Follow Me

Christofer Ciminelli | Orso Media

Dans Follow Me, je reçois des acteurs de la creator economy qui nous livrent les clés pour tout comprendre de ce nouveau paradigme, et toutes les recettes pour vous aider, peut-être, à vous lancer.

Fabrice Florent est producteur de podcasts et fondateur de madmoiZelle, qu’il cède en juillet 2020. Fabrice grandit dans le nord de la France. Il raconte qu’il a connu internet très tôt (en 1995) et que très vite il s'est mis à apprendre et maîtriser le code. Il commence à créer des sites, à écrire du contenu sur internet et à créer “un blog” sans même s’en rendre compte. Il confie que créer du contenu sur internet était plus qu’une évidence pour lui même si personne n’en parlait encore à l’époque. Il raconte que l’idée de madmoiZelle est née de son expérience chez Pimkie. Il y commence en tant que stagiaire et très vite, il est chargé de la refonte de leur site et de le faire vivre. Il lance pour Pimkie le premier média web édité par une marque... une stratégie que beaucoup de boîtes adoptent aujourd'hui en 2023. Il quitte Pimkie au bout de 7 ans et lance madmoiZelle. En 2013, madmoiZelle commence à produire d’autres types de contenus sur internet, notamment des podcasts. Lorsqu'il revend madmoiZelle en 2020, il fera en sorte de conserver les podcasts, qu'il prenait un véritable plaisir à développer, et animer. Côté production, Fabrice raconte qu'il a commencé par tout faire lui-même et en autodidacte. Pour le montage, par exemple, il utilise Final Cut pour la vidéo et Auphonic pour l’audio. Depuis il fait appel à un monteur mais confie que de temps en temps, il fait lui-même les montages quand il a une idée en tête et que détailler ses directives lui ferait perdre plus de temps. Il fait également appel à des alternantes pour une partie de la production notamment pour le contact des invités, la gestion des enregistrements et la rédaction. Il adore aussi l'aspect “formation” dans l'alternance. Dans cet épisode, on parle de création de contenus, de creator economy, de production, d’outils de productions, de podcasts, d’internet, de féminisme, de masculinité, de parentalité, de création de société, de média, du montant qu’il a gagné lors de la revente de madmoiZelle, de ses revenus, de monétisation, des moments forts de ses podcasts ou encore de ses futurs projets. 👇 Vous pouvez suivre Fabrice sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Fabrice FLORENT Instagram: Fabrice FLORENT (@fabflorent) TikTok: Fab Florent Twitch: FabriceFlorent YouTube: Fab Florent site: Fabrice FLORENT Pour écouter tous ses podcasts, vous pouvez aller par là 👉 https://podcasts.fabflorent.com/ Les podcasts évoqués dans l’épisode: Histoires de Darons Histoires d'Argent Deuxième Vie (après le divorce) Histoires de Mecs Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici https://orsomedia.io/#contact
Cédric Rostein a plusieurs casquettes: auteur, thérapeute, conférencier, formateur… et host du podcast Papatriarcat. Mais comme il le rappelle, son premier métier reste avant tout celui de papa. Après 11 années chez McDo, il enchaîne avec la Fnac où il complète en parallèle un master et apprend beaucoup sur l’accompagnement de l’humain. C’est en 2018 qu’il devient papa. Alors que son lieu de travail est très éloigné de son domicile, il confie qu’il ressent le besoin de se rapprocher de sa famille, décide de quitter son travail et de lancer plusieurs projets... avant que le COVID fasse tout basculer. Sur une idée de sa compagne, il décide alors de lancer un podcast pour creuser le sujet de la parentalité. Cédric confie qu’à ses débuts, il faisait tout lui-même : il achète un micro à 20€ pour l’enregistrement, apprend à utiliser Audacity pour le montage, publie lui-même ses épisodes sur Instagram … et fait 500 écoutes le premier mois. Il se retrouve très vite à publier un épisode toutes les semaines (alors qu’il pensait en publier deux par mois) et à recevoir des invités. Depuis, il se fait aider sur la production, il confie qu’il fait notamment appel à un ingénieur du son. Voyant ses écoutes progresser très fortement, il rejoint une régie externe pour se faire aider sur la partie monétisation. Dans cet épisode, on parle de parentalité, d’éducation positive, d’accompagnement, de monétisation, de son chiffre d'affaires, de partenariat, de notre rapport à l’argent, de sponsoring, de production, de promotion et nous raconte comment gérer les commentaires sur les réseaux sociaux. Cédric aborde aussi l'impact de son passage dans l'émission TPMP. 👇 Vous pouvez suivre Cédric sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Cédric Rostein Instagram: Papatriarcat©️ (@papatriarcat) Twitter: @CedricRostein TikTok: papatriarcat YouTube: Papatriarcat Son site: Papatriarcat Pour écouter son podcast c’est par ici 👉 https://shows.acast.com/papatriarcat Les liens vers les épisodes évoqués: #13 - L'enfant est un géant - Discussion avec André Stern DECOUVERTE BONUS #80 - Etre mère et psychologue du développement - Docteure Héloïse Junier Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici https://orsomedia.io/#contact
Owen Simonin, alias Hasheur, est le fondateur et CEO de Just Mining, et créateur de contenus. Il grandit en Corse et rien ne le prédestinait au monde du business. Il confie qu’il développe, très jeune, un attrait pour le numérique et les jeux vidéo et se demande surtout “comment faire de l’argent avec”. A 14 ans, il crée un serveur Minecraft et développe un modèle qui le propulse à la tête d’un business de 40 collaborateurs. En 2015, il découvre le Bitcoin et croit beaucoup au modèle. Seul bémol, il était le seul dans son entourage à y croire. Il lance alors sa chaîne YouTube pour en parler et trouver d’autres personnes qui seraient du même avis que lui et c’est le succès ! Il devient rapidement une référence dans ce domaine. Comme la grande majorité des créateurs de contenus, Hasheur commence par faire tout lui-même : du script à la publication en passant par les montages. Très vite, il rencontre Dimitri, qui croit en lui et lui propose d'assurer toute la partie montage. Il confie que pour chaque plateforme, il a développé une technique spécifique et publie du contenu spécifique: de l’actualité sur Instagram, des best-of sur sa chaîne secondaire, de l’éducation et de l’investissement sur sa principale… Il est accompagné par une équipe pour toute la partie production sauf sur YouTube (où il fait encore presque tout) et sur Twitter. Hasheur raconte qu’il valorise beaucoup la qualité : il préfère ne publier qu’une ou deux vidéos en un mois avec un contenu de qualité que de publier 3 à 4 vidéos avec un contenu qui ne sert à rien ni à personne. Dans cet épisode on parle de creator economy, de web3, de NFTs, de cryptos, de réseaux sociaux, de finance, d’investissements, de ses revenus, de rémunérations, de production, de numérique, de jeux vidéos, de Tips pour lancer son business, de modèle économique ou encore des bonnes pratiques à adopter en business. 👇 Vous pouvez suivre Owen sur les réseaux sociaux: YouTube: Hasheur LinkedIn: Owen Simonin Twitter: Hasheur (@PowerHasheur) Instagram: Owen Simonin (@hasheur) TikTok: Hasheur (@powerhasheur) Twitch: hasheur Pour son site internet, c'est par ici 👉 Just Mining Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici https://orsomedia.io/#contact
Marion Escudé, 28 ans, est éditrice freelance et fait un carton sur Instagram et TikTok. Avec son bac S en poche, elle met longtemps à chercher sa voie avant de se tourner vers la littérature. Il faut dire que depuis son plus jeune âge, Marion est une grande lectrice. Elle prépare alors un cursus édition à Toulouse et décroche ce qu’elle appelle un “diplôme COVID”, qui selon elle a n'a pas beaucoup de valeur. Comment émerger face à des jeunes diplômés de Sciences-Po ou d'universités plus prestigieuses ? Elle crée alors sa boîte alors qu’elle n’avait encore aucune expérience et se lance un peu par hasard sur Instagram. Elle met en ligne un post qui la fait connaître. Plus tard, elle se lance aussi sur TikTok avec le même résultat : elle devient une référence ! Marion travaille aujourd'hui avec les plus grandes maisons d'édition du pays, ce qui n'aurait jamais été possible si elle ne s'était pas lancée sur Instagram et TikTok. Marion souligne que son métier est avant tout éditrice et qu’elle ne souhaite donc pas passer beaucoup de temps sur la création de contenus. Elle a d’ailleurs sa propre organisation pour chaque plateforme. Sur TikTok, elle fait tout elle-même : l'enregistrement, le montage, la publication etc. pour être la plus authentique possible. Sur Instagram, elle est moins spontanée et fait appel depuis peu à une alternante pour la création de contenus. Instagram, c’est pour son activité professionnelle et TikTok, c’est plus personnel. Dans cet épisode nous parlons d’édition, de création de contenus, de littérature, de creator economy, d’organisation, de méthode de production, de commentaires haineux, de passion, d’Instagram, de TikTok, de l’importance d’être présent sur plusieurs plateformes, de montage, d’upcycling de contenus mais aussi de ses revenus liés à TikTok. 👇 Vous pouvez suivre Marion sur les réseaux sociaux: TikTok: éditrice freelance (@marion.miralta) Instagram: édition freelance (@miralta.edito) Linkedin: Marion Escudé Site: Miralta Édito
Du haut de ses 21 ans, Fabian Cayuela-Ruiz, surtout connu sous le pseudo Fabian Crfx sur les réseaux, cumule plus de 3,8 millions d’abonnés toutes plateformes confondues dont plus de 2,8 millions sur TikTok. Fabian raconte qu’il a grandi dans le sud de la France dans une famille d’artistes. C’est à 15 ans qu’il se découvre une passion pour le maquillage. Il confie que c’est grâce aux vidéos de Richard qu'il apprend que les garçons, aussi, peuvent se maquiller. Il commence alors à publier sur Instagram des photos et des vidéos de ses sessions de maquillage. TikTok arrive, il se alors lance sur la plateforme et c’est un carton ! En 6 mois, il cumule déjà plus de 250.000 abonnés. Depuis ses débuts, il produit tous ses contenus lui-même: le tournage des vidéos, le montage, les produits qu’il utilise, la publication etc… Fabian confie qu’il utilise InShot pour la majorité de ses vidéos. Il se fait accompagner uniquement sur les collaborations avec les marques et sur les miniatures des vidéos qu’il publie sur YouTube. En termes de publication, Fabian raconte qu’il se fixe de publier une vidéo par jour au minimum sur TikTok, 3 par semaine sur Instagram et une toutes les deux semaines sur YouTube. Fabian nous raconte comment il s’est lancé sur les réseaux, comment il a pu vivre de la création de contenus, comment il s’organise pour sa production ou encore comment, avec son frère, il ont fait pour lancer leur propre marque de cosmétique : Fabian Cosmetics. Dans cet épisode, on parle également de creator economy, de make-up, de partage, de communauté sur les réseaux sociaux, d’engagement, des types de contenus à partager sur chaque plateforme, de tips pour l’organisation et la production, de collaboration, et de création de marque. 👇 Vous pouvez suivre Fabian sur les réseaux sociaux: Tik Tok: FABIAN (@fabiancrfx) Instagram: Fabian (@fabiancrfx) Youtube: Fabian CR Site: Fabian Cosmetics
Steves Hounkponou est consultant en image publique, conférencier, auteur et créateur de contenus. Steves a grandi au Bénin. Il y vit jusqu’à ses 14 ans, année durant laquelle il est repéré pour ses qualités de footballeur. Il quitte alors le Bénin pour la France, direction l’AJ Auxerre. Mais même s’il rêve de devenir footballeur professionnel, comme il nous le raconte, son chemin le mènera autre part. Durant un entraînement, il se blesse, et on lui découvre une maladie rare. Les médecins sont unanimes: “il ne marchera plus”. Mais Steves est convaincu du contraire. A force de travail et de sacrifices, il a pu remarcher après un an et demi. En 2011, il commence à parler de sa maladie sur les réseaux, de son travail… de son quotidien en général. Il n’a jamais pensé devenir créateur de contenus, mais un jour, il poste une photo de lui avec son célèbre chapeau, et cela fait le buzz. Comme la majorité des créateurs de contenus, Steves raconte qu’à ses débuts il faisait tout lui-même: le montage, la publication, etc. et se focalisait surtout sur Instagram. Récemment, il a commencé à publier du contenu sur YouTube et TikTok et a fait appel à des spécialistes pour la vidéo. Il confie que c’est très difficile de déléguer tout en gardant sa touche personnelle. Dans cet épisode, on parle de passion, de creator economy, de rêve, de travail, de confiance en soi, de motivation, de processus de production, d’image, de tips pour du storytelling, d’entrepreneuriat, d’accompagnement, d'Instagram, de YouTube, de TikTok, mais aussi de conseils pratiques pour construire son image. 👇 Vous pouvez suivre Steves sur les réseaux sociaux: Instagram: Steves Hounkponou (@steves.hounkponou) Linkedin: Steves Hounkponou - Hatted CEO Twitter: Steves.HounKponou (@steveshounkpono) Youtube: Steves Hounkponou TikTok: steves.hounkponou Site: Steves Hounkponou Pour vous procurer son livre vous pouvez cliquer ici 👉 J’avais toutes les excuses
Charlotte Desrosiers est la créatrice et animatrice du podcast Pourquoi pas moi, lancé en 2020. Dans son podcast, Charlotte reçoit des invités qui ont un jour “osé changé de vie” en écoutant leur petite voix. Il faut dire que c’est un cheminement qu’elle connaît bien pour l’avoir emprunter elle-même. Après un début de carrière prometteur dans l’univers du marketing, où elle enchaîne les promotions et croule sous les propositions, il lui a fallu un burn-out pour se rendre compte que cette voie ne lui correspondait pas. Ou plus. Elle se lance alors dans une quête de sens qui la mène à trouver enfin son équilibre. Au-delà du podcast, Pourquoi pas moi est aujourd’hui une marque qui regroupe différentes activités, et notamment un bilan de compétences d’un nouveau genre. Entourée de coachs certifiés, Charlotte aide ses “élèves” à trouver leur voie, à aligner leur “why” avec leurs what, how et where. Dans cet épisode, Charlotte nous raconte comment la première partie de son parcours professionnel l’a amenée progressivement à lancer son podcast, comment elle a lancé Pourquoi pas moi en partant de zéro, et comment elle organise son temps et sa production. Et quand c’est une experte du marketing qui en parle, c’est d’autant plus précieux ! Son site internet : http://pourquoipasmoi.co/ Son podcast : https://smartlink.ausha.co/pourquoi-pas-moi Son compte Instagram : https://www.instagram.com/pourquoipasmoi.co/ Son compte Linkedin : https://www.linkedin.com/in/charlottedesrosiers/ Sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC8Yo0eReFGfMrdwo1B2bn3w On a parlé aussi de : Calendly : https://calendly.com/ Happy Scribe : https://www.happyscribe.com/fr
Pénélope est la fondatrice du studio de podcast La Toile sur Ecoute et créatrice de plus d’une dizaine de podcasts dont L'ARNAQUE, le premier qu’elle crée. Elle naît à Londres et y vit jusqu’à ses 8 ans avant de revenir en France. Elle s’installe à Paris pour poursuivre ses études et enchaîne ensuite plusieurs boulots en commençant par un stage dans le cinéma, puis elle multiplie les métiers : la communication, l’animation sur Ouï FM, M6, Century Fox etc. et plusieurs périodes de chômage, souligne-t-elle. Très vite, elle se lasse du salariat et du monde de l’entreprise et sait qu’il lui faut faire autre chose. Il faut qu’elle lance quelque chose qui lui soit propre. Elle raconte que lors d’un déjeuner, un ami lui lance “pourquoi ne pas lancer ton podcast" et c’est comme ça qu’elle se lance, tout simplement, alors qu’elle ne savait pas du tout ce qu’était un podcast à l’époque. Au début, elle fait tout toute seule. Elle utilise un enregistreur Zoom H6 pour l’enregistrement et Audacity pour le montage. Elle explique que c’est important pour elle de comprendre comment tout fonctionne avant de faire appel à une tierce personne. Depuis, elle fait appel à des professionnels pour le montage. Elle a depuis toute une équipe qui l’accompagne, à qui elle enseigne l’utilisation d’Audacity. Dans cet épisode, Pénélope nous livre ses tips pour améliorer son organisation, arriver à créer du contenu sur plusieurs réseaux : mais nous livre également des anecdotes sur son parcours professionnel en exclusivité :) Nous parlons également de creator economy, de médias “traditionnels”, du monde du podcast, de ses podcasts, d’organisation et de production, de ses revenus, de financement, de collaboration avec les marques et de son nouveau projet POWER ANGELS. 👇 Vous pouvez suivre Pénélope sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Pénélope BOEUF Instagram: Pénélope Boeuf (@penelope_boeuf) Twitter: penelope boeuf (@penelopeboeuf) site: La Toile sur Ecoute Pour ses podcast c’est par 👉 ici
Alex Delivet est le fondateur de Collect, et le créateur du podcast SaaS Connection. En grand passionné d’informatique, Alex code depuis son adolescence. Il raconte que depuis tout jeune, il a une approche “assez business” du code; il s’était déjà lancé dans la revente de logiciels et la création de sites web alors qu’il était encore à l’école. Après ses études en école de commerce, tout ce dont il rêve, c’est d’entreprendre. Pendant plusieurs années il a l’occasion d’échanger et d’apprendre auprès de plusieurs boîtes au travers de nombreux projets. Il se tourne ensuite vers le freelancing avant de lancer Collect. Mais très vite, les échanges avec les entrepreneurs lui manquent et il veut reprendre contact avec eux. C’est ainsi que naît l'idée de son podcast. Alex raconte que pour l’organisation de son podcast, il a commencé par suivre la Masterclass de Clémentine Galey et Matthieu Stefani: Entreprendre un Podcast. Pour le choix des invités, il y va surtout au feeling! Une personne l’intéresse, il la contacte. Ensemble, ils choisissent un créneau grâce à Calendly. Il enregistre ensuite, sans avoir fait de recherches ni de préparations spécifiques. Le reste, il le fait lui-même. Il explique que le descriptif est le processus qui lui prend le plus de temps. Dans cet épisode nous parlons de code, d’entrepreneuriat, de creator economy, de podcast, de SaaS, de monétisation, et de réseaux sociaux. Alex nous partage également: ses tips pour lancer un podcast le matériel et les outils qu’il utilise l’organisation qu’il a mise en place pour tenir son podcast et Collect ses futurs projets 👇 Vous pouvez suivre Alex sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Alex Delivet Instagram: Alex. Delivet (@adelivet) Twitter: Alex. Delivet (@alexd) Site: Collect Pour écouter son podcast c’est par ici 👉 SaaS Connection Pour la Masterclass de Clémentine Galey et Matthieu Stefani c’est par là 👉 Entreprendre un Podcast
Anne Francin est professeure de yoga, doula et host du podcast Divines. “Bonne élève et perfectionniste” c’est ainsi qu’Anne se définit plus jeune. Il fallait que tout soit bien fait, au millimètre près. C’était donc tout naturel, pour tout le monde, qu’elle se retrouve à étudier en école de commerce puis à travailler dans le milieu de la communication… sauf pour elle ! Elle confie que, très vite, ce qu’elle faisait alors était en décalage avec ses valeurs. En 2009, elle découvre le yoga, avant de l'enseigner. Elle prend ensuite des cours pour devenir doula. Elle raconte que ce n’était pas encore suffisant et qu’elle avait besoin de stimuler son cerveau, encore plus. Elle veut échanger avec des femmes qui l’inspirent, et parce qu'elle ne voulait pas "garder tout ça pour [elle]”, elle lance son podcast. Comme la majorité des créateurs de contenus, Anne explique qu’elle fait tout elle-même: le contact des invités, l’enregistrement, le montage, la rédaction des descriptifs etc. Depuis récemment, elle songe à déléguer une partie de sa production par faute de temps. Lors des enregistrements, elle privilégie le face à face. Elle explique que cela facilite les échanges et permet à l’invité de se sentir à l’aise. Elle préfère se déplacer au domicile de son invitée, une démarche pour laquelle, confie-t-elle, elle avoue une "petite part de curiosité". Dans cet épisode, nous allons parler de yoga, de féminisme, de création de contenus, de monétisation, de podcast, de production, d’organisation, d’accompagnement, et de revenus. 👇 Vous pouvez suivre Anne sur Instagram: Divines podcast (@divines_podcast) anne.francin Ou aller directement sur son site: Anne Francin Pour écouter son podcast, c’est par 👉 ici Les liens vers les épisodes évoqués: Divines épisode 1: CAMILLE SFEZ, celle qui nous guide sur la voie de la puissance Divines épisode 7: Mai HUA, celle qui nous réconcilie avec notre lignée Divines épisode 33: Jenny CHAMMAS, devenir une leader ambitieuse
Bruno Soulez est développeur, COO chez Cosa Vostra et host du podcast If This Then Dev. Bruno raconte que depuis tout petit, il se sent l'âme d'un développeur. C’était pour lui plus qu'une évidence de faire des études d'ingé, de travailler en tant que commercial puis DRH, en SSII avant de lancer sa première boîte. Son podcast ? C’est le résultat d’une prise de conscience: les contenus sur la tech sont soit trop spécifiques soit trop généralistes... et il a toujours eu une passion pour les discussions entre développeurs. Le podcast est devenu plus qu’une évidence. C’est suite à un déjeuner avec Laurent Kretz, cofondateur de Cosa Vostra, qu’il se lance. Le principe est simple, partager ses échanges avec d'autres devs pour en inspirer d'autres. Si au début, c’est grâce à Cosa Vostra qu’il arrive à produire son podcast, il essaie depuis de tout faire par lui-même. Il explique qu’il a réussi à automatiser tout son processus de production : depuis la prise de rendez-vous pour l'enregistrement jusqu’à la publication de l'épisode en passant par le montage et même l'envoi des consignes à ses invités. Si Bruno excelle dans l’art de l’automatisation, certaines tâches ont encore besoin d’une touche humaine. Dans ces cas-là, il fait appel à des prestataires pour pouvoir rentabiliser son temps au maximum. Dans cet épisode, Bruno raconte comment, et à quel point l’automatisation lui a permis de garder un rythme de production soutenu, et de développer son audience. Il nous parle également de: son quotidien de DEV son quotidien de créateur de contenus sa manière de produire son organisation et les outils qu’il utilise la monétisation de son contenu ses revenus ses enregistrements, qu’il fait systématiquement en live 👇 Vous pouvez suivre Bruno sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Bruno Soulez Instagram: If This Then Dev (@ifthisthendev) Twitter: @IfThisThenDev TikTok: @ifthisthendev Twitch: IFTTD site: ifttd.io Vous pouvez écouter son podcast sur votre plateforme favorite: Apple Podcasts Google Podcasts Spotify
Grand passionné de sport, Barthélémy Fendt est le créateur et host du podcast Extraterrien, le 1er podcast francophone dédié aux sportifs inspirants et hors du commun. Barthélémy se confie sur sa première vie entrepreneuriale, avec à la clé plusieurs boîtes lancées. Son podcast? Il en a justement l’idée alors qu’il lance un site de rencontre (Abricot) avec ses associés. A l’époque, il écoute beaucoup de podcasts et le constat est clair: “Il y a beaucoup plus d’interviews d’hommes qui se lancent que de femmes!”. Il veut faire la différence. S’il raconte qu’il a toujours voulu créer un média, il trouve son format de prédilection dans le podcast. En bon créateur de contenus, Barthélémy raconte qu’il a commencé par tout faire lui-même: le sourcing des invités, l’enregistrement, le montage, les publications etc. Dès le début, il essaie de publier un épisode par semaine, mais très vite, le temps lui manque. Il lui faut confier une partie de sa production en commençant par le montage. S’il veut tout faire tout seul, il adore aussi être entouré. «Assez paradoxal !» confie-t-il. Il trouve dans le podcast un moyen de vivre de sa passion. Dans cet épisode, nous parlons de creator economy, de sport, de podcast, de passion, d’entrepreneuriat, d’organisation, de monétisation de contenus, et de conseils pratiques pour augmenter le nombre d’écoutes. 👇 Vous pouvez suivre Barthélémy sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Barthélémy Fendt Instagram: @extraterrien.podcast Twitter: @extraterrienpod YouTube: Extraterrien Podcast Sport Site: EXTRATERRIEN
Sarah Treille Stefani, 32 ans, est originaire de Grenoble. Son enfance, ses années lycées, ses déambulations post-bac, ses années aux Cours Florent… Rien, et en même temps tout la prédestinaient à créer Frootch, le podcast de fiction quasi autobiographique qui cartonne sur Spotify depuis 3 ans. “Rien”, parce que son parcours est marqué par l’un de ses nombreux talents, l’improvisation. Comment passer d’un bac de gestion au graphisme, puis au théâtre, et à l’enseignement, si ce n’est en laissant le destin prendre la main ? Et en même temps “tout”, puisque dans Frootch, Sarah joue finalement son propre rôle, et improvise au fil de ses épisodes comme elle improvise dans son quotidien. Frootch (même le nom est improvisé !), c’est le récit touchant et drôle, parfois crispant, de Sarah Treille Stefani. Une plongée dans son quotidien de wanna be comédienne, qui n’ose pas dire non, qui n’ose pas se mettre en avant, victime du syndrome de l’imposteur en tout lieu, et à toute heure, dans sa vie pro comme sa vie perso. Comment percer alors dans le royaume de l’égo lorsque le sien est enfoui si profondément ? Dans cet épisode de Follow Me, Sarah nous raconte le cheminement qui l’a conduite à la création de son podcast, ainsi que les coulisses de sa production : matériel, workflow, techniques de captation… Elle nous explique aussi pourquoi il est si important de savoir mettre la main dans le moteur: écriture, captation, montage… jusqu’à la promotion. Un moyen de rester fidèle à sa vision et de réduire les coûts, au détriment parfois du timing. Les liens évoqués lors de l’épisode : Le compte Instagram de Margaux Revollet : https://www.instagram.com/margaux_revollet/ Un épisode de “La Cour de récré”, avec le personnage de Gretchen : https://www.youtube.com/watch?v=IPoaG-9lm5Y Le compte YouTube de Sarah Treille Stefani, et les épisodes de Bonjour Bonjour : https://www.youtube.com/channel/UC5Ry4qceXEQjFBc0gtieL-g Le lien vers le premier épisode de Frootch: https://open.spotify.com/episode/4ya5OqSF1t7DKLzg93wy5V 👇 Vous pouvez, également, suivre Sarah sur les réseaux sociaux: Instagram: @sarahtreillestefani YouTube: Sarah Treille Stefani TikTok: Sarah Treille Stefani
À 35 ans, Delphine est coach, investisseuse en immobilier, entrepreneuse et host du podcast Richissime. Depuis toute jeune, elle a toujours eu l’esprit de compétition. Elle obtient son bac avec mention, et rejoint Science Po. Elle se lance ensuite dans l’entrepreneuriat mais le succès n’est pas au rendez-vous. Elle enchaîne alors les start-ups, avant de comprendre que le salariat n’est pas fait pour elle. Elle finit par décider de prendre ses finances en main. Elle dévore tout ce qu’elle trouve sur le sujet (américain pour la majorité) et développe sa propre philosophie. Elle souhaite partager ce qu’elle apprend, choisit le podcast comme média et se lance. Comme beaucoup de créateurs de contenus, elle commence par tout faire elle-même : le choix des invités, les enregistrements, le montage et la publication en passant par la rédaction des descriptifs. Elle enregistre trois épisodes solo avant de publier le premier en novembre 2019. La machine est lancée. Depuis, elle publie un épisode toutes les semaines en essayant de trouver un équilibre entre les épisodes en solo et les épisodes avec des invités. Dans cet épisode, on parle également de: creator economy, entrepreneuriat, podcast, processus de création, revenus, sommes que Delphine gagne, ses sources de revenus, conseils pratiques pour gérer ses finances, ce qu’est être riche et comment le devenir. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Delphine sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Delphine PINON Instagram: Delphine Pinon ✨ (@richissimepodcast) YouTube: Delphine Pinon | Richissime site: https://richissime.net/ Pour écouter son podcast, c’est par 👉 ici
Dimby est un créateur de contenus assez atypique. En effet, il est devenu une star de TikTok et Instagram avec ses astuces... Excel. Oui, Excel, le tableur de Microsoft. Au quotidien, il aide des milliers d'usagers à se faciliter la vie et gagner un temps précieux : sa communauté compte actuellement plus de 512 000 aficionados, TikTok et Instagram confondus. Aujourd'hui, il vit des formations dans lesquelles il aide des centaines d'utilisateurs à gagner du temps avec Excel ! D'ailleurs, nous avons négocié avec Dimby une offre spéciale : avec le code promo “FOLLOWME”, vous avez accès à une réduction de 50%.Intéressé ? -> C'est par ici <- Dimby est tombé dans le code quand il était petit, jusqu'à envisager d'en faire son métier. Mais c'est à l'univers de la gestion qu'il se forme, avec un Diplôme Universitaire de Technologie en Gestion des Entreprises et des Administrations (DUT GEA). C'est durant son cursus qu’il découvre réellement Excel... et que la romance avec le tableur de Microsoft démarre. Après quelques expériences professionnelles, il comprend rapidement qu'il n'est pas fait pour le salariat. C'est décidé, il sera entrepreneur. C’est durant cette quête de sens qu’il découvre TikTok et commence à publier des astuces. Il rencontre rapidement son audience, et génère près de 40 000 nouveaux abonnés chaque mois. Dimby revient dans cet épisode sur ses débuts, nous dévoile son organisation, les astuces qui lui ont changé la vie, et nous explique comment il parvient à générer des revenus grâce à son activité de créateur de contenus. Dans cet épisode, on parle aussi: de creator economy, de passion d’automatisation de méthode de production de Notion, Slack, et Zapier, d'Excel, et de Google Sheets de comparaison entre TikTok, Instagram et YouTube de sa formation Excel de ses liens avec Microsoft de revenus, de ses projets et de conseils pratiques pour les créateurs de contenus Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Dimby sur les réseaux sociaux: TikTok: Dimby - Coach Excel 💻 (@dimbyrakotomalala) Instagram: Dimby - Coach Excel 💻 (@dimby.rakotomalala) LinkedIn: Dimby Rakotomalala - Coach Excel - Excellers Academy Youtube: Dimby Rakotomalala Twitter: @Dimbyfr Pour aller sur son site, c’est par ici 👉 : Excellers Academy
Du haut de ses 29 ans, Thibault est host du podcast Les rois du scale, et accessoirement l’un des créateurs de contenus les plus connus de Linkedin. Thibault se considère toutefois avant tout comme un entrepreneur. Au collège, il se définit comme un enfant “assez turbulent mais bon élève”. Il termine le bac avec une mention Bien, enchaîne avec Sciences Po, puis un master à l’ESCP. Il parcourt ensuite l’Europe, cumule les “jobs que les gens de Sciences-Po ne font pas” jusqu’à finir par planter des fraises en Australie. C’est sur une plage australienne qu’arrive le déclic. Il voit une vidéo d’Oussama Ammar et se dit qu’il faut qu’il fasse quelque chose. Tout ce dont il est sûr, c’est qu’il faut qu’il se lance. Sans vraiment savoir ce qu’il va faire, il lance alors sa boîte. Ce sera Better Call Thibault, qu'il crée sans aucune idée de business ni légitimité (selon lui). Il commence à publier sur les réseaux, avant d'être approché pour créer des memes, faire du ghostwriting, et accompagner des entreprises dans leur création de contenus. Pour lui, entreprendre a toujours été l’objectif ultime, et la création de contenus, un levier pour y arriver. Actuellement, il travaille avec une dizaine de dirigeants, qu'il accompagne dans la structuration de leurs pensées et de leurs publications. Mais le but est, avant tout, qu'ils soient parfaitement autonomes. La majorité des personnes avec qui il travaille l’ont surtout connu soit via ses posts sur LinkedIn soit via ses interventions dans des podcasts ou encore grâce à sa newsletter. A ceux qui disent qu’ils n’ont rien à dire sur internet, il répond que tout le monde a quelque chose à dire, il faut juste qu’il structure leurs idées. En un temps record, Thibault s’est imposé comme une référence sur LinkedIn. En un an et demi, il accumule plus de 35 Millions de vues sur LinkedIn. Au début, quand il lisait des postes sur LinkedIn qui parlait des sommes que certaines personnes arrivaient à gagner, il se disait que c’était du bullshit. Ce n’est qu’en se lançant qu’il a pu voir, par lui-même, qu’on peut faire beaucoup, et qu’il reste encore beaucoup de chose à faire sur LinkedIn. Dans cet épisode, on parle aussi : de creator economy de la signification de la richesse d’entrepreneuriat de la vie en Australie des revenus liés à la création de contenus du livre The Almanack of Naval Ravikant et des enseignements que l’on peut en tirer de copywriting de tarification de sa première année entrepreneurial durant laquelle il a gagné un montant net à 5 chiffres. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Thibault Louis sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Thibault Louis Instagram: thibaultlouis2 Twitter: Thibault Louis (@thefrenchmaker) Pour sa newsletter c’est 👉 ici, et son podcast, c’est par 👉 ici Vous pouvez trouver les deux versions de The Almanack of Naval Ravikant: A Guide to Wealth and Happiness par ici 👉 en anglais et en français.
Matthieu est le cofondateur de Cosa Vostra et d’Orso Media, et le host des podcasts Génération Do It Yourself et La Martingale. Avant d'être l'entrepreneur et le créateur de contenus à succès que beaucoup connaissent, il a toujours été mis, enfant, dans la catégorie “peut mieux faire”. Durant sa sixième, ses parents l'envoient aux Etats-Unis alors qu’il ne parlait pas un seul mot d’anglais. Il en est revenu bilingue, ce qui va littéralement marquer sa destinée professionnelle. Alors qu'il se rêvait réalisateur dans le cinéma, il débarque à Paris à 18 ans pour entamer des études dans une école de commerce. A 21 ans, il décroche un stage chez Metro et se voit confier beaucoup de responsabilités, puis ensuite chez Metro International à Londres. Il lance ensuite Cosa Vostra avec Laurent Kretz, François Defossez, et son frère, Pierre Stefani. Sa passion pour le podcast est venue par hasard, un peu plus tard. En 2013, il “tombe dedans par accident”. Il se met à écouter beaucoup de podcasts sur l’entrepreneuriat, principalement en anglais et espère qu’un jour quelqu’un créera l'équivalent en français. Lassé d'attendre, il se dit “pourquoi pas moi”... et se lance. Matthieu est passionné par les rencontres. Le micro est pour lui un moyen d'échanger avec les gens et de partager le fruit de cet échange avec le plus grand nombre. Ses enregistrements sont assez "freestyle" et il garde en tête que ce qu’il veut vraiment creuser est le “comment” et qu’il faut que lui et son invité “passent un bon moment”. La durée de l’épisode n’est pas un objectif, l’essentiel est que tout ait été dit, que ce soit pendant 15 minutes ou 3 heures. Ensuite, il sort l’épisode tel quel, sans monter, pour être le plus authentique possible. Au début, il faisait entre 10 et 20 000 écoutes mensuelles et faisait tout lui-même. Maintenant il est à près de 150 000 écoutes mensuelles pour La Martingale et plus de 500 000 écoutes mensuelles pour Génération Do It Yourself. Matthieu fait partie de ces créateurs de contenus qui peuvent vivre de leur production, même si au départ, il ne l’avait jamais envisagé. Il partage surtout pour le bonheur de partager et d’échanger. Dans cet épisode nous parlons bien sûr de creator economy, d’entrepreneuriat, de passion, de rêve, de processus de création, de conseils pratiques pour ceux qui veulent se lancer dans la création de contenus, de l’histoire de Cosa Vostra, de celle de GDIY, de la Martingale, et de monétisation. Sans filtre. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Matthieu sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Matthieu Stefani Instagram: @mattintouch YouTube: Matthieu Stefani Twitter: Matthieu Stefani (@Mattintouch) Tik Tok: Matthieu Stefani (@mattintouch) site: GDIY; et vous pouvez également, vous abonner à sa newsletter 📧 sur le site. Pour écouter les podcasts, c’est par ici 👉 La Martingale et Génération Do It Yourself.
Du haut de ses 33 ans, Antoine est cofondateur de Stargazer, une agence de marketing d’influence basée aux Etats-Unis, et créateur de contenus. Sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur TikTok, on le connaît sous le pseudonyme la méthode Antoine. Il a toujours travaillé dans le marketing. En 2013, avec des amis, ils lancent Merci Handy, une marque de beauté dont il s’occupe du marketing et de la communication, notamment avec les blogueurs. Après avoir laissé les rênes de l'entreprise à ses associés, il s'envole pour les Etats-Unis où démarre son aventure dans le monde de l’influence. Pas vraiment destiné à être créateur de contenu, c'est sous les encouragements de créateurs avec qui il travaillait qu'il se décide à se lancer véritablement. S’il est arrivé sur TikTok pour s’amuser, il en a vite compris les codes. Résultat, il perce et en devient l'un des plus grands experts. Il compte actuellement 1,3 million d'abonnés et 29,4 millions de likes. Au début, il commence par donner des conseils et des astuces en lien avec le marketing. Avec l’explosion de TikTok, ses vidéos se focalisent sur les tactiques de développement d'audience, en s'appuyant sur des exemples concrets : quelles personnes ont réussi et comment. Le volume, au coeur de sa stratégie, est l'une des clés du succès sur TikTok. Il ne fait pas de vidéos de plusieurs minutes mais plusieurs vidéos de quelques secondes. L’essentiel est de captiver, d’aller droit au but sans donner trop de détails pour ne pas perdre l’attention de son audience. L’accroche est aussi importante pour tenir les gens. Car le but, c’est avant tout de faire du contenu qui captive et de donner le maximum de conseils. Il garde toujours en tête que “l'engagement est plus important que le nombre de vues”. Rien ne destinait Antoine à devenir créateur de contenus. Ce n’était même pas dans ses projets. Et pourtant, il fait maintenant partie des plus grands créateurs de contenu francophones sur TikTok. Et il ne s’arrête pas là car il partage chaque jour des conseils pour permettre à ceux qui se lancent de percer. Et il nous en livre plusieurs dans cet épisode. Il ne faut pas oublier que créateur de contenus est un vrai métier et que savoir bien gérer son temps est essentiel. Dans cet épisode, il est question de creator economy, de marketing, de réseaux sociaux, de l’importance de les diversifier, et bien sûr du fonctionnement de TikTok. Mais aussi : de conseils pratiques pour percer de la durée idéale et la durée de vie d’une vidéo de comment surfer sur une tendance et pourquoi de sa formation Tik Tok de la somme que gagnent les tiktokeurs avec qui il travaille. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Antoine sur les réseaux sociaux: Tik Tok: @lamethodeantoine YouTube: La Methode Antoine LinkedIn: Antoine Forest Instagram: lamethodeantoine Twitter: Forest Antoine (@AntoineForest) Pour accéder à sa formation, vous pouvez aller 👉 ici!
Louise, 24 ans, est à la fois créatrice de contenus et fondatrice et CEO de deux structures, MyBetterSelf et Je ne sais quoi. Également host du podcast InPower, elle est surtout connue sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme MyBetterSelf. Depuis son plus jeune âge, elle se passionne pour la lecture et l'écriture, ce qui la conduit à collaborer activement pour le journal de l’école. Elle a très vite su le métier qu'elle occuperait plus tard, ce sera journaliste. Et dès lors, tous ses choix et ses efforts ne seront guidés que par ce seul objectif. Alors que ses parents sont assez stricts, elle, rêve de liberté. Et forcément, cela devient une source de confrontation au sein de sa famille. Elle comprend très vite qu’elle ne supporte pas qu’on lui dise quoi faire et qu’elle a besoin de pouvoir faire ce qu’elle veut. C’est durant ses études à Science Po qu’elle prend conscience de son besoin de partager et qu’elle crée MyBetterSelf, un compte Instagram. Au début, elle y partage surtout du contenu en lien avec le fitness, pour lequel elle se passionne. Et plus tard, de lifestyle et de féminisme. Aujourd'hui, elle compte plus de 535 000 followers sur Instagram, presque de 250 000 sur YouTube et récolte plus d’un million de likes sur TikTok. Louise fait presque tout elle-même, depuis la capture des vidéos jusqu’à la publication, en passant par le montage. Ce n’est que depuis récemment qu’elle fait appel à un studio. Une règle essentielle pour elle : ne travailler que pour des sujets qui la passionnent et au travers desquels elle peut s’épanouir. Louise fait partie de ces créateurs qui arrivent à vivre de leurs contenus. C’est durant son Master qu’elle s’en rend compte et décide d’en faire son métier. Mais le plus important, pour elle, est de rester en harmonie avec ses valeurs, quitte à ne pas gagner d’argent. En témoigne sa marque de sous-vêtements pour femmes Je ne sais quoi, “jolis et confortables”. Durant cet épisode on parle de creator economy, de féminisme, du phénomène NotAllMen, d’engagement et de militantisme, d’Instagram, de YouTube, de TikTok, d’organisation, de Je ne sais quoi (sa marque de sous-vêtements engagée), de haters et de comment les gérer, de partenariat, et de revenus de manière ouverte et sans tabou. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Louise sur les réseaux sociaux: Instagram: Louise Aubery (@mybetterself) YouTube: MyBetterSelf Tik Tok: mybetterself Linkedin: Louise Aubery Sites: MyBetterSelf jenesaisquoiofficiel Girlz in Biz Pour vous abonner à son podcast: Apple Podcasts Spotify Google Podcasts Deezer Et pour l’épisode avec Charles & Ava, c’est par 👉 ici.
Adrien est le host du podcast Entreprendre Dans La Mode et co-fondateur de la marque de prêt à porter pour femme RÉUNI. Tout petit déjà, il collectionnait les magazines de mode et cousait lui-même ses vêtements. Mais il ne s’était jamais autorisé à envisager d'y faire carrière. Ce n’est que plus tard, vers 27 ans, après avoir fini ses études et entamé une première vie dans l'hôtellerie et la restauration qu'il décide de changer de voie, de retourner à l’école pour réaliser son rêve. Il repart de zéro avec un stage chez Louis Vuitton puis chez Balenciaga où il se rend compte qu’il lui faut un accélérateur pour percer dans la mode. Alors qu'il se met à écouter des podcasts, il se rend compte qu’aucun d'entre eux ne traite de l'entrepreneuriat dans la mode. Il décide alors de le créer. Il lance donc son podcast et se met à publier un épisode toutes les semaines. Au début, il ne comptabilisait que quelques écoutes, puis 400 à 500 écoutes par mois. “C'était fou”, pour lui, que des gens l’écoutent. Entreprendre dans la mode génère aujourd'hui entre 80 000 et 110 000 écoutes mensuelles. Jusqu’à présent, il s’est toujours occupé de tout, excepté la rédaction des descriptifs. Il enregistre les épisodes chez les invités, réalise le montage le soir même avec Audacity et Auphonic... et met tout en ligne grâce à Audiomeans. Entreprendre Dans La Mode, au fil de ses rencontres, l'amène à une prise de conscience, et le conduit logiquement à l'étape d'après : il co-fonde RÉUNI avec sa femme et son frère. RÉUNI, c’est une marque de prêt-à-porter pour femmes qui p des pièces pour sa communauté, en précommande et en édition limitée. Les créations se vendent en général après 24 heures et sont livrées sous 2 à 4 mois, dans une démarche de slow fashion : la mode se doit d'être responsable, fabriquer des vêtements nécessite du temps et du savoir-faire. Alors que tout le monde croyait qu’il faisait une erreur de lâcher son travail pour retourner à l’école, Adrien réalise aujourd'hui son rêve. Et son podcast l'y a aidé. Dans cet épisode, on va aussi parler de mode, de fast fashion, de creator economy, d’influence, d’entrepreneuriat, de passion, de rêve, mais aussi de techniques plus pratiques dans la création de contenus et le processus de création. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- 👇 Vous pouvez suivre Adrien sur les réseaux sociaux: LinkedIn: Adrien Garcia Instagram: Entreprendre dans la mode (@entreprendredanslamode) RÉUNI (@reuni.co) Twitter: @edlmpodcast sites: Entreprendre dans la mode et RÉUNI Pour sa newsletter et son podcast, c’est par 👉 ici
Nina est créatrice de contenus sur Linkedin, une activité qu'elle a professionnalisée en créant La Manufacture du Copywriting. Elle enseigne le copywriting et aide les femmes à publier sur le premier réseau social professionnel mondial. Et pourtant rien ne la prédestinait à cette voie : plus jeune, elle était dyslexique et pensait que pour bien écrire, il fallait être comme les grands auteurs qu’on nous enseignait à l’école. C'est par un pur hasard qu'elle a embrassé cette carrière. Elle rêvait de faire médecine mais se tourne finalement vers la chimie après un saut aux Cours Florent pour apprendre à prendre la parole en public. Elle devient ensuite chasseuse de tête, et se rend compte à quel point sa plume influence le nombre de candidats qu'elle arrive à attirer sur les offres dont elle a la charge. Elle s’est donc mise à tester plusieurs phrases d’accroche... et cela paie. Alors qu'elle se lance dans l'entrepreneuriat, elle apprend qu’elle est enceinte, mais qu'importe : elle délivre, les affaires tournent. Elle gagne rapidement le double de son salaire précédent, et atteint le million de vues par mois sur LinkedIn. Elle y compte actuellement environ 50K d’abonnés. Sa philosophie? “apprendre aux gens à pécher”. Plutôt que de créer du contenu pour ses clients, elle leur enseigne à créer eux-mêmes leur contenu. C’est d’ailleurs une technique qui a bien fonctionné pour elle. Lorsqu’elle travaille chez Germinal, elle apprend vite les rouages du métier et devient très vite formatrice. C’est sur la formation que va reposer son activité: elle propose une formation (qui n'existe alors pas encore), touche plus d'une centaine de personnes, fait des vidéos qu'elle enrichira au fil du temps. Si elle a appris une chose, c’est que sur LinkedIn, - et même dans la vie en général : "plus tu es connu, plus on t’aime". Mais il ne faut pas oublier de rester soi-même. L’authenticité nous rapproche des personnes qui partagent les mêmes valeurs et nous éloigne de ceux qui en sont à l'opposé. Et tant mieux. Durant cet épisode on va aussi parler de la creator economy, de copywriting, de LinkedIn, du pouvoir de la communication, de l’importance de savoir s’exprimer, d’astuces pratiques pour percer sur LinkedIn, et des enjeux de notre comportement et de nos émotions. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Pour suivre Nina sur les réseaux, c’est par ici 👇 LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/nina-ramen-copywriter/ Instagram: https://www.instagram.com/nina.ramen/ Twitter: https://twitter.com/ninaramen son site: https://www.ninaramen.com/ Pour le hit post c’est 👉 ici. Et tu peux t’abonner à sa newsletter 👉👉 ici!
Du haut de ses 28 ans, Marie est chargée de communication, et travaille essentiellement dans le milieu de la mode. Mais nous la connaissons surtout sous le nom de Niemesia sur les réseaux. SurTwitter, on lui doit d’ailleurs le fameux “passer du coca light” et “la poule aux yeux d’or”, même si ce dernier lui a été soufflé par l’un de ses abonnés. Sur Instagram, elle est influenceuse, c’est son côté "narcissique" (comme elle aime le dire) que l’on retrouve. Si Niemesia a acquis une belle notoriété (elle compte actuellement près de 160 000 abonnés cumulés sur Twitter et Instagram), Marie est plutôt discrète et tient à garder sa vie privée. Elle met un point à dissocier sa vie personnelle et sa vie sur les réseaux. Si elle veut bien publier des photos d’elle, elle ne souhaite pas partager de vidéos. C’est pour elle, un moyen de garder le contrôle. Elle a toujours été passionnée par la photographie depuis ses 18 ans. Si elle a collaboré avec des photographes par le passé, elle prend désormais toutes ses photos elle-même. L’idée de se créer cet alter égo lui est venue un peu naturellement. Dans l’imaginaire collectif, on a tendance à penser que physique et esprit ne vont pas de pair. Lassé de se justifier, elle se prête au jeu et cela fait débat. Il y a d'un côté ceux qui ont compris le subterfuge, et de l’autre, ceux qui ont résolument un souci avec le premier degré. Dans cet épisode, il est beaucoup question de Twitter, de haters, de sa méthode pour y faire face, mais aussi de ses fans, qui sont aussi en quelque sorte sa première ligne de défense (si tant est qu'elle en ait besoin). On y parle également de creator economy, du Web 3, d’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, d’humour et d’influence, de collaborations, et aussi de féminisme. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Pour retrouver Niemesia sur les réseaux sociaux: Instagram: https://www.instagram.com/niemesia/ Twitter: https://twitter.com/niemesia Tik Tok: https://www.tiktok.com/@niemesia
A 30 ans, Shubham est l’une des références (si ce n’est LA référence) du no code sur les réseaux, principalement sur Linkedin et YouTube. Et on ne peut pas dire qu’il soit tombé dedans comme par hasard, puisqu'il a commencé à coder dès l’âge de 10 ans. C'était le geek de son quartier, celui qu'on appelait au moindre problème d'ordi. Et déjà ce penchant pour l'entrepreneuriat : il en a fait son premier business. Après des études en informatique, il travaille 4 ans chez Mailjet où naît son envie de créer du contenu. Il lance d'abord une chaîne sur YouTube pour parler "de tout et de rien", notamment de son quotidien à New-York, où il vivait alors. Ce n’est qu’au début du COVID (alors qu’il travaille chez Qonto) qu’il reprendra en main sa chaîne pour parler de no code. Il partage surtout des conseils sur les outils que lui-même utilise. Au début, il faisait tout lui-même. De l’écriture du script jusqu’au montage des vidéos. Même si très vite, il fait appel à des professionnels pour se décharger de certaines tâches. Dans cet épisode, il raconte son quotidien de créateur et partage des tips très pratiques pour gérer son temps et gagner en productivité et en efficacité. Il vit de sa passion mais surtout travaille à un rythme qu’il choisit et aux endroits qu’il décide, au grès des sauts de puce d'un Airbnb à l'autre. La liberté est d'ailleurs une valeur très importante pour lui. Avec son travail actuel, il voyage beaucoup, et adore partir à la découverte de l'Europe mais surtout des régions françaises. Plusieurs pages ne pourraient suffire à décrire tout ce qui a été dit dans cet épisode, tant Shubham est partageur : les outils qui lui font gagner du temps, son expérience de digital nomade, les applications qui ont changé sa vie, l’automatisation, Notion, Make etc. On y évoquera aussi la creator economy, les tendances sur les réseaux sociaux (YouTube, TikTok, Snapchat …), les clés des vidéos qui cartonnent, les techniques de montage, et bien sûr le plus important, la passion. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Vous pouvez suivre Shubham sur les réseaux sociaux: YouTube: Shubham SHARMA Linkedin: https://www.linkedin.com/in/sharmashubham1/ TikTok: Shubhamnocode Twitter: https://twitter.com/shubham_nocode Site web: https://www.shubham-sharma.fr/ Newsletter: pages.digitalwink.fr/newsletter ...et aller 👇 ici pour ses formations Notion Make
Anh est le fondateur du Journal du Geek et chroniqueur sur la chaîne de jeux vidéo Game One. L’histoire commence en 2004. A l’époque, il travaillait en tant qu’ingénieur d’étude et développait des sites web. Parallèlement, il tenait un blog où il regroupait des liens dans le seul but de les partager avec ses amis et sa famille. En voyant que le traffic augmentait par la force du référencement par les annuaires de l'époque, il commence alors à publier un article toutes les semaines. Tout s’est ensuite enchaîné. Il a accéléré pour s'étendre à tous les sujets qui le passionnaient : jeux vidéo, cinéma, high-tech... ce qui a permis de développer encore l'audience. Résultat, Il a rapidement été contacté par des marques, ce qui lui a permis d'en faire son activité principale. Aujourd'hui, Le Journal du Geek représente plus de 7,5 millions de visites par mois pour 5,5 millions de visiteurs uniques. La passion est son principal moteur. Il adorait aller sur les sites de cinéma, de jeux vidéo, etc… et c’est comme ça que lui est venu l'idée de mettre tout cela ensemble car "aucun site ne le faisait à l’époque". Toujours par passion, il avait même acheté l'iPhone à sa sortie, ce qui l’a permis d’être parmi les premiers à avoir pu le tester. Lorsqu’il était invité à des évènements, il prenait ses propres photos, et donnait ses impressions à chaud. Souvent, bien avant les journalistes. Dans cet épisode, nous parlons aussi de l’arrivée du digital et de l'apparition des “nouveaux médias”, des commentaires haineux sur les réseaux, et des réseaux sociaux en général et bien sûr de creator economy. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Pour suivre Anh sur les réseaux, c’est par ici: twitter: Anh | #StopAsianHate Youtube: Journal du Geek Instagram: anhphanfr
Ruben, 31 ans, est le cofondateur de l’agence Follow. L’aventure débute quand il quitte ses études et rejoint Rad.co avec plusieurs de ses meilleurs amis, dont Samuel Skalawski. C’est lors d’une campagne de codes promo qu’ils commencent à se rendre compte de l’ampleur de l’influence de la génération Z sur les réseaux sociaux. Avec Follow, ils créeraient un structure qui pourrait à la fois accompagner le développement d’influenceurs, mais aussi les “protéger” des collaborations hasardeuses. Ils commencent à collaborer avec Paola Locatelli et Mayadorable en tant qu’agents d’influenceurs avant de développer leurs trois domaines d’expertise: management de talent, stratégie de marque et de contenus et production de contenus. “Qu’on se le dise! Chez Follow, on n’a pas inventé l’eau chaude. On n’invente pas une technologie révolutionnaire, (on est complètement conscient de ça) mais on a voulu prendre notre temps sur le modèle, sur la manière de faire. Comment faire différent de ce qui existe déjà”. Follow, c’est l’histoire de quatre amis d’enfance qui ont mis toutes leurs économies dans un projet auquel ils croyaient. C’est une entreprise pour laquelle le respect des valeurs est plus important que les chiffres. Dans cet épisode, nous évoquerons aussi le Web 3, les NFT, le marché des réseaux sociaux et celui de la Creator Economy. Ruben livre également de précieux éclairages : Comment gérer des talents ? Comment réussir en tant qu’influenceur ? Quelles sont les règles à respecter et quels sont les pièges à éviter ? Comment réussir une carrière sur les réseaux sociaux? Quel est l’avenir des plateformes ? Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Si vous avez trouvé son parcours inspirant ou souhaitez en savoir plus, vous pouvez suivre Ruben et Follow sur les réseaux: linkedin: https://www.linkedin.com/in/ruben-victor-cohen-4588348b/ instagram: https://www.instagram.com/wearefollow/ YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCnUNjgr7IlrJd25GH94n-Qw
A 31 ans, Caroline Jurado est la fondatrice et l’autrice de la newsletter Les cryptos de Caro. (et d’un livre du même nom, que vous pouvez vous procurer ici). Mais Caroline n’a pas toujours été cette férue d’investissement que nous connaissons aujourd’hui. Après des études dans une fac de ressources humaines, elle travaille au sein de la principale organisation professionnelle du secteur, l’ANDRH. Et déjà à cette époque s’exprime chez Caro cette volonté d’apporter sa contribution personnelle, puisqu’elle crée un blog référent dans le domaine, Cocktail RH. Elle fonde ensuite sa première boîte, dédiée au bien-être au travail, embauche jusqu’à 10 collaborateurs, puis la cède 3 ans plus tard. Sur le conseil de son entourage, elle s’est lancée dans la vente en proposant des formations. Mais comme elle s’ennuyait, elle se met à tester le modèle d’acquisition B2C en se lançant sur TikTok, en créant une newsletter (un peu par hasard)... et c’est un carton. Elle suit beaucoup son intuition dans ce qu’elle fait et cela lui a plutôt bien réussi. Elle compte aujourd’hui 100 000 abonnés sur TikTok et bientôt 32 000 à newsletter. Sur TikTok, elle partage au moins 5 vidéos par semaine depuis un an. Elle tient à produire du contenu qui parle aux gens, auquel ils puissent s’identifier et se dire “Moi aussi! je peux comprendre”. Dans sa newsletter, elle partage tout ce qu’elle apprend sur les cryptos. Caro, c’est cette copine à qui on peut tout demander sur les cryptos et qui ne te jugera jamais. Dans cet épisode, on parlera bien évidemment de l’univers des cryptos mais pas que. Elle nous parle, sans filtre, de monétisation, du phénomène TikTok, de produits financiers, de la façon dont elle optimise ses journées, et comment elle gère les haters sur les réseaux sociaux. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Si vous voulez suivre Caro, vous pouvez cliquer sur les liens: linkedin: https://www.linkedin.com/in/caroline-jurado/ tik tok: https://www.tiktok.com/@carolinejurado instagram: https://www.instagram.com/caroline_jurado_/ youtube: https://www.youtube.com/c/LescryptosdeCaro Pour vous abonner à la newsletter, c’est par ici et pour aller sur le site, c’est ici. Vous pouvez également trouver: Nina Ramen: https://www.linkedin.com/in/nina-ramen-copywriter/ Maud Alaves: https://www.linkedin.com/in/maud-alaves/
Saison 1 - Épisode 4 - 20/04/2022
Adam a beau n’avoir que 20 ans, cela va bientôt faire 10 ans qu’il est sur YouTube. Il commence, à 11 ans, avec ses potes, par “faire des parodies des trucs qu’ils aimaient bien”. Plus tard, il reprendra la chaîne à son compte pour se spécialiser dans la pop culture. Elle compte aujourd’hui plus de 150 000 abonnés. Dans cet épisode, nous évoquons avec Adam la situation actuelle de YouTube, et l’avenir de la plateforme. Des sujets qu’il a développés tout récemment dans une vidéo qui a fait beaucoup de bruit : Pourquoi les Youtubers vont disparaître?; On y parle de la stagnation du service, de sa position face à TikTok, des biais de son algorithme ou encore de ses relations avec les créateurs. Pour autant, on parle trop souvent des méfaits de YouTube et trop rarement de ses bienfaits. Même si beaucoup de choses peuvent être améliorées sur la plateforme, elle représente un puits de connaissance insondable. Et Sans elle, certains créateurs n'auraient jamais réussi à dépasser leur timidité ou leur introversion, comme nous l’explique Adam. Dans cet épisode, il sera également question du Web 3, de la Creator Economy, de metaverse et de bitcoin. Bonne écoute à tous ! Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Vous pouvez suivre Adam Bros sur les réseaux: YouTube: https://www.youtube.com/c/adambensoussan TikTok: https://www.tiktok.com/@adam_brosyt Instagram: https://www.instagram.com/adambrosyt/ twitter: @adam_bros
Il y a 10 ans, tout juste âgé de 14 ans, Jean-Baptiste se met à créer des vidéos sur YouTube dans lesquelles il présente des produits dérivés de la saga Harry Potter, dont il est un inconditionnel. Pas tout à fait compatible avec le système éducatif, il développe une passion pour les nouvelles technologies qui allait tout changer. A la suite d’une vidéo sur l’ iPhone 4S et le test de l’assistant vocal Siri, ses audiences explosent. Il décide alors de se focaliser sur la tech, et renomme sa chaîne « TheiCollection ». JB est un véritable passionné. Il fait tout lui-même, depuis la pêche aux infos qu’il partage dans ses vidéos, en passant par le tournage et le montage, jusqu’à la publication et la promotion de ces dernières. Jean-Baptiste détaille pour nous son organisation et nous explique pourquoi il met surtout l’accent sur Youtube pour l’instant. Ce qui a fait sa réussite, selon lui, c’est le timing, la passion, et la persévérance. Au tout début, lorsqu’il a commencé, beaucoup n’y croyaient pas… Mais lui n’a jamais cessé d’y croire et n’a rien lâché. Son témoignage est une mine d’infos pour tous ceux qui souhaitent se lancer eux aussi ou tout simplement vivre de leur passion. Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de ma part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Pour suivre Jean-Baptiste : YouTube : https://www.youtube.com/user/Thehpcollection Instagram : https://www.instagram.com/jbaptisten/ Site internet : https://www.theicollection.fr/ Twitter : https://twitter.com/TheiCollection
Pierre, 37 ans, est le cofondateur et CEO de MYM. Pas franchement attiré par les études, Pierre a toujours rêvé de créer sa boîte. Sa première expérience, il l’a eue il y a 13 ans avec la création d’une application de géolocalisation. Malheureusement, le projet n’aboutit pas, il fait alors carrière dans la pub mobile, puis devient responsable publisher chez Adikteev. C’est à ce moment (en 2018) que l'idée de MYM commence à naître dans son esprit. Un an plus tard, il quitte son job et se lance avec Gaspard Hafner, son ami d’enfance. MYM c’est quoi ? MYM (pour Me. You. More.) est une plateforme qui permet de monétiser sa communauté et ses fans (plus de 75% des revenus sont reversés aux créateurs) en leur donnant accès à du contenu exclusif, voire personnalisé. Contrairement à d’autres plateformes similaires, MYM attache un soin particulier à la protection des mineurs, en évitant notamment de les exposer à des contenus sensibles. Même si le concept est assez proche de celui de OnlyFans, Pierre assure qu’ils ne s’en sont pas du tout inspirés; Les utilisateurs de MYM sont majoritairement français (70% des créateurs et fans confondus), mais la plateforme a des projets d’expansion à l’international. Depuis sa création, le réseau social est en plein essor : 3 millions d’euros de volume d'affaires en 2019, aux alentours de 30 millions en 2020 et plus de 50 millions en 2021. MYM compte d’ailleurs parmi ses créateurs des personnalités telles que : Aurélie Preston, (star de la téléréalité), la YouTubeuse Emma CakeCup, l'ex footballeur Djibril Cissé ou encore Jean-Claude Van Damme. Dans cet épisode, nous évoquons le Web 3.0 et le métaverse, le marché et les enjeux de la creator economy, ou encore le business model et le positionnement de MYM face aux autres réseaux sociaux. Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact --------- Pierre n’est pas très actif sur les réseaux mais vous pouvez quand même le suivre sur : linkedin: https://www.linkedin.com/in/pierre-garonnaire-7839ab33/ instagram: https://www.instagram.com/garopierre/ twitter: https://twitter.com/garonnaire Pour vous rendre sur MYM, c’est par ici 👉 https://mym.fans/
Ne lui parlez pas de “Youtube Marketing”. Léo Duff est un youtubeur tech à contre-courant des recommandations qu’on a tous lues ou entendues : publier régulièrement, produire vite, et créer des covers qui attirent l'œil. Et pourtant ça fonctionne. Pas vraiment destiné à une carrière sur YouTube, il est tombé dedans "pour faire comme les gars” qu’ils regardaient en ligne. A 13 ans, il commence avec des vidéos de live gaming, puis s’oriente rapidement vers la tech, et surtout Apple, dont il est fan. Après des débuts sur Dailymotion, il arrive très vite sur YouTube avec une approche singulière : exit la régularité, il cherche surtout à produire des vidéos par-faites. Et forcément, il y passe du temps. Pour Léo, la valeur qu’il apporte sur YouTube est l’objectif ultime. S’il reconnaît (en toute modestie) ne pas être le meilleur sur la dimension technique de son activité, il met un point d’honneur à travailler au mieux les scripts de ses vidéos, sans doute en raison de sa passion pour l’écriture. Avec Léo, nous explorons le sujet des codes : faut-il les respecter ou s’en extraire ? Et que signifie “réussir” sur Youtube ? Nous évoquons aussi les réactions dans les commentaires, comment les gérer, ou encore son rôle vis-à-vis des journalistes. Vous avez aimé cet épisode ? Partagez-le et laissez-nous un commentaire ou une note sur Apple Podcasts ou Spotify 🙌🏻 Pour profiter de l'offre de KUBERA ONE, il vous suffit de suivre ce lien, de vous laisser guider et de dire que vous venez de part ;) Follow Me est un podcast du label Orso Media. Vous souhaitez mettre en place un partenariat ou tout simplement nous envoyer un message ? C'est par ici : https://orsomedia.io/#contact Pour suivre Léo Duff ⤵️ Instagram : https://www.instagram.com/leoduffoff/ Twitter : https://twitter.com/LeoDuffOff YouTube: https://www.youtube.com/c/LeoDuff