Naître princesse, devenir guerrière.

Delphine Remy

Le Podcast de Delphine Remy

Description

"NAÎTRE PRINCESSE, DEVENIR GUERRIÈRE" est un podcast qui offre une bulle de soutien, d'information et d'espoir pour toutes les personnes touchées par le la maladie et leurs accompagnants. Je tends mon micro à des personnes inspirantes, des médecins, des experts, des psychologues, des philosophes... mais aussi des femmes, des super princesses et hyper guerrières ! Elles gèrent et elles galèrent. Elles s’écroulent parfois et elles se relèvent.

La parole est libre et sans filtre, nous échangeons coeur à coeur pour toucher les coeurs. Emotions, authenticité, partage, vérité et bienveillance sont au programme. J'espère que ce podcast vous aidera à vous sentir rassuré.e.s, réconforté.e.s, déculpabilisé.e.s peut-être parfois, et compris.e.s.

Ce podcast, c’est avant tout une aventure humaine extraordinaire et des rencontres qui bouleversent et transforment, un taf de malade certes mais qui ressource et enrichit.

L’épreuve du cancer m’a donné cette envie forte d’informer, de partager, de (re)donner espoir et d’aider. J’ai reçu beaucoup d’amour et de soutien pendant ma maladie, c’est à mon tour d’en distribuer !

DELPHINE REMY auteure de "Cancer? Je gère!" publié aux Editions Mardaga. A 45 ans, elle s'est pris un trois tonnes dans la figure. Un cancer du sein agressif. Elle a eu la totale, double ablation, chimio, rayons, hormono mais elle a voulu transformer cet obstacle en tremplin. Est-ce qu'elle gère tout le temps? Pas du tout! Elle s'écroule puis elle se relève, elle s'écroule encore, puis elle se relève encore. Profondément amoureuse de la vie et de l'humain,  tout ce dont elle rêve, c'est (re)donner espoir aux personnes touchées par la maladie. 

Rejoignez-moi sur mon site internet ICI et abonnez-vous à ma newsletter ICI

SOUTENIR LE PODCAST
En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout.

Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’auto-financer. 

Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens.

Pour soutenir le podcast >>  https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy

RETROUVEZ CE PODCAST sur
Apple Podcast / Google Podcast / Spotify / Deezer / YouTube / CastBox

RETROUVEZ-MOI sur
Instagram / Facebook / LinkedIn

De tout coeur, BONNE ÉCOUTE !


Bienvenue dans le 3ème podcast enregistré avec Giacomo di Falco, onco-psychologue et hypnothérapeute. Quelle chance j'ai eue de pouvoir passer du temps de qualité avec lui pour enregistrer ces 3 superbes épisodes : Le premier : À quoi sert un psy ? Le second : Un autre regard sur la vie Et celui-ci : Les angoisses sont-elles une fatalité ? Quand on discute avec Giacomo, on parle de mille choses, donc vous pouvez imaginer que nous avons abordé bien plus que ce que les titres suggèrent. J'ai envie de citer deux mots : la naïveté, la fraîcheur, c'est ce que Giacomo incarne. Il est si important de garder une certaine candeur, une simplicité naturelle. La naïveté n'empêche pas d'avoir de l'esprit, c'est une manière de voir le monde, ainsi que son approche avec ses patients. Dans ce podcast, nous avons parlé de la contagion du stress, mais aussi de la contagion de la bienveillance et de nos fameux neurones miroirs. Nous avons également parlé de la peur, de l'angoisse et de la très grande différence entre les deux ! Et comme Giacomo utilise toujours des images, de la poésie ou des citations pour illustrer ses propos, il a parlé d'arrêter le train des angoisses par la pensée magique. Est-ce c’est pas génial ça ? Je reprends une citation de Mark Twain que Giacomo a partagée avec nous : "J'ai connu beaucoup de problèmes dans ma vie, dont la plupart ne sont jamais arrivés." Nous sommes si nombreux à nous faire parfois des films, à anticiper, à nous créer des scénarios impossibles, que nous considérons comme réels. C'est comme si nous montions dans le train de l'angoisse et que nous vivions toutes ces angoisses au présent. Comment sortir du train ? Je terminerai cette série de trois podcasts en remerciant chaleureusement Giacomo pour le temps qu'il a consacré, non seulement à moi, mais à nous tous. C'est très précieux. Et je reprends une phrase qu'il a dite : "N'oubliez pas que, avant la maladie, vous avez déjà eu des épreuves et vous les avez traversées." Et je réponds : "Célébrons toutes nos petites victoires, car des épreuves, nous en aurons encore un paquet à gérer tant que nous sommes vivants. Et je préfère être vivante avec des épreuves à gérer plutôt que plus là.” Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Et voilà dans quelques jours, nous entendrons le dernier episode de la serie de 3 episodes que j’ai enregistres avec Giacomo di Falco, onco-psychologue ett hypnotherapeute. Wow un super programme et si vous n’avez pas eu l’occasion d’écouter les deux premiers, je vous invite a enfiler des chaussures et a vous balader avec un casque sur la tête et à passer un bon moment avec nous. Nous avons eu un échange coeur a coeur autour de thèmes qui nous concernent tous. Le premier episode etait nommé : À quoi sert un psy ? Le second : Un autre regard sur la vie Et celui qui arrive bientot : Les angoisses sont-elles une fatalité ? Qui ne connait pas d’angoisses ? Qui ne s’est jamais fait de films dans sa tete ? Et si on comprenait la difference entre peur et angoisse ? Giacomo reprend une phrase de Mark Twain : "J'ai connu beaucoup de problèmes dans ma vie, dont la plupart ne sont jamais arrivés." Parfois c’est comme si nous montions dans le train de l'angoisse et nous vivions toutes ces angoisses au présent alors qu’elles sont juste dans notre tête. Comment sortir du train ? Nous avons parlé de l'importance des petits pas, des premiers petits pas et de la qualité de ces petits pas, plutôt que de la quantité, pour se remettre dans la vie quand ça ne va plus. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie de retrouver Giacomo pour un deuxième podcast ! Nous avons enregistré une petite série de trois podcasts : Le premier épisode était intitulé "À quoi sert un psy ?" Celui-ci : "Un autre regard sur la vie" "Les angoisses sont-elles une fatalité ?" En réalité, nous avons parlé de bien plus que ce que les titres suggèrent. Nous avons eu un échange cœur à cœur autour de sujets qui nous concernent tous. Dans "Un autre regard sur la vie", Giacomo commence par citer une phrase de Socrate : "S'il est une seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien." Nous avons tous déjà anticipé des scénarios négatifs, nous nous sommes déjà fait des films dans notre tête, nous avons quasi tous un certain besoin de contrôle, de contrôler notre trajectoire, notre vie. Mais rien ne se passe jamais vraiment comme prévu, et tant mieux, car lorsque rien n'est sûr, tout devient possible, y compris le meilleur ! Giacomo prend le temps de nous parler de tout cela et cela permet d'avoir un autre regard sur ce qui nous arrive. Nous avons également parlé d'optimisme versus pessimisme, d'espoir encore et toujours, car comme il le dit si bien : "L'espoir ou l'espérance est la dernière chose qui meurt !" Et comme Giacomo adore les citations, il a aussi cité Flaubert : "Le passé nous retient, et le futur nous inquiète, voilà bien pourquoi le présent nous échappe." Comment revenir dans le présent, ici et maintenant ? Je vous souhaite d'être dans le présent en écoutant cet épisode. Giacomo a également partagé une histoire particulièrement émouvante d'un joueur d'accordéon à qui on avait annoncé un très mauvais pronostic, mais qui, trois ans plus tard, est encore parmi nous avec une bonne qualité de vie. Non, les choses ne se passent pas toujours comme prévu ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, je vous retrouverai pour l'épisode 2 de la série de 3 épisodes que j'ai enregistrés avec Giacomo di Falco, onco-psychologue et hypnothérapeute. Après l'épisode 1 "À quoi sert un psy?", nous allons parler de notre besoin de contrôle et d'anticipation, de tous ces petits scénarios qu'on peut parfois se faire dans notre tête. Giacomo nous dit, en citant Socrate : "S'il est une seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien." D'un côté, nous avons notre besoin de contrôle et d'anticipation, et de l'autre, le fait indéniable que rien ne se passe vraiment comme on l'avait imaginé. Alors tant mieux, parce que quand rien n'est sûr, tout devient possible, y compris le meilleur ! Nous avons parlé d'optimisme et de pessimisme, ainsi que d'espoir comme dans le premier épisode. Il cite en italien une phrase magnifique, c'est plus joli quand il la dit en italien : "L'espoir ou l'espérance est la dernière chose qui meurt !" Giacomo nous invite à revenir dans le présent, ici et maintenant, et il partagera également avec nous une histoire archi-touchante d'un patient qui avait un très mauvais pronostic et à qui il a apporté un soutien magnifique. Je dis déjà la suite, ce monsieur est toujours parmi nous. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie j'ai eue d'interviewer Giacomo di Falco, onco-psychologue et hypnothérapeute. De l'interviewer trois fois même, puisque nous avons décidé de faire une petite série de 3 podcasts dont voici les intitulés : À quoi sert un psy ? Un autre regard sur la vie Les angoisses sont-elles une fatalité ? En réalité, on a parlé de bien plus que ce que les titres disent, un échange cœur à cœur autour de sujets qui nous concernent tous. Focus sur le premier, à quoi sert un psy ? Les psy sont pour les fous, non ? Heureusement, on entend plus trop ça ! Qu'est-ce qu'un psy en 2023 ? Honnêtement, à quoi sert un psy, est-ce que ça va changer ce qui m'arrive ? Avec l'annonce de la maladie ou de toute autre épreuve de la vie, notre système de croyances a tendance à être ébranlé et à parfois même totalement s'écrouler. Un psy peut nous aider à mettre des mots sur ce qui nous tourmente et à travailler sur ce qu'on pense de ce qui nous arrive, j'ai bien dit sur ce qu'on pense de ce qui nous arrive. C'est très important car notre monologue intérieur peut être très doux et nous apaiser, mais il peut aussi être violent et nous tourmenter. Est-ce que mes croyances me donnent des ailes ou au contraire me plombent l'existence ? Je n'ai aucun contrôle sur les événements extérieurs mais suis-je obligé de les subir ? Je vous laisse découvrir la suite et je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
J’ai eu la grande joie d’interviewer Giacomo di Falco, onco-psychologue et hypnothérapeute. Lille n’étant pas bien loin de Bruxelles, je suis allée le retrouver chez lui pour enregistrer non pas 1 épisode, mais 3 episodes ! 3 épisodes d’affilée et je n’ai pas vu le temps passer. Un beau moment de partage, vrai, simple, authentique, touchant autour de thèmes et de questions qui nous touchent tous. Il a bien fallu donner des noms aux épisodes mais nous avons parlé de bien plus que ce que le titres indiquent ! Le premier épisode : "À quoi sert un psy ?" Le deuxième : "Un autre regard sur la vie”. Et le troisième "Les angoisses sont-elles une fatalité ?" Lorsque nous sommes confrontés à des situations difficiles, telles qu'une maladie ou une épreuve de la vie, notre système de croyances peut être remis en question et même totalement s'effondrer. Un psy peut nous aider à mettre des mots sur nos maux et à travailler sur notre perception de la situation, sur ce qu’on pense de ce qui nous arrive. C’est parfois bien utile parce que notre petit monologue intérieur peut être tout doux mais il peut également solidement nous tourmenter. Nos croyances nous libèrent-elles ou au contraire nous plombent-elles l’existence ? Nous n’avons aucun contrôle sur certains événements mais devons-nous les subir ou pouvons-nous travailler sur notre manière de les voir ? Nous est-il possible de changer notre regard, d’envisager une autre perspective, un autre angle ? Eviter d’ajouter de la souffrance à l’épreuve, changer petit à petit son système de croyances, son regard sur les choses, se remettre dans la vie, voilà ce dont on a parlé entre autres dans le premier épisode. Nous avons beaucoup parlé d’espoir aussi et je termine cette petite bande-annonce par la citation que Giacomo a choisie pour cet épisode, une citation d’Epictète “Ce ne sont pas les événements qui nous contrarient, mais ce qu’on en pense.” 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Sandrine est la fondatrice de SaIn Pâtisserie Santé. Mais qu'est-ce qu'une cheffe pâtissière vient faire sur le podcast NPDG ? Sandrine est une pâtissière pas comme les autres ! Après un AVC oculaire et l'annonce du cancer d'un ami très très proche, elle a décidé de quitter sa vie d'avant avec laquelle elle n'était plus alignée pour se lancer dans des ateliers de pâtisserie pour les personnes atteintes de cancer, puis petit à petit le projet est devenu SaIn Pâtisserie Santé. Elle a appris tant des patients et les patients ont reçu tant d'elle. Quand on regarde le mot Sain de son logo et qu'on le flip à l'horizontal, on voit un magnifique H. H pour humain. Remettre l'humain au cœur de son métier, c'est le cœur du projet de Sandrine. L'humain et le sens. Redonner du sens à son métier, aux produits, à sa vie. Elle donne des cours de pâtisserie dans des centres hospitaliers et des maisons de l'après-cancer, elle "adoucit" la vie des patients qui sont bien souvent épuisés, dégoûtés par la nourriture, ou qui ne savent plus trop comment se faire plaisir. Ce sont des petits moments de douceur, de la pâtisserie certes mais un moment de partage inouï entre personnes vivant la même épreuve et qui ont aussi envie de se faire plaisir. Parce que Sandrine allie plaisir et santé, elle utilise des produits qui sont bons pour la santé et non transformés, bien souvent à indice glycémique faible et beaucoup de fruits et légumes aussi dans ses créations. Donc pâtisserie et santé ne sont pas antinomiques et c'est un beau voyage au cœur des saveurs, des nouvelles alliances de produits. Des ateliers qui font du bien aux papilles et au cœur et c'est précieux. Comme rien n'arrête Sandrine et que c'est une gourmande de projets, elle a des rêves pleins la tête, je vous laisse les découvrir ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
On aurait pu décliner ce titre de diverses manières. Reconstruction mammaire et/ou de l’estime personnelle, reconstruction d’un sein, de deux seins parfois, non reconstruction, reconstruction à plat… un sujet complexe. Reconstruction mammaire, cette association de deux mots est comme une promesse de récupérer le ou les seins d’avant mais il n’est en rien. Vu de l’extérieur, ça parait pourtant si simple, si linéaire, elle a perdu un sein, on le reconstruit et basta. Si j’ai décidé d’inviter Aurore et Ingrid aujourd’hui, c’est parce qu’elles ont été des personnes clés dans ce process complexe. Aurore n’est pas ma chirurgienne plasticienne mais c’est la première qui a intégré tout l'aspect et le regard féminin dans la réflexion de la reconstruction et Ingrid, par son toucher et tout ce temps de parole indispensable, a débloqué beaucoup de choses. Elles sont toutes les deux spécialisées dans le cancer du sein et la reconstruction mammaire et elles ont tant à partager sur ce processus que nous aimerions linéaire et facile mais qui est fait d’allers retours incessants entre joie et déception, entre doute et certitude, entre espoir et désespoir, entre bonheur de récupérer un volume et difficulté troublante d’associer ce nouveau volume mammaire à un sein, une partie intime. Si vous vous retrouvez dans ces propos, vous êtes loin d’être seules. Comment se préparer à tout cela, quelles sont les questions à se poser avant la reconstruction ou la non-reconstruction? Ses motivations ou ses démotivations, ses peurs, ses attentes, son vécu par rapport au volume idéal, par rapport aux prothèses, aux cicatrices. Quelle serait le processus idéal pour que ça se passe au mieux pour les femmes? Quelle relation établir avec son plasticien? Pourquoi est-il indispensable d’intégrer toutes les dimensions dans le processus de reconstruction mammaire et quel est le rôle de la kiné dans tout ça? Quelle est l'importance du toucher? Quelle est l'importance de la parole? Quelle est l’importance de ce temps précieux pris avec la kiné, ce temps ou beaucoup de choses intimes peuvent être nommées. Nous allons parler de tout cela, de sexualité aussi, du couple, du manque de sensibilité au niveau de la reconstruction, de sentiments parfois ambivalents, de culpabilité, d’acception, de lâcher prise, de deuil, de réinvestissement et plus encore. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Le parcours de Marie-Claire n'était vraiment pas simple, elle parle même d'une véritable descente aux enfers. Touchée par un cancer du rein en pleine grossesse, c'était archi délicat... garder le bébé, ne pas le garder, vous vous imaginez la peur, les questionnements, les doutes dans des périodes de vie qui sont censées être si heureuses. Porter la vie, quelle joie et bien non, porter la vie et la mort, on lui annonce un cancer dans des conditions vraiment moches. Errance médicale, erreur médicale, tout cela vient rajouter encore plus de lourdeur... C'est encore avec beaucoup d'émotions que Marie-Claire nous partage son histoire. Une lumière se dégage d'elle, elle est pleine de vie, pleine de gratitude aussi et ça fait du bien. Elle remercie l'équipe médicale, elle nous dit que finalement dans sa malchance, elle a toujours eu beaucoup de chance. C'est le coup du verre à moitié vide ou à moitié rempli. Le sien est rempli à moitié mais elle ne nie en rien la difficulté du réel et ses émotions en sont la preuve. Elle a été très bien entourée des bonnes personnes au bon moment, des personnes qui lui ont sauvé la vie et celle de son bébé dont un chirurgien dont elle se souviendra toute sa vie. Marie-Claire partage avec nous ce qui l'a aidée et ce qui l'aide encore notamment par rapport à la peur de la récidive car elle a un suivi très soutenu. Elle nous parle de méditation, de Reiki, de tout ce qui lui permet de lâcher prise et de lui apporter du bien-être à côté de la médecine conventionnelle. Son message : chacun doit se raccrocher à ce qui lui fait du bien. Raccrochons-nous à ce qui nous fait du bien, je confirme ! Elle regrette juste une chose, de ne pas avoir rencontré de personnes qui avaient vécu la même chose jusqu'il n'y a pas si longtemps, elle n'était pas prête et incapable de prononcer le mot cancer et donc incapable d'en parler. Aujourd'hui elle affirme qu'elle aurait aimé faire partie d'un groupe de soutien ou tout simplement être sur les réseaux plus tôt pour en parler, briser les tabous et avoir autour d'elle des exemples de personnes qui allaient bien pour lui donner confiance et espoir. Un témoignage touchant et plein de vie ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
J’ai demandé à Marie de témoigner parce que j’ai la certitude que son témoignage va résonner auprès de tant de femmes. Comme beaucoup d’entre nous, Marie avait lu tous les témoignages hyper déprimants sur l’hormono si bien qu’elle pensait que c’était quasi une fatalité de prendre du poids, d’avoir mal aux articulations, d’être fatiguée et j’en passe, et en plus son oncologue abondait dans ce sens en lui disant “Ah oui, toutes les femmes me disent ça”. Ce qui me rend malade avec tous ces commentaires si négatifs sur ce traitement qui reste la clé de voûte du traitement contre le cancer du sein hormonodépendant, c’est que les femmes flippent tellement avant même de commencer et j’étais pareille, exactement la même. Marie nous dit avoir subi son parcours du cancer, elle a été le parfait petit soldat mais suite à un déclic qu’elle vous racontera, elle a décidé de prendre ou de reprendre le contrôle de son hormono en arrêtant de croire que tout ce qui lui arrivait (prise de poids de 18 kilos, douleurs articulaires, alimentation émotionnelle…) étaient une fatalité. Elle a mis en place plein de petites choses aux grands effets. Un désir profond de reprendre les rênes de sa vie et d’aimer à nouveau son corps ! Aimons-nous notre propre corps ? Comment parlons-nous à notre corps ? Comment le traitons-nous ? Après tant d’épreuves, de mutilations, pas évident d’aimer, ou d’aimer à nouveau son corps. Notre corps qui a tant enduré mais qui nous a portés aussi, c’est tout un cheminement et nous la suivrons dans le sien. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Un épisode fort, un partage magnifique. Marie avait comme beaucoup d’entre nous lu tous les commentaires pas cool sur l’hormono mais qui a dit stop et qui a voulu reprendre le pouvoir sur ce traitement. Avant ce déclic qu’elle vous racontera, elle pensait que tous ses maux étaient une fatalité et qu’elle devrait les endurer encore des années. Eh bien non, un grand non. Elle a décidé de ne plus les endurer et elle a mis un tas de petites choses en place. Des petites choses aux grands effets ! Et je vous promets, elle n’a pas soulevé de la fonte et galéré, pas du tout, une hygiène de vie avec de la marche, l’alimentation intuitive qui est finalement une nouvelle relation à la nourriture quand la nourriture est devenue un peu trop émotionnelle, des petits trucs et astuces pour s’aider, pour former sa petite petite potion magique comme elle dit si bien. Un chouette partage autour de l’après-cancer, de l’activité physique, de cette nouvelle manière de voir la nourriture, de la prise de poids et l’hormono certes mais surtout surtout sur le fait que c’était possible de reprendre le contrôle après avoir subi son parcours du cancer et sur ce magnifique constat qu’elle partage avec nous : on peut avoir à nouveau confiance en son corps, faire la paix avec lui et l’aimer à 50 ans avec juste un sein. C’est un message qui fait du bien et qui est inspirant. C’est un cheminement qu’elle partage avec beaucoup de sincérité et de générosité. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie j'ai eue d'interviewer Sophie, palliothérapeute. Quelle joie certes, mais aussi j'ai ressenti beaucoup d'émotions de pouvoir parler aussi ouvertement et sans tabous de ces sujets aussi importants ! Sophie prend le temps de nous expliquer son métier de palliatothérapeute et nous avons ensuite eu un échange très fort autour de la mort, des proches, de ces moments hyper lourds où l'on est parfois si peu outillé pour parler de tout cela et pour vivre tout cela. Mais, mais, mais... nous avons avant tout parlé de la vie, de remettre la mort dans le cycle de la vie, de remettre les familles en lien, de guérir les liens, de mettre des mots sur les maux pour se sentir allégé, pour pouvoir respirer à nouveau dans des moments si douloureux. Nous avons parlé de qualité de vie en fin de vie, et même de projets en fin de vie, et c'était hyper émouvant, de condensé de vie, d'ouvrir l'espace de paroles et de toutes ces rencontres cœur à cœur qu'elle vit au quotidien. Un podcast très fort, un podcast indispensable en fait car la mort est au programme de la vie. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
👉Ça fait déjà un p’tit temps que ce thème et ce terme de BURN OUT DES PATIENTS ou burn out medical me trottent en tête mais personne ne semble en parler de manière officielle ou "rassemblée" dans des podcasts ou ailleurs. 👉En tapant "burn out médical" dans la barre de recherche de Google, je tombe évidemment sur 1 multitude d'articles sur le burn out des soignants, sur leurs conditions de travail, tt cela est très important et c’est un vrai sujet dont il faut également parler mais ce n'est pas le propos du jour. Du coup, j'ai tapé "burn out des patients" et je suis rebelote tombée sur les mêmes articles. J'ai alors essayé : 👉ras-le-bol des patients 👉ras-le-bol de tout acte médical 👉patient qui ne supporte plus tt acte médical 👉patient qui ne supporte plus qu'on le perfuse, qu’on le touche, qu’on le découpe, patient qui n’en peut plus ! Malheureusement, il n’y avait toujours pas d’article sur le sujet … 🌟Alors j’ai décidé de vous en parler. Et pour ce podcast, j’ai invité Camille de @drawyourfight. Camille a deux casquettes 🧢: 1️⃣elle est patiente car elle souffre de douleurs chroniques 🤕 2️⃣elle est en 5ème année de médecine, donc médecin tout bientôt 👩‍⚕️ Deux casquettes, deux regards👀. 👉Dans la seconde moitié du podcast, je lirai des témoignages de patients recueillis sur les réseaux et Camille commentera chaque fois en tant que soignante et patiente. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie d'avoir interviewé les deux fondatrices du média Petite Mu, Alice et Anaëlle. Après avoir chacune partagé leur propre histoire, nous avons parlé de leurs rêves et de leurs projets pour ce précieux média ! Alice a la sclérose en plaques depuis l'âge de 24 ans. Ce n'était pas évident de recevoir une nouvelle pareille à cet âge. Ce n'est pas l'annonce qui a été la plus dure, mais quelques mois plus tard, quand elle a vraiment réalisé. Elle n'a pas trouvé de média comme elle aimait quand elle a appris sa maladie, d'où cette envie de créer Petite Mu pour apporter tout ce qu'elle aurait rêvé avoir pour s'aider au mieux. Anaëlle, quant à elle, est touchée par des troubles anxieux. Pendant des années, elle a refusé de voir un psy, bref tout le contraire de ce qui est préconisé sur le média (nous dit-elle) ! Merci à elle d'avoir partagé ses troubles avec autant de sincérité parce que ce n'est pas toujours simple de parler de maladie mentale, de phases dépressives ou excessives, de médication, de choix irrationnels. Le média Petite Mu lève à fond les tabous autour des troubles mentaux. Merci à elles pour ce beau moment d'échange, ça fait chaud au cœur de discuter avec des personnes jeunes et si engagées qui font péter les tabous sur des thèmes si importants. Le handicap invisible qui touche 9 000 000 de personnes en France, les maladies mentales qui touchent 1 jeune sur 4, les maladies rares, l'errance médicale, les maladresses, les accompagnants, bref Petite Mu une mine d'or que je vous conseille d'aller consulter illico presto ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Passionnant, mais alors totalement passionnant ! Véronique, fondatrice de la plateforme onCogite, nous explique tout sur le chemobrain. Le nom exact est en fait oncobrain, car il n'y a pas que la toxicité des traitements qui provoque ce brouillard cérébral. C'est multifactoriel et elle prend le temps de nous expliquer en long et large tout ce qui se joue, que ce soit l'effet d'annonce, la sphère émotionnelle un peu trop envahissante par rapport à la sphère cognitive, la dimension physiologique, les traitements, l'empilement des traitements, bref tant de choses entrent en ligne de compte. L'oncobrain peut provoquer des troubles de la mémoire, de la concentration, de la planification, une impossibilité de passer d'une tâche à une autre ou même de faire deux choses en même temps ou de recevoir deux instructions ou infos à la fois ou de retenir un code à 3 chiffres ou de raccrocher et ne plus se souvenir de ce qui a été dit. Ça peut être de l'hypersensibilité aux bruits, il y a plein de symptômes différents et heureusement nous ne les avons pas tous. Parfois c'est très léger, parfois c'est plus compliqué. Il y a souvent de la fatigue, de l'épuisement même pour certaines et elle nous explique pourquoi. Et puis quand il y a retour au travail, il peut y avoir une angoisse de performance. Quand le cerveau pédale plusieurs fois par jour, ça peut être extrêmement perturbant et entraîner une baisse de l’estime de soi MAIS MAIS MAIS le cerveau est magique et met en place tellement de stratégies pour s'en sortir et nous parlerons de plasticité cérébrale et donc de notre capacité à récupérer, car si on est là aujourd’hui dans ce podcast, c’est pas que pour vous faire une liste détaillée des soucis, mais c’est aussi pour vous apporter des solutions et légitimer ce que vous vivez. C'est déjà une étape hyper importante de mettre des maux sur vos maux, non vous n'êtes pas folle ou fou ou débile, et encore moins bête. Ce que vous vivez est normal. Un podcast pépite qui nous permet d'être moins seul et surtout un podcast plein d'espoir. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Elodie, elle est juste extraordinaire, solaire, magique. Sa joie de vivre est contagieuse, la force de son mental aussi. Elle inspire, elle est un exemple pour moi. Parkinson à 33 ans, c’est trash… du déni et un secret qu’elle a gardé pendant 8 ans à part que c’est compliqué de cacher Parkinson, des tremblements à n’en plus finir, des traitements lourds qui l’ont foutue par terre mais Elodie passe à travers tout cela avec courage et grâce à la force de son mental. Elle nous dit même “Il faut que cette colocation avec Parkinson se passe le mieux possible parce que tu vas te coltiner cette maladie toute ta vie”. C’était l’enfer pour tout, se brosser les dents, déboutonner un chemisier, tout tout tout. Dans tout cela, Elodie a eu un petit garçon et elle nous dit que sa grossesse était merveilleuse mais elle a eu peur qu’on lui retire son bébé à cause des tremblements ou même qu’elle le fasse tomber. Eh bien non, tout s’est super bien passé. Et puis un beau jour, on lui a proposé une opération de ouf ! La neuro-stimulation cérébrale profonde, une opération de 9h pendant laquelle elle est réveillée deux fois à chaque installation d’électrode. Tout le monde trouve ça pénible, eh bien Elodie, elle a trouvé ça extraordinaire ! Je vous laisse découvrir la suite... Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
J’ai eu la joie d’accueillir à nouveau Anne Cazaubon pour nous parler de constellations familiales mais pas que ! Nous avons couvert un paquet de sujets tous plus passionnants les uns que les autres : d’abord son parcours qui l’a amenée à accompagner des centaines d’hommes et de femmes en constellations familiales. Qu’est-ce qu’une constellation familiale ou systémique, comment ça fonctionne, qu’est-ce qui se passe au niveau du corps ? Nous ne pouvons pas parler de constellations sans parler de toute notre part inconsciente, de schémas répétitifs inconscients qui nous font souffrir parfois, même souvent, de l’importance de sortir de la position de victime et de reprendre la responsabilité de sa vie. On peut parfois être bloqué en boucle sur une situation négative et avoir travaillé un paquet d’années en thérapie mais tout de même resté bloqué. Je pense que nous sommes nombreux à pouvoir nous identifier à ce constat. Les constellations familiales sont une possibilité d’explorer ce qui se joue. J’ai eu la joie de passer une journée de constellations avec Anne. Je tiens à dire que je suis plutôt hyper cartésienne mais j’ai été plus que bluffée par tout ce qui s’est passé, tout ce qui est remonté, la magie du groupe, ce phénomène miroir et la qualité de son accompagnement. Une expérience que je conseille vivement aux personnes qui se sentent peut-être bloquées ou qui portent des fardeaux un peu trop lourds et aimeraient les lâcher pour continuer leur route mais n’y arrivent pas. Un petit moment pépite dans le podcast, Anne nous explique de manière très imagée les cycles de la vie, toutes ces différentes phases pour comprendre les sous-parties de soi. J’ai appris tant de choses et j’avoue que je suis encore en train de processer tous ces beaux enseignements ! Ce que je retiens de ce podcast et de ma journée de constellations avec elle, c’est accepter d’aller explorer ce qui se joue au niveau inconscient et faire remonter cela grâce à la puissance des constellations, ouvrir le champ des possibles et reprendre la responsabilité de sa vie. Tout un programme qui permet de prendre sa place et de pouvoir apporter sa meilleure contribution au monde. Je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Qu’est-ce que je suis contente d’être allée à paris pour rencontrer Marion! Marion est gynécologue médicale à l’institut Gustave Roussy et elle a une consultation en santé sexuelle. J'aime beaucoup cette association de mots, santé sexuelle parce que ça fait partie intégrante de la santé, parce que la santé c’est un tout. Qu’est-ce que j’ai aimé enregistrer ce podcast parce que je sais qu’il va aider de nombreuses femmes, qu’est ce que j’ai aimé aborder ces thèmes encore trop tabous, qu’est ce que j’ai aimé la façon dont elle déculpabilise avec douceur, elle normalise des situations dans lesquelles les femmes se sentent anormales. Non, non, non… c’est normal de ne pas avoir envie d’avoir des rapports quand on vient d’apprendre son cancer, c’est normal de ne pas avoir envie en pleine chimio, c’est normal de ne pas avoir envie quand on sort à peine des traitements, et c’est normal de ne pas avoir envie encore un bon bout de temps après tous les traitements. Dites, on en a bien des raisons de ne pas avoir envie de s’abandonner, de ne pas etre capable de lâcher prise, bonjour la charge mentale… les chirurgies, les chimio, les rayons, les troubles de l’image du corps, l’hormono et ses désagréments, la peur de la récidive… on enlève la pression et on en parle parce que la communication est clé, aussi bien avec le médecin et au sein du couple et parfois, c’est juste magique, ça ouvre la discussion et ça débloque beaucoup de choses. En revanche, il est important de dire que plus tôt on consulte, mieux c’est, non seulement pour parler d’un blocage plus psychologique mais aussi pour traiter une lésion physiologique, n’attendons pas qu’elle s'installe. Parlez-en, parlez-en et j’espère du fond du coeur que ce podcast vous y aidera. Marion a un arsenal thérapeutique pour gérer les troubles sexuels liés au cancer. Nous parlerons un peu plus du cancer du sein dans ce podcast mais nous aborderons aussi d’autres cancers gynécos et nous aborderons des thèmes qui concernent tous les cancers et pas que les cancers d’ailleurs. Les troubles du desir, les troubles de l’image du corps, la sécheresse vaginale, la contracture périnéale. Ce que j’adore avec Marion c’est sa manière de rassurer les femmes, sa manière d’expliquer les choses, d’ouvrir la discussion, d’aider les patientes à mettre des mots sur les maux, de trouver des stratégies pour se réinventer, pour modifier la pensée. Marion pour sa douceur et son côté déculpabilisant qui fait tant de bien et qui bien souvent, enlève un sacré poids sur le coeur, ouvre la discussion et débloque pas mal de noeuds. Bonne écoute à toutes et à tous !🎧 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle chance j’ai eue d’interviewer Anne Cazaubon du compte Merci à un inconnu. Voilà un compte, un mouvement qui apporte un autre regard sur la vie et qui redonne foi en l’humanité. Vers 20 ans, Anne a eu un très gros passage à vide et elle a été sauvée par un inconnu. Elle s’est lancé alors un défi pour aller vers le monde : donner chaque jour un petit mot à quelqu’un, entrer en lien. Pendant plusieurs années, elle griffonne ainsi des messages et les sème dans les transports en commun. Plus ses textopolitains circulent, plus elle guérit. Ce n’est qu’en changeant véritablement de regard sur sa vie, en troquant une bonne fois pour toutes sa vieille paire de lunettes pour regarder le monde en face, et la face du monde, qu’elle prend conscience qu’elle est accompagnée depuis bien longtemps. Par un passant, un enseignant, un voisin, un quelqu’un. Et nous, qui sont tous ces inconnus autour de nous qui nous accompagnent et que nous ne remarquons pas toujours ? 20 ans plus tard, et Anne prendra le temps de nous expliquer comment tout ce projet a mûri, le compte Instagram est né le premier jour du confinement. Le monde était prêt à accueillir ce projet ! Anne a récolté des milliers de petites histoires envoyées par les internautes, une avalanche de témoignages de gratitude d’inconnus envers d’autres inconnus. Un geste, un regard, un mot, une attention, un soutien : autant de petits riens qui font tout, jusqu’à parfois sauver des vies. Je vous souhaite une bonne écoute et comme Anne, je vous invite à semer autour de vous ces petits gestes aux grands effets, qui portent en eux l’infinie richesse du coeur. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, nous retrouverons Anne Cazaubon, la créatrice du compte Instagram MERCi à un inconnu. Pourquoi Anne sur Naitre princesse devenir guerriere ? Parce que c'était plus qu'une évidence, parce que le mouvement qu'elle a créé est tout simplement d'utilité publique, il est bon pour notre santé psychique et physique ! Anne inspire et donne envie de se mettre en mouvement. Elle a récolté des milliers de petites histoires envoyées par les internautes, une avalanche de témoignages de gratitude d'inconnus envers d'autres inconnus. Un geste, un regard, un mot, une attention, un soutien : autant de petits riens qui font tout, jusqu'à parfois sauver des vies. Vers 20 ans, Anne a eu un très gros passage à vide et elle a été sauvée par un inconnu. Elle s'est lancée alors un défi pour aller vers le monde : donner chaque jour un petit mot à quelqu'un, entrer en lien. Pendant plusieurs années, elle griffonnait ainsi des messages et les semait dans les transports en commun. Plus ses textopolitains circulaient, plus elle guérissait. Ce n'est qu'en changeant véritablement de regard sur sa vie, en troquant une bonne fois pour toutes sa vieille paire de lunettes pour regarder le monde en face, et la face du monde, qu'elle a pris conscience qu'elle était accompagnée depuis bien longtemps. Par un passant, un enseignant, un voisin, un quelqu'un. Et nous, qui sont tous ces inconnus, ces anges gardiens, autour de nous qui nous accompagnent et que nous ne remarquons pas toujours ? 20 ans plus tard, Anne prendra le temps de nous expliquer comment tout ce projet a mûri, le compte Instagram est né le premier jour du confinement. Le monde était prêt à accueillir ce projet qui m'émeut à un point ! Anne a de grands rêves pour ce mouvement, elle voit les choses en grand pour qu'un jour, nous soyons tous amenés à voir tous ces MERCI, ces messages de gratitude au sol, au mur, dans les transports en commun, dans les hôpitaux, dans d'autres pays. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Le pouvoir de l’espoir, il n’y a pas de meilleur titre pour ce podcast. Wow, tant d’épreuves en cascade, tant de mauvaises nouvelles qui viennent à maintes reprises briser cet espoir si précieux. Mais leur espoir est toujours plus fort et il leur permet d’encaisser toutes ces annonces si difficiles. Pascaline (@pinkpascaline) et son mari rêvaient d’un bebe et on leur annonce un cancer. C’est pas l’annonce du cancer qui a été le plus dur, à la limite, elle était contente de connaitre son protocole et d’avancer, mais c’est l’annonce que le projet de bebe sera reporté à bien plus tard et qu’il y aura une stérilité potentielle. Tout va si vite, elle a droit à un cycle pour faire une ponction d’ovocytes avant de démarrer la chimio. Ce qui me frappe ce sont ces décisions si importantes, des décisions pour la vie, à prendre dans tout ce tsunami. Congeler des ovocytes ou des embryons. Elle a décidé de congeler des embryons. Ces petits embryons les ont aidés à avancer, Pascaline et Greg pouvaient se projeter, rêver pendant toutes ces années où il fallait patienter. Les traitements lourds, l’hormonothérapie et attendre le go pour la fenêtre thérapeutique. Quand elle a eu le go pour l’implantation, elle s’est pris une nouvelle atroce, les embryons n’avaient pas survécu à la décongélation. Un moment terrible pour eux. Je trouve ça tellement dur et ça me révolte toujours d’entendre que cette maladie vient briser cette grande joie de pouvoir se lancer dans un projet bebe. Quelle résilience, quelle patience, Pascaline n’a jamais perdu espoir. A chaque mauvaise nouvelle, elle se rattachait à un nouvel espoir. Le don d’ovocytes a été ce nouvel espoir. J’ai appris tant de choses sur ce don d’ovocytes et c’était passionnant. Ce qui me frappe dans toute son histoire, c’est toute cette attente, ces années qui passent et ce rêve qu’il faut chaque fois reporter à plus tard. C’est là qu’on réalise à quel point l’espoir est clé et la meilleure thérapie, l’espoir soigne l’âme. Je vais lui laisser la parole, son histoire est si dure et si merveilleuse à la fois, en tous cas je vous promets un sacré shoot d’espoir et comme il n’y a jamais de problème d’overdose, je vous souhaite une bonne écoute ! 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, vous entendrez l’épisode de Pascaline @pinkpascaline. Je vous promets un sacré shoot d’espoir ! Ça fait déjà un an que je rêve de traiter du sujet de la 👉FENÊTRE THÉRAPEUTIQUE👈. Cette fameuse fenêtre qui permet d’arrêter l’hormonothérapie pendant un an pour avoir un bébé. Ce n’est pas si simple et ce n’est pas toujours possible mais c’est tout l’objet de l’étude BIG time for baby menée par BIG against breast cancer qui permet d’évaluer si l’interruption du traitement hormonal pour tenter de tomber enceinte après un cancer du sein est sans danger. C’est tellement important quand on sait que 15% des patientes sont diagnostiquées pendant leurs années de procréation. J’adore ces belles histoires et ces happy endings mais ça n’a pas été simple, ça a été même extrêmement difficile. Des mauvaises nouvelles en cascade, une annonce de cancer alors que Pascaline rêvait de se lancer dans un projet bébé, puis l’annonce d’une stérilité potentielle, puis l’annonce que les petits embryons congelés n’ont pas tenu à la décongélation, puis une fausse couche, puis puis puis, quand elle me racontait l’histoire, je trouvais même que ça devenait presque inhumain mais notre Pascaline s’est relevée à chaque fois, à chaque mauvaise nouvelle, elle se rattachait à un espoir. Chaque fois un nouvel espoir et c’est là qu’on réalise que l’ESPOIR est clé dans le parcours de soins, l’espoir nous fait tenir, l’espoir nous permet avancer, l’espoir nous permet de partir au combat, l’espoir nous permet de nous projeter, de rêver, l’espoir soigne nos âmes ! Je me réjouis de vous retrouver dans 3 jours pour ce magnifique épisode, une histoire si dure et si merveilleuse à la fois qui donne vraiment la pêche, un bel éloge de l’espoir. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie d’avoir pu accueillir sur le podcast Isabelle Huet, directrice de RoseUp Association. Quel bel échange autour des 3 piliers de l’association : l’information, l’accompagnement et le plaidoyer, c’est-à-dire la défense de nos droits. Une conversation passionnante avec une femme passionnée qui a été elle-même touchée par un cancer agressif à l’âge de 40 ans. C’est toujours un réel bonheur d’échanger avec des personnes et des associations qui veulent faire bouger les lignes et aider les patientes à traverser au mieux cette épreuve de vie tout en gardant la meilleure qualité de vie possible. RoseUp croit comme moi à la force du collectif, à cette belle sororité et l’importance de l’humain dans tout ce parcours de soins. Vous êtes très nombreux à connaître RoseUp mais vous ne savez peut-être pas encore que leur Maison RoseUp virtuelle nommée M@ Maison RoseUp est ouverte à toutes les francophones du monde entier. Le COVID a permis de réaliser que finalement le virtuel (mais attention le virtuel avec une sacrée dose d’humain car ce sont des accompagnements en petits groupes et menés par des experts) permet d’aider les personnes qui sont dans des zones isolées mais aussi des personnes qui seraient trop fatiguées pour se déplacer ou des personnes qui ont des enfants à la maison ou qui ont repris le travail. J’aime cette proximité qu’ils ont avec les patientes, on sent vraiment à travers tout ce que l’association crée, partage et véhicule que c’est une association créée par des femmes pour les femmes et ça fait du bien. Il y a une dimension cocoon que j’apprécie particulièrement. Isabelle nous dit “Plus tôt on commence l’accompagnement des femmes pendant leur parcours de soins, plus l’accompagnement est bénéfique.” J’applaudis aussi l’initiative de RoseUp d’avoir créé un programme spécifique pour les femmes métastatiques. Savoir qu’elles seront toujours accueillies et qu’elles ont un endroit ressource toute l’année ronde me réchauffe le coeur. Je vous souhaite une bonne écoute. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, nous entendrons le podcast que j’ai enregistré avec Isabelle Huet, directrice de RoseUp Association. Quel échange riche autour de leurs 3 piliers : l’information, l’accompagnement et le plaidoyer et donc la défense de nos droits. Quel bonheur de pouvoir échanger avec une personne passionnante et passionnée qui est désireuse de faire bouger les lignes. Ce que j’aime avec RoseUp, c’est cette proximité avec les patientes, ce côté un peu doudou de tout ce que l'association créée, véhicule et partage. Avec RoseUp, on se sent moins seule finalement. Nous avons aussi parlé des Maisons RoseUp, de la fameuse maison virtuelle nommée M@ Maison RoseUp, une initiative extraordinaire, virtuelle peut-être mais ils ont vraiment réussi à garder tout l’aspect humain et toute cette chaleur humaine si importante car il s’agit d’accompagnement de petits groupes de personnes menés par des experts. Un podcast vraiment intéressant avec une association qui nous veut du bien, qui nous considère comme des femmes avant tout et pas que des patientes, qui nous aide à traverser au mieux cette épreuve de la maladie et mieux encore qui a créé un programme d’accompagnement pour toutes les personnes dont le cancer est devenu chronique. Je me réjouis de vous retrouver dans quelques jours. 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Fanny, après avoir été accompagnante, est passée de l’autre côté de la barrière et c’est elle-même qui a été touchée à 34 ans par un cancer du sein agressif. Ca lui a permis de comprendre beaucoup de choses sur la communication entre malade et proche. Elle a vécu son cancer de manière sereine et positive, elle a voulu le voir comme une opportunité de se révéler. Elle a voulu en faire quelque chose et elle en a fait quelque chose de merveilleux : le projet devenu, maintenant association, Maquille mon Krâne. Dans cet épisode, Fanny nous partage avec beaucoup d’authenticité la dépression profonde qu’elle a vécue après les rayons. Elle nous parle aussi de son grand voyage et de l'oppression des réseaux sociaux. Pendant ce témoignage, nous suivrons le récit de la Fanny d’avant, de la Fanny pendant et de la Fanny d’après qui est encore en cheminement. La Fanny qui veut vibrer, qui veut être libre, qui veut s’exprimer, qui veut être alignée. Je la cite “Le bonheur se trouve dans l’alignement avec soi-même.” Je ne vous en dis pas plus et je vous souhaite une excellente écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Voici le 5ème podcast nutri : Mieux vivre l’hormonothérapie grâce à la nutrition, tout un programme !!! Comme pour les 3 premiers podcasts nutri et cancer, j’accueille Camille, diététicienne nutritionniste, nutritheérapeute et détentrice d’un master en santé publique et Stéphanie, ingénieure chimiste et fondatrice de la plateforme Zest que nous prendrons le temps de vous expliquer. Tant de confusions en nutrition et en nutrition et cancer que c’est très important de s’entourer de personnes sérieuses et compétentes qui connaissent bien l’oncologie et qui allient plusieurs approches, le médical, le scientifique, la diététique et la nutrithérapie qui consiste à parler de la qualité nutritionnelle des aliments. J’insiste sur le fait que dans ce podcast, on ne parle pas de quantité mais toujours de qualité des aliments. La nutrition est un des aspects qui peut nous aider à mieux vivre ce traitement qui dure 5 à 10 ans et disons-le, on a toutes hâte que ça se termine, il y a bien sûr d’autres facteurs à considérer tels que l’activité physique, une bonne hygiène de vie, un bon sommeil, une bonne gestion du stress, nous reparlerons de tous ces aspects dans d’autres podcasts, et nous en avons déjà parlé d’ailleurs dans certains podcasts, mais aujourd’hui focus nutri. ❤️Avec le code SOUTIEN, Stéphanie nous offre 1 mois gratuit sur la plateforme pour pouvoir tout découvrir ❤️ 1er podcast nutri : Prise de poids & cancer et prise de poids & hormono 2ème podcast nutri : Décoder le vrai du faux : sucre, jeûne et régime cétogène 3ème podcast nutri : L'assiette idéale avant, pendant et après le cancer 4ème podcast : Dénutrition & perte d'appétit : cancer, TDA et maladies chroniques Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
J’ai trop hâte de poster dans quelques jours le 5ème podcast nutri. Nous allons parler d’hormonothérapie et plus précisément Mieux vivre l’hormonothérapie grâce à la nutrition, tout un programme!!!! Ah cette chère hormono avec qui nous entretenons parfois une relation amour/haine, il y a tant à dire et surtout beaucoup d’aide à apporter ! Il y a beaucoup de confusions dans le domaine de la nutri, c’est la raison pour laquelle il était crucial pour moi de m’entourer de personnes compétentes qui connaissent bien l’oncologie et qui allient plusieurs approches, le médical, le scientifique, la diététique et la nutrithérapie qui consiste à parler de la qualité nutritionnelle des aliments. Dans ce podcast, nous ne parlons pas de quantité mais toujours de qualité des aliments. Nous allons prendre un petit moment pour parler du mécanisme de l’hormono, comprendre est déjà une première étape super importante et nous allons ensuite parler solutions pour gérer au mieux les effets secondaires de ce traitement qui dure 5 à 10 ans et disons-le, on a toutes hâte qu’il se termine. Pour parler de ce sujet si important, j’ai accueilli Camille, dieteticienne nutritionniste, nutritherapeute et detentrice d’un master en santé publique et Stéphanie, ingénieure chimiste et fondatrice de la plateforme Zest que nous prendrons le temps de vous expliquer. J’espère du fond du coeur que ce podcast vous aidera et répondra à vos questions. 1er podcast nutri : Prise de poids & cancer et prise de poids & hormono 2ème podcast nutri : Décoder le vrai du faux : sucre, jeûne et régime cétogène 3ème podcast nutri : L'assiette idéale avant, pendant et après le cancer 4ème podcast : Dénutrition & perte d'appétit : cancer, TDA et maladies chroniques Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
🎆Juliette, elle est comme un feu d’artifice de vie, de positivisme, d’optimisme et d’humour. Sa joie de vivre est tellement contagieuse qu’on se sent si bien en sa présence. 💥Quel parcours elle a eu… je devrais dire quel putain de parcours elle a eu, franchement, je trouve ça vachement trash. 👉Maladie de #Crohn, des symptômes vraiment durs et vraiment pas glamour comme vous pouvez l’imaginer, à partir de l’âge de 15 ans. Un sacré combat qui s’est terminé par la pose d’une #stomie à vie, une annonce dure à digérer mais notre Juliette ne s’est pas laissé abattre et pourtant elle aurait eu des raisons de baisser les bras, son pronostic vital a été engagé à un moment mais toujours elle s’est relevée. Et et... avec un #humour décapant, son arme fatale pour traverser tout cela. ❤️Il était très important pour moi d’inviter Juliette parce que ce sont des personnes comme elle qui font bouger les lignes et qui aident à réduire le fossé parfois abyssal entre les malades et l’entourage. Elle apporte un autre regard sur la stomie mais bien plus important, elle apporte un autre regard sur la vie et sur ce qui est vraiment important. 🧘‍♂️Quelle sagesse, quelle philosophie, c’est vraiment un #podcast à écouter et à réécouter quand on a un petit coup de mou. Je vous le garantis, vous allez en ressortir non seulement avec la pêche mais avec une envie de remercier la vie. Sa #gratitude et son goût pour la vie sont hyper contagieux ! Ils sont même un vrai cadeau ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours vous entendrez l’épisode de Juliette Mercier, autrement appelée Stomiebusy. Elle est l’auteure des BD Ma Crohn de Vie et Couple parfait ou pas et bien d’autres encore. Notre Juliette, elle en a connu des épreuves depuis l’âge de 15 ans. Une maladie de Crohn agressive et vraiment pas sympa, ne lui laissant aucun répit dans ses douleurs et une issue quand même pas évidente, la pose d’une stomie à vie. Juliette nous offre un autre regard sur la stomie mais surtout un autre regard sur la vie. Si vous avez un coup de mou ou si vous avez besoin de vous faire un shoot d’espoir à haute dose et de rire parce que ça fait tellement du bien, alors vraiment je vous conseille ce podcast. Sa gratitude et son goût pour la vie sont hyper contagieux et même un réel cadeau ! Si vous ne la connaissez pas, allez checker ses réseaux sociaux Stomiebusy et on se retrouve dans quelques jours ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle chance j’ai eue de pouvoir passer un doux moment avec Delphine qui a pris le temps de nous ouvrir son cœur et nous raconter la genèse de son magnifique projet CRABETTE. Elle a dû en faire des deuils, un paquet en si peu de temps. Delphine nous raconte ses années de FIV qui se sont terminées par deux petits miracles, deux magnifiques garçons et puis PAF le cancer. Triple négatif BRCA1 pour ses 40 ans, c’est dur mais notre Delphine ne s’est pas laissé abattre. Elle était chef d’entreprise quand le cancer a frappé et quand on dirige une boîte, on n’a pas trop l’occasion d’être malade, il faut que ça roule et que ça tourne à part que là, c’était plus possible. Elle a pris le temps de nous expliquer comment elle a vécu la maladie en tant que chef d’entreprise et merci à elle car elle a des messages hyper importants par rapport à la prévoyance, par rapport au salaire qui diminue de moitié, par rapport au coût du cancer et surtout des choix à faire quand on se retrouve avec un salaire divisé en deux et deux tout petits bouts à faire garder tellement qu’on est KO de la chimio. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, vous entendrez l’épisode 75 de Delphine. Delphine, c’est la résilience à l’état pur et la joie de vivre aussi malgré toutes les épreuves qu’elle a vécues. Des années de FIV, elle récupérait enfin son corps de femme, elle sortait enfin de ces années si fatigantes avec deux petits bouts coup sur coup et puis PAF un cancer. Des épreuves en cascade mais une Delphine qui se relève toujours. Chef d’entreprise, elle s’est retrouvée avec un salaire divisé en deux et plein de choix à faire, des choix pas faciles car elle n’a pas pu d’offrir ce dont elle rêvait comme accessoires pendant son cancer. C’est de ce constat qu’est né le Vinted du cancer, Crabette, une chaine solidaire d’achats, de ventes et de dons de tous les accessoires dont on a besoin pendant la maladie. Je dis wow, je trouve que le projet est juste sublime. Merci à elle d’avoir travaillé comme une dingue pour mettre tout cela en place au service de nous tous. Un beau projet résilience qui fout la pêche, tout comme elle ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Daphné, c’est la douceur, Daphné, c’est la souplesse, Daphné, c’est le cœur, Daphné, c’est LA personne que j’ai choisie pour venir nous parler d'hormonothérapie. Ah cette fameuse HORMONOTHÉRAPIE, clé de voûte du traitement contre le cancer hormonodépendant, elle nous protège des récidives mais pourquoi ne l’aimons-nous pas? Notre relation à cette petite pilule journalière s’apparente à une relation amoureuse très très compliquée. Je pars/je reste, je t’aime/je te déteste. Nous avons tellement de chance de pouvoir bénéficier de ce traitement anti-cancer mais que penser de cette chance quand elle se transforme en véritable calvaire pour certaines ? Est-ce qu’on peut vraiment encore parler de chance. Le sujet est très complexe. Et c’est pour cela que Daphné est là, pour mettre un peu d’ordre dans tout ce qu’on entend et dans tout ce qu’on vit. Elle est très touchée par le sujet, elle est aussi très touchée par le fait de ménopauser brutalement ses patientes, c’est un sacré dilemme pour elle… Mais comment résoudre ce dilemme entre exigence par rapport à ce traitement qui nous sauve et observance? C’est la première fois que j’entends des propos aussi féminins, aussi bienveillants et déculpabilisants par rapport à cette hormono que nous devons prendre pendant 5 à 10 ans et qui nous donne l’impression que la route est encore très longue et parfois interminable. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie d’avoir fait un podcast croisé avec Margot de Rodellec, la fondatrice du podcast Cheminements, co-fondatrice de Medshake Studio et de la plateforme Podcast Santé. Margot nous raconte d’où vient cette envie forte d’aider les femmes à raconter leur histoire, cela vient de sa grand-mère qui a une place hyper importante dans sa vie, elle est comme une “meilleure amie” pour elle. Margot souffre d’une pathologie chronique, l’endométriose. Une maladie dont on parle de plus en plus, une maladie maintenant reconnue mais on n’a pas encore trouvé de traitement curatif. L’endométriose, encore un handicap invisible, ça ne se voit pas mais ça se vit tous les jours, certaines avec des douleurs plus légères, d’autres très sévères menant à un arrêt de travail. Vous savez comme il est important pour moi de lever les tabous sur ce qui ne se voit pas en disant “On vous voit, on vous croit et on pense à vous”. On a évidemment parlé de douleurs, de légitimé dans la maladie et de gradation des maladies, d’errance médicale et de l’impression d’être folle, de ce besoin ou non de se justifier sans cesse quand on est atteint d’une pathologie chronique, de mettre des mots sur des maux et donner un nom a une pathologie afin de pouvoir être reconnu, de préjugés, de maladresses, de l’ego de certains médecins et plus encore. Un podcast court qui se termine par les projets de Margot, elle nous parle de la plateforme Podcast Santé, une mine d’or pour découvrir tous les podcasts santé, merci à elle de les avoir tous rassemblés en une splendide plateforme et comme elle dit “Les podcasts santé ne sont pas des podcasts tristes, c’est important de lever les tabous et d’informer”. Perso, je rajoute que certains podcasts sont même d’intérêt public ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Dans quelques jours, vous entendrez l’épisode 74 de Marguerite de Rodellec. C’est un épisode un peu différent parce que nous aborderons une nouvelle pathologie dont on parle de plus en plus, qui est enfin reconnue mais pour laquelle il n’existe pas encore de traitement curatif. Encore un handicap invisible qui entraine souvent une longue errance médicale et de grandes douleurs physiques et psychiques, vous savez comme ces sujets me tiennent tant à cœur et qu’il est important pour moi de lever les tabous en disant “On vous voit, on vous croit et on pense à vous”. Margot de Rodellec est la fondatrice du podcast Cheminements et co-fondatrice de Medshake Studio et de la plateforme Podcast Santé. Nous avons été des podcasteuses podcastées puisqu’on est chacune passée sur le podcast de l’autre et on s’est quand même dit que notre fort et notre mission de vie, c’était plutôt de poser des questions à nos invités plutôt que raconter notre histoire ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie d’accueillir Magali Mertens pour la deuxième fois sur le podcast. Magali a été touchée par un cancer des glandes salivaires quand elle était enceinte de sa première fille, elle a dû accoucher en urgence et a subi des interventions très lourdes. L’histoire de Magali est racontée plus en détails dans l’épisode 5, aujourd’hui nous allons parler de deux outils très puissants qu’elle utilise en coaching. Mais juste avant, je rappelle que Magali, 3 ans après son cancer, est tombée en dépression. Le coaching l’a vraiment aidée à sortir de cette période noire. Donc elle a été coachée et ensuite c’est elle qui a coaché et coache encore des centaines de personnes touchées par le cancer. Elle parle de reprendre les rênes de sa vie, de retrouver du sens après ce tsunami. Magali accompagne énormément de personnes dans leur retour au travail. Alors ces deux outils ? Que sont-ils ? La PNL et l’hypnose. Nous avons parlé de résilience bien sûr, cette capacité à regarder la réalité autrement, cette capacite à avancer, nous avons parlé du petit hamster dans notre tête, surtout d’éteindre ce petit hamster dans notre tête, de la connexion avec notre sagesse intérieure parce que nous avons tous en nous les ressources pour faire ce qui est bon pour nous. Nous avons parlé d’amour de soi, d’estime de soi et aussi de croyances limitantes, de schémas pas utiles qui nous empêchent d’avancer. Bref un podcast super intéressant, super utile, super constructif et un beau protocole d’hypnose de 10 minutes à la fin, je vous laisse découvrir et je vous souhaite une bonne écoute ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Sabrina nous dit “Ce n’est pas parce qu’on est malade que la vie s’arrête” ! Voilà ce que la 4ème de couverture de son livre qui s’appelle « Je devais mourir à 7 ans » nous dit : « Inutile, invisible, sans avenir… voilà l’avenir qu’on me promettait. Déjà, quatre mois après ma naissance, les médecins annoncent à maman que je ne vivrai que sept ans. A l’adolescence, c’est la proviseure du collège qui me condamne à nouveau en disant « Très franchement, je ne sais pas ce qu’on va faire de votre fille. Mais au moins, elle est jolie dans le decor. » Aujourd’hui, j’ai trente-neuf ans, et la dernière fois que j’aurais dû mourir, en 2007, une greffe de poumons m’a sauvé la vie. J’ai participé à Secret Story en 2011 pour en témoigner, pour exister peut-être, et même si là encore j’étais surtout jolie dans le décor, cette émission m’a permis de trouver ma place. » Quelle chance j’ai eue de passer ce moment privilégié avec Sabrina. Il y a tellement d’histoires dans l’histoire hallucinante de Sabrina, j’ai l’impression d’avoir enregistré 10 épisodes en 1 épisode ! Quelle force de vie, quel combat, quelle détermination, quelle joie de vivre ! Mais Sabrina ne nie rien, les coups de mou, la peur, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase à un moment parce qu’il y a eu trop. Merci pour cette belle authenticité, merci d’avoir avoué que pour une fois, tu en as eu marre d’entendre « Oui, mais tu es si forte, tu vas passer encore à travers ». Parfois cette phrase qui se veut encourageante est en fait perçue comme une injonction. Merci d’avoir légitimé ce que nous vivons tous. Malgré tout cela, Sabrina nargue son épée de Damoclès avec le sourire et un amour pour la vie comme j’ai rarement vu. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Avec Naître princesse, devenir guerrière, j’ai à cœur de partager avec vous des histoires. Des histoires de vie, des histoires de chutes et de rebonds, des histoires touchantes, des histoires de personnes engagées et passionnées comme mon invité de ce jour. Le docteur Charbel Abi Chahine. Dans la 1ère partie du podcast, il nous parlera de son parcours de médecin, de l’événement en 2009 qui a chamboulé sa vie et qui aurait pu lui coûter la vie et de tout son travail de recherche qui a suivi cet événement. Il a voulu comprendre. Comprendre ce qui lui était arrivé et pourquoi malgré la chirurgie, il devait continuer à prendre des médicaments qui provoquaient à leur tour d’autres problèmes de santé. Habité par une soif de connaissance, il a découvert l’endobiogénie qui est une approche neuroendocrinienne. Je lui ai demandé de nous expliquer cette approche avec les mots qu’il utiliserait avec un enfant de 8 ans donc c’est facile, imagé et surtout fascinant. Dans la 2ème partie du podcast, Charbel nous parle du petit Charbel, un petit garçon orphelin qui a été adopté à un an mais malheureusement sa maman adoptive est décédée du covid. Donc le petit Charbel avait déjà des soucis de santé suite au décès de sa maman biologique mais il a rechuté gravement après le décès de sa maman adoptive. Aujourd’hui il a 7 ans et son état de santé est préoccupant et le grand Charbel aimerait faire tout ce qu’il peut pour le sauver. Je vous laisse découvrir cette histoire très touchante qui illustre magnifiquement la générosité de cœur du grand Charbel. La cagnotte solidaire pour aider le petit Charbel : Compte bancaire : Belfius Belgique - BE29 0636 8404 6964 BIC: GKCCBEBB Communication: Don Charbel SADAKA Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Wow quel podcast intense ! J’aurais presque envie de vous dire bienvenue dans ces podcasts car il y a plein d’histoires dans l’histoire du cancer de Caroline. Cancer du sein agressif annoncé 1 mois avant le lockdown complet. Elle a eu droit à son mari pour la consultation d’annonce et puis plus rien. Elle a vécu le confinement de la maladie pendant que tout le monde était confiné finalement ça l’arrangeait bien mais ce qui a été très dur dans cette histoire, c’est qu’elle a été séparée de sa fille qui a une maladie génétique rare et qui a été mise à l’abri à la campagne chez ses grands-parents. Dur dur mais il fallait la protéger non seulement du covid en raison de sa maladie mais aussi de toutes les émotions liées au cancer qui sont plus difficiles à gérer pour elle. Nous avons parlé de tant de choses : Son rôle d aidante pour sa fille depuis qu’elle est née, et son père diagnostiqué à la naissance de sa fille d’un cancer du côlon métastasé. Et puis, comme si ce n’était pas suffisant, 15 jours après son diagnostic, sa maman est également diagnostiquée d’un cancer du sein et elle nous dit que c’est ce qui a été finalement le plus dur pour elle car elle n’a pas pu être à ses côtés à cause du confinement. De reconstruction à plat, de la reconnaître comme une reconstruction à part entière. De l’importance que les femmes soient préparées avant qu’on leur enlève un sein, qu’on leur donne déjà des infos. Du refus qu’elle a reçu d’enlever son second sein. De son chemin de reconstruction et ce qui l’a amenée à devenir patiente partenaire et patiente partenaire formateur. Elle estime avoir subi son parcours de soins et elle souhaite aider les personnes à devenir actrices de leur parcours de soins, leur parcours de vie finalement. De ses projets magnifiques et ses activités ressources. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Si vous voulez vous faire un shoot d’espoir ou si vous avez besoin d’espoir à haute dose, vous êtes au bon endroit ! Mon mari me reproche souvent d’utiliser trop de superlatifs et ça me saoule d’ailleurs parce que je vis ma vie au superlatif mais je peux vous dire que les superlatifs ne sont pas suffisants pour décrire Jeanne. Elle est plus qu’extraordinaire. Son combat a commencé quand elle avait 5 ans, elle a été piquée par une tique et les problèmes de santé n’ont jamais cessé depuis. Douleurs articulaires, musculaires, fatigue… Aucun diagnostic n’est posé, tout est flou, on l’appelle même « tamalou » quand elle est enfant parce qu’elle a tout le temps mal mais elle croque la vie à pleines dents jusqu’au jour où tout s’aggrave. Errance médicale, erreurs médicales, un processus sans fin et le parcours du combattant, il fallait absolument que ça s’arrête. Jeanne n’a rien lâché et heureusement, elle est tombée sur un médecin ange gardien, il a tout décortiqué depuis cette piqûre de tique, Jeanne a pu comprendre, elle a pu tout comprendre depuis le début et surtout surtout surtout, elle a pu enfin se dire que si on avait trouvé ce qui lui arrivait, on pourrait la soigner. Je vous laisse découvrir cet épisode extraordinaire. Jeanne, du haut de ses 20 ans, a beaucoup à nous apprendre sur la vie. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
✨Enfin LA BOÎTE À OUTILS pour tenter d'apaiser cette peur des journées de contrôles. 🤗Bienvenue dans ce 2ème épisode sur le #SCANXIETY ! 👉Dans le première partie, je lis et commente des témoignages que j’ai récoltés sur les réseaux sociaux, c’était important pour moi de reprendre vos mots/maux et ça permet également de se reconnaître et par la force des choses, légitimer cette peur. 👉Dans la seconde, nous explorons ensuite plein de moyens de s'aider, des petits trucs et astuces, une sorte de petite boîte à outils pour gérer "au mieux" et surtout comme on peut cette peur. 🎩Pas de solutions miracles, mais nous ouvrons ensemble le champ des possibles, nous explorons d'autres manières de penser et ce qui a aidé les autres et qui pourrait également nous aider ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Scanners, examens de contrôles, journée de contrôles, prises de sang aussi parfois... tout cela génère beaucoup d’anxiété pour la plupart des patients. Par où et par quoi commencer, j’ai tant de choses à vous dire sur ce phénomène, comment dirais-je ? Ce phénomène assez infernal pour beaucoup. Le scanxiety, deux mots scan et anxiety condensés pour former le mot scanxiety, terme anglo-saxon tellement plus court, facile et imagé pour décrire la peur terrassante des journées de contrôle. Terrassante, handicapante, chamboulante. Disons-le, elle est tout juste paralysante par moments. Bienvenue dans ce podcast qui traite d’un sujet extrêmement important et dont on ne parle pas assez. Du coup, j’ai décidé de me lancer dans mille recherches et lectures, un paquet d’écoutes de conférences et de podcasts anglo-saxons sur le sujet pour vous offrir aujourd’hui les deux premiers podcasts francophones qui traitent de la peur terrassante des journées de contrôle. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Delphine a un rire qui perce les nuages, elle a un cœur énorme et une sensibilité qui me touche profondément. Qu’est-ce que j’aurais adoré rencontrer une socio-esthéticienne comme elle pendant mes chimios. A vrai dire, je n’en ai pas rencontré à l’hôpital pendant mes soins. C’était donc très important pour moi d’interviewer Delphine pour qu’elle explique son métier, l’IMPORTANCE de son métier et le bien qu’elle fait aux patients et personnellement, je trouve que la socio-esthétique devrait faire partie intégrante du parcours de soins dans tous les hôpitaux. Delphine prend soin du corps par le toucher, les massages, des soins plus spécifiques des mains, des pieds, du cuir chevelu et j’en passe, mais elle fait bien plus que prendre soin du corps, elle soigne l’âme de ses patients. Et ça, c’est magnifique ! Elle nous raconte ses journées, ses rencontres, son métier qu’elle fait avec passion et amour. Travaillant notamment en hémato, elle brise la solitude des personnes qui passent des mois en chambre stérile. Laure qui a été touchée par une leucémie nous explique avec beaucoup d’émotions, dans la deuxième partie du podcast, que les visites de Delphine étaient les seuls moments dans les moments critiques où elle pouvait être touchée, massée, chouchoutée. Parce que c’est cela, Delphine chouchoute ses patients, elle n’est ni le soignant, ni la famille, ni l’amie proche et elle reçoit bien souvent de nombreuses confidences des patients qui ne peuvent pas toujours dire certaines choses à la famille ou au conjoint ou aux soignants. Je peux tout à fait le concevoir. Ces moments de détente où elle permet aux patients de se reconnecter avec leur propre corps favorisent le partage et les confidences et puis elle a un cœur énorme prêt à accueillir des milliers de confidences ! Encore une fois, le cancer ce n’est pas QUE une histoire de traitements, de chimios, de protocoles, le cancer c’est un corps malmené, c’est un trauma, c’est le ciel qui vous tombe sur la tête, c’est énorme et c’est important de soigner la personne dans son entièreté. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Aujourd’hui je vous offre un voyage, un voyage dans des contrées lointaines, au Burundi, au Canada chez les Amérindiens, dans la cité interdite de Pékin, à la Villa Médicis à Rome, au Concertgebouw à Amsterdam, au sein des chœurs de Monte Carlo, à Bâle, mais aussi dans les Vosges, en forêt, ou tout simplement près d’un arbre, un arbre que vous aurez choisi dans une forêt ou dans un parc urbain… peu importe. Je vous propose aussi un voyage intérieur, oui à l’intérieur de vous-même, au son de la voix de Vincent. Un voyage en enfance aussi pour découvrir ou redécouvrir quelles étaient vos rêves, ce qui vous procurait de la joie, de l’émerveillement. C’est le petit Vincent avec sa voix toute aigüe qui lui a dicté les mots « loups, amérindiens, canada », le petit enfant intérieur qui est arrivé à la rescousse quand plus rien n’allait pour le grand adulte extérieur. Et j’avoue que je cite ces mots en hommage à ma copine Séverine qui a fait l’épisode 4 du podcast et qui nous a quittés beaucoup trop tôt, elle parlait toujours du petit enfant intérieur et du grand adulte extérieur et je trouvais que c’était tellement juste et touchant. Le petit enfant intérieur de Vincent l’a sauvé. Il ne savait pas dire non, il ne connaissait pas ses limites, il était pris dans un tourbillon jusqu’au jour où il perd sa voix et ensuite s’écroule sur scène. Tomber pour mieux se relever ? Tomber une fois, deux fois pour naître à qui on est vraiment. Sait-on qui on est vraiment ? Ou sait-on vraiment qui on est ? La forêt et le chant lui ont permis de rencontrer le vivant en lui et merci à lui de partager son histoire avec tant de générosité, d’authenticité et de cœur. Un épisode vraiment poignant, une expérience musicale aussi. Honorons le vivant en nous. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Wow, quelle histoire et quel espoir à très haute dose. Laure a été touchée par une leucémie foudroyante à 35 ans. Maman de 2 jeunes enfants, elle était super sportive et mangeait très sainement. Ça a été même difficile pour elle de croire au diagnostic puisque le matin même elle faisait un footing. Des hauts, des bas, des rebondissements, des mauvaises nouvelles en cascade mais toujours de l’espoir, elle a toujours gardé espoir. Elle était réfractaire à toutes les chimios, elle n’avait pas de donneur compatible, y avait mille raisons de baisser les bras et de perdre confiance mais notre Laure, elle a gardé la tête haute, elle s’est fixé plein de petits objectifs et elle s’est même lancé dans un grand projet que Maxime a relayé, une campagne de sensibilisation sur le don de moelle, je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir la belle histoire. Ce qui m’a marquée dans son histoire, c’est cet enfermement en chambre stérile pendant des mois. Merci aussi à Maxime d’avoir témoigné, il a été d’un grand soutien pour Laure, comme une petite lumière dans son parcours, la faire rire, lui changer les idées, lui apporter de la légèreté et une bonne dose d’humour, lui lancer des petits défis sportifs qui l’ont portée, lui apporter un maillot avec Never give up et des tennis, et aussi l’ouvrir à tout un champ de soins de support comme la méditation et la sophrologie, des approches complémentaires à la médecine traditionnelle auxquelles Laure s’est ouverte et qui l’ont bien aidée. Maxime nous partage des aspects de sa vie de grand sportif, la philosophie du sport, l’importance de l’activité physique, comment il a accompagné Laure et d’autres personnes, et ses magnifiques projets pour sensibiliser au sport santé. Bon Maxime aurait adoré que Laure chante mais ce sera pour un autre podcast ! Merci à Laure et à Maxime pour ce moment de partage profond, super sympa, détendu à dévorer de bons chocolats belges, enfin surtout Maxime 😉 et très très longue vie à vos projets dans la santé, c’est merveilleux ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Aujourd’hui nous accueillons Alix Goerens, diététicienne spécialisée en cancérologie, qui va nous parler de dénutrition, de perte d’appétit, de malnutrition mais pas que ! Ce podcast vient compléter la série des podcasts sur la nutrition que j’ai enregistrés avec Stéphanie Roland et Camille de la plateforme Zest et si le thème vous intéresse, je vous invite à également écouter - L’épisode #45 sur la prise de poids et le cancer et la prise de poids et l’hormono - L’épisode #46 ou nous avons décodé le vrai du faux en parlant du régime cétogène, du sucre et du jeune - Et l’épisode #47 sur l’assiette idéale avant, pendant et après le cancer Nous avons échangé autour de ce problème de santé publique qui touche 2 000 000 de personnes en France. C’est quoi exactement la dénutrition ? Qui est concerné ? Est-ce que c’est que dans le cadre de la maladie ? Et quid des régimes hyper amincissants, et des seniors qui ont parfois du mal à s’alimenter ? Quel est le rôle de l’accompagnant dans tout cela ? Ce n’est vraiment pas évident de préparer à manger pour une personne qui n’a pas ou plus d’appétit. Une relation compliquée peut s’installer, la personne qui n’arrive pas à manger peut se sentir coupable, bref ce n’est pas simple. Quelle est la différence entre malnutrition et dénutrition ? Comment prend-on en charge une personne dénutrie ? Quels sont les conseils diététiques ? Quand avoir recours aux compléments nutritionnels oraux qui sont souvent écœurants et même la nutrition artificielle qui peut être vécue comme un échec ou au contraire comme un soulagement pour certaines personnes très malades et pour l’entourage aussi. Et puis Alix nous parlera du projet qu’elle a lancé avec 2 autres personnes. Ce projet s’appelle AMA, Aller Mieux Autrement. Elles ont toutes les 3 à cœur d’aider un maximum de personnes dénutries et/ou qui ont du mal à s’alimenter dans le maintien de leur état nutritionnel. Un superbe projet et je dis un grand bravo ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’autofinancer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://www.buymeacoffee.com/delphine.remy 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : info@delphineremy.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Allez zou, on enfile ses baskets et on va se balader en écoutant ce podcast avec Jocelyne Roland. On sait tous qu’il est si important de bouger, que l’activité physique est un médicament extraordinaire à la portée de tous et sans effet secondaire et on est beaucoup trop nombreux à ne pas bouger assez avec nos foutus jobs de bureau entre autres… Ce podcast s’adresse à tout le monde et même ceux qui sont très actifs car nous allons parler de l’importance de bouger et de pratiquer de l’activité physique certes, mais aussi de l’importance de la pratiquer « convenablement ». Oui, oui, elle peut être délétère pour certaines parties du corps, notamment le périnée si on ne la fait pas convenablement, mais attention, pas de panique, c’est hyper simple et Jocelyne prend le temps de nous expliquer. Nous avons parlé de respiration, de notre cher périnée qui prend cher avec l’âge, la maladie, les accouchements, la ménopause. Messieurs, vous avez aussi un périnée donc ce podcast est pour vous aussi. Nous avons parlé de plein de petits trucs et astuces pour faire sa gym sans y penser, plein de petit tips and tricks qui a force de les faire peuvent devenir des automatismes et nous apporter un réel bien-être dans notre vie. Faire sa gym sans y penser peut nous faire apprécier le mouvement davantage et ensuite nous faire découvrir ou redécouvrir le plaisir de bouger. Voilà un podcast super sympa avec plein de petits conseils bien précieux pour vieillir en bonne santé, c’est quand même tellement important et ça se prépare avant, tout en gardant à l’esprit quelque chose de très positif, même si notre corps a été malmené, il a une capacité inouïe à récupérer et se reconstruire ! Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’auto-financer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://fr.tipeee.com/naitre-princesse-devenir-guerriere/ ❤️ APPRÉCIATIONS : Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de personnes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Tout d’abord et avant tout, ce podcast s’adresse à tout le monde parce que la libido, le désir sexuel et le désir amoureux concernent tout le monde. Qu’est-ce que j’ai adoré cet échange avec Sébastien Landry qui a de multiples casquettes dont celle de psychosexologue spécialisé en cancérologie et directeur de la super collection de livres « Et si on allait mieux » des Editions In Press qui promeut la santé sous toutes ses formes, y compris celles auxquelles on ne pense pas ! Aujourd’hui, nous allons faire la distinction entre la libido qui est physiologique, le désir sexuel qui se passe au niveau du cerveau et qui entraine bien évidemment une réponse physiologique et le désir amoureux qui concerne les affects. Eh bien, la confusion entre les 3 peut entrainer des problèmes donc merci à Sébastien de remettre de l’ordre dans tout cela. Il va aussi remettre de l’ordre dans toutes ces définitions de la sexualité. C’est quoi au fond la sexualité ? Est-ce que les caresses, la tendresse, des moments rien qu’à deux, c’est déjà de la sexualité ? Redéfinir le terme permet de déculpabiliser dans certaines circonstances. Merci pour ce nouveau regard. Nous parlerons aussi du fantasme, de l’importance du fantasme, l’imaginaire fantasmatique pour aider à rebooster le désir sexuel. Tant de choses et d’événements peuvent perturber ce désir, la maladie, les traitements, le manque d’estime de soi, la fatigue, la tête pleine de beaucoup trop de préoccupations, le boulot, les enfants, un paquet d’années de mariage qui enlèvent ce côté nouveau que le cerveau aime quand même vraiment bien. Bref tant de choses… Sébastien nous donne des tips and tricks, ses ouvrages sont super pratiques et nous avons couvert pas mal de sujets qui permettront de déjà mettre certaines petites choses en place. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’auto-financer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://fr.tipeee.com/naitre-princesse-devenir-guerriere/ ❤️ APPRÉCIATIONS : Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de personnes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Une femme écrivait “La voix de Christophe est comme un câlin”. Je confirme, elle apaise et ses propos consolent. Quelle chance j’ai eue de pouvoir interviewer Christophe André et quel bonheur de pouvoir publier cet épisode le jour de la sortie de son livre Consolations illustrées. Illustrées de 80 tableaux, une pure merveille. Ce podcast est à écouter et à partager sans modération. Puisse-t-il vous consoler, vous donner quelques clés pour apporter de la douceur dans votre vie, un peu plus de bonheur, des consolations, des auto-consolations dans les moments de désolations. On a tous connu, on connaît et on connaîtra toujours des moments de désolation tant qu’on est en vie, les consolations et les auto-consolations sont donc indispensables tous les jours. Un jour, nous consolons, le lendemain, nous sommes consoles. Comment consoler ? L’art de la consolation ? Le kairos, les bonnes paroles aux bons moments. Pourquoi est-elle parfois si difficile à donner ou à recevoir ? Christophe André nous explique tout cela en s’appuyant sur son vécu et celui de ses patients. L’importance des petits et grands bonheurs pour traverser les orages. L’importance aussi de ne pas se laisser glisser et sombrer dans la morosité, l’amertume, la désolation mais d’avoir l’esprit du débutant et essayer des petites choses pour rebondir, sortir la tête de l’eau. Il y a cette idée de mouvement, d’action, de décision et d’effort en quelques sortes mais un effort fécond, un effort agréable. La maladie, le deuil, le handicap sont de grands pourvoyeurs de souffrances et de désolations. La consolation ne neutralise pas la peine, elle ne la nie pas non plus. Christophe écrit : « Consoler, c’est savoir et accepter que nos paroles ne soulagent qu’imparfaitement la peine ; mais c’est aussi souhaiter que cette peine ne soit pas vécue dans la solitude. La consolation est un acte de présence aimante, même si elle est parfois impuissante. » Christophe nous parlera aussi de son cancer, du choc de l’annonce, de la peur des journées de contrôle, de la méditation qui l’aide au quotidien. Je vous invite à vous laisser bercer par sa voix consolatrice. Livres : Consolations, celles que l'on donne et celles que l'on reçoit & Consolations illustrées Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’auto-financer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://fr.tipeee.com/naitre-princesse-devenir-guerriere/ ❤️ APPRÉCIATIONS : Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de personnes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
L’énergie de notre Julie est juste magnifique, elle est contagieuse, elle fout la pêche. C’est vraiment un podcast feel good d’une sacrée nénette qui en a vu de toutes les couleurs et elle est là, debout à la tête des Franjynes, engagée avec tant de choses à partager. Nous avons parlé de son entreprise, son premier bébé. Quelle belle mission mais quel parcours du combattant pour obtenir un emprunt quand on a eu un cancer sans parler des investisseurs qui n’ont pas toujours confiance quand le seul ou la seule propriétaire de la boîte a eu un cancer, elle nous dévoile des choses dont on n’est pas spécialement au courant et c’est important de savoir pour continuer à faire bouger les lignes. Un cancer à 27 ans quand on a une vie ultra saine, c’est trash. 27 ans, cancer hormonodépendant, des chimios qui flinguent les ovocytes et toute cette question de la maternité. Je trouve cela atrocement difficile. Julie a dû courageusement faire le deuil de la maternité et elle prend le temps de nous expliquer son cheminement, de même que son cheminement par rapport à la mort. Qu’est-ce que c’etait touchant. Et puis revirement total de situation… elle avait plus de chance de gagner au loto que d’avoir un enfant et bien, Bowie d’amour est arrivée il y a 7 mois, une pupuce en pleine santé… que du bonheur mais un chamboulement néanmoins quand on a pris tant de temps à faire le deuil de la maternité et quand on a rempli sa vie pour combler ce manque d’enfant. Elle se livre avec cœur sur ces revirements de situations. Nous avons parlé de son engagement, de sa volonté d’être inclusive, de sa déception devant une certaine discrimination au sein du cancer et même au sein d’un même cancer, on est tous et toutes ensemble, et on est tous là pour s’entraider et se soutenir. On a parlé de l’après, des stigmates de la maladie, du syndrome post-traumatique, de la magie du corps, du pardon, de l’autocompassion et plein de choses encore, bref c’était intense et je vous invite à vous joindre à nous dans cet échange cœur à cœur. Perso, j’ai enfilé mes baskets pour réécouter l’épisode avant de le poster et toute l’énergie de Julie m’a fait un bien fou, j’avais la banane comme après l’interview en vrai. Je vous souhaite une bonne écoute ! 😘 🤝 SOUTENIR LE PODCAST En terme de temps, de travail et de moyens, ce podcast représente un énoooorme investissement. Un effort qui m’est rendu au centuple grâce à tous vos mots doux, vos écoutes, vos commentaires et j’en passe. Et pour cela, MERCI de tout. Mon intention, aujourd’hui, est de pouvoir rendre le podcast pérenne. Je souhaiterais, pour cela, que le podcast puisse s’auto-financer. Recevoir le soutien de mes auditeurs serait le plus beau des cadeaux, dans le cadre de cette quête. Un petit montant (1 euro, 2 euros, 5 euros) peut faire une énorme différence. Selon les moyens de chacun, et selon les envies surtout ! La gratuité de mon podcast est et restera ma grande priorité, quoi qu’il arrive. Je veux qu’il puisse aider le plus grand nombre, peu importe les moyens. Pour soutenir le podcast >> https://fr.tipeee.com/naitre-princesse-devenir-guerriere/ ❤️ APPRÉCIATIONS : Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de personnes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy, Alexandre Ryelandt et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
👉Ça fait déjà un p’tit temps que ce thème et ce terme de BURN OUT DES PATIENTS ou burn out medical me trottent en tête mais personne ne semble en parler de manière officielle ou "rassemblée" dans des podcasts ou ailleurs. 👉En tapant "burn out médical" dans la barre de recherche de Google, je tombe évidemment sur 1 multitude d'articles sur le burn out des soignants, sur leurs conditions de travail, tt cela est très important et c’est un vrai sujet dont il faut également parler mais ce n'est pas le propos du jour. Du coup, j'ai tapé "burn out des patients" et je suis rebelote tombée sur les mêmes articles. J'ai alors essayé : 👉ras-le-bol des patients 👉ras-le-bol de tout acte médical 👉patient qui ne supporte plus tt acte médical 👉patient qui ne supporte plus qu'on le perfuse, qu’on le touche, qu’on le découpe, patient qui n’en peut plus ! Malheureusement, il n’y avait toujours pas d’article sur le sujet … 🌟Alors j’ai décidé de vous en parler. Et pour ce podcast, j’ai invité Camille de @drawyourfight. Camille a deux casquettes 🧢: 1️⃣elle est patiente car elle souffre de douleurs chroniques 🤕 2️⃣elle est en 5ème année de médecine, donc médecin tout bientôt 👩‍⚕️ Deux casquettes, deux regards👀. 👉Dans la seconde moitié du podcast, je lirai des témoignages de patients recueillis sur les réseaux et Camille commentera chaque fois en tant que soignante et patiente. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartle
Isabelle Paelinck est tatoueuse réparatrice mais elle est bien plus que ça, elle accompagne les femmes dans leur chemin de reconstruction et nous avons parlé de tout type de reconstruction… - Décider de reconstruire un volume mammaire et ensuite se faire tatouer une aréole et un mamelon en trompe l’œil juste hallucinant. - Décider de ne pas reconstruire un volume mammaire et donc de rester à plat et par exemple se faire tatouer un dessin artistique. - Ou tout simplement décider de ne pas faire de tatouage du tout mais Isabelle peut intervenir dans ce cas de figure aussi car elle fait de la réparation de cicatrices au collagène, ça s’appelle du microneedling qui permet de lâcher des adhérences s’il y en a, d’assouplir des cicatrices si c’est nécessaire et de les rendre plus esthétiques. Nous avons été très inclusives dans ce podcast et nous avons parlé de toutes les options possibles dans la plus grande bienveillance. Ce que je souhaitais dans cet épisode, c’est aussi de lever les tabous et informer le grand public. Quand on perd un sein, on perd généralement TOUT, le sein ET l’aréole ET le mamelon, c’est souvent une étape qui est skippée dans la tête des gens, et nous tenions aussi à rappeler que la reconstruction mammaire n’a absolument rien à voir avec une chirurgie esthétique du sein. « Hop on glisse une prothèse et youpieee basta l’affaire est faite » et on se retrouve avec de jolis seins tout fermes tout beaux. Non, non, et renon, il n’en est rien, c’est bien souvent un long parcours compliqué, et pour la patiente, et pour le chir. Nous avons abordé un paquet de sujets passionnants. Son métier encore si méconnu. Comment elle accompagne les patient.e.. Les différentes étapes du tatouage d’un ou de deux seins. Comment elle sublime des cicatrices. Tout cet aspect de rendre le corps « complet »… c’est quoi rendre le corps complet ? C’est le chemin de chacun et chacune. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartle
J’ai reçu un message de Céline il y a un an, je m’en souviens comme si c’était hier. 36 ans, de jeunes enfants. Pour elle, le cancer était synonyme de fin, de mort et on peut parfaitement la comprendre, elle avait un passé tellement lourd avec cette maladie ayant perdu sa mère, sa grand-mère et sa meilleure amie en 3 ans. Comment ne pas associer, comment ne pas se dire que sa propre issue sera la même ? Je me souviens avoir ressenti de la colère contre cette maladie quand j’ai reçu son message et me dire « mais, est-ce que ce foutu cancer peut pas foutre la paix (désolée pour le choix des mots) à cette jeune femme qui a déjà perdu 3 personnes proches ? » Elle a été accompagnée pour gérer tout cela et surtout retrouver espoir et confiance en la vie. Pas à pas, elle a regagné confiance, ce cancer n’allait pas la foutre à plat, les traitements oui mais pas le cancer. Céline n’a pas arrêté de se mettre en mouvement, faut dire qu’elle avait une culture sportive depuis toujours mais elle dit aujourd’hui que la course à pied a été sa manière de gérer toute cette angoisse et de passer à travers cette tempête. C’était son échappatoire à elle, sa petite bulle où tête et corps ne faisaient plus qu’un, où tout semblait s’aligner et elle oubliait le temps de sa course qu’elle était malade. Et puis indéniablement, quand on court, on se prend un méga shoot d’endorphines qui nous rend euphoriques. Je réalise bien que la course à pied n’est pas donnée à tout le monde et perso, je suis vraiment pas fan, il fut un temps où j’adorais. Mais j’insiste plus sur le fait de trouver cette échappatoire, cette petite bulle qui nous fait du bien, qui nous ressource, ce moment où on se sent bien ou mieux parmi tous ces traitements. Que ce soit de la marche, de l’art-thérapie, du Reiki, ce moment qui nous fait sortir de cet état de malade. On parle également d’acceptation, accepter que le corps ne soit plus aussi performant alors qu’on est si jeune, accepter ce chemobrain et cette fatigue terrible de l’après, accepter que les traitements ne soient pas finis et qu’il y en a encore pour x années d’hormono. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartle
Pourquoi c’est comme ça ? C’est le titre du livre que Caroline a co-écrit avec 3 autres personnes. Avec ses enfants, Caroline aime toujours bien s’appuyer sur un livre pour illustrer des étapes importantes de la vie comme l’arrivée d’un petit frère ou une petite sœur, la rentrée à l’école…, et elle n’avait pas trouvé de livre qui parlait de la mort d’un enfant, en tous cas pas comme elle le souhaitait. Caroline a été touchée par l’épreuve la plus difficile au monde, enfin c’est ce que je pense, la perte d’un enfant. Merci à elle de m’avoir contactée pour raconter son histoire. Ce moment de partage restera à tout jamais gravé dans mon cœur et nous avons tous les deux senti la belle présence de Sébastien. Caroline nous raconte cette histoire de montgolfière qui est magique, mais pas que pour la mort d’un enfant. A la base, cette histoire a été inventée par un médecin pour une maman qui allait décéder et laisser ses enfants. Pourquoi c’est comme ça ? est un très beau livre sur la mort et qui fait appel à notre imaginaire. Ce bel imaginaire qui apaise nos peines, nous fait voyager et déplace les murs de cette petite chambre stérile où Sébastien a passé des mois sans pouvoir sortir. L’imaginaire et l’amour… La place de l’imaginaire et de l’amour dans la maladie et la mort. Nous avons abordé des thèmes très importants comme dire ou ne pas dire la vérité, les non-dits, la courbe du deuil, l’image utilisée par Christophe Fauré pour illustrer le deuil, la place du couple dans une telle épreuve, l’espoir en fin de vie, l’importance de parler du défunt, et puis Caroline nous explique tout ce qu’elle a mis en place avec son mari, leur association « Les Avions de Sébastien » pour financer la recherche de cette leucémie si rare. Merci Caroline d’avoir ouvert ton cœur, tu nous apportes un petit surcroit d’âme, et merci à Sébastien et à tous ces enfants disparus beaucoup trop tôt de nous mener sur le chemin du cœur. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartle
Oulalala quel épisode émouvant… bienvenue dans la montagne russe émotionnelle de Mélanie et dans la mienne aussi pendant l’enregistrement de ce podcast. Ce qui me frappe dans toute l’histoire de Mélanie, ce sont les rencontres qu’elle a faites. Des rencontres qui marquent à vie. Une yoga thérapeute, une socio-esthéticienne, les personnes de l’Institut Rafael et puis Sabrina, sa chère et tendre Sabrina avec qui elle a fait la paire. Une amitié forte est née, de même que de beaux projets. Même si elles n’avaient pas exactement le même cancer du sein, elles avaient plein de points communs et elles ont terminé leurs traitements en même temps. Mon dieu qu’elles se sentaient invincibles après tout ce qu’elles avaient vécu ! Plus rien ne pouvait leur arriver après avoir traversé cette tempête. Que voulaient-elles faire de tout cela ? Quel sens voulaient-elles donner à tout cela. Malheureusement, les projets de Sabrina ont été interrompus à cause d’une récidive. Mélanie est passée de patiente à accompagnante et elle nous partage cette expérience avec beaucoup d’émotions, j’ai été extrêmement émue par son partage. Elles auraient toutes deux aimé que ce binôme parfait dure pour toute la vie, Sabrina apportait de l’apaisement et du calme à Mélanie, puis c’est Mélanie qui a apporté de l’action et toute l’énergie qu’il fallait à Sabrina quand il a été question de lever des fonds pour qu’elle puisse aller se faire soigner en Allemagne. Une magnifique histoire mais une triste histoire. C’est dur d’accueillir des impasses thérapeutiques et c’est cela aussi la réalité de toute la k-ommunauté avec un k, la kommunauté des k-fighteuses. On a parlé de culpabilité, de ressources insoupçonnables et insoupçonnées, de féminité, d’être acteur de son parcours de soins, de soins de support, de médecine intégrative, de grandes joies et de terribles peines mais plus encore. Nous avons également mentionné beaucoup d’associations, d’endroits, d’expos, de noms et je vous invite à aller checker la page de Mélanie sur mon site pour y découvrir toutes ces belles initiatives. Julie des Franjynes, le Gang des Crânes Rasés, l’Association Skin, l’Institut Rafael bien évidemment, la Pharmacie Eiffel commerce. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
La veille de ses 35 ans, Abelia découvre une petite boule au sein et puis tout s’enchaîne à une vitesse v-v’. Tripe négatif, BRCA2, une semaine s’écoule entre le diagnostic et la première chimio. Pas le temps de se poser un milliard de questions. J’ai dit « pas le temps », eh bien, ce thème du temps est très présent dans toute l’histoire d’Abelia et ça m’a fascinée. Ces moments d’attente dans les salles d’attente et pendant les chimios pendant lesquels son projet de livre a germé, la distorsion du temps dont elle parle souvent, cette sensation de jetlag, d’être un peu déphasée pendant les chimios, on ne sait plus trop quel jour on est. On est là et pas là, un peu en-dehors du temps et de la réalité et à la fois, le temps ne s’est pas arrêté pendant son cancer, elle insiste là-dessus et je reprends ses mots « Tu peux vivre plein de choses pendant la maladie, tu peux continuer à avoir une vraie vie. » On ne s’est pas attardé sur les traitements, ce n’était pas le but du podcast mais nous avons parlé de son livre que je vous conseille tous. Lolo Land, un guide du cancer du sein pour routardes hors du commun. Une pure merveille qui devrait traîner partout. L’idée : le cancer est un voyage initiatique. Elle ne trouvait pas toutes les infos de manière condensée et du coup, elle a décidé de créer ce guide du routard en rassemblant toutes les infos utiles pour se préparer à ce long voyage. Ce guide est une mine d’or et un magnifique outil de communication et perso, je trouve qu’il est également un voyage à lui tout seul. Ce podcast est tellement positif, c’est vraiment le genre d’interview qu’il est bon d’écouter quand on a un coup de mou, c’est comme une bouffée d’air frais. Abelia a voulu faire quelque chose de sa maladie, elle a découvert une nouvelle passion, la plongée sous-marine en pleine chimio. Je vous laisse découvrir son histoire, laissez-vous porter par ses mots et je conclurai en la citant « Un chemin peut s’ouvrir à soi qu’on n’aurait peut-être jamais pris si on n’avait pas vécu la maladie. » Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie d’avoir fait le trajet pour aller rencontrer Camille à Paris. On était toutes les deux assises par terre dans ma chambre de Airbnb et j’ai adoré notre conversation cœur à cœur. Notre Camille, elle a été touchée vachement jeune par une tumeur neuroendocrine bronchique qui lui a fait perdre l’entièreté de son poumon droit. On lui a d’abord parlé d’une masse mais tout était si flou, est-ce bénin, est-ce malin ? On lui a ensuite présenté son cancer comme étant un « gentil cancer »… ça ne me plait pas des masses, ça me révolte même cette manière de présenter les choses même si ça part d’une bonne intention. En attendant, quelques semaines plus tard, le gentil cancer lui a coûté un poumon et elle a bien morflé pendant 6 mois. La rééducation était longue et douloureuse physiquement et psychologiquement. Dans ce cadre-là, nous avons parlé de ce petit mot en trois lettres Q.U.E. Elle n’a eu qu’UNE opération et qu’UNE semaine d’hôpital, on entend beaucoup de personnes dire cela quand elles n'ont pas eu de traitements lourds comme la chimio par exemple et certaines d’entre elles ressentent un profond malaise, un problème de légitimité dans la maladie. On tenait à évoquer ce sujet. Le podcast se divise en plein de sous-parties parce qu’on a parlé de tellement de choses, notamment de ses multiples projets. dont @poumonoprix et @ma.tumeur.neuroendocrine qui lui ont permis de comprendre ce qui lui arrivait, d’intégrer tout ce tsunami émotionnel et physique et aussi d’accepter et en plus de sensibiliser autour de ces tumeurs rares et de créer du lien entre les personnes touchées par cette maladie. Elle a donné des ateliers créatifs en tant que bénévole dans une maison de l’après-cancer, elle a mis au service des autres tous les outils qui l’avaient aidée pendant sa maladie. Magnifique ! Un an plus tard, elle a décidé de se professionnaliser et je trouve ça super qu’on ait pu aborder ce thème si important de la rémunération après un cancer. Cancer qui induit inévitablement une certaine précarité pour les personnes indépendantes. On s’est dit qu’on lèverait les tabous autour de cette question de la rémunération. Elle revient souvent chez les personnes qui ont donné beaucoup de temps bénévolement pour les personnes touchées par la maladie mais qui, à un moment donné, aimeraient se professionnaliser tout en continuant à aider les personnes malades ou en post-maladie. Allez zou, brisons les tabous ! Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Vous êtes très nombreux à connaître Daphné qui a eu la gentillesse de nous offrir son temps pour venir nous parler d’hormonothérapie. C’était l’épisode 4. Un épisode qui a marqué et aidé énormément de femmes et il garde encore et toujours la première place au classement des écoutes, je vous invite vraiment à l’écouter. Alors, je ne peux pas vous cacher mon enthousiasme et j’aimerais vous dire que celui-ci est tout aussi passionnant. Il se divise en deux parties. Dans la première partie, nous parlerons de génétique et finalement, je trouve que tout le monde devrait connaître ce qu’elle nous apprend aujourd’hui. La génétique nous concerne tous. Dans la deuxième partie, nous débattrons autour de la notion de risque qui nous concerne aussi tous. Le risque (le risque de rechute, le risque de développer un cancer, le risque génétique), une notion qui passionne Daphné, une notion si abstraite et subjective qui dépend tellement du vécu de la personne. Le rêve avec Daphné, c’est qu’elle explique tout de manière si imagée, humaine et agréable à écouter. Il y a parfois un tel micmac dans toutes ces histoires de prises de sang génétiques que j’ai trouvé utile (et passionnant aussi évidemment) qu’on reprenne tout à zéro et qu’à la fin du podcast, on ait enfin tout compris ! La génétique a tellement évolué ces dernières années, c’est fou. Il y a 15 ans, la question d’une éventuelle hérédité se posait après les traitements, en 4 ou 5ème position, aujourd’hui, cette question génétique interfère avec la prise en charge initiale du cancer. Nous entrons donc dans une ère de personnalisation du dépistage et du traitement, c’est fascinant. On ne pouvait pas ne pas reparler de l’histoire d’Angelina Jolie qui a marqué l’ère de la génétique. Daphné nous explique ce qu’est un cancer génétique, une mutation ou un defect génétique et un test génétique. La grande question évidemment est la suivante « Pourquoi ne testons-nous pas toute la population ? » Daphné y répond. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Vous connaissez peut-être déjà Ingrid qui était l’invitée dans l’épisode #24 avec Aurore Lafosse, chirurgienne plasticienne. Elle nous avait parlé de la reconstruction d’un sein et/ou d’une image corporelle. Aujourd’hui, nous allons parler d’activité physique (AP). D’AP pour tous, d’APA pour les personnes malades, de recommandations scientifiques, de modalités de l’AP, des bénéfices physiques et psychiques mais le plus important dans tout ça, nous allons avoir un autre regard sur le fait de bouger, d’être actif physiquement. C’est très bien les recommandations scientifiques mais comment trouvons-nous la motivation de commencer à bouger (pour certains), de continuer à bouger pour d’autres et de poursuivre pour tous ! On sait tous à quel point c’est important de bouger, d’être actif, de prendre soin de notre corps. Nous avons un corps mais nous sommes aussi un corps et bien souvent nous le négligeons. On a tous déjà éprouvé une certaine flemme à bouger, alors inutile de dire qu’en cas de cancer, elle est bien la la flemme… et pourtant l’AP est une arme extraordinaire pendant le cancer et après. Ingrid va nous éclairer sur le comment du pourquoi et le pourquoi du comment et je suis convaincue que tout commence par l’éducation. Quand on comprend mieux, on agit plus facilement. Pour moi, un changement de comportement passe par l’éducation, la compréhension et l’intégration de l’importance du sujet. Comment passer de la motivation extrinsèque, dans notre cas un médecin qui nous dit que c’est important de bouger, à une motivation intrinsèque ? Je vous invite à vous laisser porter par la voix rassurante d’Ingrid qui accompagne tous les jours depuis 20 ans des personnes touchées par le cancer, tout cancer confondu, elle les motive, elle arrive à les faire bouger, a leur donner vraiment envie de bouger et surtout de continuer et de poursuivre et ça, c’est juste génial. En tous cas, je travaille avec elle depuis quelques semaines sur d’autres projets liés a l’AP, et oulalalala, elle m’a bien motivée. Je conspue un peu nos boulots hyper sédentaires mais elle nous apprend plein de petits trucs et astuces pour intégrer de l’AP dans nos journées bien souvent trop sédentaires. On entendra quelques injonctions ici, mais ne les confondons pas avec les injonctions médicales ou toutes les injonctions qu’on déteste. Entendons-les comme une prise de soin de soi. Il faut bouger son corps = il faut prendre soin de soi, c’est peut-être bien la seule injonction que j’accepte sur ce podcast ! Je vous souhaite une bonne écoute et zou, je vous invite a mettre votre casque sur la tête et à aller écouter ce podcast en marchant !Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Sagesse, douceur, "dans la vie", optimisme, équilibre, artiste, féminité, voilà des mots qui illustrent parfaitement mon invitée. Valérie a été frappée deux fois par le cancer. 36 ans puis 7 ans plus tard. 36 ans dans une période de vie où tout semblait aligné, super boulot, supers enfants, bien dans son corps, un projet de 3ème bébé, tout allait bien et puis paf… le plus triste dans cette histoire c’est que le projet de bébé était en route et Valérie a dû avoir recours à un avortement thérapeutique. La perte et le deuil du bébé étaient finalement bien plus durs que le cancer et je peux vraiment l’imaginer, j’en ai même le bide retourné. Mais elle s’est accrochée à ce projet de bébé, ça l’a portée. Après le cancer, elle allait avoir un bébé, à part que ça s’est pas vraiment passé comme ça. Fausse promesse du médecin certes et moi, ça me fâche mais j’apprends beaucoup de Valérie, j’apprends de sa sagesse, elle ne veut pas regarder en arrière, elle veut aller de l’avant. De même qu’elle n’a probablement pas été soignée comme il faut à 36 ans, de nouveau ça me fâche mais elle, elle va de l’avant. Ce qu’elle ne dit pas dans le podcast, c’est toutes les douleurs qu’elle endure encore tous les jours comme les neuropathies, mais moi je le dis parce que je la trouve si battante, si courageuse, si résiliente. Dans son enfance, elle était danseuse, presque petit rat de l’opéra mais non, à 11 ans, on lui a dit qu’elle était trop petite et trop grosse pour l’être, ces mots d’adulte sur son corps d’enfant auraient pu la foutre par terre et lui faire haïr son corps toute sa vie, eh bien non, ces mots ont eu un impact diamétralement opposé. Avec les paroles réconfortantes de ses parents, ça m’émeut, la petite Valérie n’a pas arrêté la danse et a aimé son corps soi-disant trop gros et trop petit. 7 ans après son premier cancer, une belle période où tout était aligné à nouveau, repaf avec cette fois-ci, l’idée de la mort alors qu’elle n’y avait pas pensé une seule seconde 7 ans plus tôt. Je vous laisse découvrir son histoire et tout le chemin qu’elle a parcouru et qui l’a amenée à faire le choix de devenir une double amazone. Un chemin rempli d’obstacles et d’embûches, de douleurs aussi pour au final faire ce choix de rester à plat et être bien dans son corps, s’aimer juste comme elle est et rayonner. Nous avons débattu autour du terme reconstruction, autour du courage, de la féminité, de la liberté, des standards de beauté et plus encore. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
🌟Une nouvelle série de podcasts pour se sentir entendu.e, compris.e et moins seul.e pendant et après la maladie. 🌟 🙏J'espère de tout coeur que ces nouvelles capsules vous envelopperont d'une sensation rassurante et réconfortante. Dans ce 1er épisode, je parlerai : 💥du choc de l'annonce et de toutes les émotions qui peuvent nous envahir 👍de la légitimité de toutes ces émotions et réactions 🗣️des tabous à lever 🌪️de la vie qui bascule en 1/4 de seconde 💥de la sensation d'un avant et d'un après 🤲d'émotions qu'on a pas toujours envie d'accueillir, parfois on a juste envie d'être dans le non-accueil et c'est parfaitement OK!!! 🤬d'injonctions que je déteste au plus haut point (détestation/injonction/poison, un superbe trio qu'on n'oubliera plus jamais) 🤦‍♀️de maladresses de l'entourage 😫de déni, de colère, d'angoisse, d'impuissance, d'incertitude, d'action, de peur and more.... ⏰d'attente de résultats, parfois insoutenable 🌟Et puis évidemment de nos ressources insoupçonnables et insoupçonnées et des petites victoires à célébrer !🥳 J'espère de tout ❤️ que ces capsules vous feront du bien et si vous pouviez les flanquer dans les oreilles de l'entourage 🎧, ce serait vraiment top, ça permettrait de réduire le fossé, parfois abyssal, entre malades et entourage ! Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Ceci est le troisième podcast d’une série de 3 podcasts sur la nutrition et le cancer mais pas que finalement, nous allons aussi parler de prévention, des grandes familles protectrices, des grandes familles délétères, du sucre, des mythes et des idées reçues. J’accueille pour ces 3 podcasts Camille, diététicienne nutritionniste, nutrithérapeute et détentrice d’un master en santé publique et Stéphanie, ingénieure chimiste et fondatrice de la plateforme Zest . Le premier épisode était sur la prise de poids et le cancer, on a parlé de l’hormonothérapie et des autres sources de prise de poids pendant et après le cancer. Dans le deuxième épisode, nous avons décodé le vrai du faux en parlant bien évidemment du sucre, du fameux jeûne et du régime cétogène. Je trouve toujours très intéressant d’extraire la vérité de toutes ces idées reçues. Je tenais à vous offrir la vérité scientifique derrière ces idées reçues. Le troisième épisode est plus général et s’adresse aussi aux personnes qui ne sont pas touchées par le cancer puisque nous parlerons de l’assiette idéale avant, pendant et après un cancer et donc il y a un focus sur la prévention et on terminera par un petit quizz vrai faux (cuisson lente, oui non, alimentation bio, oui non, produits laitiers, oui non et j’en passe…). C’est parfois une telle jungle dans le monde de la nutri et c’était donc très important pour moi d’inviter des gens sérieux et compétents afin de pouvoir vous aider au mieux ! Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Ceci est le deuxième podcast d’une série de 3 podcasts sur la nutrition et le cancer mais pas que finalement, nous allons aussi parler de prévention, des grandes familles protectrices, des grandes familles délétères, du sucre, des mythes et des idées reçues. J’accueille pour ces 3 podcasts Camille, diététicienne nutritionniste, nutrithérapeute et détentrice d’un master en santé publique et Stéphanie, ingénieure chimiste et fondatrice de la plateforme Zest . Le premier épisode était sur la prise de poids et le cancer, on a parlé de l’hormonothérapie et des autres sources de prise de poids pendant et après le cancer. Dans le cet épisode, nous décoderons le vrai du faux en parlant bien évidemment du sucre, du fameux jeûne et du régime cétogène. Je trouve toujours très intéressant d’extraire la vérité de toutes ces idées reçues. Je tenais à vous offrir la vérité scientifique derrière ces idées reçues. Le troisième épisode est plus général et s’adresse aussi aux personnes qui ne sont pas touchées par le cancer puisque nous parlerons de l’assiette idéale avant, pendant et après un cancer et donc il y a un focus sur la prévention et on terminera par un petit quizz vrai faux (cuisson lente, oui non, alimentation bio, oui non, produits laitiers, oui non et j’en passe…). C’est parfois une telle jungle dans le monde de la nutri et c’était donc très important pour moi d’inviter des gens sérieux et compétents afin de pouvoir vous aider au mieux ! Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Ceci est le premier podcast d’une série de 3 podcasts sur la nutrition et le cancer mais pas que finalement, nous allons aussi parler de prévention, des grandes familles protectrices, des grandes familles délétères, du sucre, des mythes et des idées reçues. J’accueille pour ces 3 podcasts Camille, diététicienne nutritionniste, nutrithérapeute et détentrice d’un master en santé publique et Stéphanie, ingénieure chimiste et fondatrice de la plateforme Zest . Le premier épisode est sur la prise de poids et le cancer, on parlera évidemment de l’hormonothérapie et des autres sources de prise de poids pendant et après le cancer. Ceux qui n’ont pas pris de poids ou qui au contraire en ont perdu peuvent évidemment passer au deuxième podcast. Dans le deuxième épisode, nous décoderons le vrai du faux en parlant bien évidemment du sucre, du fameux jeûne et du régime cétogène. Je trouve toujours très intéressant d’extraire la vérité de toutes ces idées reçues. Le troisième épisode est plus général et s’adresse aussi aux personnes qui ne sont pas touchées par le cancer puisque nous parlerons de l’assiette idéale avant, pendant et après un cancer et donc il y a un focus sur la prévention et on terminera par un petit quizz vrai faux (cuisson lente, oui non, alimentation bio, oui non, produits laitiers, oui non et j’en passe…). Alala, tant de confusions en nutrition et en nutrition et cancer - Je suis moi-même nutrithérapeute et j’avais une consultation en nutrithérapie et même pour moi, c’était compliqué pendant le cancer donc c’est important d’avoir recours à des spécialistes. - On entend un paquet de conseils de personnes qui n’ont pas été malades et la réalité du cancer est bien différente de la réalité d’une personne en pleine santé. - Certains jours, on fait juste comme on peut (je parle des jours de chimio, des jours d’extrême fatigue) donc il est important de déculpabiliser et Stéphanie et Camille sont là pour vous aider. C’est parfois une telle jungle dans le monde de la nutri et c’était donc très important pour moi d’inviter des gens sérieux et compétents afin de pouvoir vous aider au mieux. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Chloé, c’est la douceur à l’état pur et puis l’empathie, le cœur, l’intelligence, et surtout… l’intelligence de cœur. Merci à Chloé pour ce temps précieux passé avec elle pour parler de sujets si sensibles. La maladie chronique, les douleurs chroniques, le handicap invisible et pas que ça en fait car elle lève les tabous autour de beaucoup de maladies et elle fait du bien à des milliers de personnes en leur offrant un cadeau inestimable. Celui de se sentir entendues, comprises et moins seules. Et ce que j’adore avec elle, c’est qu’elle apporte toujours un message positif, un message simple, même ludique parfois pour parler de sujets quand même vachement lourds. Sa démarche est pertinente, fondée et intelligente. Touchée elle-même par des douleurs et soucis médicaux chroniques depuis son adolescence, elle a voulu comprendre les réflexions, les préjugés et les injonctions. Elle voulait juste comprendre ces propos parfois si blessants sans montrer qui que ce soit du doigt, sans attaquer mais juste comprendre intelligemment pourquoi les gens sont parfois si maladroits. Est-ce qu’ils essaient de se rassurer ? Que veulent-ils dire ? On lui dit souvent qu’elle est trop optimiste mais surtout surtout qu’elle continue ce magnifique travail qui est un réel support de communication entre les malades, les soignants et l’entourage et comme elle dit si bien « si tout le monde fait un petit pas dans le bon sens, on va peut-être se retrouver au milieu et finir par comprendre le point de vue de chacun. » La parole de la personne qui a un handicap invisible est si souvent mise en doute, c’est comme si elle devait justifier ses douleurs, sa fatigue, ses nombreux soucis. On n’est pas là pour critiquer qui que ce soit et quoi que ce soit, ce podcast est extrêmement positif et touchant. Le compte IG @chloeinvisible démarre de l’expérience personnelle de Chloé mais s’adresse à tout le monde, elle est très inclusive et ne témoigne pas de sa propre histoire mais elle recueille des centaines de témoignages donc tout le monde s’y retrouve, d’ailleurs Chloé est hyper discrète et vous ne la verrez que très rarement, par contre vous sourirez toujours devant ses dessins. Je vous invite à vous laisser porter par la voix toute douce de Chloé et par ses propos si attachants et je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Aujourd’hui, nous n’accueillons pas une princesse guerrière mais un prince guerrier et un sacré ! Leucémie foudroyante, une vie qui bascule en deux secondes, une bête blessure à cause d’un coquillage qui ne se soigne pas, des antibios puis une prise de sang et paf verdict, c’est fou comme une vie peut basculer. Quelqu’un me disait « sa vie a bascule en un quart de seconde » Bien oui, c’est souvent en un quart de seconde que ça se passe. La vie de Benjamin a bascule vite, il faut faire vite en cas de leucémie très grave, une maladie qui isole pendant des mois, il a également connu un combat dans le combat, un séjour en réanimation qui aurait pu lui couter la vie mais non, Benjamin c’est une force tranquille, c’est juste hallucinant. J’ai adoré ce podcast, j’ai adoré son histoire pleine d’images et de métaphores que je n’oublierai jamais. Il a eu une confiance absolue en son équipe médicale et une confiance absolue en la vie. L’espoir était permis, a-t-il dit, je savais au fond de moi que la vie allait me sourire. Ce que j’ai adore tout au long de ce podcast, c’est cette gratitude qu’il exprime vis-à-vis des médecins, du système médical, de la sécu aussi, des gens qui l’ont entouré, de sa famille, de toutes les personnes qu’il a pu croiser. Il a pu bénéficier d’un don de moelle de son frère, une très belle histoire qui ne se limite pas au don de moelle, Benjamin a une autre histoire tout aussi touchante à vous raconter, il est allé rejoindre son frère, un rêve, un défi, une promesse qu’il a faite à son fils… Il a eu la chance de pouvoir participer à un programme de recherche nommé Rebond qui a été pensé par des grands sportifs et il a fait une rencontre qui a changé sa vie. Bonne écoute! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Camille; 21 ans, 4ème année de médecine, fondatrice du compte Instagram @drawyourfight. C’est une jeune femme pour qui j’ai une admiration sans borne, elle est hyper engagée auprès des personnes malades, elle est brillante, elle a un sens humain prononcé. Et maintenant elle crée des fiches d’infos pour les patients, la liste est encore bien longue et tout cela avec des douleurs chroniques assez épouvantables car oui, Camille est atteinte d’une maladie chronique et donc elle sait de quoi elle parle quand elle illustre son compte IG. Elle parle beaucoup du handicap invisible et toutes les douleurs chroniques qui tapent sur le système des personnes atteintes de maladies chroniques. Douleurs qui ne sont malheureusement pas toujours reconnues par l’entourage et qui suscitent souvent de nombreux préjugés. Les préjugés, sujet tellement important. Je ne vous dis pas ce que les personnes atteintes de handicaps invisibles doivent entendre parfois « Fais un petit effort, tu n’exagères pas un peu, tu ne penses qu’à ça » ou le truc qui tue et qui me fait sortir de mes gonds « Tout ça c’est dans ta tête. » Ces personnes sont bien souvent victimes d’errance médicale donc aujourd’hui zou, on lève les tabous. Ce qui est génial, c’est de les lever avec des illustrations qui sont souvent plus puissantes que des mots. Je vous invite carrément à mettre sur pause et à aller voir les dessins de Camille, tout est en dessins, elle personnifie la douleur, la maladie, la fatigue en les représentant par des personnages avec un code couleur bien précis. S’informer, c’est comprendre et ça permet de reboucher ce fossé parfois abyssal entre les malades et les gens en bonne santé. Quand on sait que 20 millions de personnes en France souffrent de pathologies chroniques, je trouve qu’il est grand temps que tout le monde comprenne et que la société soit inclusive. Camille a voulu faire des études de médecine pour eviter que les autres ne vivent ce qu’elle a vécu à 16 ans quand on lui a annoncé sa maladie chronique. Certains médecins étaient méchants (je reprends ses mots), elle parle d’une certaine violence médicale, bref Camille c’est tout le contraire de tout ça. Douceur, humanité, empathie, elle veut utiliser ce qu’elle a vécu et en faire quelque chose de positif et au profit des patients. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Quelle joie de rencontrer une autre podcasteuse, et en plus une podcasteuse dans le même domaine, on n’a pas eu besoin de mille mots pour expliquer à quel point ce métier nous comble. Tant de résonances… J’ai démarré au micro de Magali et elle m’a demandé de raconter le récit de l’annonce, du diagnostic, des traitements, des milliards d’émotions qui nous traversent les premières minutes, les premiers jours, les premières semaines… et du coup, j’ai demandé à Magali de partager la même chose à mon micro et merci Magali d’avoir partagé avec autant de générosité, d’authenticité et de spontanéité ce tsunami d’émotions, parfois si paradoxales et contradictoires, qui nous envahit à l’annonce d’un cancer. En fait, j’aimerais attirer l’attention sur quelque de très important. Un cancer, ce n’est pas un fait, une maladie, qu’on annonce en une fois, « voilà, vous avez un cancer et y aura ça et ça comme traitements, point barre. » Un cancer, c’est du pas à pas, c’est de la patience dans la peur, c’est des jours et des jours d’incertitude avant de connaître son traitement, son protocole, un cancer, c’est un paquet d’annonces en cascade, le diagnostic d’abord, puis toutes les annonces qui arrivent ensuite au fur et à mesure des examens. Les scans, les biopsies, les diagnostics post-op, l’attente insoutenable pour savoir à quelle sauce on va être bouffée et Magali nous explique tout cela avec beaucoup d’émotions. Carte d’identité du cancer, est-ce qu’il est hormonodépendant, triple négatif, HER2 triple positif, c’est un peu barbare tous ces termes mais c’est la réalité des premiers jours. Bilan d’extension, une association de mots qui tuent, bilan d’extension, est-ce que le cancer s’est barré ailleurs ? Parce qu’honnêtement, c’est un peu la seule question du début et on en revient à célébrer quand on apprend que les ganglions ne sont pas touchés. Notre Magali est courageuse parce qu’elle s’est pris une rafale de mauvaises nouvelles et franchement pas toujours dans les meilleures circonstances. Magali, tu as toute mon admiration parce que je ne sais pas comment j’aurais réagi à cette phrase de ton médecin suite à la découverte d’une tumeur de 12cm et de tous les ganglions touchés « J’en connais qui s’en sont sorties. » Le poids des mots, la violence des mots, une phrase à double tranchant, dangereuse je trouve, Magali a transformé cette peur indescriptible et viscérale en une force vitale et elle a tout mis en œuvre pour que ça aille, elle voulait mettre toutes les chances de son côté, y croire, se raccrocher au mini espoir dans cette phrase. C’est tellement fou de voir les ressources des malades, cette force de vie est tellement puissante et d’ailleurs elle le dit « mais où va-t-on puiser nos ressources ? » Quel exemple, un exemple extraordinaire pour nous montrer à quel point l’espoir, comme l’amour, sont des forces de vie dont vous avons tous besoin. C’est indispensable. Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Ah ce fameux chemobrain, chemo fog ou autrement dit brouillard cognitif, vachement invalidant pour certains. Je vous dis d’entrée de jeu que ce podcast est hyper rassurantet apporte de vraies solutions à ce vrai problème qui ne concerne pas tout le monde mais qui touche quand même la majorité des personnes après la chimio à des degrés divers, parfois c’est tout léger, parfois c’est vraiment handicapant mais ça se soigne parce que le cerveau est magique… en le stimulant, il est capable de récupérer et de recréer de nouvelles connexions qui ont été abimées par les molécules agressives de la chimio. Ne plus retrouver des mots archi simples, oublier pourquoi on est entré dans une pièce ou pourquoi on a ouvert le frigo, égarer des objets, utiliser un mot pour l’autre, ne plus arriver à lire un livre ou comprendre une histoire compliquée à la télé? Ça vous parle? Il n’y a pas que ça dans tout ce phénomène de chemobrain, il y a aussi la fatigue, la fatigue relationnelle, c’est à dire quand il y a du monde ou trop de stimuli, il y a beaucoup d’éléments qui entrent en ligne de compte et à considérer. J’aimerais juste dire une petite chose que j’ai sur le cœur et qui je pense est importante à mentionner par rapport à l’entourage. Quand des personnes disent à une personne malade «oui, mais moi aussi j’égare mes objets, oui mais moi aussi je suis fatiguée, c’est l’hiver, on est tous fatigués, oui mais moi aussi j’oublie les noms». Un petit warning sign… la fatigue de l’hiver et la fatigue d’une personne qui sort d’une année de traitements ou la fatigue émotionnelle de la personne qui vient d’apprendre qu’elle a un cancer, n’est pas du même ordre. Je dis cela parce que je trouve que c’est important de reconnaître la souffrance de la personne malade. Beaucoup de médecins minimisent ce chemobrain ou disent que ça va passer, aujourd’hui, on est là pour lever les tabous et parler de solutions, c’est tout ce que j’aime, vous l’avez compris ! Nathalie a participé aux ateliers d’onCogite, une association formidable. Oui oui, nous avons une possibilité d’action sur notre cerveau et tous les exercices qu’elle devait faire lui ont permis de très vite progresser. Ça demande de l’entrainement et de la rigueur et elle a joué le jeu. Le but n’est pas le résultat ou réussir l’exercice, mais c’est toute la démarche et faire travailler le cerveau. Elle nous parle également de son retour au travail, de son mi-temps thérapeutique et de tout ce qui a été mis en place pour que ça se passe au mieux, c’est archi intéressant. Si c’est un sujet qui vous intéresse, je vous invite également à écouter l’épisode 5avec Magali Mertens qui parle du retour au travail et de tous les soft-skills qu’on a acquis pendant la maladie, un plus pour les sociétés! Ce que je retiens de ce podcast, c’est le positivisme de Nathalie, sa manière d’être actrice de sa maladie aussi bien pendant les traitements qu’après les traitements en gérant activement ces fameux troubles cognitifs, et ce que je retiens aussi c’est qu’il y a des solutions! Je vous souhaite une bonne écoute ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
Alain nous parlera de sa vision de la médecine. La médecine est un art et non une science exacte et rationnelle, il y a un côté artisan, peut-être même artiste parfois, la médecine est une science humaine mêlée à des sciences dures pour arriver à entrer en relation à l’autre. J’insiste sur l’importance de cette relation, de ce lien, de cette interaction entre le médecin et le patient. Une relation riche qui se construit à deux. Comment passer de la médecine prescriptive à la médecine intégrative ? Comment passer d’une médecine centrée sur la maladie à une médecine centrée sur l’individu et son projet de vie ? Comment inclure des interventions thérapeutiques non-médicamenteuses et avoir une conception de la santé qui dépasse le cadre de la maladie ? C’est crucial d’intégrer d’autres dimensions mais c’est aussi crucial d’intégrer d’autres acteurs parce qu’ensemble, on fait mieux que seul et parce qu’ensemble, on fait même mieux que la somme de tous les acteurs. On comprend donc toute l’importance d’une équipe pluridisciplinaire qui avance main dans la main pour construire un parcours d’accompagnement en santé globale. L’institut Rafaël offre une trentaine de soins complémentaires, que ce soit des soins du corps, des soins énergétiques, des soins thérapeutiques ou de bien-être, des soins par l’art, l’écriture, la danse… Je suis assez optimiste car de plus en plus d’hôpitaux et de maisons d’accueil pour les personnes touchées par le cancer offrent ces services et surtout ont compris qu’il n’y a pas un choix à faire entre une technique et une médecin hyper élaborée et toute la dimension humaine. Soigner, c’est bien et c’est merveilleux les progrès de la médecine mais il faut prendre soin. Soigner et prendre soin au même titre que traiter des maladies et traiter des patients. Je rajoute dans leur globalité. Nous avons évidemment parlé de la relation patient soignant, de la complexité de cette relation archi riche et je vous laisse découvrir comment il a décortiqué tous les cadres et les manières de faire. C’est tout juste passionnant. C’est une relation qui se construit à deux où le médecin a un savoir et le patient a l’expérience de sa maladie. Le lien, la présence, l’attention, l’écoute active, l’envie de soulager et d’accompagner sont cruciaux. Et puis, nous avons terminé par échanger quelques mots sur l’annonce de la maladie en insistant toujours sur l’importance de parler d’incertitude et soutenir l’espoir. Cet espoir, qui comme l’amour, est une force de vie et nous en avons tous besoin. Je vous souhaite de vous laisser porter par la belle voix et les propos passionnants de Docteur Toledano ! Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
L’histoire du cancer de Min a commencé de manière un peu bumpy et compliquée. Un diagnostic erroné, un cancer plus grave que ce qu’on lui avait annoncé, une erreur en quelques sortes, c’était vraiment pas évident pour Min qui heureusement a fini par tomber sur les bonnes personnes et à être bien suivie. Cancer du sein et 6 mois plus tard quand elle était encore en chimio, cancer du côlon qui a été découvert par chance… un peu bizarre de dire par chance mais c’est le scan de contrôle pour le cancer du sein qui a permis de découvrir le cancer du côlon. Elle voit cela comme une chance d’avoir pu le découvrir et le traiter à temps. Aujourd’hui, c’est le premier podcast d’une série de deux, on va dire… parce que Min va nous parler du livre qu’elle a écrit avec Alain Toledano, fondateur de l’Institut Rafaël à Paris et j’ai donc interviewé Min et Alain l’un après l’autre. La musique pour dépasser le cancer. Les bienfaits des thérapies complémentaires. Voilà le titre du livre. Min, en tant que pianiste professionnelle nous parlera plus de la musique et le docteur Toledano nous parlera de l’institut Rafaël, des thérapies complémentaires et de la médecine intégrative. Min, malgré le démarrage un peu compliqué, a très vite été actrice de son parcours de soins dès l’annonce du diagnostic, c’est bien toute la mission de l’institut Rafaël. Être actrice de son parcours de soins. Elle a bénéficié de thérapies complémentaires et elle en parle avec beaucoup d’enthousiasme. Elles l’ont réellement aidée à affronter toutes les étapes. Ce qui l’a également aidée, c’est la musique. Quel bonheur de l’écouter parler des bienfaits de la musique, de musicothérapie, du lien entre médecine et musique, entre musique et émotions, entre musique et mémoire. Un podcast passionnant qui nous fait découvrir l’importance et le rôle de la musique. Ne sommes-nous pas tous un peu mélomanes ? Je vous souhaite de vous laisser porter par ce podcast, j’espère qu’il vous permettra d’écouter la musique autrement, peut-être encore mieux et de voir en elle tous les bienfaits qu’elle peut apporter dans toutes les épreuves et étapes de la Vie. A vrai dire, je sais pas trop s’il y a des gens qui ne vibrent pas du tout au son de belles musiques… la musique existait avant le langage, elle parle à notre cœur, elle va au cœur de nos émotions. Je vous souhaite une bonne écoute à toutes et à tous ! 🎧 Si vous avez aimé ce podcast et que vous voulez m’aider à le faire rayonner, n’hésitez pas à prendre 5 secondes pour mettre 5 🌟🌟🌟🌟🌟 sur Apple Podcast ou laisser un commentaire sur YouTube, ça me toucherait beaucoup ! Aider, donner ou redonner espoir et toucher en plein ❤ le plus possible de femmes, c’est tout ce dont je rêve. 👉Retrouvez-moi sur www.cancer-je-gere.blog, sur Facebook et sur Instagram. 👉Si vous désirez vous abonner à la newsletter, rien à vendre, pas de spam, juste un coucou toutes les semaines avec le dernier podcast, une photo qui inspire ou une citation qui secoue. Démarches à suivre ICI. 👉Et si vous désirez me contacter : delphineremy@gmail.com Création originale : Delphine Remy Montage : Delphine Remy et Evrard Veldekens Enregistrement : Delphine Remy Musique originale : Circle by Hartley
J’ai un cancer. Il est où ton cancer ? Au début c’était un peu difficile pour Garlon de répondre mais aujourd’hui oulala, elle lève les tabous et n’y va pas de main morte et merci pour cela parce que ras-la-casquette de ces tabous autour de ce cancer du canal anal. Les conséquences et séquelles sont parfois tellement lourdes et je trouve épouvantable le fait que beaucoup de personnes touchées par ce cancer n’osent pas en parler et vivent isolées et seules. Les séquelles comme l’incontinence anale et la stomie les isolent déjà vachement alors aidons-les et surtout comprenons ce qu’elles vivent pour ne pas juger cela sale ou honteux. Ce podcast est pétillant, Garlon est solaire, pleine d’optimisme et une super guerrière. Elle est en fait tout simplement extraordinaire et elle aurait eu mille raisons de se laisser aller et même de se laisser mourir, vous comprendrez pourquoi. Cancer anal métastatique de stade IV, métastases au poumon, au foie, le tep scan flashait de partout. Se prendre une annonce de cancer, c’est déjà énorme, mais se reprendre plusieurs annonces de métastases en si peu de temps, on est dans une autre dimension nous dit-elle. Mais elle ne se laisse pas démonter. C’est hallucinant comme elle remonte chaque fois sur sa bête avec une force qui me laisse bouche bée. Vraiment. Une force qui me laisse paf mais elle ne nie en rien la difficulté de tout ce qui lui est arrivé et qui lui arrive encore. On lui avait annoncé 5 ans et elle ne cache pas que pendant quelques semaines, elle est restée focalisée sur ce chiffre 5, son cerveau était comme un disque raye sur ces 5 ans, sur cette mort annoncée. Mais ce qu’elle nous dit aussi, c’est qu’elle n’avait pas entendu aussi le positif, l’incertitude, l’espoir dont le médecin avait parlé. Le poids des mots et j’insiste là-dessus. Le poids des mots. Heureusement une radiothérapeute est venue la sortir de son trou et lui a redonné espoir et cette envie de se battre encore. C’est touchant ce qu’elle nous dit “Quelqu’un doit absolument me donner de l’espoir avant de me lancer dans un second round de chimio de 6 mois, je vais pas me lancer dans un marathon pareil si c’est perdu d’avance”. Garlon a défié les stats et je le crie haut et fort, nous ne sommes pas une stat, nous les malades, nous ne nous résumons pas à de simples stats ou des cases. Parlons d’incertitude et soutenons l’espoir, la médecine évolue à pas de géant et on ne sait pas de quoi sera fait demain. Garlon a littéralement formaté son cerveau. Pour elle, elle est guérie, elle fait de l’autosuggestion et ça l’aide vachement, c’est rigolo et tellement touchant q