Il était une fois l'entrepreneur

Laurent Brouat | Les Talents Narratifs

Dans "Il était une fois l'entrepreneur", je vous raconte les histoires d'entrepreneurs. Comme une série. Je m'appelle Laurent Brouat, je suis le fondateur de l'agence, Les Talents Narratifs, l'agence de com spécialisée pour les professionnels du recrutement.

Voici l'histoire de Richard Branson, un entrepreneur britannique, qui va défrayer la chronique par ses prises de risques et ses idées. Dans ce 2e épisode, Richard Branson développe Virgin dans tous les secteurs après la vente de son label de musique. Et malgré quelques échecs, il connait un succès phénoménal. Mais c'est la conquête du ciel qui prend désormais tout le temps de Richard Branson, entre compagnie aérienne et l'espace. Dans les années 90, Richard Branson, financé par la vente de Virgin Music, étend son empire dans divers secteurs. Il lance Virgin Trains, Virgin Money, Virgin Cola, Virgin Brides, Virgin Vodka, Virgin Clothings, Virgin Voyage, et Virgin Cruise. Malgré des hauts et des bas, il reste optimiste et avance. Depuis le lancement de Virgin Mobile aux États-Unis en 2001 jusqu'à sa nomination comme chevalier en 1999. Des anecdotes humoristiques, comme son apparition à moitié nu pour le lancement de Virgin Mobile, ajoutent une touche légère. L'expansion dans l'industrie aérienne est marquée par des incidents, y compris une rivalité avec British Airways. Malgré les obstacles, Virgin Atlantic prend son envol, couvrant l'Europe, les États-Unis et l'Australie. Richard Branson devient un chevalier en 1999. La conquête spatiale devient une obsession pour Branson depuis 2003. Virgin Galactic est créée, mais des accidents tragiques surviennent en 2007 et 2014. Malgré ces revers, Branson persiste et réalise son rêve d'aller dans l'espace en 2021. L'épilogue révèle la philanthropie de Branson, finançant des projets humanitaires et s'engageant dans des défis extrêmes. Le texte se termine sur une note légère, suggérant que Branson pourrait se lancer dans la conquête des fonds marins. En résumé, le présent texte offre un aperçu de la vie trépidante de Richard Branson, de la diversification de son empire Virgin aux défis et aux succès de ses aventures aériennes et spatiales, tout en soulignant sa philanthropie et son appétit pour de nouveaux défis.
Voici l'histoire de Pierre Castel, milliardaire méconnu qui fait fortune en vendant du vin puis de la bière en Afrique. Dans ce 2e épisode, Pierre fait la rencontre d'Albert-Bernard Bongo, secrétaire du président Léon Mba à Libreville en 1965. Ce dernier souhaite que Pierre ouvre une brasserie au Gabon pour l'indépendance du pays en matière de bière. Pierre accepte, se lie d'amitié avec Bongo, devenu président, et développe son activité brassicole en Afrique. Le succès de la première bière, Regab, à Libreville en 1966, conduit Pierre à ouvrir de nouvelles usines au Gabon. En 1981, Pierre s'installe en Suisse et gère ses affaires depuis là-bas. En 1990, le groupe Castel acquiert les Brasseries et Glacières Internationales, étendant son influence dans 23 pays africains. L'empire brassicole représente 85 % du chiffre d'affaires du groupe. Pierre diversifie ses activités, investit dans des domaines viticoles haut de gamme en France, crée des marques de vin comme Baron de Lestac, et rachète la chaîne Nicolas. En plus du vin et de la bière, il investit dans le sucre, signant un accord avec Coca-Cola pour l'embouteillage de sodas. En 2011, il investit dans les plantations de canne à sucre du groupe Somdiaa. Malgré sa discrétion médiatique, Pierre Castel reçoit des décorations pour ses services en Côte d'Ivoire en 2012. Cependant, des soupçons de financement de groupes armés, d'incendies de brasseries et d'accusations de fraudes fiscales entachent sa réputation. Pierre, de plus en plus discret, laisse planer le mystère sur la question de savoir qui de sa famille prendra la relève dans l'empire Castel. Issu d'une famille d'immigrés espagnols, Jesus préfère travailler dans les vignes plutôt que d'aller à l'école, adoptant plus tard le nom de Pierre. En 1946, Pierre effectue son premier voyage en Afrique, achetant avec succès 600 fûts et 25 000 dames-jeannes pour les vendre au Cameroun. En 1949, avec ses frères et sœurs, il fonde Castel Frères à Bordeaux malgré une forte concurrence. Dans les années 1950, Pierre anticipe les changements dans la consommation de vin en France, rachetant des domaines français en faillite et investissant massivement en Afrique. Face à la fin de la vente en gros, la famille Castel se réorganise et se lance dans la mise en bouteille de vin importé en vrac en Afrique. Castel Frères devient l'un des plus grands négociants et producteurs mondiaux de vin, mais l'épilogue révèle que la bière, et non le vin, sera la clé de la fortune de Pierre. L'aventure de la bière reste à explorer dans le prochain épisode de cette saga entrepreneuriale.
Naval Ravikant est un entrepreneur et un investisseur américain très connu. Il est né en Inde en 1974 et a grandi dans le quartier pauvre du Queens, à New York. Malgré des débuts modestes, il a montré un fort intérêt pour la lecture et l'apprentissage dès son plus jeune âge. Il a obtenu une bourse pour le prestigieux lycée Stuyvesant, puis a été accepté à l'Université de Dartmouth, où il a étudié l'économie et l'informatique. Après un stage en cabinet d'avocats qui ne lui a pas plu, il est retourné à l'université et est devenu assistant informatique. En 1996, il a déménagé en Californie pour travailler dans l'industrie technologique. Après quelques emplois ennuyeux, il a quitté son entreprise avec plusieurs millions de dollars pour fonder Epinions.com en 1999, un site d'évaluation de produits par les consommateurs. L'entreprise a connu un succès initial, mais Naval et son associé ont découvert que les investisseurs avaient caché la véritable valeur de l'entreprise. Naval a engagé des poursuites judiciaires contre les investisseurs, ce qui l'a fait surnommer "radioactive mud" dans le milieu. Finalement, l'affaire a été réglée à l'amiable. Après cette expérience, Naval a lancé Venture Hacks, un blog sur le capital-risque, et a commencé à investir dans des start-ups. Il a co-fondé AngelList, une plateforme qui met en relation les start-ups avec des investisseurs. Il a également joué un rôle clé dans le lobbying pour le projet de loi JOBS, qui a facilité les investissements dans les jeunes entreprises. Naval est devenu un investisseur influent et a aidé de nombreuses entreprises à lever des fonds. En plus de ses activités d'investissement, Naval est devenu une figure emblématique de la Silicon Valley. Il partage régulièrement sa philosophie de la richesse et du bonheur, mettant l'accent sur des principes tels que l'honnêteté, la curiosité et l'apprentissage continu. Ses conseils sont très prisés dans le monde des affaires et de la technologie.
C'est une histoire peu commune qui va opposer 2 enfants d'une même famille pour dominer le marché du foie gras. 2 enfants qui créent dans le même village, 2 marques concurrentes: Comtesse du Barry et Ducs de Gascogne. En 1954, sur le marché de Gimont, Gers, une atmosphère animée prévaut, illustrée par des bruits de marché et le klaxon bruyant d'une voiture. Yvette Dubarry, furieuse, accuse Legagneur de trahison pour avoir vendu en secret du foie gras à la Comtesse du Barry. Elle menace les autres marchands de ne pas vendre tant que la Comtesse n'est pas passée, puis s'en va en trombe. L'histoire tourne autour d'une querelle familiale entre deux clans de producteurs de foie gras : Comtesse du Barry et Les Ducs de Gascogne. En 1908, Gabrielle du Barry, avec son mari Joseph, crée l'entreprise Comtesse du Barry, proposant un foie gras de qualité. L'entreprise prospère grâce à de nouvelles recettes et à la vente par correspondance. En 1952, Gabrielle et Joseph souhaitent prendre leur retraite, demandant à leurs enfants Yvette et Gabriel de perpétuer leur héritage. Cependant, une dispute éclate entre Yvette et Gabriel en 1953, poussant Gabriel à créer sa propre entreprise, Les Ducs de Gascogne, en concurrence avec la Comtesse du Barry. La rivalité se transforme en guerre, divisant même le village. Gabriel s'empare des meilleurs foies de la région en secret, menaçant fournisseurs et employés pour qu'ils ne coopèrent pas avec la Comtesse. En 1971, les Ducs décident de briguer la mairie, et Gabriel est élu maire, mettant fin au règne de la Comtesse. Finalement, des années plus tard, Yvette et Gabriel se réconcilient peu avant la mort d'Yvette, enterrant la hache de guerre. Les deux entreprises continuent à prospérer, la Comtesse du Barry dirigée par la quatrième génération, tandis que Les Ducs de Gascogne quitte la famille en 2017. La paix règne entre les deux maisons, mais l'avenir réserve peut-être de nouvelles péripéties.
En septembre 2011 à Mondelange, dans un magasin Cora, Anne-Marie Costa est accusée d'avoir volé un bon de réduction. Une mère de 35 ans et syndicaliste, elle travaille pour Cora depuis 10 ans et gagne 940 euros par mois. Elle est confrontée au chef de sécurité et à la chef de caisse qui l'accusent de vol, affirmant que le bon de réduction appartient au magasin. Elle est retenue dans un local pendant un certain temps, puis est libérée par l'adjoint de sécurité. Anne-Marie décide de porter plainte pour séquestration au commissariat, où elle découvre que Cora a porté plainte pour vol contre elle. Elle est convoquée, passe deux heures au commissariat, puis reçoit une lettre de licenciement. Ses collègues syndicalistes et son avocat la soutiennent. Le délégué syndical CGT parle de l'affaire à des journalistes, ce qui déclenche un scandale médiatique. L'histoire est relayée par l'Express, suscitant une réaction négative en ligne et des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux. Les politiques s'impliquent également, avec la députée PS Aurélie Filippetti appelant à la fin de la "mascarade honteuse" de la part de Cora. Finalement, sous la pression du scandale, Cora annule la procédure de licenciement et publie une déclaration sur sa page Facebook. Cependant, l'image de Cora est ternie, notamment par une vidéo mal reçue qui suscite la colère des internautes. Anne-Marie reçoit beaucoup de soutien et continue à vivre dans la région. Elle a inspiré un film et travaille désormais comme caissière pour Super U. Malgré tout, l'incident a durablement écorné l'image de Cora. Retrouvez les notes et l'épisode => Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
En 2020, des salariés du Slip Français font scandale avec des blackfaces pendant une soirée. Un scandale qui ébranle la startup. Le Slip français est une startup fondée en 2011 par Guillaume Gibault suite à un pari avec un ami. L'idée était de fabriquer des slips localement, de manière durable et en circuit court. La marque a connu un succès grandissant au cours des dix dernières années, atteignant un chiffre d'affaires de plus de 20 millions d'euros. Cependant, en 2019, le Slip français a été confronté à un scandale lorsque des reproches ont été faits sur le manque de diversité au sein de l'équipe de l'entreprise. La situation s'est aggravée lorsque des photos d'employés en blackface ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Cette pratique raciste a provoqué de vives condamnations et des appels au boycott de la marque. Guillaume Gibault a condamné fermement ces comportements et pris des mesures disciplinaires à l'encontre des employés concernés. Depuis lors, le Slip français a cherché à redorer son image en s'engageant sur les questions de diversité et d'inclusion. Guillaume Gibault s'est impliqué dans le mouvement #TechYourPlace pour promouvoir la diversité dans l'industrie des startups. Malgré le scandale, la marque a réussi à reprendre ses ventes après avoir traversé la période difficile du Covid. Cependant, la question de la sanction des salariés pour leur comportement dans la sphère privée reste débattue, soulevant des interrogations sur le rôle de l'entreprise dans ces situations. En fin de compte, l'affaire a laissé des traces pour l'entreprise et son fondateur, mais le Slip français a essayé de réparer son image et de progresser vers une plus grande diversité et inclusion. Retrouvez les notes et l'épisode => https://inspire-media.fr/le-slip-francais-le-scandale-des-blackfaces/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Lou Yetu fait scandale en 2020 quand le compte Instagram, Balance Ta Startup, révèle des pratiques toxiques et non éthiques. Lou Yetu est une marque de bijoux lancée par Camille Riou en 2015, centrée sur des valeurs de qualité, de durabilité et de savoir-faire français. La marque a réussi à se construire une communauté engagée autour de son image moderne et cool grâce à une communication efficace sur les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram. Cependant, le 19 janvier 2021, la marque est confrontée à un scandale lorsque le compte Instagram "Balance ta startup" dénonce les pratiques abusives au sein de certaines entreprises, dont Lou Yetu. D'anciennes salariées témoignent du management toxique de Camille Riou, incluant le harcèlement moral, la charge de travail excessive et les licenciements abusifs. De plus, les témoignages révèlent que la fabrication des bijoux, présentée comme étant en France, proviendrait en réalité d'Asie ou de grossistes du Sentier. La fondatrice de Lou Yetu réagit en attaquant le compte Balance ta Startup, mais les critiques s'intensifient. La marque perd de nombreux abonnés sur Instagram, tandis que le compte Balance ta Startup gagne en popularité. Depuis le scandale, Lou Yetu tente de se racheter en misant sur la transparence concernant sa chaîne de production, en mettant en avant les savoir-faire et les matériaux utilisés sur son site e-commerce. Cependant, le sort de Camille Riou et ses pratiques managériales restent inconnus. L'affaire a laissé des traces pour la marque et sa fondatrice, remettant en question ses valeurs et son image publique. Retrouvez les notes et l'épisode => Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
La marque Abercrombie & Fitch fait scandale dans les années 2010. Son CEO, Michael Jeffries ne veut habiller que des “gens beaux”. Sous sa direction, la marque de vêtements sportswear haut de gamme a incarné un idéal de jeunesse américaine : belle, musclée, mince et blanche. Jeffries a transformé radicalement la marque en créant un univers de boutiques sophistiquées avec un personnel recruté selon des critères de beauté stéréotypés. Des polémiques ont éclaté à cause de l'hypersexualisation des jeunes filles, de la discrimination à l'embauche et de l'absence de grandes tailles. En 2013, le scandale a atteint son paroxysme avec des propos racistes et homophobes du PDG. Face aux critiques grandissantes, Jeffries a dû présenter des excuses publiques, mais la réputation de la marque était ternie. Les ventes ont chuté, et en décembre 2014, Jeffries a finalement démissionné. Depuis lors, Abercrombie & Fitch tente de redorer son image en s'engageant auprès d'associations LGBT et en utilisant des mannequins de toutes tailles dans ses campagnes publicitaires. Cependant, le passé trouble de la marque continue de hanter son présent. En 2022, d'anciens salariés ont témoigné des discriminations subies dans un documentaire diffusé sur Netflix. La marque tente désormais de se reconstruire, laissant derrière elle une époque de scandales. Retrouvez les notes et l'épisode => Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
En janvier 2013, un scandale éclate lorsque des steaks hachés garantis pur bœuf sont trouvés contenant de la viande de cheval en Angleterre. Findus, une société de plats surgelés, découvre également que ses lasagnes de bœuf contiennent du cheval. Le scandale prend de l'ampleur en Europe, et Findus porte plainte contre ses sous-traitants français, Comigel et Spanghero. Spanghero, un fournisseur de viande basé en France, accuse à son tour son fournisseur roumain d'avoir vendu de la viande de cheval étiquetée comme du bœuf. Les supermarchés retirent les produits à base de bœuf de leurs rayons, et les ministres européens cherchent des coupables. Après enquête, il est révélé que Daap Trading, une société de trading néerlandaise, a changé les étiquettes de la viande, et les dirigeants de Spanghero étaient au courant. Ils ont profité du différentiel de prix pour gagner de l'argent. L'affaire bouleverse les vies et les entreprises impliquées. Spanghero est mise en liquidation et l'usine est finalement rachetée et renommée "La Lauragaise". Comigel fait faillite et change de nom en 2014. Quatre hommes sont condamnés par la justice en 2019, dont deux dirigeants de Spanghero. Cette affaire a eu des conséquences désastreuses pour les entreprises impliquées, mais les lasagnes au bœuf sont finalement revenues dans les supermarchés, cette fois avec la garantie de contenir réellement du bœuf. Retrouvez les notes et l'épisode =>https://inspire-media.fr/findus-le-scandale-de-la-viande-de-cheval/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Phil Knight est le fondateur de Nike. Il finit par créer son entreprise en important des chaussures de course japonaises aux États-Unis, Blue Ribbon qui devient Nike. En 1962, malgré de nombreux obstacles, il réussit à convaincre les responsables de l'usine Onitsuka de distribuer leur marque Tiger aux États-Unis, lançant ainsi Blue Ribbon Sports. Avec son entraîneur de course, Bill Bowerman comme partenaire, Phil investit dans l'entreprise et se lance dans la vente de chaussures Tiger. Malgré les difficultés, Blue Ribbon Sports ouvre sa première boutique en 1967 et connaît une croissance rapide. Cependant, des problèmes financiers et juridiques mettent en péril l'entreprise. Phil doit faire face à des poursuites et des problèmes de trésorerie, mais il trouve toujours des solutions et surmonte les obstacles. En 1980, Nike est introduite en bourse, marquant une étape majeure dans le succès de l'entreprise. Phil se concentre sur le marketing des célébrités, notamment en signant un partenariat avec Michael Jordan, ce qui propulse Nike au sommet de l'industrie de la chaussure de sport. Malgré les critiques concernant les conditions de travail dans les usines sous-traitantes, Phil met en place des mesures pour améliorer les conditions de travail et poursuit l'expansion de Nike dans différents sports. Finalement, en 2006, Phil se retire de son poste de PDG de Nike mais reste président du conseil d'administration. Il prend sa retraite en 2015 mais continue de partager son histoire et de laisser son héritage avec Nike. Retrouvez les notes et l'épisode =>https://inspire-media.fr/phil-knight-nike-la-genese-de-nike/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Phil Knight est le fondateur de Nike. Il finit par créer son entreprise en important des chaussures de course japonaises aux États-Unis, Blue Ribbon qui devient Nike. En 1962, malgré de nombreux obstacles, il réussit à convaincre les responsables de l'usine Onitsuka de distribuer leur marque Tiger aux États-Unis, lançant ainsi Blue Ribbon Sports. Avec son entraîneur de course, Bill Bowerman comme partenaire, Phil investit dans l'entreprise et se lance dans la vente de chaussures Tiger. Malgré les difficultés, Blue Ribbon Sports ouvre sa première boutique en 1967 et connaît une croissance rapide. Cependant, des problèmes financiers et juridiques mettent en péril l'entreprise. Phil doit faire face à des poursuites et des problèmes de trésorerie, mais il trouve toujours des solutions et surmonte les obstacles. En 1980, Nike est introduite en bourse, marquant une étape majeure dans le succès de l'entreprise. Phil se concentre sur le marketing des célébrités, notamment en signant un partenariat avec Michael Jordan, ce qui propulse Nike au sommet de l'industrie de la chaussure de sport. Malgré les critiques concernant les conditions de travail dans les usines sous-traitantes, Phil met en place des mesures pour améliorer les conditions de travail et poursuit l'expansion de Nike dans différents sports. Finalement, en 2006, Phil se retire de son poste de PDG de Nike mais reste président du conseil d'administration. Il prend sa retraite en 2015 mais continue de partager son histoire et de laisser son héritage avec Nike. Retrouvez les notes et l'épisode => Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Tour à tour pilote d’avion pendant la guerre, vendeuse, Beate Uhse lance le premier sex-shop du monde en Allemagne en 1962. Cette femme de caractère, naît Beate Köstlin. Sa mère est l’une des premières femmes médecins du pays et n’hésite pas à l’encourager. Beate est brillante à l’école et excelle dans tout. Mais ce qu’elle veut, c’est devenir pilote d’avion. En 1937, à 18 ans, elle obtient son brevet d’aviation. Puis elle tombe amoureuse de son instructeur pendant la guerre, Hans-Jürgen Uhse. Malheureusement, celui-ci meurt au front. Elle est seule avec 1 enfant. Elle devient elle-même pilote d’avion puis à son retour, est arrêtée puis libérée avec son fils. Elle s’installe à Flensbourg. Dans l’Allemagne d’après-guerre, elle essaie de survivre en faisant du marché noir et vend plein de choses en porte à porte. Mais elle découvre aussi la misère sociale et économique des femmes. Elle commence alors à les aider avec des conseils sur l’hygiène sexuelle puis sur la contraception en 1947. Elle lance une revue, Schrift X qui se vend dès la première année à 32 000 exemplaires. Elle transforme ce projet en véritable groupe, Beate Uhse, puis ouvre son premier sex-shop en 1962. Sous-vêtements affriolants, revues coquines, godemichets et des préservatifs sont vendus. Elle subit de nombreuses plaintes mais tient. En 1970, avec la légalisation progressive de la pornographie, elle se lance dans les films. Succès sur toute la ligne jusqu’à l’introduction en bourse du groupe en 1999. Beate Uhse meurt en 2001 et son groupe la suit en 2017. Une pionnière sur les sujets sexuels. Notes Retrouvez les notes et l'épisode =>https://inspire-media.fr/beate-uhse-de-femme-pionniere-a-reine-du-porno/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast=> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Le stylo à bille est devenu le stylo Bic en quelques années. Né aux Etats-Unis en 1888 avec un tanneur américain, c’est finalement un journaliste hongrois, Laszlo Biro et son frère György, qui mettent au point le véritable stylo à bille. Une bille qui permet donc de faire sécher l’encre plus facilement sur le papier. Mais les lois anti-juives en Hongrie les obligent à fuir d’abord en France puis en Argentine où ils brevètent leur invention de 1938. En 1949, Marcel Bich leur propose de racheter leur brevet. Marcel Bich, ce fils d’immigré italien, naturalisé français, qui vient de lancer son usine de fabrication de matériel de bureau. Installé à Clichy, en banlieue parisienne avec son associé, Edouard Buffard, il cherche à améliorer le stylo à plume depuis des années et l’invention des Biro tombe à point nommé. De ce brevet, il lance en 1950, le Bic Cristal. Un forme hexagonale, une encre plus fluide, un tube transparent… tout est repensé et amélioré ! Le stylo est un carton mondial qui s’exporte rapidement dans le monde entier sauf dans les écoles de France qui résistent. Il faut attendre une directive de l’éducation nationale pour voir le stylo Bic entrer dans les écoles. De 10 000 stylos vendus par jour, les ventes passent à 100 000 ventes par jour. Un carton. Bic est introduite en bourse puis se lance sur d’autres produits de grande consommation comme le briquet ou le rasoir. Désormais le challenge de Bic est l’écologie et son empreinte sur la planète. Notes Retrouvez les notes et l'épisode =>https://inspire-media.fr/le-stylo-bic-marcel-bich-le-succes-bille-en-tete/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast => https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
C’est en 1900 pour l’exposition universelle que les frères Michelin, André et Edouard lancent le guide Michelin. Ces fabricants de pneumatiques veulent pousser les automobilistes à voyager. Et quoi de mieux qu’un guide de 400 pages à la couverture rouge qui regroupe tous les lieux pour dormir, faire son plein et se restaurer. Le guide est gratuit et même sans publicité pourtant quand André découvre que son guide sert de support à un établi, ils décident de le rendre payant pour lui “redonner” de la valeur. On est en 1920. Mais les ventes du guide sont un échec et les 2 frères finissent par lancer un guide uniquement centré sur les restaurants. En 1926, la première étoile "de bonne table" est distribuée pour la première fois aux 46 meilleurs restaurants français. En 1931, ils introduisent la 2e et 3 étoile et Eugénie Brazier devient la première cheffe récompensée par 3 étoiles ! Les premiers inspecteurs Michelin sont recrutés en 1933 et le guide devient après la guerre, la référence ultime en matière de restaurant. L’expansion est internationale et dans les années 80, c’est plus d’un million d’exemplaires qui est vendu. Concurrencé par le web depuis 2000, le Guide doit se réinventer mais son pouvoir d’attraction est toujours aussi fort. Notes Retrouvez les notes et l'épisode =>https://inspire-media.fr/lhistoire-des-etoiles-michelin-defaire-des-reputations/ Nous aidons les entreprises à lancer leur podcast => https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
Rosalia Mera est une femme de caractère qui est à l’origine de Zara et d’Inditex mais son nom a été effacé de l’histoire. Tout commence à La Corogne en 1960. Rosi est couturière dès l’âge de 12 ans pour aider ses parents puis à 16 ans, elle devient vendeuse dans une boutique de vêtements, La Maja. Elle fait une rencontre qui change sa vie: Amancio Ortega. Avec le frère d’Amancio, Antonio, sa belle-soeur, Primitiva et Josefa, la sœur des Ortega, ils décident de lancer en 1963 leur propre atelier de confection, Goa. Il font des pyjamas et des robes de chambre moins cher en utilisant un nouveau matériau, le Nylon. C’est un carton quand les frères Ortega vendent les articles dans toutes les boutiques de vêtements d’Espagne. Puis en 1975, sous l’impulsion d’Amancio, ils décident de lancer leur propre boutique de vêtements, nommée Zorba puis Zara. Le concept est révolutionnaire pour l’époque: du premium à petit prix avec des collections renouvelées tous les mois et le tout fabriqué en Espagne. En 1989, ils vont au Portugal puis aux Etats-Unis et en France. Inditex qui regroupe toutes les marques est créée (Massimo Dutti, Bershka et Stradivarius). Mais Rosi s’éloigne du projet depuis 1971 et la naissance de son fils, Marco Ortega. Son fils qui souffre d’un handicap psychique et moteur. Elle s’éloigne de plus en plus de Amancio qui finit par la tromper avec une employée de Zara. Ils divorcent en 1984 et en 1986, Rosalia crée sa fondation, Paideia Galiza. Fondation dédiée aux personnes handicapées et en difficulté. Elle reste actionnaire de Inditex même si elle n’occupe plus de fonction opérationnelle. Elle meurt en 2013, étant devenue entre temps, la femme la plus riche d’Espagne. Notes Pour retrouver les notes de l'épisode: ==>https://inspire-media.fr/rosalia-mera-zara-le-succes-dune-femme-oubliee/ Par ailleurs, nous aidons les entreprises à lancer leur podcast: ==> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/
L’iPhone est un produit iconique qui a révolutionné le mobile et même internet. Et pourtant, son histoire n’a pas été simple. Tout démarre en 2003, alors que plusieurs cadres dirigeants d’Apple sont persuadés qu’il faut investir la téléphonie après le succès incroyable de l’iPod. C’est d’abord Jony Ive, le designer de génie d’Apple, qui travaille sur une technologie multi-touch pour les écrans et c’est surtout Mike Bell, un ancien de Motorola. Celui-ci est persuadé de la convergence des outils vers un seul produit, la téléphonie, la musique et l’appareil photo. Pourtant Steve Jobs ne veut pas en entendre parler. C’est finalement en 2004 après un mail et un long échange que Steve Jobs finit par donner son Go pour le projet Purple, le 1er téléphone Apple. Dans le plus grand secret, des centaines de salariés d’Apple disparaissent sur un étage fermé et construisent en 3 équipes le futur téléphone: l’équipe logiciel, l’équipe écran tactile, et l’équipe design et construction du téléphone. C’est une véritable course contre la montre qui s’engage car Apple finit par tout faire soi-même. 2 équipes s’affrontent mais au final, le projet Purple donne naissance en janvier 2007 au 1er iPhone. C’est ce que Steve Jobs annonce le 9 janvier 2007 devant des milliers de personnes. En juin de la même année, le téléphone est vendu aux Etats-Unis puis en septembre en Europe. Un téléphone dont beaucoup prédisait l’échec et qui renverse tout. En 10 ans, 2 milliards de téléphones vendus. Un record ! Notes Pour retrouver les notes de l'épisode: ==>https://inspire-media.fr/le-lancement-de-liphone-lhistoire-folle-dun-produit-iconique/ Nous aidons les entreprises à lancer LEUR podcast => https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/ pXGD86Ac4gJovbAFb8rG
Larry Ellison nait à New York le 17 août 1944. Il a été abandonné par ses parents et adopté. Son père adoptif est violent et le déteste. Heureusement, Larry a l’école. L’école où Larry se révèle brillant mais insolent. Il intègre l’Université de l’Illinois qu’il interrompt après la mort de sa mère adoptive. De ses années à l’université, Larry apprend à programmer et devient alors programmeur dans la Silicon Valley. Il enchaine les entreprises dont IBM et gagne de gros salaires. Grande maison, voiture de sport, voilier. Larry est un flambeur et les femmes ne restent pas longtemps. Il intègre dans les années 70, le fabricant d’électronique Ampex où il bosse sur un projet de base de données pour la CIA: Oracle. Il rencontre sur ce projet ses futurs partenaires, Bob Miner et Ed Oates. Larry tombe alors sur un article sur les bases de données et avec ses 2 nouveaux partenaires, il lance Software Development Laboratories. Il récupère la CIA sur le projet Oracle puis il rebaptise la société Oracle en 1982. Oracle devient un gros succès avec une entrée fulgurante en bourse en 1986. Larry est désormais riche mais son entrée en bourse est éclipsée par celle de Bill Gates qui devient son pire «ennemi» . En 1990, Oracle est en grave difficulté et Larry doit tout changer. Il tente de lancer un ordinateur mais c’est aussi un échec. La décennie suivante consacre Larry Ellison comme un des plus grand entrepreneur de la Silicon Valley avec des achats (Sun Microsystems) et un développement d’Oracle monstrueux. Désormais, 9e fortune mondiale, il se consacre à sa nouvelle passion: la conquête de l’océan. Chez Inspire Média, nous aidons les entreprises à lancer leur podcast: ==> https://inspire-media.fr/lancer-son-podcast-b2b/ Pour retrouver toutes les notes: ==>https://inspire-media.fr/larry-ellison-oracle-lhistoire-dun-flambeur-qui-voulait-depasser-bill-gates/
Éric Kayser est boulanger depuis des générations. Né en Franche-Comté à Lure en 1964, il veut être boulanger dès son plus jeune âge et aussi voyager. Son rêve. À 14 ans, il commence son apprentissage de boulanger à Cannes puis rejoint les compagnons du tour de France, où il apprend son métier pendant 5 ans en faisant le tour de France. Et quand il annonce qu’il veut aller au Canada pour rejoindre une petite amie, son maître d’apprentissage lui dit qu’il doit rester aux compagnons. Il sera formateur pour transmettre le métier. Il devient aussi formateur à l’Institut national de la boulangerie-pâtisserie. Éric est un excellent formateur spécialisé sur la panification au levain liquide… et c’est sur cette base, qu’il crée avec son ami, Patrick Castagna, le Fermentolevain. Une machine qui permet aux boulangers de conserver le levain et révolutionne la fabrication du pain. Il crée une société pour former les boulangers à son utilisation. Mais il garde son rêve intact: lancer sa boulangerie. Après plus de 10 ans comme formateur, Éric lance sa boulangerie en 1996, au 8 rue Monge. Il doit convertir les parisiens de la baguette blanche au pain au levain… mais le succès est au RDV. Il lance alors en 2001 sa première boulangerie à l’étranger, au Japon. En l’espace de 20 ans, Éric Kayser ouvre plus de 300 boulangeries dans une trentaine de pays. 1500 salariés pour un chiffre d’affaires de plus de 300 millions d’euros. Aujourd’hui, Éric gère cet empire et souhaite transmettre encore plus avec sa chaîne YouTube et son école de formation à distance, la Éric Kayser School. Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: ==> https://inspire-media.fr/eric-kayser-le-boulanger-aux-300-boulangeries/
Jacques Saadé est un homme qui traverse tout pour fonder CMA-CGM. Né en 1937 à Beyrouth, il passe toute sa jeunesse en Syrie. Son père est un entrepreneur accompli qui possède des usines d’huile d’olive et de savon. La famille Saadé est une institution en Syrie. Jacques fait des études à Londres puis un stage à New York dans une société de transport maritime où il découvre les porte-conteneurs et les conteneurs. Mais la mort prématurée de son père le rappelle en Syrie où, en tant qu’aîné, il reprend la business familial. Mais le début des années 70 et la prise de pouvoir de Hafez El Hassad en Syrie correspond à la nationalisation des grandes industries… dont celles des Saadé. Ils se réfugient au Liban où il reprend la société de transport de son père. Mais, là encore, la guerre au Liban l’oblige à quitter le pays avec sa femme, Naïla et ses 3 enfants. En 1978, il débarque sur le quai d’Arenc à Marseille, avec une seule valise. Le début de l’aventure CMA, la Compagnie Maritime d’Affrètement, en septembre 1978. Avec son frère, Johnny et 4 premiers salariés, il lance une seule route: Marseille-Beyrouth. La société se développe vite et le coup de génie de Jacques est le pari sur la Chine dès le début des années 1990. Il est le premier occidental à amener des porte-conteneurs en Chine. Mais tout s’accélère encore avec le rachat à l’État de la CGM, et CMA-CGM devient le 3e armateur au monde avec un chiffre d’affaires de plus d’1 milliard d’euros. Pourtant en 2009, la CMA est au bord de la faillite et Jacques doit se battre pour ne pas céder aux exigences des banques. Il fait rentrer un actionnaire turque mais l’année suivante, la CMA est à nouveau rentable. Jacques le savait. La CMA-CGM devient alors une multinationale gérée par une famille, les Saadé. Tanya, Rodolphe, Jacques Junior sont tous impliqués dans la gestion de l’entreprise. Jacques, lui, pense déjà à laisser une trace dans sa ville de Marseille. Et quelle trace ! Une tour de 147 mètres qui trône sur Marseille. Il s’éteint le 24 juin 2018. Une aventure exceptionnelle. Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: ==>
Anne-Laure Constanza naît à Châtillon, en banlieue parisienne, en 1975. La fondatrice d’Envie de Fraise arrive dans une famille passionnée d’objets venant d’Asie. Et c’est tout naturellement qu’elle se passionne à son tour pour l’Asie et en particulier pour la Chine. Elle s’inscrit à l’Institut national des langues et civilisations orientales pour étudier le chinois puis fait un cursus en commerce international entre la France et la Chine. Elle commence à travailler pour Jean-Louis Scherrer où elle organise le développement de la marque en Chine puis pour la maison Angelo Tarlazzi. Anne-Laure se lance alors dans l’entreprenariat avec Chinattitude, une société qui importe des artisans chinois en France… mais le concept ne plait pas et elle doit vite s’arrêter en 2002. Alors qu’elle est enceinte, à son retour en France, elle bricole des vêtements pour elle alors qu’elle ne trouve rien et découvre son projet d’entreprise: Envie de fraise, une marque de vêtements pour les femmes enceintes. Avec l’argent d’amis et de sa famille, elle lance le site en 2006 et devient la première marque digitale native. Elle fait même le buzz avec une campagne autour de la grossesse de Carla Bruni, alors première dame de France. En 2012, Envie de Fraise, c’est 26 salariés pour 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. 1 femme enceinte sur 10 s’habille chez eux. 2012, c’est aussi l’année de son premier échec avec la marque Scarlett, destinée aux grandes tailles. En 2017, MK direct rachète Envie de Fraise et Anne-Laure reste aux commandes de la marque. En 2020, Envie de Fraise a 2 boutiques en propre et Anne-Laure est devenue un pilier de l’entreprenariat en France. Business Angel, membre de nombreuses associations, elle soutient l'entrepreneuriat au féminin. Notes Retrouvez toutes les notes de l'épisode ici ==>
L’album Thriller a une histoire folle. Il a non seulement changé l’industrie du disque mais aussi celle de la musique noire et apporté des techniques marketing et de promotion totalement nouvelles. L’album Thriller naît en 1979 alors que Michael Jackson, jeune chanteur, est frustré de son manque de reconnaissance. Et pourtant, son album solo, “Off the wall” connaît un succès incroyable avec 10 millions de ventes. Mais il ne gagne aucun grammy awards et plusieurs journaux refusent de parler de lui. Le racisme ordinaire des années 70 sur la musique noire. Avec son producteur, Quincy Jones, il décide qu’il fera le meilleur album jamais écrit avec uniquement des succès. De 300 chansons, les 2 hommes identifient 9 chansons. Avec 750 000 dollars de leur maison de disque, CBS, ils lancent alors l’enregistrement dans le studio californien, Westlake Recording. Mais les problèmes s’accumulent et les tensions entre les 2 hommes aussi. Quincy Jones veut retirer de l’album, la chanson Billie Jean. Mais Michael refuse, c’est une chanson très personnelle sur laquelle il veut danser. Les 2 hommes réunissent autour d’eux de véritables stars comme le chanteur de Toto, Eddy Van Halen, et Paul McCartney, l’ex Beatles. Le secteur du disque est alors en crise et CBS a peur…. Pourtant, au lancement de l’album, le 30 novembre 1982, les ventes décollent doucement avant que début 83, l’album ne s’installe en numéro 1 des ventes pendant 37 semaines. Un record. Le clip Thriller ancre davantage la légende Michael Jackson et fait de l’album, l’album le plus vendu au monde. Un fait historique. Notes Pour retrouver les notes de l'épisode: ==> https://inspire-media.fr/lhistoire-de-lalbum-thriller-de-michael-jackson/
Nicolas Duvernois crée la première vodka québécoise, Pur Vodka. Mais pour y arriver, il va passer par tous les états. Ce fils d’une canadienne et d’un français, n’est pas particulièrement doué pour les études. Il fait des études de Sciences politiques puis se passionne pour l’entrepreneuriat. Mais il est refusé à un Master en gestion. Et de dépit, il monte un restaurant avec 3 copains d’enfance. Après quelques mois, c’est un échec. Mauvais calcul et Nicolas qui perd beaucoup d’argent et des amis. Heureusement, Nicolas s’accroche tous les soirs quand il va laver les sols de l’hôpital pour enfants, Sainte Justine à Montréal. Et il le fait pendant 12 ans. Au restaurant, il découvre que ses clients achètent beaucoup de vodka et que le Canada n’a pas sa propre vodka alors que le pays est la capitale mondiale de l’eau. Il décide de se lancer dans la création d’une marque de vodka, Pur Vodka. Au grand étonnement de sa famille qui pourtant le soutient. Sa copine, qui devient sa femme, Karolyne Auger, le soutient financièrement comme psychologiquement. Nicolas crée alors un procédé de distillation en s’auto-formant puis s’associe avec Christopher Lecky. La société est lancée… pourtant il faudra attendre 2 ans avant de goûter SA vodka. Un goût incroyable mais la SAQ, la société québécoise des Alcools, refuse la commercialisation. Nicolas est bloqué. De dépit, il postule au premier concours international de Vodka, la World Vodka Master. Sa dernière chance. Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: ==>
Éric Larchevêque est devenu connu en quelques années avec l’émission “Qui veut être mon associé ?”. Mais personne ne connaît l'histoire du fondateur de Ledger. Tout commence à Paris pour le jeune Éric Larchevêque. Mais il doit vite quitter la capitale pour s’installer à Vierzon à cause de ses problèmes cardiaques. Vierzon, berceau de la saga familiale des Larchevêque, porcelainiers depuis des générations. Alors qu’Éric se voit reprendre l’usine de son père, celle-ci fait faillite. Il a pourtant une passion: les ordinateurs. Il code, construit, et touche à tout en informatique. Pendant ses études d’ingénieur à L'ESIEE, il rencontre Laurent Lelu qui lui propose d’écrire des articles pour une revue d’électronique. Ils gagnent leurs premiers sous et surtout, les 2 hommes veulent lancer une entreprise ensemble. C’est d’abord Cyber Media France puis Montorgueil SAS. La première vivote et la deuxième entreprise explose. 20 millions d’euros pour un outil de paiement et de liens d’affiliation. Après 7 ans, Éric est cramé. Il part ouvrir une filiale en Roumanie puis vend Montorgueil 22 millions d’euros. Éric est riche. Il s’installe en Lettonie où il devient promoteur immobilier. Il lance même un hôtel le DoDo hôtel avec un ami français. Et alors qu’il s’ennuie en 2008, il se met à jouer au poker. Et ce, pendant 2 ans, il devient même un des 5 meilleurs français. Avec l’arrivée de ses enfants, il arrête et revient en France où il lance Pixing, un comparateur de prix sur mobile géolocalisé. Il fait surtout la rencontre de Thomas France qui devient son associé. Ils revendent Pixing 3 ans plus tard et lancent la maison du Bitcoin en 2014. Et c’est avec la maison du Bitcoin qu’il rencontre, Joël Podeba et Nicolas Bacca avec lesquels il s’associe pour lancer, Ledger, la 1ère solution en hardware pour sécuriser les bitcoin. Ledger survit difficilement les premières années grâce à quelques business angels et BPI puis finit par décoller en 2017 avec les cryptomonnaies. Ledger devient même une licorne. Fatigué et arrivé à la fin d’un cycle, Éric finit par passer la main en 2019, il quitte Paris pour Vierzon. Il se consacre à son école, AlgoSup, sa ferme, et sa famille. Puis en 2020, il intègre l’émission sur M6, “Qui veut être mon associé ?”. Une nouvelle vie pour Éric Larchevêque. Notes Retrouvez toutes les notes de l'épisode: ==>https://inspire-media.fr/eric-larcheveque-ledger-le-multi-entrepreneur-fou/
Apollonia Poilâne doit reprendre l’entreprise familiale à 18 ans quand ses parents meurent accidentellement. Un drame mais une volonté pour cette jeune fille. Continuer l'œuvre d’une vie et d’une famille. C’est Pierre Léon Poilâne, boulanger normand, qui crée la première boulangerie Poilâne en 1932 dans le quartier huppé de Saint-Germain-des-Prés. Là où tout le monde fait du pain blanc et des baguettes, Poilâne continue de proposer un pain rustique au levain et cuit au feu de bois. Il se fait un nom à Paris puis, c’est son fils, Lionel Poilâne qui reprend les affaires. Un fils, plutôt dandy et amoureux de la littérature… qui a bien du mal à s’y mettre. C’est ce qu’il finit par faire avec talent et il transforme la petite boulangerie de Saint-Germain-des-Prés en véritable marque internationale. Il ouvre 2 boutiques à Paris puis à Londres. Il est l'ami des célébrités et fait du pain Poilâne, un vrai objet de culte. Sa belle croûte croustillante, sa mie brune et charnue. Apollonia nait dans cet environnement de boulangerie et sa mère, Irena, architecte et designeuse, l’initie aussi à l’art. Mais en 2002, l’histoire s’arrête par un drame. L’hélicoptère du couple Poilâne s’écrase à Cancale, près des îles de Rimains. Ils sont tués et Apollonia reprend la boulangerie dans la foulée, malgré la douleur. En parallèle de Harvard, elle gère son entreprise, seule et orpheline. Mais elle est bien entourée par les lieutenants de son père. En 2007, elle revient à Paris et lance alors de nombreuses idées et innovations. Elle a tout à prouver et ne lâche rien. Gâteaux, pain au maïs, nouvelles boutiques. Apollonia aime la boulangerie. Mais à partir de 2014, Poilâne voit son chiffre d’affaires baisser. Tout le monde se met à faire du bon pain. C’est le Covid-19 qui agrandit les difficultés avec 2 années de pertes… surtout que 80% du CA de Poilâne vient des restaurants et des brasseries fermées. En octobre 2022, l’entreprise est mise en sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Paris. Notes Retrouvez toutes les notes de l'épisode: ==>https://inspire-media.fr/apollonia-poilane-boulangere-et-entrepreneure/
Agnès b dit Agnès Troublé crée un empire de la mode dans les années 70. Et pourtant rien n’est simple pour cette femme des années 60. Dans ce 2e épisode, Agnès développe la marque Agnès b dans le monde entier. Plusieurs milliers de salariés, des boutiques dans le monde entier, plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’arrivée d’Étienne Bourgois, le fils d'Agnès, permet de professionnaliser l’entreprise avec le départ de Jean-René de Fleurieu. Le lancement d’une ligne pour homme, pour enfants puis les accessoires permet à la marque de se diversifier. L’Asie est la principale source de revenus avec notamment le Japon et la co-entreprise avec Sazabi. Même si Agnès est anti-pub, elle réussit à communiquer sur sa marque avec sa fondation ou bien en habillant des stars comme David Bowie ou Patti Smith. Pourtant Agnès ne voit pas arriver la concurrence du début des années 2000. H&M, Zara mais aussi des marques concurrentes comme les Petites ou Zadig & Voltaire. Elle devient has been malgré ses incontournables comme le cardigan à pression ou le t-shirt rayé. En 2004, la crise est là. Agnès b qui était jusqu’à présente une des marques de mode la plus rentable perd plusieurs millions d’euros. Agnès a du mal à comprendre. Mais la crise est dépassée fin des années 2010. Dorénavant Agnès Troublé est dans la transmission avec sa fondation et en février 2020, le lancement de La Fab. Un lieu qui regroupe sa collection d’art contemporain. Une nouvelle vie pour Agnès. Notes Retrouvez toutes les notes de l'épisode: ==>
Agnès b dit Agnès Troublé crée un empire de la mode dans les années 70. Et pourtant rien n’est simple pour cette femme des années 60. Agnès naît en 1941 dans une famille bourgeoise de Versailles. Agneau, comme elle se fait appeler dans sa famille, est une petite fille rêveuse qui aime dessiner. Mais à l’âge de 12 ans, elle subit l’impensable, l’inceste. Pour fuir cette situation, Agnès se marie à 17 ans avec Christian Bourgois et s’installe à Paris. Après la naissance de ses 2 enfants, Étienne et Nicolas, elle quitte Christian après 2 ans.. mais la vie est dure pour cette jeune maman avec son salaire d’assistante de galerie d’art. Elle doit se battre et parfois voler même pour survivre. Au début des années 60, elle rencontre Anne Rivemale, rédactrice en chef de Elle Magazine. Après un essai, elle intègre le journal pendant 8 ans. Mais Agnès se rêve styliste et quitte le magazine pour la jeune marque Dorothée Bis. Elle y reste quelques années mais préfère son indépendance et devient styliste freelance. Elle bosse pour Cacharel et d’autres marques… mais elle veut surtout créer sa propre marque et maison. C’est la rencontre avec Jean-René de Fleurieu, qui change sa vie. Jean-René est l’homme de sa vie et celui qui la pousse à lancer sa marque. Agnès b est créée en 1973 et la première boutique lancée à Paris en 1975, rue du Jour près des Halles. Une boutique différente, une anti-boutique. Un succès monstre commence alors. Notes Pour retrouvez les notes de l'épisode: ==>
Jean-Marc Jancovici a révolutionné le regard sur l’écologie et a fait de sa lutte contre le réchauffement climatique, un véritable business. Né à Paris d’un père professeur et physicien, Bertrand Jancovici, Jean-Marc est un élève brillant. Il intègre Polytechnique puis l’école des Télécoms. En plus d’être brillant, Janco est aussi fort en gueule et dès ses années à l’X, il challenge les professeurs et les conférenciers par ses questions souvent impertinentes. Jean-Marc n’est pas comme les autres. Il ne veut rien faire comme les autres et à la fin de ses études, il va bosser dans une société de production, Cine Magma Production avec Franck-Cabot David. Puis il se dit qu’il est temps de gagner un peu d’argent et commence à prendre des missions de conseil. C’est France Telecom (devenue Orange) qui le fait bosser sur des sujets de télétravail à la fin des années 90. Et là, il découvre avec stupeur le sujet du réchauffement climatique. Un choc pour l’ingénieur. Il lit tout ce qu’il peut sur le sujet, et notamment les rapports du GIEC, le Groupement d’experts Intergouvernemental. Il commence alors à donner des conférences sur le sujet, d’abord à l’X-Environnement puis partout en France. Il écrit même un livre en 2002. Mais il va nu cran plus loin en développant une mesure du bilan carbone des entreprises, un des 1er au monde. Il le développe avec l’aide de l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, et de son ami, Benjamin Dessus. Puis il en fait un véritable business en lançant la société Carbone 4 avec Alain Grandjean puis l’association, The Shift Project. Le phénomène “Jean-Marc Jancovici” est lancé. Les médias l’adorent et le détestent mais depuis 6 ans, il ne laisse personne indifférent. Jean-Marc Jancovici fait même son entrée dans beaucoup de foyers français en 2022 avec une BD réalisée avec Christophe Blain, Un monde sans fin en octobre 2021 chez Dargaud. Le mythe est lancé. Notes Merci à mon sponsor pour son soutien, CyberGhost VPN. Pour bénéficier de l'offre que j'ai négocié pour vous:Cliquez ici ==> https://www.cyberghostvpn.com/LaurentBrouat Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: =>
Agricool est le projet le plus ambitieux sur l’agriculture en France: faire pousser des fruits et des légumes en container dans les villes. Gonzague Gru et Guillaume Fourdinier, fils d’agriculteurs, se lancent en 2015. Après avoir été accompagnés par The Family et levé plus de 12 millions d’euros, ils lancent les premiers containers qu’ils construisent eux-mêmes. La commercialisation peut alors commencer, d’abord en direct, pour tester puis avec Monoprix en février 2018. Tout va donc pour le mieux pour les 2 fondateurs… jusqu’à ce qu’en juin 2018, Gonzague Gru décide de quitter l’aventure Agricool. C’est Guillaume qui gère désormais tout… et notamment la levée de fonds de plus de 20 millions d’euros fin 2018 avec BPI et Danone Manifesto Ventures. Désormais Agricool a les moyens de ses ambitions. Pourtant l’argent et les investissements sont énormes et la société perd plus de 6 millions par an… Elle n’a que 3-4 ans pour montrer la rentabilité de son modèle. En 2020, Guillaume lance une première ferme de 10 containers assemblés ensemble à La Courneuve et développe, en plus des fraises, la culture des plantes aromatiques et des salades. Mais une cyberattaque violente fin 2020, met toute la société à l’arrêt… c’est un propre salarié de la société qui a mené cette attaque. Les équipes sont effondrées. Plus de 2 mois de perdus qui vont coûter cher. Puis en octobre 2021, Guillaume recrute Jean-Christophe Sibileau un ancien PDG de Bonduelle pour se concentrer uniquement sur la prochaine levée de fonds. Mais c’est trop tard… les fonds ne veulent plus suivre. En janvier 2022, Agricool est en cessation de paiement puis en liquidation judiciaire en février 2022. Il faut désormais trouver vite un repreneur, ce qui est fait avec VIF Systems en mai. Une belle histoire qui se termine. Notes Merci à mon sponsor pour son soutien, CyberGhost VPN. Pour bénéficier de l'offre que j'ai négocié pour vous:Cliquez ici ==> https://www.cyberghostvpn.com/LaurentBrouat Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: =>https://inspire-media.fr/guillaume-fourdinier-agricool-la-fin-dun-beau-projet-ep-2/
Agricool est le projet le plus ambitieux sur l’agriculture en France: faire pousser des fruits et des légumes en container dans les villes. Gonzague Gru et Guillaume Fourdinier, fils d’agriculteurs, ont d’abord commencé dans le jardin des parents de Gonzague en 2015. Puis ils intègrent la société d’investissement, The Family, qui leur permet de décoller dans leur notoriété et leur ambition. Oussama Ammar et Alice Zagury soutiennent les 2 fondateurs et les aident notamment à lever des fonds. C’est 500 000 euros fin 2015 puis 3,5 millions d’euros à l’été 2016 et 8 millions en 2017. Kima Ventures, Daphni, des fonds prestigieux. Mais faire pousser des fraises dans des containers en ville n’est pas simple. Ils installent leur premier container à Bercy en octobre 2015 puis occupent de grands locaux à La Courneuve en juillet 2016 et peuvent alors construire leur premiers containers. Ils testent tout: lumière, humidité, conditions… En 2017, ils installent leur nouveaux containers à Asnières, puis dans le 13e à Station F et commencent la commercialisation de leurs fraises en direct… C’est le début d’une sacrée aventure où il va falloir trouver un modèle économique. Notes Merci à mon sponsor pour son soutien, CyberGhost VPN. Pour bénéficier de l'offre que j'ai négocié pour vous:Cliquez ici ==> https://www.cyberghostvpn.com/LaurentBrouat Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/guillaume-fourdinier-et-gonzague-gru-agricool-la-creation-dune-entreprise-de-feles-ep-1/
Cédric Grolet a tout connu mais il est devenu en 10 ans le pâtissier le plus connu au monde. C’est cette histoire à découvrir. Dans ce 2e épisode, après 5 ans chez Fauchon, Cédric intègre Le Meurice mais perd rapidement les 2 chefs qui l’ont recruté, Yannick Alléno et Camille Lesecq. Il devient certes chef pâtissier du Meurice mais le nouveau chef étoilé, Alain Ducasse, ne lui fait pas confiance. Il est exigeant, très exigeant. Quand en septembre 2013 il prend les rênes du Meurice, il retire les desserts de Cédric du menu qui perd toute son équipe. Mais Cédric, encore une fois, s’accroche. Alain lui demande encore plus du goût que du visuel. Cédric se remet en question et développe une pâtisserie exceptionnelle. Ses fruits sculptés, ses créations commencent à faire parler. En 3 ans, de 2015 à 2018, il gagne tous les prix de pâtisserie. Meilleur pâtissier du monde en 2017 puis 2018. Et surtout il gagne la reconnaissance de son chef, Alain Ducasse. En 2016, Cédric Grolet prend aussi conscience du potentiel commercial de ce qu’il fait avec Instagram et ses millions d’abonnés et avec ses masterclass qui se remplissent très vite. En 2018, il ouvre la Pâtisserie du Meurice par Cédric Grolet avec Le Meurice puis sa propre boutique à Opéra en 2019, une boulangerie. Désormais Cédric avec ses millions d’abonnés sur Instagram, ses livres et ses boutiques est devenu un véritable businessman. Le perfectionniste à la force de travail exceptionnelle n’est pas prêt de s’arrêter. Il a un rêve: ouvrir son école de pâtisserie. Notes Merci à mon sponsor pour son soutien, CyberGhost VPN. Pour bénéficier de l'offre que j'ai négocié pour vous:Cliquez ici ==> https://www.cyberghostvpn.com/LaurentBrouat Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/cedric-grolet-le-patissier-homme-daffaires-ep-2/
Cédric Grolet est devenu le pâtissier le plus connu de France en moins 10 ans. Pourtant son histoire n’a pas été simple, il a dû se battre à chaque instant de son parcours. Cédric est né en 1985 dans la Loire au fin fond de la France. Sa maman est mère au foyer et son père est chauffeur routier. Mais c’est son grand-père qui l’influence le plus, son grand-père qui tient un restaurant à côté. Très vite, il déteste l’école… et ce qu’il aime, ce sont les activités manuelles. Il découvre la cuisine et la pâtisserie avec son grand-père et surtout la valeur travail. Tous les étés, il bosse. À 14 ans, il se découvre une passion pour la pâtisserie avec un fraisier. Puis il fait un stage dans une boulangerie…il adore. Commence alors une formation en pâtisserie pâtissier-chocolatier-glacier à Puy-en-Velay en 2002 puis son Brevet technique des métiers à l'École nationale supérieure de la pâtisserie en 2004. Mais Cédric est une bête à concours. Il devient meilleur apprenti d’Auvergne puis 2e meilleur ouvrier de France. Son ambition est encore plus grande et monte à Paris en 2006… où personne ne le veut sauf Fauchon. Sous la houlette de Benoit Couvrand et Christophe Adam, il se forme. En 5 ans, il apprend tout avec eux et monte. Il s’occupe du Laboratoire et va à Pékin former les nouveaux pâtissiers de Fauchon. Un jour, pourtant, après 2 échecs à des concours, il décide de tout arrêter… il veut intégrer les meilleurs. Il rejoint les cuisines du Meurice en 2011, recruté par Camille Lesecq et Yannick Alléno qui partent peu de temps après. Cédric devient chef pâtissier malgré l’opposition de toute l’équipe sur place. Le remplaçant de Yannick Alléno ne veut pas entendre parler de Cédric… Alain Ducasse veut amener son propre chef pâtissier, un nouveau défi pour Cédric. Notes Merci à mon sponsor pour son soutien, CyberGhost VPN. Pour bénéficier de l'offre que j'ai négocié pour vous:Cliquez ici ==> https://www.cyberghostvpn.com/LaurentBrouat Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/cedric-grolet-toujours-se-battre-pour-reussir-ep-1/
Sam Bankman-Fried a une seule ambition: devenir riche pour redonner. Et pour devenir riche, il crée une société de trading, Alameda Research en 2017 puis une plateforme de crypto-monnaies, FTX en 2019. Dans ce 2e épisode, Sam devient une célébrité des cryptos et fait même la couverture de Forbes comme un des plus jeune milliardaire de sa génération. Pourtant, sa rivalité avec ChangPeng Zhao dit CZ ne cesse de s’accentuer. Les 2 fondateurs, au départ actionnaires communs, se tirent à boulet rouge. C’est même Sam qui dépasse les bornes et essaie de couler CZ et sa plateforme, Binance, auprès des régulateurs américains. Lorsqu’un article de CoinDesk dénonce les problèmes de proximité entre Alameda Research et FTX, CZ s’empresse de retirer tout son argent de la plateforme. C’est un véritable séisme pour FTX qui se retrouve alors acculé… et Binance veut les racheter. Mais lorsque CZ découvre les comptes, il annule son intention d’achat. Sam aurait utilisé les fonds des clients de FTX pour faire du trading sur Alameda. Pratique totalement interdite. FTX puis Alameda Research font faillite en novembre 2022 et Sam démissionne de son poste. Le 12 décembre, suite à des poursuites judiciaires, il est arrêté aux Bahamas puis extradé aux Etats-Unis. Sam n’a désormais plus le choix… de nombreuses années de prison semblent se profiler à l’horizon. Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/sam-bankman-fried-la-chute-dun-mythe-ep-2/
Hugo Travers lance sa chaîne YouTube, HugoDécrypte, en 2015 avec un seul objectif: rendre l’info accessible à sa génération. Et il va réussir cet exploit. C’est cette histoire que je vous raconte aujourd’hui. Tout commence en 1997 quand Hugo naît à Sèvres. Ses 2 parents sont cadres et il vit confortablement dans cette banlieue parisienne. Mieux, ses parents lui accordent beaucoup de liberté et dès le plus jeune âge, il s’intéresse à l’actualité et à la politique. Il sèche même des cours de 3e, au collège, pour suivre le procès Kerviel en 2010. Il lance un 1er journal avec son frère qu’il vend en porte à porte puis crée un site collaboratif, Radio Londres au Lycée. L’idée est de parler de politique pour les gens de son âge. Après son Bac, il entre à Sciences Po Paris… mais il a déjà son projet en tête: aider sa génération à mieux s’informer. Il lance sa chaîne YouTube en novembre 2015, sans matériel ni connaissance en vidéo. Il s’entoure de Clément Lanot, un étudiant en BTS audiovisuel puis fait des vidéos tous les soirs, du lundi au vendredi. Plan serré, débit rapide, animations… il veut faire de l’actu, un moment agréable. Il a ses premiers 15000 abonnés en 1 an puis un passage chez le YouTubeur star, Doc Seven, le propulse à plus de 50 000 abonnés. Mais c’est en 2017 qu’il décolle vraiment. 2017 année des présidentielles où Hugo Travers commence les interviews d’hommes politiques. Une pratique qui va le rendre célèbre et qui fait décoller sa chaîne. De Bruno Le Maire à Benoît Hamon… il fait ses 2 plus gros buzz en 2019 quand il interview en direct sur France 2, Marine Le Pen puis quelques mois plus tard, Emmanuel Macron. Désormais, Hugo Travers gère une véritable PME avec 15 salariés. Il a notamment une agence qui accompagne les marques pour communiquer auprès des jeunes mais a aussi augmenté ses revenus avec l’explosion des ses vues sur YouTube. Bref tout va bien pour Hugo Travers dont le groupe de Média, HugoDécrypte n’en est qu’au démarrage. Pour une vision qu’il n’a jamais perdu: ramener les jeunes dans l’info. Notes Retrouvez toutes les notes => https://inspire-media.fr/hugo-travers-hugodecrypte-rendre-lactu-accessible-a-toute-une-generation/
Tony Hsieh est un entrepreneur qui a bouleversé le e-commerce quand il a lancé Zappos. Mais plus que le e-commerce, Tony a créé un vrai mouvement. Tony Hsieh devient un véritable gourou pour beaucoup et surtout il devient riche. Pourtant, il va plonger dans l’alcool et la drogue avant de connaître une fin tragique. Dans ce 3e et dernier épisode de la série, Tony tombe dans l’addiction. D’abord à l’alcool puis à la drogue et en particulier la kétamine. Il fait d’abord une première cure de désintoxication en février 2020 dans le plus grand secret. Être le CEO de Zappos ET sous drogues devient de plus en plus difficile. Malgré cette cure, Tony ne s’arrête pas. Il quitte le poste de CEO de Zappos en août 2020 et s’installe à Park City dans l’Utah. La kétamine et les substances hallucinogènes font désormais partie de son quotidien. Il enchaîne les délires, parfois devient médium ou se voit léviter. Pourtant, tout se termine de façon tragique. En novembre 2020, il passe quelques jours chez Rachel Brown, une ex dirigeante de Zappos. Puis après une dispute, il s’enferme dans le local à côté de la maison. Il commence à écrire sur des post-its, accompagné de bouteilles d’alcool et d’acides. Puis comme il trouve qu’il fait froid, il allume ses post-its. Le local prend feu et Tony y reste. Il meurt malgré l’intervention des pompiers. Tony Hsieh laisse un héritage puissant ! Notes Retrouvez toutes les notes ici => https://inspire-media.fr/tony-hsieh-lentreprise-du-malheur-ep-3/
Stéphane Plaza est l’animateur préféré des français mais il a aussi changé l’image qu’ont les français sur l’immobilier. Et surtout Stéphane Plaza est un entrepreneur qui a lancé un des plus grand réseau d’agences immobilières en France, Stéphane Plaza Immobilier. Tout commence en 1970 en région parisienne, où Stéphane Plaza naît. Ses parents sont fleuristes et son père est d’origine espagnole. Mais Stéphane n’est pas particulièrement doué à l’école. Il est dyslexique et dyspraxique. Il se rêve pompier ou steward… et fait du théâtre. Finalement après le bac qu’il n’a pas, il rejoint l’agence immobilière de sa cousine. C’est une révélation pour Stéphane qui fait alors tous les métiers de l’immobilier. Gestionnaire de syndic, achat immobilier et vente, location. Puis il prend des responsabilités et dirige alors un ensemble d’agences immobilières, 15 ans plus tard. Mais 15 ans plus tard, il fait aussi une rencontre qui change sa vie: celle de 2 producteurs pour Réservoir Prod, la maison de production de l’animateur Jean-Luc Delarue. Ils cherchent un agent immobilier différent pour une nouvelle émission et Stéphane est parfait. Il est à l’aise et passe bien à l’écran. En 2006, il lance sa 1ère émission, “Recherche appartement ou maison”. L’émission s’impose vite et le style Plaza aussi. Il finit par quitter le réseau d’agence, ERA-CTI en 2013. Notes Pour retrouver les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/stephane-plaza-dagent-immobilier-a-presentateur-vedette-a-la-tv-ep-1/
Anne-Sophie Pic est la seule cheffe trois étoiles en France. Mais son parcours est semé d'embûches. Elle a dû se faire quasiment seule. Pourtant au départ, cette fille de Jacques Pic, 3 étoiles en 1973 et petite-fille d’André Pic, 3 étoiles en 1931 vient d’une longue tradition familiale culinaire. Elle aime le goût, bercée par son père dans une culture du bon goût. Mais elle veut s’affranchir de cet héritage et prend une autre direction. Elle fait une école de commerce, l’ISG puis des stages à l’étranger dans le luxe, Cartier et Moët & Chandon mais son amour de la cuisine finit par la rattraper. En 1992, elle propose à son père de revenir… alors que le successeur officiel de Jacques Pic n’est autre qu’Alain Pic, le frère d’Anne-Sophie. Quelques mois après son retour, son père meurt brutalement. Elle se retrouve seule et essaie d’intégrer les cuisines. Mais les cuisiniers de son père la rejettent… une femme sans diplôme dans un restaurant 3 étoiles !! Alors elle fait de tout à la maison Pic. Mais Alain Pic n’a pas le talent de son père et la maison Pic, perd ses étoiles. En 1998, Alain finit par quitter les cuisines et laisser le restaurant à sa sœur qui finit par revenir dans les cuisines. Elle a du talent et de la ténacité. Cette fois, elle ne se laissera pas faire. Mais la maison Pic a besoin de se relever et c’est Anne-Sophie, accompagnée de son mari, David Sinapian, qui va devoir se battre. Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/anne-sophie-pic-se-battre-pour-cuisiner-ep-1/
Matthieu Géhin et Jules Delmas ont fondé Solendro, un site de vente en ligne de sous-vêtements pour homme. Le succès est au RDV dès les premières années. Ils veulent aller vite et devenir le leader de vente de sous-vêtements en Europe. Plusieurs fonds rentrent alors dans le capital pour financer la croissance, Breega, Internet Attitude, Philimore et des business angels. Mais la croissance ralentit et fin 2019, les fondateurs, en accord avec les actionnaires, mettent en vente la Solendro. Mais tous les acquéreurs potentiels se désistent. Ils reprochent à Solendro le manque de récurrence, la faible croissance ou l’absence de fidélisation des clients. Les actionnaires proposent alors un profil plus senior spécialisé en retail aux fondateurs…qui ne retiennent pas l’option. Commence alors une guerre de tranchée entre les actionnaires et les fondateurs. Les fondateurs nomment de nouveaux administrateurs au conseil d’administration sans l’accord des actionnaires. Cette guerre atteint son apogée le 20 juillet 2020 avec une assemblée générale. Prétextant un incident de séance, les investisseurs profitent pour démettre Matthieu Géhin de ses fonctions de président. Le nouveau président est déjà présent dans les nouveaux locaux. Matthieu et Jules finissent par appeler la police pour virer investisseurs et président ! Finalement Matthieu et Jules perdent la bataille. Les investisseurs (sauf Breega) invoquent la clause de "Bad Leaver" du pacte d’associés et rachètent les actions pour un prix minoré. Après un 1er échec judiciaire en 2021, Jules et Matthieu gagnent la bataille juridique et récupèrent leur entreprise. Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise… Notes Pour retrouver toutes les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/solendro-une-veritable-guerre-entre-actionnaires-et-fondateurs-ep-2/
Sonia Rykiel née Sonia Flis est avant tout une rebelle depuis toute petite. Elle déteste les jeux de filles et déteste aussi les conventions. Pourtant elle nait en 1930 de parents privilégiés et passe de Neuilly-Sur-Seine au 16e arrondissement de Paris. Une jeunesse dorée pour celle qui n’aime que ses vieux pulls et ses vêtements d’enfants. Elle résiste à la vindicte familiale de se marier mais finit par rencontrer Samuel Rykiel qu’elle épouse et avec lequel elle a 2 enfants, Nathalie Ryquiel et Jean-Philippe Rykiel. Sam Rykiel est un confectionneur de vêtements et a sa propre boutique, Laura dans le 14e arrondissement à Paris. Pourtant, rapidement, Sonia s’ennuie et quand elle tombe enceinte, elle se rend compte qu’il n’y a aucun vêtement qui lui convienne. Un jour, un représentant italien d’un gros fournisseur, lui propose des pulls. Seule Sonia est intéressée et elle lui demande de lui envoyer ses pulls. Après 7 retouches et de nombreuses modifications, Sonia vient de créer le pull “Sonia Rykiel”, un pull serré, proche du corps. Son pull fait fureur et les stars de l’époque l’adoptent. Sonia finit par divorcer avec Samuel Rykiel et lance sa marque avec l’aide de son ex mari. Une femme entrepreneur dans les années 60 est révolutionnaire. Mais Sonia ne lâche rien. Elle ouvre même sa propre boutique en mai 1968 en pleines manifestations. Mais peu importe, elle comprend ce que veulent vraiment les femmes. Notes =>>> https://inspire-media.fr/sonia-rykiel-une-femme-partie-de-rien-qui-cree-une-revolution-la-demode-ep-1/
Serge Trigano a été viré du Club Med, l’entreprise créée par son père en 1997. Il se sent humilié et exclu de l’écosystème parisien. Mais il ne compte pas s’arrêter là. Il relance un projet de village vacances qui échoue après 3 ans de boulot. Il n’a plus d’argent mais des idées et un réseau de bons amis. Avec ses fils, Jérémie et Benjamin Trigano puis Cyril Aouizerate, un architecte et urbaniste, il veut lancer un nouveau concept d’hôtel, le Mama Shelter. Un hôtel avec une ambiance chaleureuse, un restaurant soigné, et tout un tas d’innovations qui collent aux changements du tourisme. Des séjours plus courts et plus nombreux. Mais personne ne trouve ce projet intéressant et en particulier, les investisseurs et les banquiers. Il essuie plus de 80 refus pour ce projet à 25 millions d’euros. Puis c’est son ami Laurent Choain qui pousse le projet en interne à la Caisse d’Épargne auprès du président, Charles Milhaud. L’arrivée d’un investisseur, Michel Reybier finalise le financement du projet. Le 5 septembre 2008, le premier Mama Shelter ouvre ses portes Rue de Bagnolet à Paris. C’est un succès dès le 1er jour. Serge Trigano a inventé un nouveau concept d'hôtellerie. En 2014, Accor prend une participation dans Mama Shelter. Mama Shelter, c’est désormais plus de 800 salariés pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros avec des hôtels dans plus de 15 villes dans le monde entier. Serge peut partir la tête haute. Notes Retrouvez les notes ==> https://inspire-media.fr/serge-trigano-le-succes-du-mama-shelter-ep-2/
Alexandre Bellity est le fondateur de Cleany, une startup qui veut revaloriser les femmes et les hommes de ménage. Pourtant rien n’a été simple pour Alexandre qui doit commencer tout en bas de l’échelle. Il travaille d’abord avec son oncle qui tient une société de nettoyage. Il prend le temps de comprendre le métier. Mais son oncle préfère rester maître de son destin et finalement refuse de l’associer. Alexandre doit se lancer seul et crée Immonet en 2013. Il fait toutes les missions lui-même, du nettoyage d’une cage d’escalier au nettoyage d’une boulangerie envahie par les eaux. Tous les sous qu’il accumule sont réinvestis dans la boîte. Il mange des pâtes et vit dans l’appartement de son grand-père… qu’il loue en Airbnb. Puis lors d’une formation aux métiers de l’entretien, il rencontre Moussa qui sera son 1er salarié. Mais en 2014, la gestion administrative et financière devient un enfer et il associe, un ami d’enfance pour l’aider, Olivier Saint-Germain. Le jackpot arrive quand Alexandre comprend que la gestion des copropriétés est une activité à faible marge et que nettoyer les locaux des entreprises et en particulier des startups va l’amener plus vite à ses objectifs. Le chiffre d’affaires explose, les recrutements aussi. Mais Cleany se trouve en difficulté et Alexandre va lever des fonds pour fournir l’entreprise en argent. Pourtant les problèmes se creusent, les cleaners, les clients ne sont pas gérés. En 2019, sous la houlette d’un directeur financier recruté, l’entreprise décide de couper les coûts. C’est aussi le début des tensions entre les co-fondateurs. Une tension qui atteindra son paroxysme avec la séparation des associés. Aujourd’hui Cleany se porte bien et a toujours sa mission en tête: redorer l’image des personnes qui s’occupent du ménage dans les entreprises.
Léna Situations est une entrepreneuse hors du commun. Née Léna Mahfouf en 1997, elle se lance à fond sur YouTube dès 2017. Elle a à peine 20 ans. Léna découvre alors un univers sur YouTube impitoyable où la concurrence entre Youtubeurs est dure… mais elle se fait un groupe d’amis qui vont la protéger. Bilal Hassani, Seb la Frite (Sébastien Frit)...Sa notoriété sur YouTube explose ! Son nombre d’abonnés est de 2,42 Millions sur Youtube, 1,2 Millions sur Twitter, 2,5 Millions sur Tiktok, 3,9 Millions sur Instagram. Et cette notoriété, Léna commence à la monétiser. Elle intègre d’abord la marque de vêtement, Jennyfer rebaptisée en Don’t call me Jennyfer au service marketing puis enchaîne les collaborations avec des marques de mode. Et surtout en 2020, elle lance son livre, Toujours plus, + = +, un carton en librairie malgré les critiques de Frédéric Beigbeder. Cette notoriété finit aussi par lui poser un problème, elle reçoit des torrents de boue entre insultes, menaces. Elle ferme même son compte Twitter et prend même du recul sur YouTube. Mais Léna Situation est devenu entre-temps un phénomène de société. Invitée au Met Gala à New York, première française, elle crée aussi un lieu éphémère, l’Hôtel Mahfouf pour présenter sa marque de vêtements. Créatrice de génie, Léna Situations est là pour rester, n’en déplaise à ses détracteurs. Notes => https://inspire-media.fr/lena-situations-entre-attaques-et-succes-ep-2/
Léna Situations est une entrepreneuse hors du commun. Née Léna Mahfouf en 1997, ses 2 parents algériens ont fui la guerre civile. Et ce sont aussi tous les deux des artistes: son père est dessinateur et marionnettiste et sa mère styliste. Léna souffre jeune dans son lycée parisien où son nom de famille et ses cheveux frisés dérangent. Mais elle a une famille qui la soutient et l’épaule. Au lycée, passionnée de mode, elle lance un blog sur la mode, “Léna Situations”. Dès l'année suivante, elle s’inscrit sur les réseaux sociaux, Twitter, Instagram. Elle est décidée à vivre de sa passion : partager sa bonne humeur et divertir. Elle intègre, après le Bac, l’école de mode la Moda Domani Institute Paris. Comme elle n’a pas d’argent, elle enchaîne alors les petits boulots pendant ses études… et pendant une de ces périodes, sur les conseils de son frère, se lance sur YouTube en 2015. Puis en 2016, elle saute le pas et raconte sa vie lors d’un séjour à New York. Le style est saccadé et rapide, peu monté. Mais elle veut raconter une histoire. Finalement après de multiples essais et erreurs, elle décide de se lancer à temps plein sur YouTube avec l’accord de ses parents. Et en septembre 2017, elle a sa première vidéo à atteindre le million d’abonnés. Le début du succès et des emmerdes pour Léna Situations. Notes Pour retrouver les notes de l'épisode: => https://inspire-media.fr/lena-situations-une-superstar-est-nee-ep-1/
Bono est un chanteur mais aussi un entrepreneur. Né Paul Hewson en 1960 à Dublin, il rencontre Larry Mullen Jr en 1976 au lycée avec lequel il fonde un groupe de rock. Enfant rebelle, Paul s’est essayé à tout. Échecs, théâtre, sa vraie passion est le chant. Puis en 1976, il fonde un groupe de musique avec Larry Mullen Jr, Adam Clayton et David Evans (The Edge). Nommé Feedback qui devient The Hype puis U2 en 1978 , le groupe sous la houlette d’un Bono avec une voix très marquée, gagne un concours de concours mais ne sait pas chanter en studio. C’est l’arrivée de Paul Mc Guiness qui va les aider à se professionnaliser. Cet écossais au sens business aigu transforme le groupe. Puis ils signent chez Island Record pour 4 albums. 4 albums qui vont tout exploser. Boy avec leur single “I will follow”, puis War avec “Sunday Bloody Sunday”, ou enfin Joshua Tree avec “With or without you”. Le groupe devient mythique et commence des tournées dans le monde entier. Sa tournée, ZOO TV, à la suite de l’album Achtung Baby sorti en 1990 rapporte 67 millions de dollars. L’album, le plus vendu en 2000, All you can’t leave behind cumule les prix.Mais Bono n’est pas seulement un chanteur mais un entrepreneur qui très tôt s’intéresse à la Silicon Valley. Il propose à Steve Jobs une des ses chansons gratuitement pour le lancement de l’Ipod puis fonde un fonds d’investissement, Elevation Partners. Il investit dans Yelp, Forbes… Mais tout n’est pas rose pour lui. Notes Toutes les notes sont ici => https://inspire-media.fr/bono-u2-un-succes-planetaire-ep-1/
Arnaud Mimran est arrêté en janvier 2015. Mais il commet un dernier délit, quelques semaines avant avec la séquestration de Yomi Rodrig, un riche financier suisse. Pourtant, c’est la chute pour le Golden boy. C’est d’abord la condamnation pour l’arnaque à la taxe carbone en juillet 2016 qui l’envoie en prison. Une peine de 8 ans avec remboursement du préjudice pour l’Etat. Direction la prison de Fresnes pour Arnaud Mimran. Pendant ce temps, l’enquête sur les meurtres de Samy Souied et Claude Dray est reprise par de nouveaux juges d’instruction. Et de nouveaux éléments permettent alors de mettre en examen Arnaud… qui devait sortir en mai 2021 et est de nouveau incarcéré. Puis c’est le coup de massue avec la condamnation pour la séquestration de Yomi Rodrig. Il prend 13 ans. Pourtant, alors qu’il est à la prison de Fresnes, Arnaud négocie organise une combine contre argent pour avoir plus de douches et des téléphones portables. Mais rien n’y fait. C’est la fin pour Arnaud Mimran qui est parti pour rester en prison de nombreuses années. Il fait une tentative de suicide qui échoue. Il sera bien jugé pour les meurtres. Notes De l'ultra-luxe à la prison : Arnaud Mimran ou le roman criminel d'un golden boy https://www.mediapart.fr/journal/france/020316/affaire-du-co2-lincroyable-reseau-de-lhomme-qui-defie-les-juges https://www.mediapart.fr/journal/france/120521/l-escroc-est-il-un-assassin-arnaud-mimran-la-chute-sans-fin-d-un-affranchi https://www.mediapart.fr/journal/france/040117/mafia-du-co2-un-commando-de-tueurs-sevit-en-toute-impunite https://www.nouvelobs.com/justice/20160303.OBS5792/nouvelles-revelations-sur-arnaud-mimran-le-golden-boy-en-eaux-troubles.html https://www.liberation.fr/societe/police-justice/lhomme-daffaires-arnaud-mimran-mis-en-examen-pour-un-assassinat-en-2011-et-un-meurtre-en-2010-20210416_MFAEHLCPRNAMTB4L5CQMUDDQVE/ https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/06/25/arnaud-mimran-condamne-a-treize-ans-de-prison-pour-la-sequestration-d-un-financier-suisse_6085758_3224.html https://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Mimran https://www.tf1info.fr/justice-faits-divers/video-enquete-affaire-mimran-la-chute-d-un-financier-millionnaire-tombe-dans-la-grande-criminalite-2196718.html https://www.nouvelobs.com/justice/20210416.OBS42855/rolls-poker-et-affaires-louches-arnaud-mimran-l-escroc-presume-qui-a-donne-de-l-argent-a-netanyahou.html https://www.vanityfair.fr/pouvoir/politique/articles/comment-marco-mouly-et-arnaud-mimran-ont-monte-le-casse-du-siecle/47276 https://www.leparisien.fr/faits-divers/de-la-bourse-a-la-grande-criminalite-arnaud-mimran-une-vie-sur-le-fil-du-rasoir-23-06-2021-A4RPSDTWPFE6XIVZ2RWYY7TV5A.php?ts=1660164128301 https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/05/31/un-proces-pour-l-affaire-de-corruption-au-sein-de-la-prison-de-fresnes_6082270_3224.html https://fr.cm-ob.pt/is-titletown-high-real https://www.lecourriercauchois.fr/actualite-277809-seine-maritime-un-detenu-de-renom-devant-le-tribunal
Arnaud Mimran est un entrepreneur à succès et un financier hors pair. Mais Arnaud est un flambeur et il aime l’argent. Alors il se lance avec Samy Souied et Marco Mouly dans une des plus grandes escroqueries en France: l’escroquerie de la TVA sur le CO2. Les 3 hommes volent littéralement plus de 280 millions d’euros à l’Etat français grâce à une faille. Mais Samy est celui qui en tire le plus d’argent, la moitié du pactole. Arnaud, seulement 20 millions d’euros. Mais ce n’est pas grave… Les 3 hommes à l’été 2009 enchainent les soirées, les parties de poker, les restaurants, on fête cet argent. Pourtant, Samy décide de confier une partie de son argent à Arnaud qui, au lieu de le faire fructifier, le dépense. Samy vient alors réclamer son argent en septembre 2010 mais il est assassiné alors que les 2 hommes ont RDV. Puis c’est un 2e homme, Claude Dray, son ancien beau-père qui est assassiné dans des conditions étranges. Rien n’est volé et l’homme est tué une nuit d’octobre 2011. Pendant ce temps-là, Arnaud continue de flamber. Il fait une fête mémorable pour la bar-mitsvah de son fils en novembre 2012. Gad Elmaleh, Nikos Aliagas, Patrick Bruel… le tout Paris de la jet-set est là. Mais les jours d’Arnaud sont comptés. C’est d’abord son compagnon d’escroquerie, Marco Mouly qui est arrêté en avril 2013. Lui, profite encore de la vie après avoir quitté Anna Dray et s’être remarié avec Claudia Galanti, un top model. Mais la fin approche. Notes De l'ultra-luxe à la prison : Arnaud Mimran ou le roman criminel d'un golden boy https://www.mediapart.fr/journal/france/020316/affaire-du-co2-lincroyable-reseau-de-lhomme-qui-defie-les-juges https://www.mediapart.fr/journal/france/120521/l-escroc-est-il-un-assassin-arnaud-mimran-la-chute-sans-fin-d-un-affranchi https://www.mediapart.fr/journal/france/040117/mafia-du-co2-un-commando-de-tueurs-sevit-en-toute-impunite https://www.nouvelobs.com/justice/20160303.OBS5792/nouvelles-revelations-sur-arnaud-mimran-le-golden-boy-en-eaux-troubles.html https://www.liberation.fr/societe/police-justice/lhomme-daffaires-arnaud-mimran-mis-en-examen-pour-un-assassinat-en-2011-et-un-meurtre-en-2010-20210416_MFAEHLCPRNAMTB4L5CQMUDDQVE/ https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/06/25/arnaud-mimran-condamne-a-treize-ans-de-prison-pour-la-sequestration-d-un-financier-suisse_6085758_3224.html https://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Mimran https://www.tf1info.fr/justice-faits-divers/video-enquete-affaire-mimran-la-chute-d-un-financier-millionnaire-tombe-dans-la-grande-criminalite-2196718.html https://www.nouvelobs.com/justice/20210416.OBS42855/rolls-poker-et-affaires-louches-arnaud-mimran-l-escroc-presume-qui-a-donne-de-l-argent-a-netanyahou.html https://www.vanityfair.fr/pouvoir/politique/articles/comment-marco-mouly-et-arnaud-mimran-ont-monte-le-casse-du-siecle/47276 https://www.leparisien.fr/faits-divers/de-la-bourse-a-la-grande-criminalite-arnaud-mimran-une-vie-sur-le-fil-du-rasoir-23-06-2021-A4RPSDTWPFE6XIVZ2RWYY7TV5A.php?ts=1660164128301 https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/05/31/un-proces-pour-l-affaire-de-corruption-au-sein-de-la-prison-de-fresnes_6082270_3224.html https://fr.cm-ob.pt/is-titletown-high-real https://www.lecourriercauchois.fr/actualite-277809-seine-maritime-un-detenu-de-renom-devant-le-tribunal
Arnaud Mimran a tout pour lui: une famille aisée, un physique imposant, et une tchatche d’enfer. Né en 1972 d’un papa cadre dirigeant chez Vinci, il est un amateur de la finance dès son plus jeune âge. Il devient courtier après ses études à la fac et se fait rapidement beaucoup d’argent notamment avec sa société 3A Trade. Et il a un talent pour acheter des actions d’entreprise juste avant qu’elles n’augmentent… il a un flair incroyable ou plutôt un réseau bien développé. Fou de poker, Arnaud a ses entrées avec tous les banquiers d'affaires. Il n’est jamais très loin du délit d'initié et le gendarme de la bourse le poursuit sans relâche… mais ne trouve jamais rien. C’est aux États-Unis qu’il a ses premiers problèmes où il doit rembourser le gendarme américain de la bourse… puis Arnaud vend sa société pour plusieurs millions d’euros et part avec Anna Dray, sa femme, à Miami en 2003. Mais il s’ennuie avec son argent et sa villa/piscine. Il revient en France en 2006 et reprend le business avec un nouvel associé, Marco Mouly, rencontré dans un casino. Celui-ci, petit délinquant de Belleville, s'est fait un nom grâce à des arnaques à la TVA. Et c’est Marco, qui lui propose de rencontrer Samy Souied pour un business autour de la TVA sur le CO2. Arnaud hésite mais il finit par s’envoler pour Tel Aviv pour une rencontre qui va changer sa vie. Notes De l'ultra-luxe à la prison : Arnaud Mimran ou le roman criminel d'un golden boy https://www.mediapart.fr/journal/france/020316/affaire-du-co2-lincroyable-reseau-de-lhomme-qui-defie-les-juges https://www.mediapart.fr/journal/france/120521/l-escroc-est-il-un-assassin-arnaud-mimran-la-chute-sans-fin-d-un-affranchi https://www.mediapart.fr/journal/france/040117/mafia-du-co2-un-commando-de-tueurs-sevit-en-toute-impunite https://www.nouvelobs.com/justice/20160303.OBS5792/nouvelles-revelations-sur-arnaud-mimran-le-golden-boy-en-eaux-troubles.html https://www.liberation.fr/societe/police-justice/lhomme-daffaires-arnaud-mimran-mis-en-examen-pour-un-assassinat-en-2011-et-un-meurtre-en-2010-20210416_MFAEHLCPRNAMTB4L5CQMUDDQVE/ https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/06/25/arnaud-mimran-condamne-a-treize-ans-de-prison-pour-la-sequestration-d-un-financier-suisse_6085758_3224.html https://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Mimran https://www.tf1info.fr/justice-faits-divers/video-enquete-affaire-mimran-la-chute-d-un-financier-millionnaire-tombe-dans-la-grande-criminalite-2196718.html https://www.