Xpérientiel - le tourisme positif

Francois Huet

L'intention du podcast est "d'éleverun dialogue engagé, fédérateur pourredéfinirle sens, les responsabilités et les actions d'un tourisme quicontribuepositivement à la santé de la planète et de l’humanité"car nous considérons qu'il est essentiel d'élargir nos connaissances et notre capacité à écouter et comprendre d'autres perspectives. Le podcast Xperientiel est un médiaindépendant qui identifie les leviers d'action nécessaires pour repenser le modèle actuel du tourisme et pour répondre aux enjeux futurs du secteur touristique en partant à la rencontre d'acteurs engagés. Soutenir le podcast Xperientiel, c'est simple, il vous suffit de faire un don ponctuel ou mensuel sans engagement sur notre page Tipeee:https://fr.tipeee.com/xperientiel/ On vous emmène dans un voyage vers un tourisme respectueux de la planète et du vivanten partant à la rencontre d’acteurs engagés qui ont choisi de sortir des schémas traditionnels et qui osent developper un tourisme à impacts positifs, tels que des professionnels du tourisme, des chercheurs, des scientifiques, des économistes, des représentants d'institutions, ainsi que des étudiants, entre autres. Pour rester au courant de toutes nos dernières actualités, suivez-nous sur notre page Xperientiel sur Facebook, Instagram et Linkedin. N'hésitez pas à nous soutenir en laissant une note positive et en partageant nos informations avec vos amis et votre réseau. Nous vous remercions sincèrement pour votre soutien Vous avez des propositions, des suggestions, des questions ? Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com.

Voici 3 portraits d'acteurs engagés en faveur du tourisme durable, enregistrés à l'occasion des "Rencontres de l'Ecotourisme" de Défismed.Écoutez et découvrez la diversité de leur vision et actions touristiques responsables. Annabelle Gossein s'occupe de l'animation de la communauté de l'Eco-Tourisme Corse Orientale qui rassemble plus de 65 acteurs avec pour objectif de développer un tourisme respectueux du territoire, de la nature, de l’humain en s'appuyant sur deux ambitions essentielles : limiter l'impact de l'activité humaine sur l'environnement et favoriser la rencontre entre le visiteur et les habitants locaux. Pour plus d'informations : https://www.ecotourisme-corseorientale.corsica/ecotourisme Skander Zribi est le propriétaire pionnier et innovant de la ferme écologique Dar Zaghouan, en Tunisie. Il nous raconte le projet et ses évolutions depuis ses débuts à aujourd'hui. Pour plus d'informations : https://www.facebook.com/DarZaghouan/posts/1763066293746192/ Jacques Chevin est Chargé de mission pour le développement de la Via Francigena en France et en Suisse. La Via Francigena est un parcours de 3200 kilomètres à travers l’Angleterre, la France, la Suisse et l’Italie sur les pas des pèlerins en route pour Rome et poursuivant leur chemin vers Jérusalem ou Saint Jacques de Compostelle. L’Association Européenne des chemins de la Via Francigena (AEVF) a été créée le 7 avril 2001 pour mettre à l’honneur le patrimoine culturel européen commun, en tant qu’expression de la diversité et de l’identité culturelle Pour plus d'informations : https://www.viefrancigene.org/fr/ Bonne écoute !
Saviez vous que les personnes en situation d'handicap mental, visuel ou moteur représentent plus 1/4 de la population française ? Quand une personne en situation d'handicap voyage, elle ne voyage jamais seule. Elle est accompagnée d'au moins une personne. Ces personnes souhaitent pouvoir vivre des expériences enrichissantes, avoir accès à des activités, ce qui est à mes yeux tout à fait normal. Et pourtant ! L'accessibilité est encore trop limitée. Pourquoi ? Manque de connaissances, manque de formation? des peurs ou des préjuger ? Quelque soit les raisons, le tourisme positif se doit d'être humaniste, inclusif, non culpabilisant. Il doit permettre de réduire les différences. De mon expérience en tant qu'hôtelier, d'accueillir dans son établissement des personnes en situation d'handicap est une expérience enrichissante. Cela apporte de la joie à tout le monde et beaucoup d'humilité. Cela nous apprend à tous à passer au delà de l'handicap pour finalement est au coeur de nos métiers, l'hospitalité. Cette rencontre vers l'autre qui a un impact positif sur la vie. Alors pourquoi s'en priver ? A l'occasion des "Rencontres de Defismed" en Décembre 2022, j'ai eu le plaisir d'échanger avec deux personnes engagées au quotidien dans un tourisme porteur de sens, où l'on se reconnecte au vivant, à la relation à l'autre, avec la nature. J'espère qu'à travers les témoignages de Florian Vallet et Lina Rossetti, ils vous donneront l'envie si ce n'est pas le cas déjà d'aller plus loin dans l'accueil des personnes en situation d'handicap. Il y aura des besoins d'investissements mais surtout de sensibilisation et de formation de ses équipes pour les accueillir dans les meilleures conditions. Pour plus d'informations sur l'équithérapie: https://www.ecurie-leroyaumeducheval.fr/education-ethologie.php Pour plus d'information sur Activhandi: https://www.activhandi.fr
Le décret tertiaire, qu'est ce que c'est ? L’obligation réglementaire du Dispositif Éco Énergie Tertiaire (DEET), plus communément appelé « décret tertiaire », impose aux entreprises de réduire la consommation d’énergie de leurs bâtiments abritant des activités tertiaires. Cette obligation traduit la volonté du gouvernement d’améliorer la performance énergétique du parc français de bâtiments existants. Qui est concerné ? L’ensemble des édifices à usage tertiaire de plus de 1 000 m² sont concernés, à savoir : Les établissements tertiaires dont la surface de plancher est supérieure à 1 000 m², Les bâtiments à usage principal tertiaire réunissant plusieurs activités tertiaires et dont le cumul des surfaces est supérieur à 1 000 m², Tout ensemble de bâtiments situés sur une même unité foncière ou sur un même site dès lors que ces bâtiments hébergent des activités tertiaires sur une surface cumulée supérieure ou égale à 1 000 m². Quels sont les objectifs ? Réduction des consommations annuelles s’appliqueà l’énergie finale, en pourcentage par rapport à une consommation de référence, et prévoit la progression suivante : D’ici 2030, une réduction de 40 % par rapport à l’année de référence D’ici 2040, une réduction de 50 % par rapport à l’année de référence D’ici 2050, une réduction de 60 % par rapport à l’année de référence Pour plus d'informations, contacter Chloé Rezlan:https://adeona-avocats.com
On continue notre voyage avec Sabrina Benmecheri notre route de l’inconnu. On aborde les apprentissages du programme Oasis qu’elle a développé pour lutter contre la désertification en développant des filières régénératives dans l’écotourisme. C’est un appel à lâcher prise sur nos croyances actuelles, les notions du voyage et de ses ressentis en vivant au rythme de la nature. A courir après le temps, nous nous appauvrissons humainement. Non seulement nous épuisons les richesses de notre planète, nous nous épuisons. Construire un nouveau lien avec la nature, un lien d’humilité en travaillant avec la nature et laisser faire. Acceptons d’être au service de la nature. Sabrina Benmecheri Biologiste, Docteur en Ecologie systémique, expert international en écotourisme, praticienne de l’art du voyage intérieur et passionnée des déserts, auteure et conférencière. Expert auprès de la Fédération Européenne des parcs pour le projet de la charte européenne du tourisme durable dans les aires protégées. 15 ans d’expérience dans le domaine du développement de l’écotourisme dans les déserts du monde, expert auprès de l’Organisation Mondiale du Tourisme pour l’élaboration du manuel des, « Lignes directrices pour un tourisme durable dans les déserts du Monde » - guide à l’attention des décideurs. Aujourd’hui j’ai fondé l’entreprise ZENAGE LES DESTINATIONS DU BONHEUR© pour transmettre la sagesse des peuples nomades et leur pratique du vivant, essence de la régénération des écosystèmes. Pour plus d'informations, cliquer içi: https://zenage.net
Ado, l’école ne me proposait pas un environnement dans lequel je m’épanouissais. Mes parents ont eu l’intelligence de me diriger vers l’apprentissage, j’ai choisi l’hostellerie comme terre d’exploration pour aller au bout de mon rêve de voyages à travers le monde et de découvrir ses différentes cultures, environnement était mon rêve. De nombreux jeunes sont à la recherche de sens dans leur vie. L’Écotourisme peut les accompagner sur leur chemin de vie. Voilà quelques initiatives qui peuvent leur permettre de se reconnecter à leur environnement et ouvrir le champ des possible pour eux. Bernadette Soulard, coordonnatrice académique Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire chez Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse, accompagne les jeunes en décrochage scolaire à reprendre pied avec l'instant présent en construisant avec eux un projet professionnel qui fait sens pour eux. Oualid Dellai, Coordinateur Territorial des Alpes-Maritimes pour l'association Parcours le Monde, qui a pour objet de "promouvoir et développer à travers l’éducation formelle et non-formelle, la mobilité européenne et internationale, le dialogue interculturel et la citoyenneté, particulièrement auprès des jeunes et/ ou des publics qui en sont éloignés, et ceci dans un objectif d’autonomisation, de lien social et d’insertion sociale et professionnelle.” C'est une invitation au voyage pour permettre au jeunes de gagner confiance en eux, de s'épanouir. Les expériences proposées par l'association permettent aux jeunes de suivre leurs aspirations et de devenir acteur de leur vie. pour plus d'informations, cliquer içi : https://se.parcourslemonde.org
Accompagner les futurs professionnels du tourisme est la mission d'Escaet. Une école à taille humaine de management spécialisée dans le tourisme, les voyages et l'événementiel. Baser à Aix en Provence, je rencontre Julie Panadero qui est la coordinatrice apprenants et partenaires. Elle nous partage l'évolution, les envies et les ambitions des futurs professionnels du tourisme. L'intention de l'école est claire, accompagner les étudiants à se poser les bonnes question pour trouver différentes clés pour ouvrir plusieurs portes. Créé en 1984 par Jean-Maurice Thurot et Gaëtane Thurot, Docteurs en Économie du Tourisme, convaincus et bien placés pour le savoir que le modèle universitaire était inadapté pour accompagner des étudiants vers l’emploi (référentiels trop peu évolutifs, pas de stages…). Ils décident de lancer une école de commerce dédiée à 100% au tourisme. L’ESCAET est une école qui participe activement depuis plus de 30 ans à l’évolution du secteur et a fait sa place en tant que référence auprès des professionnels du tourisme et des voyages. De l’accompagnement à l’immersion terrain, en passant par la proximité et la transparence, ce sont ces valeurs qui ont fait de l’école une référence. Elle doit aussi cette place à la qualité des profils étudiants qui en sortent, à la pertinence des formations professionnelles proposées, aux contenus approfondis de ses publications et à la réussite de ses événements professionnels. Vous avez envie d'en savoir plus sur l'Escaet? Cliquer içi: https://www.escaet.fr
Le label B Corp est une certification RSE internationale particulièrement exigeante, qui atteste l’engagement durable d’une entreprise. Nous avons avons voulu en savoir plus sur le processus avec Marine Hortemel, experte de la certification B Corp mais aussi comprendre les impacts en entreprise avec Marion Phillips , responsable RSE et B Corp pour l'entreprise Evaneos qui a piloté le projet en interne. Pour en savoir plus sur la certification B Corp, cliquer ici: https://www.bcorporation.fr Marine Hortemel co fondatrice de Moment of Impact, formée B Leader par le B Lab France, aujourd'hui Marine accompagne les entreprises qui souhaitent s'engager dans la certification B Corp. Pour en savoir plus sur Marine, cliquer ici: https://www.moment-impact.com Evaneos est un véritable game changer dans le secteur du tourisme. Depuis 2009, Evaneos propose une nouvelle façon d’imaginer, de préparer et de vivre un voyage personnalisé créé en relation étroite avec des agences basées à destination sélectionnées pour leur expertise et la qualité de leurs services tout en ayant un impact positif sur l’économie locale et l’environnement de la destination qui vous accueille. Un moment de partage avec un·e habitant·e, la visite guidée d’un site antique méconnu, une excursion à la découverte d’une cascade isolée des regards. Son engagement ? Rendre possible cette expérience humaine sans pareil en s’appuyant sur le savoir-faire et l’expérience d’expert·es passionné·es vivant à destination et soutenant un tourisme plus éthique et plus durable. Souhaitant aller plus, Evaneos s'est engagé dans la demarche B Corp et est aujourd'hui certifié. Pour en savoir plus sur Evaneos, cliquer ici: https://www.evaneos.fr
Se ressourcer dans le parc naturel de l’Aoubré seul, en famille ou entre amis est une pause que l’on s’accorde remplie de bien faits pour notre santé. C’est l’opportunité de stimuler à nos sens, de faire des découvertes inattendues, d’apprendre librement entourer d’une équipe de professionnels passionnés par le monde naturel avec l’envie de le partager au plus grand nombre de manière ludique. C'est ce qu'a développé Rémy Roseau depuis 20 ans dans le Var. Observer la nature, la sentir, la toucher, l’écouter, nous fait réaliser que nous avons besoin d’elle, que nous devons la préserver, qu’elle contribue à notre équilibre mental et physique et qu’elle nous manque. De cette courte évasion d’une journée, j’ai ressenti mon énergie augmenter, mon esprit et créativité stimuler et beaucoup de joie. Je me suis reconnecté à mon moi intérieur. Comme on peut le découvrir lors du bain de foret, «Lorsque vous pénétrez dans la forêt, vous êtes immergé au milieu d’êtres vivants tout autour de vous. Tous très différents de vous, radicalement étrangers à ce que vous connaissez : Ici, l’étranger, c’est vous. Ce n’est pas vous qui traversez la forêt, c’est la forêt qui vous traverse. Et vous pouvez désormais vous laisser traverser par elle, accueillir ces manières d’être au monde, sans jugement, et vous émerveiller de leur diversité. Ce sont des formes de vie si éloignées de vous… Et pourtant…» Le Parc de l'Aoubré est un des acteurs de l'écotourisme qui participe au Defitour organisé par Defismed. Pour plus d’informations sur le parc aventure Aoubré, cliquer ici : https://aoubre.fr Pour plus d'informations sur -Defismed et le Defitour: https://www.defismed.fr/nos-actions/defitour/
A l'occasion du festival du tourisme équitable et solidaire organisé par l'association ATES, je vous partage quelques rencontres enrichissantes qui invite le tourisme à se réconcilier avec le vivant. 1ere partie avec Béatrice Kremer Cochet et Gilbert Cochet, tous les deux naturalistes « Quand la forêt revient, le sauvage revient » selon Gilbert Cochet. Un tourisme lié à l’observation de la faune sauvage peut rapporter plus que le tourisme de l’exploitation qui se vide de son capital naturel. Avec des exemples précis, Béatrice Kremer Cochet et Gilbert Cochet, tous les deux naturalistes, nous expliquent qu’un environnement naturel préserver à beaucoup plus de valeur pour le tourisme qu’un environnement vider de vie. De ce fait se développe naturellement une diversification de fonctionnalités qui contribue à la régénération d’un équilibre naturel, de restaurer la biodiversité sous différentes formes car moins l’humain intervient, mieux la nature se porte. En soutenant le ré-ensauvagement pour y rétablir une vie sauvage autonome, s’ouvre des opportunités d’un tourisme d’observation de la faune sauvage comme cela existe avec l’observation des baleines. Pour autant ne nous focalisons pas uniquement sur les grands noms de la faune et la flore mais surtout les moins connu qui joue un rôle tout aussi important. 2eme partie avec Jean Marie Perrier, Président de Paysans du Monde. « La nourriture est un bien précieux indispensable à la survie de l’humanité » Le monde de l’agriculture en France et dans le monde disparait. Il est en souffrance. C’est une des rares activités dont le prix est imposé par la loi du marché. Avec les enjeux climatiques, l’appauvrissement des sols, le besoin d’une démarche de produits de qualité et de circuits couts est nécessaire. Le tourisme est une opportunité de diversifier les activités agricoles et de redonner de la dignité aux paysans. De nature accueillante, les paysans sont hospitaliés, vont à la rencontre de l’autre. Ils ont cette capacité à sensibiliser les touristes car ils aiment partager leurs savoirs, leurs liens avec la nature. Pour plus d'information sur l'association ATES:https://ates-tourisme-equitable.org
Inspirer de ses racines, former à la permaculture et attirer par l’Amérique du Sud. Adrien Ruffino part avec son sac à dos en 2019 pour descendre la cordillère des Andes. A son retour nait l’envie de continuer l’aventure Soliderrance créer par son père, amoureux de l’Afrique. Son objectif est simple et plein de bon sens, ouvrir la porte à des voyageurs qui ont envie d’aller à la rencontre de ceux et celles qui prennent soin de la terre et des gens. Il propose des voyages solidaires et régénératifs qui offrent l’opportunités aux voyageurs de prendre part et participer aux modes de vie de ses hôtes. Ses voyages répondent un engagement fort de sa part dans la compensation de l’empreinte carbone des voyages aériens, intégrant les 17 objectifs du développement durable dans son entreprise et des hôtes de ces séjours et l’adhésion à la déclaration de Glasgow. En France nous n’avons de communautés ancestrales. Lors de ses voyages en Colombie, il a rencontré des communautés ancestrales, encore nombreuses qui lui ont permis de comprendre les enjeux de dualité entre leurs modes de vie et le monde occidentale. Il intègre dans sa vie deux piliers de ces peuples, le premier étant la connexion et le respect du vivant. Le deuxième étant l’intention de gratitude d’appartenir à ce tout. Aujourd’hui il lance son projet et nous vous invitons à découvrir Soliderrance en cliquant ici :https://soliderrance.com Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com. Pour plus d'informations sur Francois Huet: https://francoishuet.net
J’ai eu le plaisir de découvrir en Mai le festival du tourisme équitable et solidaire organisé par l’ATES dans la Drôme. A travers les différentes conférences, j’ai essayé concocter un voyage que je trouvais inspirant et qui m’interpelais. Cet épisode est la rencontre de plusieurs personnes chacune avec leur histoire, leur singularité. On explore différentes formes de voyage équitable et solidaire. Deux mots qui font du bien, qui sont devenus de plus en plus important dans un monde ou l’individualisme et les inégalités prennent trop de place. Nous allons commencer notre voyage en compagnie de la marraine du Festival Sabbah Rahmani. Une femme qui parle avec tellement de respect et de passions pour les peuples racines. Après de nombreux reportages auprès de communautés autochtones, ses sujets de prédilection portent sur les relations entre l'humain et la nature. Rédactrice en chef adjointe du magazine "Kaizen, média de solutions écologiques et sociales", cofondatrice de la revue Native et également l'auteure du livre "Paroles des peuples racines - Plaidoyer pour la Terre", (Actes sud, 2019). Un vrai bouillon de culture Elle était accompagnée de Ivanicé Tanoné, cheffe de tribu Brésilienne des Kariri-Xocό de passage en France pendant 5 semaines. Cela a été un véritable honneur et privilège de pouvoir d’échanger avec elle. J’ai été tellement impressionné par l’aura qu’elle dégage autour d’elle. C’est un véritable soleil. Elle rayonne avec son sourire, sa parole douce et apaisante et sa spiritualité incarné naturellement. Son message est très clair, nous avons besoin de nous reconnecter au vivant et de prendre soin de notre terre dont nous sommes qu’une partie de cet ensemble vivant. J’avais oublié avec le temps que la bande dessinée était une autre opportunité de voyager. Après avoir vécu quelque temps sur l’île de Sibérut, en Indonésie dans une tribu animiste, les Mentawai. Tahnee Juguin est devenue scénariste et autrice d’une bande dessinée qui raconte leur histoire. Elle est jeune, dynamique et drôle. Elle respire la joie, la sincérité, l’authenticité et une passion très touchante pour cette communauté autochtone. Elle nous propose un voyage culturel, intellectuel, spirituel et expérientiel. Vous avez envie d'en savoir plus sur l'association ATES, cliquer ici: https://ates-tourisme-equitable.org Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com. Pour plus d'informations sur Francois Huet: https://francoishuet.net
Le secteur du tourisme aujourd’hui représente 11% des émissions de GES. Il est une des filières sur laquelle il faut chercher des capacités de résilience par rapport aux enjeux climatiques. On observe déjà des impacts sur les ressources et patrimoines naturels, des conséquences sur le confort touristique et une évolution des flux touristiques avec une migration vers d’autres destinations qui pousse à une réflexion sur l’évolution des saisonnalités en développant l’intersaison, comment développer une cohabitation avec les habitants entre autres. Les enjeux reposent principalement sur les capacités d’adaptation du secteur du tourisme avec des professionnels encore trop peu mobiliser sur ce sujet. Il y a un énorme travail de sensibilisation pour mieux comprendre non seulement pourquoi se mobiliser et intégrer ces enjeux dans sa stratégie. Il y a aussi comment s’adapter à cette situation en répondant à la question « comment je suis déjà ou comment je vais devenir exposé aux impacts du dérèglement climatique ? ». Ce n’est plus une question de conviction personnelle mais de pérennité de son activité économique. L’ADEME dans les Hauts de France à travailler en coopération avec 7 sites pour développer une méthodologie qui permettra aux acteurs du tourisme d’agir sur ce sujet important et urgent d’un aspect économique, environnemental et social. Aude Andrup nous partage les actions de l’ADEME au niveau national et Éliane Metreau nous parle des grands apprentissages en travaillant sur ces 7 sites pilotes dans les Hauts de France. Pour plus d’informations sur ces actions, cliquer ici :
Le cyclotourisme nous invite à découvrir des sites, des lieux, des paysages, des sites ou aller à la rencontre de la culture locale en utilisant le vélo comme moyen de transport. Il y a différents types de cyclotourisme. Il y a celui qui nous permet d'aller acheter la baguette et le croissant au boulanger du village. Il y a aussi celui de la randonnée sympathique qui permet de faire une boucle d'une journée et d'une demi-journée tranquillement et puis il y celui un peu plus sportif qui parcourt de plus grandes distances sur de plus grandes durées. Pour accueillir cette forme de tourisme, il y a besoin d'acteurs du tourisme qui s'engagent et croient au cyclo tourisme; hébergeurs, loueurs de vélos mécaniques ou électriques, des guides, des réparateurs de vélos et l'office du tourisme. Pour cet reportage, je suis resté chez moi dans le Var en Provence Verte, située entre le littoral et le Parc du Verdon pour rencontrer ces acteurs qui développent cette activité de cyclo tourisme tout au long de l'année. Vous avez d'envie d'en savoir plus sur: Claude Fussler et Une campagne en Provence: https://www.provence4u.com Yves Walter, Roue Libre à Saint Maximin:https://rouelibre.bike Pierre Aymard, Provence Autrement Sport: provenceautrementsport@gmail.com Séverine Besson et l'Office du tourisme Provence Verte et Verdon: https://www.la-provence-verte.net/index.php Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com. Pour plus d'informations sur Francois Huet: https://francoishuet.net
L’ Arctique, une terre lointaine et mystérieuse, un espace naturel et singulier, glaciale et voir hostile qui stimule notre imaginaire à travers les nombreux explorateurs qui sont partis à sa découverte. Cette terre est aussi un laboratoire vivant des impacts du dérèglement climatique sur notre planète.Véritables sentinelles de l'environnement, les régions polaires ont besoin d’être protégées et préservées ! J’ai voulu profiter de la sortie de son livre Arktic Circle pour échanger avec Olivier Anrigo, grand photographe environnementaliste qui a co écrit avec 2 scientifiques, Deborah Pardo docteur en écologie des populations et Leo Décaux glaciologue pour imaginer comment le tourisme pouvait travailler en coopération avec des projets comme Arktic Interactions qui s’implique pour la protection de la biodiversité et des pôles. Pour chaque livre vendu, 2€ seront reversés pour la mise en place d'actions concrètes de préservation du territoire !! De grands noms tels que Deborah Pardo (scientifique et eco-entrepreneure), Léo Decaux (glaciologue), Jason Robert (expert polaire), Victorien Erussard (fondateur de Energy Observer) , Olivier Wenden (Vice-President and CEO, Fondation Prince Albert II de Monaco) s’associent au projet pour une expédition exceptionnelle en 🏔️ Norvège, Finlande, Laponie, Spitzberg... contrées encore peu abîmées par l'Homme, mais aujourd'hui menacées. Voici le lien de la campagne de financement participatif d'Olivier jusqu'au 2 décembre :https://fr.ulule.com/arktic-circle/ Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com.
Mais qu’est qui se cache-t-il derrière cette montagne de caractère ? J’ai entendu parler d’une terre de vins, de saveurs, de senteurs d’exception travailler avec amour par des artisans passionnés. Quel voyage. Que de belles rencontres avec des personnes passionnées par leurs savoir-faire, animées par leurs convictions et amoureux de leur terroir. Leurs sourires, leur accueil, leur gentillesse, l’hospitalité, quels beaux cadeaux. Je suis content d’avoir pris le temps de sortir de mes sentiers battus pour découvrir cette face cachée de la Sainte Victoire. Mes sens ont été stimulés par de belles choses. J’ai écouté, j’ai observé, j’ai senti, , j’ai gouté, j’ai touché cette terre de différentes manière et à chaque fois, j’ai éprouvé du plaisir. Si vous voulez découvrir cette région, je vous invite à l’explorer en voyageant de manière responsable, dans le respect de sa culture, de son environnement et de ses habitants.Le Grand Site Concors Sainte Victoire est labellisé grand site de France. Il réunit une trentaine de personnes qui œuvrent quotidiennement pour la protection incendie, la préservation et la mise en valeur du patrimoine, ainsi que l'accueil des publics. Ils font la promotion d’initiatives locales d’éducation sur l’environnement et effectuent un travail exceptionnel. On n’imagine pas toujours toute l’organisation derrière l’animation, la préservation d’un tel site pour notre plus grand plaisir. Alors aidons les en voyageant responsable. Vous pourrez trouver toutes les informations de ces acteurs responsable au grand cœur de cet épisode ci dessous. A bientôt sur (X)périentiel, le podcast du tourisme positif. - Secrets d'Ici, Aix'plorer autrement: https://secretsdici.fr - Moulin distillerie St Vincent, Jouques: http://www.jouques.fr/portfolio-items/le-moulin-saint-vincent/ - Gite Le Catalan, Jouques : https://www.le-catalan.com - La ferme des Baumes, Venelles: http://www.sanglierdeprovence.com - Le Grand Site Concors Sainte Victoire: http://www.grandsitesaintevictoire.com Bonne écoute. Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com.
Quand je vais à Aix en Provence, j’aperçois toujours la montagne Sainte Victoire sur ma droite. Elle est imposante avec ses falaises de calcaires en forme de vagues. J’imagine toujours de voir un surfeur apparaitre sur le haut de cette vague figée. Tiens, cela aurait pu être une idée de tableau pour Cézanne, lui qui a puisé son inspiration dans SA montagne pour répondre à ses besoins de nature. Peut-être qu’il m’aurait traité de fada. Cette montagne a été la terre d’accueil d’artistes en tout genre, certains connus comme Picasso et d’autres complètement inconnus mais tous inspirés à raconter la Sainte Victoire à leur manière avec des pinceaux, des crayons, des stylos, des photos, des images. On peut comprendre pourquoi elle attire autant d’artistes, à chaque passage cette montagne, est différente, elle propose une nouvelle expérience à travers sa palette de couleurs selon les saisons. Mais qu’est qui se cache-t-il derrière cette montagne de caractère ? J’ai entendu parler d’une terre de vins, de saveurs, de senteurs d’exception travaillés avec amour par des artisans passionnés. On y trouve aussi une forêt méditerranéenne qui est devenue un espace de loisirs pour nous touristes, locaux. Il faut y prêter une attention particulière, Elle est fragile, on se doit de la protéger, la préserver car elle nous fait tellement de bien. Les dérèglements climatiques pourraient n'en faire qu’une bouchée. Imaginez cette montagne, nue, sans sa faune et sa flore! C’est impensable. Je suis curieux de découvrir la face nord de la Sainte Victoire. Je me reconnecte à l’essence du voyage, en partant à l’inconnu. laissons-nous porter par le Mistral. On verra bien où cela nous emmène. Si vous voulez découvrir cette région, je vous invite à l’explorer en voyageant de manière responsable, dans le respect de sa culture, de son environnement et de ses habitants.Le Grand Site Concors Sainte Victoire est labellisé grand site de France. Il réunit une trentaine de personnes qui œuvrent quotidiennement pour la protection incendie, la préservation et la mise en valeur du patrimoine, ainsi que l'accueil des publics. Ils font la promotion d’initiatives locales d’éducation sur l’environnement et effectuent un travail exceptionnel. On n’imagine pas toujours toute l’organisation derrière l’animation, la préservation d’un tel site pour notre plus grand plaisir. Alors aidons les en voyageant responsable. Vous pourrez trouver toutes les informations de ces acteurs responsable au grand cœur de cet épisode ci dessous. A bientôt sur (X)périentiel, le podcast du tourisme positif. - Domaine des Toulons à Rians:https://www.routedesvinsdeprovence.com/domaines/domaine-les-toulons/ - Chateau Vignelaure à Jouques: https://fr.vignelaure.com - Domaine la Réaltière à Rians: https://www.domaine-biodynamie.com/vigneron-domaine-de-la-realtiere,161.html - Chateau La Revelette à Jouques: https://revelette.fr - Le Grand Site Concors Sainte Victoire: http://www.grandsitesaintevictoire.com Bonne écoute. Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com.
L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le gouvernement français ont convenu d’organiser le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020 du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille. A cette occasion j'ai interviewé Nicolas Pilcher, directeur exécutif de Marine Research Fondation, qui devait rejoindre le congrès à Marseille. Malheureusement avec les restrictions sanitaires en Malaisie, il ne pourra pas venir. Nous avons travaillé ensemble sur un programme de préservation de tortues vertes aux Maldives avec le laboratoire marin du Banyan Tree Vabbinfaru. Nic est le parfait ambassadeur pour réfléchir comment le tourisme pourrait laisser un héritage positif aux futures générations. Il nous emmène dans le monde de la recherche scientifique pour préserver la biodiversité en toute intelligence. Découvrez ce podcast et surtout n'hésitez pas à le partager autour de vous. La Nature a besoin de nous pour sensibiliser le plus grand nombre pour sa préservation. Pour plus d'informations: https://www.linkedin.com/in/nicolas-pilcher-19957811/ Ce podcast est soutenu par notre partenaire EarthShip Sisters. Un Accélérateur de leadership environnemental au féminin. Une communauté grandissante de femmes dynamiques et aux profils variés qui osent s’impliquer pour changer notre société et semer l’envie d’agir ! "Prenez 24 femmes passionnées par l’environnement. Faites-leur vivre l’aventure Earthship Sisters. Vous révélez de puissantes entrepreneures à impact pour l’environnement !" Retrouvez-les à l’occasion du Congrès mondial de la nature à Marseille en Septembre aux espaces générations nature. Pour plus d'informations:https://www.linkedin.com/company/earthshipsisters/ Vous avez des Questions, remarques ou suggestion d’invités. Envoyez moi un mail à podcastxperientiel@gmail.com. Pour plus d'informations: https://francoishuet.net
L’association RESPIRE, le Tourisme de Demain organise du 14 au 18 juillet dans le quartier de la Villette à Paris les « Journées des Respirations Durables ». Durant cinq jours, le grand public et les professionnels du tourisme se réuniront pour échanger et construire ensemble le tourisme de demain en participant à des ateliers ludiques, animations et conférences. Un rendez-vous festif et convivial dans 2 tiers Lieux parisiens le Jardin21 et Kilomètre25 (X)perientiel, le podcast du tourisme positif est heureux de pouvoir contribuer aux « Journées des Respirations Durables ». Les nouvelles technologies, la meilleure gestion des flux touristiques, le slow tourisme, la formation des futurs professionnels du tourisme, la traçabilité touristique ou encore la mise en place d’une charte éthique : autant de défis que le tourisme de demain devra relever avec la participation de tous ses acteurs. Le programme de ses journées s’articulera autour de cinq thématiques, qui retracent l’expérience voyageur dans sa globalité, du choix de la destination au retour chez soi : · Pourquoi partir et comment préparer son voyage ? · Comment choisir sa destination ? · Comment y aller ? · Une fois sur place : que faire ? · Au retour, comment pérenniser son expérience ? Les familles, voyageurs solo, groupes d’amis, les couples et voyageurs de tous bords pourront ainsi déambuler au fil des stands pour participer aux animations, ateliers, projections, conférences et table-rondes proposés autour de ces thèmes Le programme détaillé de l’évènement sera communiqué prochainement sur le site de l’association RESPIRE, le Tourisme de Demain respire.travel. Ces Journées des Respirations Durables sont l’occasion de réunir et de sensibiliser les acteurs du voyage et les voyageurs autour des enjeux du tourisme durable, de les impliquer dans la réflexion et la mise en œuvre d’un tourisme plus positif et respectueux » Sans attendre partons à la rencontre de Fabio Fabio Casilli, Président-Fondateur de l’association Respire, le Tourisme de Demain. pour en savoir plus sur Respire et cet évènement autour des enjeux du tourisme durable.