Le Son de Victoire

Human Learning eXpedition

Nos invitées sont des femmes que nous considérons être des rôle modèles inspirantes, qui ont percé le plafond de verre dans différentes organisations ainsi que des expert.es qui travaillent sur le sujet des femmes au travail. Le Son de Victoire a pour vocation d’inspirer nos auditeurs qui trouveront surement des clefs pour développer leur parcours professionnel. Chacun comprendra, à travers les témoignages de nos invitées, les situations et les comportements qui surprennent, qui dérangent, qui freinent ou qui favorisent les femmes dans leurs trajectoire professionnelle.

Parler à une fondatrice d’une des fintechs françaises les plus en vues est intimidant. Quand je me perds dans les termes de crowdfunding en equity, de classes d’actifs, de groupe financier intégré, de plateforme de financement alternatif, que j’hésite sur le nombre de 0 à propos des membres investisseurs qui ont plus de 9 milliards de patrimoine, je panique carrément. Mais vous allez voir, je m'en suis pas trop mal sortie car Caroline LAMAUD a beau être Présidente du Conseil d'Administration d’Anaxago et sa Directrice Marketing et Communication, elle est très accessible et authentique. Notre interview tombait le jour de son départ en congé maternité et ce sujet a été largement présent dans notre échange : l’accueil de cette nouvelle, du cocon qui s’est mis en place chez Anaxago, de l’impact sur sa productivité et même son appréhension d’adorer ne pas travailler… Si elle dit que la façon dont elle a vécu sa grossesse a été une claque, elle parle également d’une autre claque plus ancienne : éduquée selon l'idée que les femmes doivent travailler et être indépendante, elle ne s’attendait pas à être confrontée à autant de comportements sexistes et de constater la distinction faite entre les hommes et les femmes au travail. Notre entretien a également abordé la façon dont elle avait vécu l’année 2020, de structuration d’équipe, de constance, d'anticipation, de travail sur soi, de sport, de lecture et de cuisine. En effet, cet épisode est le témoignage d’un remarquable parcours professionnel et entrepreneurial, mais avant tout c’est celui d’une femme et future maman. Une véritable rôle modèle inspirante. Bonne écoute!
C’est Sandy qui a fait la démarche de venir vers nous, les créatrices du podcast Le Son de Victoire, pour proposer de partager avec nos auditeurs son parcours de maternité et les impacts que cela a eu sur sa carrière. C’est son authenticité et sa sincérité dès nos premiers échanges qui nous ont convaincus de vous présenter Sandy Niellez comme une rôle modèle inspirante. Microbiologiste qui se découvre une passion pour le marketing et la création, Sandy passe de l’Institut Pasteur à L'Oréal puis Nike. Un parcours professionnel riche qu’elle livre lors de notre échange enregistré. Nous avons parlé de managers donnant leur chance et prenant des risques, de volonté d’apprendre continuellement, de l’importance de se sentir heureuse dans son poste et de bien d’autres aspects de sa carrière. Vous l’aurez compris, Sandy, désormais jeune maman, a vu son parcours de maternité durer beaucoup plus longtemps qu’elle ne l’avait imaginé et impacter son quotidien professionnel. 10 années pendant lesquelles son parcours l’a obligée à se poser la question de changer de poste, de changer de boite, de changer de pays, et pourtant elle l’a fait! 10 années pendant lesquelles elle a choisi d’expliquer à son entourage professionnel ce qu’elle vivait et ce dont elle avait besoin. Et vous comprendrez que cette transparence a été la bonne option pour elle puisqu’elle a généré l’écoute, le respect, l’empathie et la protection. Sandy va désormais plus loin que sa propre démarche, elle encourage celles qui sont touchées par ces parcours de PMA ou d’adoption à en faire de même, à en parler, à ne pas s’autocensurer, à ne pas sacrifier leur travail et à ne pas s’oublier. Non seulement le parcours de Sandy est inspirant, mais je suis certaine que, comme moi, vous trouverez son courage et sa persévérance admirables. Bonne écoute!
Avec Charlotte Girard Fabre, c’est un entretien direct et engagé que nous avons enregistré. Elle porte une double casquette : celle de sportive de Très haut niveau et celle de Disruptive Advisor qui amène le mindset du sport de haut niveau au monde de l’entreprise. J’étais très curieuse d’en savoir plus sur sa carrière sportive, sur son palmarès impressionnant (on parle de participation à deux Jeux Olympiques, à 6 Championnats du monde, etc) ainsi que son métier d’arbitre international. Je l’ai questionnée sur ce qui lui a été nécessaire pour gravir les marches, sur les obstacles qu’elle a rencontré, en tant que sportive et en tant que femme dans un monde d’hommes et dans des sports d’hommes. Son métier d’accompagnement ne n’était évidemment pas inconnu, c’est ce que nous faisons chez Human Learning eXpedition. Néanmoins, j’avais envie de comprendre comment elle exploite son expérience de sportive pour guider les individus et les entreprises dans plus d’efficience et de performance. Vous nous entendrez aborder, entre autres, les sujets de légitimité, de politique, de droit à l’erreur, de fragilités, de peurs… Et au-delà de ses métiers, c’est la notion de l’engagement de Charlotte qui revient à plusieurs reprises dans cet échange. Son engagement pour réussir, son engagement pour son métier d’arbitre, pour les femmes, pour la diversité et pour l'inclusion. Charlotte est une passeuse, élevée dans la richesse de la diversité, qui encourage chaque femme à trouver sa place à côté de celle des hommes. Charlotte est une rôle modèle authentique, comme nous souhaitons vous les présenter dans ce podcast Le Son de Victoire. Laissez-vous inspirer par son parcours, par ses retours d'expériences et par ses conseils. Bonne écoute!
Frédérique Bedos est journaliste et réalisatrice. Sa carrière médiatique a débuté à NY, elle a appris sur le tas. En effet, sa formation d’historienne de l’art et spécialiste en égyptologie ne l'avait préparée à ce métier qu’elle a exercé ensuite au UK et partout dans le monde, France inclus évidemment. Elle a quitté le monde de la télévision et de la radio en 2008 pour fonder Le Projet Imagine. C’est la seule ONG d’information au monde, qui est, de plus, reconnue par les Nations Unies. J’avais entendu parler de Frédérique et de son histoire touchante, j’avais vu l’excellent documentaire Des Femmes et des Hommes qu’elle avait produit, je trouvais le Projet Imagine très inspirant... J’étais admirative de son parcours et de ses engagements. Quel honneur de pouvoir l’interviewer pour le podcast Le Son de Victoire! Je suis ravie de partager avec vous cet échange dans lequel Frédérique Bedos partage l’essence et le sens du projet Imagine pour une société remplie d'espérance, solide et pacifiée. Nous avons abordé l’égalité hommes et femmes dans le monde, ce fragile équilibre remis en cause par les crises. C’est un sujet que Frédérique porte depuis juillet 2013, c’est pour cette raison que vous vous la présentons comme une experte dans ce podcast. Vous nous entendrez également aborder l’enfance de Frédérique avec la présence de ses parents, véritables héros humbles; son ressenti de femme journaliste et de fondatrice d’ONG qui doit s’affirmer, s’imposer pour faire respecter son travail ou pour lever des fonds. C’est une conversation avec une femme ambitieuse que je vous propose d’écouter.
Natacha Hochet Raab évolue professionnellement chez LVMH depuis 20 ans. Ce parcours au sein du Groupe lui a permit de connaître le secteur des cosmétiques avec Sephora, la maroquinerie avec Louis Vuitton, la mode avec Dior et depuis peu, c’est pour Fred, donc dans le secteur de la joaillerie, qu’elle dirige les équipes et la stratégie pour l'Europe, le Moyen Orient, les US et le Japon. Au-delà de sa carrière remarquable, Natacha est maman de deux adolescents, elle consacre du temps au mentorat, elle s’investit pour la place des femmes en entreprise dans une optique de diversité et de parité, elle s’engage pour une éducation française équilibrée… Elle a appris à développer les compétences qui lui ont permis de surmonter les obstacles et d’évoluer professionnellement comme elle se l’était fixé. Oui, de même que pour les postes qu’elle occupe, elle définit le cadre et défriche les terrains; pour obtenir la trajectoire professionnelle qu’elle souhaite, elle se fixe des caps et se donne les moyens de réussir. Elle s’inspire, elle s’entoure, elle discute, elle questionne, elle transmet, elle ose. Dans notre échange, Natacha partage également ses désirs d’aligner ses actions avec la femme qu’elle souhaite être, du temps pour elle qu’elle souhaite s’accorder, de l’importance de maintenir l’équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Natacha est solaire, extravertie, rapide, passionnée, animée par l’humain... Laissez vous guider par Natacha Hochet Raab que nous considérons être une rôle modèle inspirante pour la réussite professionnelle au féminin. Bonne écoute!
Première femme du monde arabe a avoir accédé au top 100 du tennis professionnel féminin, Selima Sfar poursuit sa carrière dans le business du sport. Elle analyse les matchs de tennis sur les plateaux de la chaîne télévision BeIN Sport et a également ouvert un complexe sportif familial, le Club de Gammarth, dans son pays natal, la Tunisie. C’est la première sportive de haut niveau que nous interviewons en tant que rôle modèle pour la réussite professionnelle des femmes. J’avais abordé l’entretien certaine que son parcours serait inspirant pour le dépassement de soi, pour la motivation, pour l’endurance, pour le mental. J'espérais trouver les clefs pour créer des ponts entre les comportements sportifs et ceux d’un univers d’entrepreneuriat et de salariat. Vous l’entendrez, le témoignage de Selima à ces sujets est précieux et inspirant, tout à fait transposable pour chacun et chacune d’entre vous. Mais ce n’est finalement pas ce qui m’a le plus marqué dans notre échange. Je suis heureuse de vous livrer le parcours de pionnière de Selima, avec les obstacles évidents et parfois insoupçonnés; l’analyse qu’elle livre de ses performances de championne, avec recul mêlant justement humilité et fierté; la façon dont elle trace désormais sa route, dans le partage, en quête d’alignement et de sens. Dans cet épisode unique en son genre, nous parlons de motivation et de discipline, de performance et de plaisir, de talents et de travail, de courage et de vulnérabilités, résultats et amour de soi… Bonne écoute!
Directrice des Technologies et du RSE chez Eurazeo, Sophie Flak a répondu aux questions du podcast le Son de Victoire. Elle révèle à travers ses réponses un parcours, un caractère et un engagement qui font d’elle un rôle modèle inspirant en ce qui concerne la réussite professionnelle au féminin. Sophie a travaillé chez Accenture, elle a été membre du COMEX chez Accor, elle est membre d’un Think Tank de la Commission Européenne sur le sujet des reporting extra financier. En parallèle de sa vie professionnelle, elle a également écrit un livre intitulé “restez zen, vos enfants sont connectés” et est présidente d’une association qui oeuvre pour la recherche du yoga dans l’éducation. Elle qui dit apprécier “taper la balle” en parlant d’échanges, c’est une partie de squash qu’a représenté cette interview. En effet, Sophie est passionnée par sa mission, par l’impact que génère son engagement environnemental auprès des sociétés du portefeuille de la société d’investissement pour laquelle elle travaille. On ressent à travers ses réponses le sens qu’elle met dans les actes et dans les mots. Nous avons abordé le concept de la réussite professionnelle, et vous l’entendrez, ce ne sont pas des mots de son vocabulaire. Par contre Sophie est à l’aise avec l’audace, le courage, la dynamique d’équipe, la prise de recul. Elle partage son retour d'expérience sur l'importance du coaching, sur la capacité à dire non, sur la conscience de la différence entre les comportements masculins et féminins face aux projets et à la récompense et sur la tempérance apportée par la pratique du yoga. Entrez dans le jeu, inspirez-vous du témoignage de Sophie Flak. Bonne écoute! Plus d'infos sur https://humanlx.com/podcast-lesondevictoire/
Le lieutenant-colonel Boët est une des très rares femmes de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. Elle en est le porte parole depuis un an et dirige le bureau communication. Claire Boët a intégré St Cyr en 2001 après être rentrée au lycée militaire à 17 ans. Elle est officier des armes et a choisi de servir dans les armées du génie. Sa trajectoire de commandement l’a emmenée en opérations extérieures puis, après avoir été commandant d'unité, elle a occupé un poste en administration centrale avant d’intégrer l’Ecole de Guerre, passage obligé, sur concours, pour servir dans des fonctions de haut niveau. En préparant notre rencontre, les questions suivantes semblaient importantes : Quand on habite sur son lieu de travail, quand on travaille avec un système de garde 24h sur 24, 7 jours sur 7, comment aborde-t-on la question de l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle? Quand on évolue dans un univers masculin, comment fait-on, en tant que femme, pour se faire intégrer, se faire respecter, pour inspirer la confiance? Ce sont des réponses confiantes, sereines, assumées qu’à livré Claire Boët au micro du podcast le Son de Victoire. Notre échange nous a amené à aborder le sujet de la prise de poste, de l’importance des insignes comme gages pour la crédibilité, des stratégies mises en place pour intégrer un monde d’hommes qui évoluent avec l'âge, de l’autocensure des femmes sur leurs ambitions. Entrez dans l’univers militaire et la trajectoire rôle modèle du Lieutenant Colonel Boët. Bonne écoute! Plus d'infos sur https://humanlx.com/podcast-lesondevictoire/
Voici un nouvel épisode du podcast Le Son de Victoire dans lequel une spécialiste du monde du travail est invitée. C’est Isabelle ROUHAN notre témoin. Elle est Cheffe d’entreprise, elle dirige le cabinet de recrutement Colibri Talents qui accompagne la transformation digitale, après avoir contribué pendant plus de 20 ans à la conduite du changement digital dans des groupes comme Renault, Havas et Facebook. Elle est l’auteure du livre "Les Métiers du Futur" et a co-fondé en 2019 le think-tank l’Observatoire des métiers du futur. Elle a pris le temps de partager ses connaissances sur le travail de demain, issues de recherches et d’observations. Et j’étais curieuse de connaître son point de vue sur la place actuelle des femmes dans les métiers du digital et la place probable des femmes dans cet avenir professionnel où les tendances évoluent, pour certaines, encore plus plus vite qu’imaginées. Lors de notre échange, nous avons parlé du futur métier d’éducateur d’algorithme mais également de sujets plus d'actualité comme l’impact de la crise sanitaire sur l’employabilité des femmes, comme les biais d’aiguillage au moment de l’orientation scolaire et de la formation supérieure et d’autres sujets qui nous éclairent sur la difficulté à faire évoluer la mixité d’un secteur comme la tech où rien n’est permanent, sauf le changement. Sur le site internet de Colibri Talent, le cabinet de recrutement d’Isabelle, on peut lire cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry qui résume bien notre échange “Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.” Bonne écoute! Plus d'infos sur https://humanlx.com/podcast-lesondevictoire/
Marina ZUBER est publicitaire. Son parcours révèle les noms de grandes agences comme BETC, DDB, TBWA et à présent elle est Vice-Présidente Omnicom Europe Moyen-Orient Afrique. Si les femmes sont nombreuses en agence de communication et de publicité, elles sont plus rares à des postes de dirigeantes. C’est donc une chance d’avoir pu échanger avec Marina et de recueillir non seulement quelques retours d'expérience de son parcours mais également son point de vue sur la mixité en entreprise. Sa trajectoire professionnelle l’a amenée à travailler à New York et à appréhender le leadership à l’américaine, ou à l’anglo-saxonne. On sent bien qu’elle a été marquée par la motivation positive ressentie et de la forme d’accompagnement responsabilisant. Quand elle partage les sources de ses succès professionnels, elle cite bon nombre de compétences comportementales comme l’écoute active, l’autonomie, la remise en question… et Marina évoque à plusieurs reprises l’importance de ses équipes, de ses alter-égos et de ses mentors ou sparing partners sur lesquels elle a voulu et su s’appuyer. Etre une femme est à la fois une considération absente spontanément de sa carrière, et pourtant, vous l’entendrez prendre position, analyser des situations, exposer des obstacles que les femmes, spécifiquement, rencontrent dans leur parcours professionnel. Si Marina annonce ne rien laisser passer en terme de sexisme, elle est très lucide dans son analyse des freins que les femmes s’imposent à elles-mêmes et de la responsabilité qu’elles ont vis à vis des autres femmes. Ecoutez notre échange, vous y trouverez des ressources pour votre propre parcours professionnel. Bonne écoute! Plus d'infos sur https://humanlx.com/podcast-lesondevictoire/
Margaret JOHNSTON CLARKE dirige l’équipe diversité et inclusion pour L'Oréal. Cette franco-américaine, maman de 3 garçons, travaille depuis 27 ans sur des sujets de RSE, de mécénat, de diversité et d’inclusion. Elle a une solide expérience en communication que ce soit sur des produits, des marques et des sujets institutionnels. Ayant goûté à l’engagement associatif dès l’université aux Etats Unis, elle ne peut imaginer qu’un travail utile. C’est ce qui a guidé son parcours professionnel. D’abord dans une fondation pour l’insertion par l’emploi, puis chez LVMH avant L’Oréal. L'échange que vous allez entendre a été riche en enseignements. Margaret partage à la fois des retours d'expériences personnels et des projets qu’elle mène sur ces sujets. Nous avons parlé des soutiens à sa carrière, que ce soient des sponsors de projets ou des inspirations de femmes faisant bouger les lignes, et de l’acceptation des différences pour en faire une force. Chez Margaret, ce sont ses convictions et son engagement qui dirigent ses choix de projets à porter et les stratégies qu’elle met en place. Elle va bien au-delà du conseil qui consiste à recommander à chacun de "bien se connaître pour trouver sa place", souvent évoqué. Vous entendrez comment et en s'appuyant sur quelles compétences elle convainc et embarque les équipes, les managers et parfois même le Groupe L’Oréal dans les projets qu’elle porte. Nous avons également parlé des obstacles qu’elle a rencontré sur sa trajectoire professionnelle et comment elle gérait. Et naturellement nous nous sommes orientées vers un échange sur la future place des femmes dans cet univers professionnel qui a été construit sur des codes masculins. C’est une conversation avec une femme pleine de convictions et qui fait bouger les lignes que je vous propose à présent d’écouter. Bonne écoute! Plus d'infos sur https://humanlx.com/podcast-lesondevictoire/