matière de régime d'union. En gros, elle nous dit tout ce qu'il faut savoir pour bien vivre le sujet de l'argent au sein du couple et notamment en cas de séparation. Ensemble, on a parlé de : 👉 de la difficulté qu'ont les couples à parler d'argent 👉 de la répartition de l'argent et des rôles de chacun au sein du couple 👉 des différences de salaire et d'attitude vis à vis de l'argent qui ont un impact sur la gestion au quotidien 👉de notre héritage familial et de son influence sur notre relation à l'argent 👉des choses à savoir et des mythes concernant les différents régimes d'union 👉et des plus grosses erreurs à ne pas commettre pour s'éviter des déconvenues en cas de séparation Bonne écoute ! Les références mentionnées dans le podcast 📖"Les bons comptes font les bons amants" de Héloise Bolle 👩Le profil Linkedin d'Héloïse 💰Oseille & Compagnie, sa société de conseil en gestion de patrimoine
Pourquoi remettons-nous toujours à plus tard quand il s'agit de s'occuper de notre argent ? Il y a des choses que je ne comprendrai jamais. On consacre un temps non négligeable de notre vie à travailler pour gagner de l'argent et à trimer pour gagner régulièrement un peu plus. On accepte même parfois de sacrifier son équilibre de vie personnelle et familiale pour un bond de carrière. Mais, quand il s'agit de consacrer quelques heures par mois à planifier l'usage que l'on va faire de son argent, à faire un budget pour le mois, à se former sur des stratégies d'investissement, il n'y a souvent plus grand monde pour répondre à l'appel. Quel est cet étrange mal appelé "procrastination" qui nous touche presque tous quand il s'agit d'argent ? Comment savoir si on procrastine ? Procrastiner c'est l'art de remettre à plus tard quelque chose qu'on doit faire ou qu'on veut faire, comme, par exemple, solutionner un problème de gestion d'argent ou pacifier sa relation à l'argent. On procrastine quand on répond OUI à l'une de ces 3 questions : 👉Est-ce que j'aimerais dépenser moins mais je n'y arrive pas ? 👉Est-ce que j'aimerais épargner plus mais je n'y arrive pas ? 👉Est-ce que j'aimerais investir mon argent mais je n'y arrive pas ? La procrastination n'est pas l'apanage de ceux qui ont de gros soucis d'argent à régler. C'est justement parce que je n'étais pas aux abois financièrement que j'ai procrastiné pendant longtemps. Je gérais plutôt correctement mon argent dans le sens où je n'étais jamais à découvert mais moi je n'étais pas satisfaite de ma situation. J'avais le sentiment désagréable de gaspiller. Changer ses habitudes ce n'est jamais simple. Mieux manger ce n'est pas simple. Arrêter de fumer ce n'est pas simple. Se mettre à faire du sport ce n'est pas simple. Changer sa façon de gérer son argent ce n'est pas simple non plus. C'est pour cela qu'on trouve des excuses à notre propre inaction. Sans se rendre compte que l'inaction a un coût. Dans cet épisode, j'aborde les sujets suivants : 👉Comment savoir si on est en train de procrastiner ? 👉Pourquoi refusons-nous de consacrer du temps à la gestion de notre argent ? 👉Quelles sont les principales excuses que l'on trouve pour nous-même ? 👉Quel est le coût de mon inaction ? Bonne écoute ! Les références mentionnées dans le podcast 📖"Devenez Riche" de Ramit Sethi 🎙️Episode 10 "Par où commencer" 📖La méthode budgétaire de Budget Chéri
A-t-on les moyens de négliger notre retraite ? A nous les jeunes de 15 à 35 ans qui pensons que la retraite c'est dans longtemps, que de nombreux gouvernements auront changé maintes fois les règles du jeu d'ici là, nous qui avons des carrières de moins en moins linéaires (par choix ou par défaut...), et à qui on a répété qu'il faudra se faire "sa propre retraite"... cet épisode je l'ai préparé pour nous, pour vous. Avec une actualité omniprésente sur le sujet, je n'ai pas eu le choix que de m'intéresser aux retraites. Qu'est-ce qui nous attend à la retraite ? Une perte d'environ 30% de nos revenus. Est-ce qu'on a envie de se satisfaire de ça après une vie entière à avoir travaillé ? Est-ce qu'on a envie d'attendre la retraite pour savoir si on ne sera pas encore moins bien loti que les retraités du moment ? A-t-on les moyens d'attendre encore 10 ou 15 ans avant de commencer à s'en préoccuper ? 65% des Français n'ont pris aucune disposition pour améliorer leur situation financière à la retraite (source IFOP avril 2019). Pire encore, 19% des Français seulement disposent de revenus complémentaires à leur pension de retraite. La part des revenus issus de l’épargne réalisée à titre individuel dans le revenu global des retraités est de 8,6% (source la-retraite-en-clair.fr). Avec un constat aussi alarmiste, les jeunes générations ont-elles les moyens de négliger leur retraite ? Dans cet épisode, on parle d'anticipation à long terme. On fait appel à son soi prévoyant, celui qui a bien du mal à exister dans le présent. J'explore 3 différentes solutions pour préparer sa retraite : 👉Le placement "bon père de famille" qui consiste à économiser de manière régulière à faible rendement mais aussi à faible risque de perte. 👉Les placements d'épargne retraite. Sont-ils mieux ou moins bien que les produits d'épargne classiques pour se constituer un capital pour la retraite ? 👉Les rentes à vie. Comment générer des revenus passifs à vie ? Quelle stratégie d'investissement doit-on mettre en place ? L'indépendance financière est-elle un objectif accessible ? J'ai choisi de traiter ce sujet pour nous exhorter à épargner, pas juste en mettant de l'argent de côté au pif mais dans le but précis de préparer son avenir, avec stratégie et méthode. Les références mentionnées dans le podcast 📖"Père Riche, père pauvre" de Robert Kiyosaki 📖"Money boss" de Laurent Chenot 📖"En as-tu vraiment besoin ?" de Pierre-Yves Mcsween 🔍Site d'information sur les retraites : la-retraite-en-clair.fr Bonne écoute !
Surconsommer, en a-t-on vraiment besoin ? L'épisode du jour est directement inspiré du best seller canadien "En as-tu vraiment besoin ?" de Pierre-Yves McSween. Il a été dans le top 5 des ventes de livres au Québec pendant 2 ans après sa sortie. Il s'agit à la fois d'une critique de nos comportements de consommateur mais aussi d'un plaidoyer en faveur d'un réveil des jeunes générations qui négligent totalement leurs finances personnelles au profit d'une glorification de la consommation "récompense" de plaisirs immédiats. "Consommer c'est une pulsion. On n'arrive plus à réfléchir ; le sang quitte le cerveau. On a envie de jouir du fait d'acheter, maintenant, tout de suite." A travers la lecture de ce livre, je me suis interrogée sur le rapport que l'on entretient à la consommation, aux achats impulsifs, et à notre désir de posséder. Sur-consommer c'est une fuite en avant. L'homme veut toujours gagner plus, pour pouvoir consommer plus. Cela l'amène à travailler plus, souvent au détriment de sa qualité de vie, pour continuer à consommer toujours davantage de choses dont il n'a pas vraiment besoin et dont il se lasse toujours plus vite. Et si on se trompait d'objectif ? A-t-on vraiment besoin de gagner plus quand on pourrait tout simplement dépenser moins ? Comme McSween, je me suis interrogée, dans cet épisode, sur nos comportements de consommation à travers les différents sujets qu'il soulève : 👉A-t-on vraiment besoin de la dernière technologie, des marques, du haut de gamme et d'acheter du neuf ? 👉 Peut-on se permettre de négliger notre épargne ? 👉A-t-on vraiment besoin d'une voiture ? de dépenser des sommes folles chez le coiffeur ? de voyager ? 👉A-t-on les moyens de ne pas cuisiner ? 👉Ne peut-on pas se passer d'une fête de mariage ? 👉A-t-on les moyens d'avoir autant d'enfants qu'on le souhaite ? 👉A-t-on vraiment besoin d'écouter les autres ? En définitive, la meilleure stratégie d'enrichissement c'est de maîtriser ses dépenses. Sinon, on alimente un panier percé. Alors, qu'attends-tu pour commencer à réduire tes dépenses ? Bonne écoute ! Les références mentionnées dans le podcast 📖"En as-tu vraiment besoin ?" de Pierre-Yves Mcsween 📖"Happy Money" de Elizabeth Dunn et Michael Norton 🎵"Notes pour plus tard", d'Orelsan 📊 L'infographie publiée par l'AFP sur "Les moyens pour réduire son empreinte carbone"
Comment placer son argent ? C'est quoi un bon rendement ? Par où commencer ? Ce sont autant de questions qu'on se pose quand on débute en investissement. Placer son argent et le faire fructifier c'est le sujet de nombreux mythes et de peurs. Comment savoir où investir ? A qui doit-on se fier ? Comment s'informer ? Comment savoir si je ne suis pas en train de faire n'importe quoi ? 🤔 C'est de ça dont nous parlons avec mon invité du jour : Nicolas, investisseur chevronné et co-fondateur du site avenuedesinvestisseurs.fr Pour la plupart des Français, investir son argent signifie acheter sa résidence principale, ouvrir un livret A, et/ou une assurance vie et parfois, acheter une résidence secondaire ou investir en immobilier... et puis c'est tout. Moi-même j'ai toujours été assez fainéante concernant mon éducation financière et je dois dire que maintenant que j'ai mis le nez dedans je trouve ça passionnant. Mais pas toujours très abordable. Je comprends que beaucoup se découragent avant même de commencer 😧 Ca faisait longtemps que j'étais sollicitée pour faire un sujet sur l'investissement. Je suis contente d'avoir choisi Nicolas parce qu'il a 10 ans d'expérience en tant qu'investisseur dans de multiples domaines. Son avis est forcément subjectif et je trouve ça plus intéressant. On est d'ailleurs pas toujours d'accord mais c'est ce qui nourrit nos discussions. Pour commencer, on est longuement revenu sur son parcours, ses premiers pas dans l'investissement, son héritage familial, sa reconversion professionnelle actuelle et bien entendu son envie de créer avenuedesinvestisseurs.fr avec Ludovic après avoir conseillé pendant 10 ans sur un forum de geeks. Quoi faire de son épargne est un vaste sujet. Avec Nicolas, on a décidé de se concentrer sur plusieurs thématiques clés : les produits de placement pour se lancer, la défiscalisation, et l'investissement immobilier hors investissement dans la pierre. Dans cet épisode, j'ai cherché à savoir : 👉comment on devient investisseur chevronné 👉comment on calcule un rendement et c'est quoi un bon rendement 👉si le rendement était toujours corrélé au niveau de risque 👉par où commencer quand on débute Nicolas aime balayer des idées reçues sur l'investissement : 👉Pourquoi se tourne-t-on toujours vers sa banque au lieu de comparer ? 👉Pourquoi les Français sont-ils si friands de défiscalisation et pas d'investissement ? 👉La défiscalisation immobilière est-elle toujours rentable ? On a évidemment parlé de pas mal de dispositifs et de produits d'investissement dont certains que je connaissais bien : Assurance vie, PEE/PERCO, investissement dans les PME... et d'autres que j'ai découvert en préparant l'épisode : les SCPI, le crowdfunding immobilier. On a également fait un gros focus sur Pinel en le comparant un autre investissement similaire dans l'ancien pour voir si ce type de programme de défiscalisation tenait la route. J'espère que vous aurez autant de plaisir à écouter l'épisode que j'en ai au quotidien à échanger avec Nicolas.
Voyage au pays des grands gagnants du loto... la richesse impose-t-elle une discrétion absolue ? Ce Vendredi 13, jour de superstition et surtout jour de jackpot loto, m'a inspiré un épisode tout particulier sur la vie de riche. Derrière l'engouement pour les jeux d'argent il y a le rêve de l'enrichissement soudain, celui qui tombe du ciel, sans qu'on ait eu besoin de travailler dur ou d'attendre toute une vie pour en profiter. On a déjà parlé de richesse dans l'épisode 1 mais cette fois-ci je me suis intéressée à la face cachée de la vie de riche. Je me suis demandée pourquoi on ne les voyait jamais nulle part ces gagnants du loto. Pourquoi se montrent-ils si peu dans les médias ? Pourquoi est-ce que je n'en connais pas ? Pas même un ami d'ami ? Pourquoi sont-ils si discrets ? En somme, faut-il rester caché pour vivre riche ? Pour préparer cet épisode, j'ai eu le plaisir d'échanger Christian Junod. Christian est expert de la relation à l'argent dans la Francophonie. Il est formateur, conférencier et organise des séminaires qui ont pour but de révéler et d'apaiser notre relation à l'argent. Il a eu la chance d'animer une formation avec un groupe de gagnants de loto et m'a partagé son expérience d'avoir recueilli le témoignage rare de ces "nouveaux" riches. Il m'a raconté le stress qui vient avec tous ces zéros sur le compte en banque. Le stress de ne pas savoir quoi faire de son argent, l'angoisse de ne pas être à la hauteur, de mal gérer, de se faire arnaquer, de ne pas savoir à qui se fier, de tout perdre. Mais surtout, LA question qui revient : à qui doit-on le dire ? Derrière cette question, on retrouve la peur du regard de l'autre, la peur de l'éloignement, la peur d'être perçu différemment, la peur de ne pas vouloir/savoir répondre aux attentes des gens. Et en se taisant, on se retrouve enfermé dans une double-vie de mensonges destinée à masquer son nouveau train de vie et à préserver sa tranquillité. Dans cet épisode, je vous plonge dans la vie de ces nouveaux gagnants, pour nous forcer à questionner notre propre relation à l'argent et surtout notre désir d'enrichissement soudain. 👉Pour vivre riche, doit-on vivre caché ? 👉Est-ce que devenir riche nous condamne à une mort sociale ? 👉Est-ce que l'argent a le pouvoir de changer les gens ? 👉Comment être riche dans une société qui valorise autant la sobriété ? 👉Comment réagirions-nous si un proche gagnait 10 millions d'euros ? Quelles seraient nos attentes et nos craintes ? J'ai eu énormément de plaisir à préparer cet épisode qui m'a fait découvrir l'envers d'un décor que je ne soupçonnais pas. J'espère que vous aurez autant de plaisir à questionner votre relation à l'argent à travers ce voyage chez les gagnants du loto. Bonne écoute ! Les références mentionnées dans l'épisode 👨Le site de Christian Junod où vous pourrez retrouver la plupart de ses interventions dans les médias 📖"Ce que l'argent dit de vous", le livre de Christian Junod que j'ai commencé à lire et dont je reparlerai dans un prochain épisode 🎬 Le reportage de HygoDécrypte sur les ateliers de gagnants de la FDJ
Etes-vous réellement décidé à reprendre le contrôle de vos finances personnelles ?Voilà nous y sommes... vous avez enfin réalisé que quelque chose clochait dans vos finances personnelles. Vous avez l'envie sincère de changer quelque chose à vos comportements. Mais quoi ? Comment résoudre votre problème de mauvaise gestion ? Comment savoir ce qui ne va pas et donc ce qu'il y a à corriger ? En bref, par où commencer ? Parfois ne pas savoir par où commencer peut être une excuse pour ne rien faire. Mais parfois aussi, même avec la meilleure volonté du monde, on ne sait pas par quel bout prendre le sujet du budget. C'est précisément le bon moment pour solliciter de l'aide. Dans cet épisode, je parle des croyances limitantes qui nous empêchent d'agir et je présente mon chemin en 8 étapes pour s'assurer un nouveau départ budgétaire : Adoptez une posture d'observateur bienveillant sans complaisance Arrêtez de vous culpabiliser de ne pas y être arrivé par vous-même jusqu'à présentAcceptez qu'il n'y a pas d'âge limite pour apprendreEntrez dans l'action en faisant la liste complètes de TOUTES vos dépensesPriorisez ce que vous devez et souhaitez financer avec l'argent que vous avezChoisissez votre outil pour suivre vos dépensesArrêtez de consulter votre compte en banque. Commencez à regarder votre budget !Soyez indulgent avec vous-même (pas complaisant) !Je ne suis pas naïve, vous avez probablement déjà essayé diverses stratégies pour remettre de l'ordre dans vos finances personnelles. Je pense que si elles ont échouées, c'est soit par absence de méthode (ou une méthode qui ne vous convenait pas) ou pour une de ces 3 raisons : 👉Absence d'UNE motivation suffisamment puissante pour être moteur de changement👉Absence d'auto-discipline👉Absence de FUNVous pouvez retrouver la plupart des conseils dans la méthode de Budget Chéri. Bonne écoute !
Comment vivre avec le stress de ne pas savoir gérer son argent ? C'est le sujet de mon interview avec Pierre, mon invité pour ce 9e épisode. Pierre a 32 ans, il vit en couple à Paris dans un appartement dont il est propriétaire. La vie de Pierre ressemble à celle de beaucoup de trentenaires citadins. Il gagne bien sa vie et en profite sans faire d'excès. Mais l'argent qu'il a sur son compte, il le dépense. Il n'est pourtant jamais à découvert mais ne met presque rien de côté, ou alors finit par dépenser ses économies rapidement. Ce qui lui cause un énorme stress au quotidien sans qu'il sache vraiment comment changer les choses. J'ai décidé de recueillir le témoignage de Pierre dans le podcast parce que je me reconnais dans sa situation et je pense que beaucoup de gens pourront également s'identifier à son parcours de vie. Vous verrez à quel point Pierre a une facilité déconcertante à parler d'argent. Il partage son histoire avec la plus grande transparence, sans omettre de donner des chiffres précis. Il a un recul et une grande lucidité sur sa situation passée et actuelle qui rendent son témoignage particulièrement utile pour tous ceux qui se posent des questions sur leur propre situation. Dans cet épisode, nous avons notamment échangé sur : 👉son éducation financière ou en l'occurrence son absence de savoirs 👉ses années de galère en tant qu'étudiant à Londres 👉son stress permanent de ne pas réussir à gérer 👉ses premiers salaires, sa vie de jeune actif et sa relation émotionnelle à l'argent 👉ses tactiques d'évitement 👉sa facilité à parler d'argent et à poser des questions autour de lui 👉le coaching qu'il a fait avec Plenit'Finances pour reprendre le contrôle de ses finances personnelles C'est pour lui permettre d'être aussi transparent qu'on a choisi de ne pas donner son nom complet et qu'il restera donc pour nous Pierre. Bonne écoute ! Les références mentionnées dans le podcast 🤝Le site de Plenit' Finances qui a réalisé le coaching financier de Pierre 🎶La playlist Alpha Waves que recommande Pierre pour faire son budget
Comment savoir quel est le bon prix à payer pour un cadeau de Noël ? Je voulais dédier un épisode à la préparation de Noël mais sans parler de "budget". Pour bien anticiper vos dépenses de Noël, je vous renvoie encore et toujours à la méthode.Même à 3 semaines de Noël, il n'est jamais trop tard pour s'en préoccuper ! En fin d'épisode, je donne quelques conseils pour éviter le gaspillage financier pendant les fêtes. Cette année, les Français prévoient de dépenser 549€ à Noël, dont 65% en cadeaux (env. 360€). Qu'en pensez-vous ? Est-ce le juste prix selon vous ? Faire un cadeau n'est jamais simple : angoisse de trouver une idée qui fera plaisir, peur de la déception, peur de passer pour un radin, cohue des magasins, budget à respecter... Est-ce que pour vous aussi faire des cadeaux devient vite un casse-tête ? Est-ce que vous vous demandez souvent quel est le juste prix à payer pour faire un cadeau à quelqu'un qu'on aime ? Est-ce que vous avez déjà été déçu d'un cadeau reçu pour son prix ? Dans cet épisode, je parle des nombreuses croyances qui nous poussent à faire des cadeaux toujours plus coûteux : 👉Pourquoi fait-on des cadeaux plus chers aux personnes qui nous sont très proches ? 👉Comment éviter de dépenser plus par peur de décevoir l'autre ou par peur de passer pour un radin ? 👉Comment se libérer des attentes des autres et de la pression sociale et familiale ? J'espère que l'épisode vous aidera à fixer le juste prix de Noël ! Bonne écoute ! Abonnez-vous à la newsletter de Budget Chéri pour recevoir la méthode budgétaire en cadeau.
Est-ce intéressant de devenir propriétaire de sa résidence principale ? Je sais que vous étiez nombreux à attendre cet épisode. Peut-être que vous êtes déjà propriétaire de votre logement et que vous vous demandez si c'était l'idée du siècle. Peut-être que vous vous vous apprêtez à le devenir mais que vous vous posez encore des questions. Ou alors vous ne vous êtes peut-être jamais posé la question.C'est d'ailleurs très souvent le cas. Car peu de gens osent remettre en question le fait qu'il faille absolument devenir propriétaire de sa résidence principale. D'ailleurs, être propriétaire de son logement est perçu comme un signe de réussite sociale, d'accomplissement et de stabilité financière. Pour certains c'est l'investissement d'une vie, voire même le projet d'une vie.Mais se pose-t-on la question de savoir si être propriétaire de sa résidence principale c'est financièrement intéressant ?Dans cet épisode, on parle chiffres, on fait des comparatifs précis. L'idée ce n'est pas d'aboutir à une réponse nette et définitive à la question d'origine mais d'adopter les raisonnements qui vont vous permettre de vous poser les bonnes questions et de faire vos choix en toute connaissance de cause.Nous allons donc comparer la situation d'un propriétaire et celle d'un locataire et voir à quel moment la situation de propriétaire devient moins avantageuse. Mais surtout, on va comparer l'investissement dans sa résidence principale avec le fait d'investir la même somme dans un investissement immobilier locatif. J'aurais pu aussi bien imaginer de comparer à d'autres types d'investissement mais ce sera l'objet d'autres épisodes.👉Est-ce qu'on jette vraiment son argent par les fenêtres en tant que locataire ?👉Dans quels cas investir dans sa résidence principale n'est plus du tout avantageux ?👉Doit-on acheter sa résidence principale avant de faire de l'investissement immobilier locatif ?👉Doit-on forcément acheter sa résidence principale pour faire un coup financier ?Pour préparer cet épisode, je me suis appuyée sur le best seller "Père riche Père pauvre" de Robert Kiyosaki, mais aussi sur les nombreuses vidéos disponibles sur internet de professionnels de l'investissement immobilier. Citons notamment Club Immobilier que j'aime tout particulièrement.Pour cet épisode, vous aurez besoin d'un papier et d'un stylo 📝si vous avez la possibilité. Sinon, j'ai tout mis dans un beau tableau sur le site de Budget-cheri.com
J'ai dû replonger dans mes souvenirs personnels (pas si lointains que ça) pour préparer cet épisode. Passer pour une radine, c'est l'histoire de ma vie.Que l'on se considère soi-même comme radin ou pas n'a pas vraiment d'importance. Etre radin est tellement mal vu dans la société qu'on a tendance à en avoir honte et à redouter de passer pour tel. Quitte à se retrouver dans des situations délicates, quitte à se mettre dans le rouge.Gérer son budget seul c'est déjà pas toujours simple. Mais au moins on a la pleine maîtrise du sujet. On peut décider avec soi-même d'allouer la somme que l'on veut à telle ou telle dépense en fonction de ses propres priorités. Mais dès qu'arrive une dépense commune avec quelqu'un d'autre, les ennuis commencent. Restaurant en famille, vacances entre amis, offrir un cadeau, partager les sous dans le couple... les occasions de passer pour un radin ne manquent pas.Le pire c'est le fameux dilemme : si je ne dis rien, je vais devoir assumer en silence de faire une dépense que je ne veux pas faire... si je dis quelque chose, je risque de passer pour une radine.Dans cet épisode, je donne quelques conseils pour essayer de se sortir de cette impasse :👉 d'abord je rappelle une règle essentielle du budget : vous ne dépenserez jamais exactement ce que vous avez prévu. Vous allez toujours (et je dis bien toujours) dépenser plus ou dépenser moins que prévu. Donc pas de panique !👉Osez dire ce que vous pensez tout en apportant des solutions pratiques aux gens auprès de qui vous avez peur de passer pour un radin👉Lâchez du lest ! Plus facile à dire qu'à faire.Dans l'épisode, j'adresse également la question de ceux dont cette "peur" ou cette "excuse" les pousse à rester dans le status quo le plus total.Et enfin j'inaugure la rubrique "Tips budget des auditeurs" avec le conseil de NeronLeVelu pour réduire drastiquement ses dépenses quand on est acheteur compulsif comme lui.Comme NeronLeVelu, envoyez-moi vos tips budgétaires à delphine@budget-cheri.com 📩Ou rejoignez le groupe Facebook d'entraide et publiez votre tips budget directement.Bonne écoute !
Dans cet épisode, on parle de l'épargne "fourre-tout". C'est comme ça que je décris le fait d'avoir une somme d'argent en épargne et de ne pas savoir à quoi elle est destinée ou "réservée". On maintient ainsi l'illusion qu'on a assez (ou au contraire qu'on n'a pas assez) en faisant légèrement l'autruche. Jusqu'au jour où la réalité nous rattrape.Quand je parle de budget autour de moi, j'entends souvent la même réaction : "J'ai pas besoin de faire un budget, je mets déjà de l'argent de côté tous les mois."Mettre de l'argent de côté c'est bien. C'est même la règle de base d'une gestion d'argent saine. Si on dépense moins que ce qu'on gagne, on dégage de l'épargne, de fait.Ca a l'air simple et pourtant tout le monde n'y parvient pas. Des fois, le problème vient des revenus qui sont trop faibles. Des fois c'est la mauvaise gestion financière qui est en cause. Et puis il y a aussi ceux qui arrivent à mettre de côté tous les mois mais pas suffisamment pour faire des projets de vie.Dans cet épisode, je partage le témoignage d'Alexandre, trentenaire vivant à Paris en couple, avec une petite fille. Il gagne bien sa vie mais ses revenus d'intermittent sont variables. Voici ce qu'il m'a envoyé par email à delphine@budget-cheri.com" Si je me suis intéressé a Budget Chéri c'est pour les raisons que tu décris dans ton ebook : procrastination, ne pas savoir par où commencer, se dire que si on est toujours dans le vert tout va bien, l'amour des restos et des voyages... Et plein d'autres. Le dur constat est qu'en 3 ans et demi je n'ai rien mis de côté depuis mon retour en France. Cependant avec l'arrivée de ma fille et le projet d'achat d'un appartement, ça ne pouvait pas durer.Là est tout le problème. Comment savoir ce qu'on peut emprunter si avec deux bons salaires et un loyer "raisonnable" pour Paris nous n'arrivons pas à mettre de côté.Ton projet a donc été une révélation car il répondait à la question "par où commencer?"Subsiste quelques doutes sur "comment organiser mon budget" en sachant que nos deux salaires d'intermittents sont très variables et peuvent aller du simple au double. Mais j'ai déjà quelques idées.Un autre problème à été de convaincre ma compagne de se lancer dans l'aventure. Au début le fait de devoir ouvrir un tableur et de devoir y entrer ses dépenses régulièrement était rédhibitoire pour elle. J'ai commencé à faire un budget pour le compte commun avec les dépenses fixes et du quotidien puis j'y ai ajouté un budget week-end, fun et encore un autre pour anticiper les vacances. Ca a commencé à l’intéresser.Ensuite j'ai fait un autre budget pour moi ou ma part pour le compte commun devient une dépense fixe puis j'ai mis mes dépenses resto, fun, abonnement...Ca a fini de la convaincre en voyant que c’était plus simple qu'il n'y paraissait. Maintenant rien n'est encore joué. On va voir si ça tient la route ce mois de novembre !"A travers le témoignage d'Alexandre, on parle de :👉croire que tout va bien juste parce qu'on n'est pas à découvert👉comment savoir si on met assez d'argent de côté👉faire du tri dans son épargne à l'aide d'un budget pour savoir à quoi est destiné chaque euro épargné
Pour cet épisode, j'ai reçu David Bénigué, pour ma toute 1ere interview. J'avais très envie de recevoir David dans le podcast pour faire découvrir le métier de coach budgétaire. Se faire aider ponctuellement pour faire un budget est une idée très peu répandue. Peut-être parce qu'en matière d'argent, on veut nous faire croire qu'une bonne gestion financière relève du bon sens, voire même de l'inné. C'est d'ailleurs un sujet que l'on a abordé avec David en interview. On est maintenant habitué à recourir à des coachs sportifs, coachs minceur ou des psy pour nous aider à nous sortir de situations insatisfaisantes. Mais l'idée de se faire aider à gérer son argent n'est elle pas du tout répandue, voire même tabou. J'ai beaucoup aimé échanger avec David. David a un parcours atypique. Il est devenu expert financier sur le tare, ce qui est un des premiers sujets que l'on a abordé ensemble. David et Cédric ont fondé Plenit' Finances, qui est un réseau de coachs budgétaires. Ils ont développé leur propre méthode d'accompagnement qu'ils transmettent aux coachs de leur réseau, qui comme David, ne sont pas nécessairement issus des métiers de la finance. J'ai aimé leur démarche singulière qui place la relation humaine au coeur de la réussite de leur accompagnement budgétaire. Dans cet épisode, David et moi avons longuement échangé sur : 👉 la notion d'expert : c'est quoi un expert ? Doit-on nécessairement être un expert de formation pour être légitime en matière de gestion d'argent ? 👉 la part du bon sens, de l'inné et de l'acquis dans l'adoption d'une bonne gestion budgétaire. 👉 les différents profils de personnes qu'il accompagne en coaching et le lien étonnant qu'il existe entre le fait de bien gagner sa vie et le fait d'avoir encore plus de difficultés à bien gérer son argent. On a aussi beaucoup parlé de budget, notamment de la différence qu'il y a entre du suivi de dépenses et un budget. On est entré dans le détail de comment faire un budget, comment ne pas abandonner à la première difficulté, comment définir un objectif qui sera source de motivation. David m'a raconté plusieurs anecdotes de coaching pour illustrer à quel point le poids des (mauvaises) habitudes de consommation et de gestion est difficile à combattre. J'aurais aimé qu'on ait encore plus de temps pour décortiquer la façon dont se passe un accompagnement type de coaching mais si ça vous intéresse, je vous invite à aller sur le site de Plenit' Finances. Pour conclure, j'ai demandé à David sa définition de la richesse. Découvrez-la dans le podcast. En référence : 🖥️Le site dePlenit' Finances ✉️Le profil Linkedin de David Bénigué